Opera Mini devient le navigateur par défaut des Nokia Asha

21 août 2014 à 10h24
0
L'éditeur Opera Software semble avoir tiré parti des nombreux licenciements récemment survenus chez Microsoft et vient de signer un accord avec la multinationale.

0082000003348008-photo-operalogo.jpg
Le mois dernier, Microsoft avait procédé à une vaste restructuration se traduisant par le licenciement de quelque 18 000 postes dont 12 500 chez Nokia. Parmi les divisions qui disparaîtront, notons notamment les gammes Nokia X et Nokia Asha.

Pour Opera Software il y a tout de même une carte à jouer. Après avoir signé un accord pour installer Opera Mini par défaut sur la platefome Nokia X2, l'éditeur annonce que son navigateur s'invitera sur les terminaux de la gamme Asha basés sur les systèmes Series 30+ et Series 40.

« En gros nous remplaçons le département (de Nokia) chargé de développer le navigateur », explique le PDG d'Opera Software Lars Boilsesen. Et d'ajouter : « c'est un partenariat génial pour nous, nous en rêvions depuis plus de 10 ans ».

Les détenteurs actuels d'un téléphone de la gamme Asha seront invités à mettre à jour le navigateur par défaut (Xpress Browser) afin de récupérer Opera Mini. Ce dernier sera pré-installé pour les terminaux sortant de l'usine.

Le mois dernier, Jo Harlow, chargée de la division mobile chez Microsoft, expliquait à ses équipes que les terminaux équipés de S40 passeront en mode de maintenance. En outre les services de support seront fermés dans 18 mois. « Cela signifie qu'il n'y aura plus de nouvelles fonctionnalités ou de mises à jour aux services proposés sur les plateformes de téléphones mobiles ».

Télécharger Opera Mini pour Android.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
scroll top