Firefox a perdu 50 millions d’utilisateurs en trois ans

Benjamin Cabiron
Publié le 05 août 2021 à 10h40
Mozilla Firefox

Le nombre d’utilisateurs du navigateur Mozilla Firefox continue de dégringoler. Une tendance qui se vérifie mois après mois, surtout depuis trois ans, avec 50 millions d’utilisateurs en moins.

Selon les dernières données du site Statcounter, Firefox occupe toujours la troisième place du classement des navigateurs internet populaires, avec 3,45 % des parts de marché. Il reste au coude à coude avec Microsoft Edge et ses 3,41 %.

Des statistiques alarmantes depuis trois ans

Les informations nous viennent de la base de données officielle de Firefox et sont on ne peut plus éloquentes. De 253 877 800 utilisateurs le 28 janvier 2019, le navigateur internet de Mozilla est tombé à 197 874 100 utilisateurs le 26 juillet 2021 (dernière mesure en date). Cela représente une chute sèche de 56 003 700 personnes.

La fondation précise que les données fluctuent en fonction des vacances et des évènements internationaux. Mais même en comparant janvier 2019 et janvier 2021, la baisse reste conséquente avec 35 millions d’utilisateurs en moins.

Utilisateurs actifs mensuels de Mozilla Firefox entre 2019 et 2021 / Mozilla Firefox
Utilisateurs actifs mensuels de Mozilla Firefox entre 2019 et 2021 / Mozilla Firefox

On observe la même tendance en France. Le nombre d’utilisateurs est ainsi passé de près de 17 millions en janvier 2019 à 11,2 millions en juillet 2021.

Curieusement, l’utilisateur moyen de Firefox sur ordinateur de bureau a utilisé Firefox pendant 5 heures par jour en janvier 2021. Cela représente une heure de plus que son usage quotidien de 4 heures en 2019. En France, la moyenne a aussi augmenté de 4,4 à 5 heures par jour.

Un déclin au profit des navigateurs Chromium

Google Chrome reste la solution la plus populaire avec 65 % des parts de marché mondiales. Mais, depuis quelques années, des alternatives ont vu le jour, adoptant une posture similaire à Mozilla concernant le respect de la vie privée. On pense évidemment à Brave, qui revendiquait 25 millions d’utilisateurs actifs en février et une croissance constante.

Dans le même temps, Microsoft a (enfin) réussi à produire un navigateur performant, proche de Chrome tout en apportant quelques fonctionnalités bienvenues. Edge est un concurrent (Chromium) sérieux de Firefox, avec des parts de marché similaires (3,45 % pour Firefox, 3,41 % pour Edge) depuis plus d'un an.

En juin dernier, la fondation avait essayé de donner un coup de fouet à son navigateur en embrassant une nouvelle interface graphique, au design beaucoup plus épuré. Mais il faudra davantage de recul sur les données de ces derniers mois pour en mesurer l'impact réel…

Source : Firefox

Par Benjamin Cabiron

Passionné depuis toujours par les nouvelles technologies. Je suis avec un œil vigilant le développement de la confidentialité sur le net. Également grand amateur de culture japonaise, j'engloutis les romans de Haruki Murakami ou le dernier anime avec un malin plaisir.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
NEO-PENPEN

Triste, mais la bêtise est humaine…
Un jour peu être, quelque chose fera « tilt » (ah, ça rappelle la bonne vieille époque ce mot)
Heureusement Brave fait son chemin.

dredd

Oui donc on retombe sur le schéma d’époque du « j’y connais rien alors j’utilise ce qui se trouve sur mon PC » (ou qu’on me pousse à installer dès que j’utilise Google avec un autre navigateur que Chrome).

Si les utilisateurs de Firefox l’ont utilisé encore plus longtemps, ce n’est pas curieux, c’est que les utilisateurs de Firefox sont en général plus connectés sur PC et on fait le choix du navigateur. Dans beaucoup de boîte, Firefox est le navigateur supporté par l’IT pour les applis internes et encore plus en télétravail.

stratos

toujours sur firefox, ca fait le job, c’est aussi rapide,… même la vers android a bien évolué.
Pas confiance en brave (financement de boites pas terrible, affiliation a des sites de crypto monaiers,…), sinon j’utilise edge avec ublock orign, ou vivaldi.

thaleh

Prendre la performance comme seul élément décisionnel dans le choix d’un navigateur est vraiment insuffisant.

  • Code source du navigateur est Open Source ou non, es que le code à fait l’objet d’un audit
  • Respect de la vie privée
  • Gestion des failles 0-days et réactivité
  • Respect des normes du web (HTML, CSS, …)
  • Modularité et intégration du navigateur en entreprise
  • Performance (je vais être taquin mais il me semble qu’il y a encore suffisament de « meme » sur Chrome et sa consommation de RAM qui pullulent sur Reddit et 9gag)

Autant de facteur à prendre en compte et j’en oublie.

De plus Firefox contrairement à Google Chrome et Microsoft Edge n’a pas à ma connaissance « forcé » l’utilisateur final à installer son navigateur encapsulé dans une installation d’une autre application (CCleaner par exemple) ou demandé à l’utilisateur dans le panneau de préférence des applications de Windows : « êtes vous sur de vouloir changer de navigateur ? ». Je n’aborde même pas les logiciels pré-installé en usine sur un PC de marque que la mamie du Cantal utilisera par défaut sans remettre en question la pertinence du produit qu’elle utilise.

Firefox n’est pas parfait loin s’en faut mais face à des « tricheurs » c’est David contre Goliath.

PaowZ

FF pour le suivi des bookmarks et que j’ai pas envie de me palucher une inscription par navigateur…
@anon16165080: Et IE6 ? Il était performant ? xD

Fatima

Toujours sur Firefox quelques soit l’OS , ils fait très bien son job et les plugins toujours en top.
La GAFAM par la force (installation forcer via logiciel etc) et marketing sont arrivé à ce niveau pas grâce à leurs images .

chriscombs

Sur Netscape Navigator 3, puis 4 à la fin des années 90… je suis ensuite passé à la suite open source Mozilla (des versions betas aux premières versions stables). Direction ensuite Phoenix 0.1, ancêtre de Firefox… jusqu’à la version 90 de Firefox aujourd’hui. Bref, je n’ai jamais été voir ailleurs (sauf pour quelques sites récalcitrants). En parallèle, je suis passé du client mail Mozilla à Thunderbird.

norwy

De plus en plus d’utilisateurs « abandonnent » leur droit sur leurs données personnelles en tombant entre les mains des campagnes marketing et autres pubs pour Chrome.

Donc ces statistiques sont parfaitement conformes à la (triste) réalité.

Buttman

A titre personnel abandon de Firefox depuis mon passage sous opéra
Firefox est installé sur chaque pc de la baraque mais uniquement pour ma femme qui a ses habitudes

yabadabado

dommage car a mes yeux il reste le meilleur navigateur !