Musique : le streaming progresse toujours... mais au ralenti

14 mars 2023 à 14h15
6
© Shutterstock
© Shutterstock

En 2022, le marché de la musique en France a connu une croissance des ventes, tous supports confondus.

L'année dernière a confirmé plusieurs tendances dans la consommation musicale française, notamment au niveau du streaming. L'engouement pour le format vinyle aperçu aux États-Unis s'observe par aiilleurs aussi en France selon les derniers chiffres du Syndicat national de l'édition phonographique (SNEP).

Le streaming audio porte le marché

Le marché français de la musique enregistrée se porte bien. C'est le SNEP qui nous le démontre, avec les chiffres des ventes de l'an dernier, qui ont connu tous supports confondus une augmentation de 6,4 %, pour atteindre un chiffre d'affaires de 920 millions d'euros. Il s'agit, note l'organisme, de la sixième année consécutive de croissance du secteur.

Un monde de la musique qui est dorénavant pleinement porté par le streaming audio, avec des abonnements qui représentent 426 millions d'euros. Suivent le CD, qui résiste avec 25 % des parts de marché, et surtout le retour nostalgique du vinyle, qui compte pour 13 % des achats. Une renaissance pour un format qui avait presque disparu il y a une décennie.

L'abonnement, un pas difficile à franchir

Mais si les ventes effectuées grâce aux abonnements de streaming audio ont augmenté de 11 % l'an dernier, le SNEP considère qu'il y a encore trop de Français rétifs à ce mode de consommation. Et ce malgré les 11 millions d'abonnements et les 16 millions d'utilisateurs premiums que compte le pays.

« Toutes générations confondues, il peine à atteindre en France les niveaux des autres grands marchés de la musique. Plateformes et producteurs ont là un défi majeur à relever : convaincre les consommateurs, jeunes et adultes, de franchir le pas de l’abonnement », est-il ainsi expliqué.

Car il reste toujours la possibilité pour les potentiels clients de se tourner vers le streaming financé par la pub et le streaming vidéo. Deux modes de consommation qui ont aussi le vent en poupe, avec une croissance de leur chiffre d'affaires respective de 8 et 9 %, mais qui, malheureusement pour le secteur, génèrent moins de revenus.

Sources : SNEP, Le Figaro

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (6)

Freya
Et pendant ce temps, la mafia de la redevance sur le copie privée continue de nous racketter comme si nous étions toujours en l’an 2000 avec des lecteurs mp3 dans nos poches ou se graver des compiles audio dont le contenu a été téléchargé. Heureusement que ces mafieux vont se réunir prochainement pour réétudier leur « petite affaire » qui ne connaît pas la crise et l’adapter au goût du jour.<br /> Eh oui, la majorité de la consommation musicale en France (et dans le monde) se fait désormais en streaming et plus avec des supports de stockages audio que l’on grave.
zeebix
Remettre en question une taxe ? pauvre fou, dans 30 ans peut être.
zoup01
11 millions d’abonnements sur 67 millions de français (de tous ages), je trouve que c’est une belle performance…1 personne sur 6 est abonnée !
cmoileena
En tout cas très content du service pour la famille. On l’amorti chaque mois ça c’est sur.
JohnnyG
D’autant plus qu’en s’abonnant a deezer ou spotify ce n’est pas l’artiste qu’on enrichit, c’est Deezer et spotify.<br /> TST Radio<br /> Post | TST Radio<br /> Marketing Musical – 30 Nov 22<br /> Combien Rémunère Vraiment Deezer pour Chaque Stream ?<br /> Saviez-vous que la plateforme de streaming française Deezer a créé un mode de rémunération des artistes plus juste…<br />
Remoss
Deezer et Spotify perdent tous les deux encore beaucoup d’argent:<br /> Boursorama – 31 Jan 23<br /> Spotify: la perte déçoit, pas le nombre d'utilisateurs<br /> (CercleFinance.com) - Spotify a annoncé mardi avoir creusé ses pertes au quatrième trimestre, mais la croissance continue de son nombre d'utilisateurs faisait bondir son titre de 10% dans les cotations avant-Bourse<br /> Boursorama – 28 Feb 23<br /> Deezer creuse sa perte à 168 millions d'euros en 2022<br /> La plateforme française de streaming musical Deezer a creusé sa perte nette à 168 millions d'euros en 2022, année d'un démarrage difficile en Bourse, et a entamé un recentrage sur son marché principal, selon ses résultats financiers publiés mardi.<br />
Voir tous les messages sur le forum