CES 2022 : l'Orb de Reflect veut vous aider à méditer... connectés

Guillaume Fourcadier
Spécialiste Audio
10 janvier 2022 à 08h30
2
Reflect Orb
© Reflect

Au chapitre des objets étranges du CES 2022, l'Orb se pose là. Petite sphère, comme son nom l'indique, ce produit de la marque Reflect
pourrait se définir comme un « objet de relaxation connecté ».

Un bien étrange concept de startup comme ce salon en raffole.

Sphère et électrodes

Le concept de l'Orb est assez étrange, et pourrait bien rester à l'état de gadget cher payé. Ici, l'expérience est un peu la même que celle que pourrait apporter une Apple Watch ou certains appareils orientés santé : l'Orb interprète le niveau de stress du porteur et l'aide à travailler dessus.

Reflect Orb
© Reflect

Via un système de six électrodes réparties sur sa surface en tissu, l'appareil est capable d'analyser, par exemple, la variabilité de la fréquence
cardiaque, ou encore « l'activité extra-dermique » (variation de conductance de la peau), deux marqueurs possibles de l'anxiété. Le positionnement des mains n'est pas libre, puisque toutes les électrodes sont placées dans des encoches spéciales.

La bulle "biofeedback"

L'Orb contient un cercle de led, qui s'illumine d'une certaine couleur selon l'état de stress qui ressort des analyses. L'idée est alors, via ce qu'indique ce cercle, de se mettre en condition pour se détendre : s'asseoir,
corriger sa position, se concentrer sur son souffle, etc. L'appareil n'a,
surtout, pas besoin d'être connecté en permanence. Il peut l'être afin d'uploader les informations enregistrées sur votre activité, mais le fonctionnement du produit en lui-même se fait hors-ligne. Une application est ainsi disponible, afin de mieux comprendre et étudier vos progrès.

La startup israélienne qui présente l'Orb, Reflect, est assez claire sur les prétentions du produit. Il ne s'adresse définitivement pas aux personnes rompues aux techniques de relaxation, mais davantage aux débutants,
ceux qui ne prennent habituellement pas le temps de se relaxer en journée. La base de ce discours est l'approche du « Biofeedback », ou rétroaction biologique en français. Ce terme désigne globalement plusieurs analyses mesurables via appareils électriques (type ECG ou EMG). Nous parlons donc d'un véritable terme de médecine, mais qui peut être (et est régulièrement) détourné à des fins de charlatanisme. À approcher avec prudence donc.

L'Orb de Reflect sera disponible d'ici février ou mars, pour un tarif de 229 $ (200 $ en précommande).

Source : Techcrunch

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
vbond007
C’est marrant ce que l’auteur se permette ici, pour un simple objet dont l’utilité reste effectivement à prouver, de parler de charlatanisme éventuel…<br /> Je n’ai pas vu ce mot dans les colonnes de Clubic lorsqu’on évoque les produits Pfizer (société la plus condamnée au monde, en particulier pour charlatanisme).<br /> Comme quoi, tout est relatif, et il est préférable de mettre les gens en garde pour un produit de ce type plutôt que pour un truc qu’on vous injecte dans le corps !
trz303
Tout simplement parce qu’ici on ne pas pas vraiment de Pfizer, non ?
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La vidéo sur Clubic : donnez-nous votre avis !
Après l'app qui compare vos selfies à des tableaux célèbres, voici celle qui compare vos animaux à des œuvres d'art
Avec Arc, Intel peut-il concurrencer NVIDIA et AMD ?
Le télétravail améliore le bien-être au travail des salariés, d'après un rapport
Les smartphones pliants se retrouveront-ils bientôt dans toutes les poches ?
La revue Métal Hurlant est de retour : rencontre avec Vincent Bernière, son nouveau rédacteur en chef
LEGO : l’inclusivité est-elle une question de plastique ?
Devenez modérateur sur Clubic.com, pour des discussions encore plus riches
Le jeu du roi ? Garry Kasparov lance sa plateforme communautaire autour des échecs
Clubic recrute un(e) expert(e) SEO
Haut de page