Logitech C920 : la nouvelle référence des webcams HD ?

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
22 août 2012 à 18h40
0
La note de la rédac
Prenant la suite de la très bonne C910, la C920 est la nouvelle webcam haut de gamme de Logitech. Principale amélioration : la compression et décompression vidéo se fait désormais en H264, directement au niveau webcam, avec à la clé une consommation de ressources processeur moindre.

Design et ergonomie

La C910 se distinguait par un design et une finition des plus réussis, et la C920 n'essaye pas de réinventer la roue sur ces points. Son design conserve à quelques détails près les formes de sa grande soeur, à savoir un bloc optique tout en longueur, et de part et d'autres, deux microphones, puisque la webcam peut capturer du son stéréo. La lentille en verre, signée Carl Zeiss, est protégée par un panneau, et l'ensemble ne paraît souffrir que d'un défaut, toujours le même d'ailleurs : le bloc optique ne peut pas effectuer de rotations horizontales, seule l'inclinaison verticale étant possible.



La pince est également assez similaire mais avec une petite nouveauté fort appréciable : elle peut être vissée à un trépied. La pince est en outre composée de 3 parties (contre 2 sur la C910), et Logitech a pensé à les équiper de caoutchouc anti dérapant partout où il est nécessaire, ce qui permet d'avoir une bonne stabilité, que la webcam soit positionnée sur un écran ou sur un bureau avec pied replié. On apprécie également la fermeté des articulations : du beau travail !

Capteur

La C920 est donc capable de monter jusqu'à 1080p en vidéo, et 2 MP en photo, sans interpolation. Les pilotes (voir plus bas) permettent d'atteindre 15 MP mais avec interpolation logicielle. Logitech annonce la présence d'un objectif Carl Zeiss disposant de 20 paliers de mise au point automatique.

Par rapport à la C910, le principal changement se situe au niveau de la compression vidéo : sur la première camera Full HD de Logitech, celle ci s'effectuait en MPEG 2. On avait constaté à l'époque les limites de cette approche : la nécessité de recompresser à posteriori la vidéo, ce qui amoindrissait automatiquement sa qualité et occupait le processeur pendant un certain temps.

La C920, en revanche, utilise le H264 pour la compression et celle ci s'effectue au niveau de la webcam elle même, et non du processeur. L'avantage principal est de permettre la diffusion d'un flux vidéo en 1080p sur la bande passante limitée de l'USB 2, les vidéos compressées étant évidemment de taille plus réduites par rapport au MPEG2 utilisé précédemment. En outre, la phase de recompression n'est plus de mise : la vidéo est immédiatement disponible. En revanche : petit détail du à la compression intégrée : ça chauffe !

L'offre logicielle de Logitech

Pas de changement au niveau de l'offre logicielle de Logitech : celle ci est toujours composée du Logitech Webcam Software, livré ici en version 2.50. Principalement destiné à la capture photo et vidéo, le logiciel n'a pas évolué radicalement depuis la C910 : l'interface reste la même, les fonctionnalités aussi.

01F4000005367814-photo-logitech-webcam-software-capture-video.jpg


Outre le choix de la résolution, on pourra ainsi activer ou désactiver le réglage automatique de l'exposition et du son, opter pour des contrôles plus précis des paramètres (luminosité, contraste, balance des blancs, expositinon...), et bénéficier d'un suivi automatique du visage, réalisant en fait des panoramiques et zooms numériques.

01F4000005367812-photo-logitech-webcam-software-accueil.jpg


Du côté des effets, rien à signaler non plus, ils amuseront la galerie, en particulier les avatars 3D qui changeront avec plus ou moins de bonheur les plus jeunes en extra terrestre de Roswell, en dinosaure ou en chat, mais disons que dans l'ensemble, on s'en lasse assez rapidement.

01F4000005367818-photo-logitech-webcam-software-effets.jpg


Plus intéressante, la partie détection de mouvements apporte un semblant de fonctionnalités de surveillance. Evidemment, rien à voir avec ce que proposent de vraies caméras IP, mais on dispose tout de même de quelques fonctionnalités : réglage de la sensibilité aux mouvements, enregistrement ou non du son, indication de l'heure de la capture, limitation de la durée maximum des vidéos, et établissement d'une planification en heure et en jour. On n'y laissera peut-être pas les clés de sa maison, mais pour un usage occasionnel, ça se tient !

01F4000005367816-photo-logitech-webcam-software-detection.jpg


La deuxième application proposée par Logitech est Vid, le logiciel de visio conférence maison. Celui ci brille par son minimalisme, et gère la visio conférence en HD de manière simple, mais il va de soi que quand on parle visio conférence, on parle Skype, et d'ailleurs Logitech ne s'y trompe pas puisque le constructeur met largement en avant la compatibilité 1080p de la dernière version de Skype au détriment de son logiciel.

Qualité de l'image et du son

L'adoption du format H264 pour les vidéos apporte un progrès en ce qui concerne la fluidité des vidéos par rapport aux captures réalisées sur la C910. Du tout bon, d'autant plus que la qualité des images produites est tout à fait satisfaisante. Les différences entre les deux webcams sont assez minimes, la C920 nous paraissant un poil plus détaillée et un peu plus flatteuse au niveau des couleurs, et au top de ce que l'on peut trouver sur une webcam.

01F4000005367824-photo-logitech-c920-scene-photo.jpg


La qualité vidéo lors des appels dépendra évidemment de la qualité de la connexion. La dernière version de Skype sous Windows prend en charge les appels en 1080p et si la compression est évidemment beaucoup plus présente que lors d'une simple capture vidéo, l'image produite brille tout de même par sa précision. L'autofocus sera tout de même assez capricieux selon les conditions de la pièce : en éclairage naturel dans nos bureaux, la mise au point se fait parfois avec difficulté. En allumant les néons, elle devient optimale !

01F4000005367822-photo-logitech-c920-skype-mise-au-point.jpg


Sachez également que Skype impose des conditions de bande passante mais aussi de spécifications techniques des deux ordinateurs connectés pour activer le mode 1080p. Un appel ne passe dans ce mode qu'après quelques minutes, le temps pour Skype de réaliser les vérifications nécessaires.

01F4000005367820-photo-logitech-c920-skype-conversation-1080p.jpg


En ce qui concerne le son, il ne nous a pas paru souffrir de défaut particulier : c'est clair et précis, même si les conversations aux alentours sont tout de même assez audibles.

Conclusion

À sa sortie, la C910 nous avait impressionné par ses performances et sa qualité de fabrication. La C920 ne fait que reprendre cette formule gagnante en l'améliorant suffisamment pour rendre la webcam attractive, même si elle reste assez chère. La compression H264 apporte un plus au niveau de la taille des vidéos réalisées, et dispense de la phase de recompression agaçante et lourde de la C910, les vidéos sont plus fluides, et l'image nous a paru un cran au dessus, même si ça reste une webcam.

La question est : faut-il l'acheter si on dispose déjà d'une C910 ? L'argument le plus convaincant peut-être celui de Skype : si vous êtes un utilisateur fréquent du logiciel de visio conférence, et si vous et votre interlocuteur disposez de la configuration et de la connexion qui convient, les appels en 1080p sont très appréciables. Les quelques petits plus comme le pas de vis pour trépied peuvent également être un atout pour la publication de podcasts ou de vidéos communautaires. A 79 euros (prix conseillé), la C920 reste donc un luxe pour un périphérique aussi commun qu'une webcam, mais les utilisateurs soucieux de renvoyer une bonne qualité d'image en auront clairement pour leur argent !

Logitech HD Webcam C920

Les plus
+ Image de très bonne qualité
+ Compression au niveau matériel
+ Finition impeccable
Les moins
- Prix élevé
- Pas de rotation horizontale
Design/ergonomie
Qualité image
Qualité son
Offre logicielle
4


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Huawei va implanter une usine en France
Aux États-Unis, l'éolien dépasse l'hydroélectrique pour la première fois
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Tesla Roadrunner : un projet de batterie électrique qui augmente l'autonomie tout en faisant baisser les prix ?
Ami : le quadricycle électrique sans permis de Citroën, à partir de 19,99 euros/mois !
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top