De la musique, sans fil, partout

Aurélien Audy
02 octobre 2014 à 15h15
0

Décloisonnez le son, pas les cloisons

Dans cette catégorie, nous allons retrouver des produits déjà mentionnés en page trois, qui peut le plus, peut le moins. Avec les mêmes attributs et fonctionnalités (réseau Wi-Fi, lecture multi-sources, etc.). La différence ici, c'est que plusieurs appareils vont s'inscrire dans un maillage sans fil, propriétaire ou pas, qui synchronise la diffusion des flux entre les enceintes. On peut donc lire la même musique simultanément sur plusieurs enceintes, disposées dans différentes pièces de la maison ou, dans la même pièce, mais en des endroits éparpillés pertinemment, pour harmoniser la répartition sonore. Ou encore lire des musiques différentes dans chaque pièce pour créer des atmosphères adaptées. Les constructeurs qui vendent ce genre de solution ont généralement dans leur catalogue plusieurs modèles d'enceintes et d'appareils, afin d'assurer la plus grande flexibilité dans l'installation. Pas besoin de mettre 100 watts dans une salle de bain, en revanche, un traitement résistant à l'humidité peut devenir un plus.

07626519-photo-illustration-multiroom.jpg
Crédit photo Olexiy Voloshyn

Pour fonctionner, ces systèmes multiroom reposent sur la box Internet du domicile (ou le routeur) pour avoir accès à Internet et aux fichiers du réseau. Généralement, la synchronisation des enceintes est assurée par un hub spécifique qui orchestre le système. Parfois, ce sont les enceintes qui communiquent les unes avec les autres directement. Côté software, un logiciel sur ordinateur et/ou une application mobile servent d'interface de pilotage. Ces systèmes ne sont pas de la trempe du matériel Hi-Fi dit « audiophile » mais sont tout de même relativement chers. Ce qu'on paye, c'est la simplicité d'utilisation, la facilité d'installation et le confort du multiroom. Si vous êtes très tatillon sur la qualité audio, certains équipementiers proposent dans leur gamme des modules pouvant être raccordés à n'importe quelle chaîne Hi-Fi (voir notre deuxième page). Le choix initial d'une marque plutôt qu'une autre est important, en prévision d'une possible extension du système. Une enceinte Samsung ne peut pas être synchronisée avec une SoundTouch Bose, et vice-versa.

Exemple du fonctionnement multiroom chez Samsung, assez bien expliqué (même si promotionnel)

Mais dans chaque système, l'ajout d'un nouvel élément est généralement d'une simplicité enfantine. Les constructeurs le savent : rien n'oblige à équiper d'emblée toutes les pièces de la maison, et peu de gens peuvent de toute façon se le permettre. Donc si vous reluquiez le subwoofer Sonos, tout en sachant que votre budget ne vous permet pas cet achat dans l'immédiat, pensez sur un terme plus long, afin de vous assurer une compatibilité ultérieure. Pour les personnes vivant dans des grandes habitations, et/ou avec des murs épais, plusieurs constructeurs proposent des répéteurs de réseau, pour intensifier le signal. C'est généralement le rôle (entre autres) des hubs : le Bridge (ou futur Boost) chez Sonos, le WAM 250 Hub chez Samsung, le HEOS Extend chez Denon, etc. Et pour les appareils fonctionnant en AirPlay, une borne AirPort Express pourra servir de répéteur.

Dans la famille Sonos, nous trouvons de gauche à droite : le Sub (caisson de basses), les Play:1, Play:3 et Play:5, et enfin la Soundbar (orientée home cinema). A cet écosystème très complet (le plus complet à vrai dire), il faut encore ajouter le boîtier Connect (qui transforme une chaîne existante en unité Sonos sans fil), le Connect:Amp (unité amplifiée à laquelle on relier des enceintes passives) et le Bridge (fin de vie, bientôt remplacé par le Boost, un répéteur de signal Wi-Fi).
La même chose mais avec les Connect (de face) et Connect:Amp (de dos).
La famille des Samsung WAM (Wireless Audio Music) est composée de gauche à droite, en commençant par le haut par les enceintes M3, M5 et M7 (déclinaison de tailles et puissances), puis le LinkMate 270 et le Hub (qui fait aussi office de répéteur de signal Wi-Fi). Les trois enceintes peuvent être posées à plat ou à la verticale.
Autre Danois (en plus de Dynaudio) que nous n'avons pas encore évoqué mais qui mérite sa place dans ce dossier : Libratone. Un design très particulier mais soigné, des architectures audio performantes, pour un système à bâtir autour d'un réseau AirPlay. Amateurs de produits Apple, l'option Libratone est une possibilité. La Zipp, le plus petit modèle, est une des rares enceintes portables à combiner à la fois Wi-Fi AirPlay et une batterie (on trouve aussi la Portable de Bose).
Libratone mise sur les couleurs, avec des finitions en laine italienne qu'on peut changer. En revanche, les tarifs du scandinave sont musclés...
Chez Bose, la gamme sans-fil multiroom s'appelle SoundTouch. Avec de gauche à droite la 30, la 20 et la Portable, toujours la même déclinaison de puissances et de tailles. En dessous, on voit l'adaptateur Wi-Fi (qui rend sans fil une chaîne Hi-Fi déjà existante), l'amplificateur SA-4 (bientôt disponible, auquel il ne reste qu'à relier deux enceintes passives) et le petit contrôleur SoundTouch, sorte de télécommande Wi-Fi qu'on peut poser partout, y-compris fixer au mur.
Denon a conçu un système cohérent et complet, comportant l'HEOS 7 (la plus grosse enceinte), l'HEOS 5 (le modèle intermédiaire mais tout de même doté de cinq haut-parleurs) et l'HEOS 3 (le petit module stéréo qu'on peut mettre à la verticale). Ces trois enceintes peuvent communiquer avec l'HEOS Link (adaptable sur une chaîne) ou l'HEOS Amp (déjà amplifié, et donc auquel on rattache simplement des enceintes passives). L'HEOS Extend joue lui le rôle de répéteur, si jamais le signal Wi-Fi était trop faible pour couvrir toute la surface habitable à sonoriser.
Cette série XEO qui vient d'être mise à jour (les XEO 3 et 5 sont désormais remplacées par les XEO 4 et 6, le hub s'améliore également) a de quoi faire saliver. De dimensions tout à fait compactes (pour des enceintes bibliothèque comme pour des colonnes), ces enceintes sonnent véritablement Hi-Fi. Le nouveau hub gère jusqu'à trois zones de diffusion, où l'on peut placer plusieurs enceintes. Dynaudio propose également un Extender, pour accroître la portée du signal sans fil, ainsi que le Link, qui transforme tout dispositif sonore amplifié en élément sans fil. Bon, pour faire du multi-room avec du Dynaudio, il va falloir que les finances suivent... Là on tape clairement dans de l'audiophile danois pur et dur, donc avec des prix qui commencent à sérieusement chatouiller le porte-monnaie. Assurément le must !
La colorée famille Jango de Pure se compose de la T2 (20 W), T4 (50 W) et T6 (100 W). Mais aussi de la S3, une de 20 W également mais avec une diffusion sonore à 360°, du Bluetooth et un fonctionnement sur batterie. Le A2, petit boîtier qu'on aperçoit entre l'enceinte jaune et celle verte sur l'image, sert à rendre sans fil une chaîne Hi-Fi par exemple.
La gamme Panasonic toute récente ne compte pour l'instant que deux enceintes (SC-ALL8 de 80W et SC-ALL3 de 40W) et le SH-ALL1, le transmetteur sans fil. Difficile de lutter contre les grandes familles historiques (Sonos, Pure) ou celles qui ont mis le paquet plus récemment (Samsung, Denon, Bose dans une moindre mesure), si ce n'est que le ticket d'entrée est ici un peu plus abordable, à prestation a priori équivalente ou supérieure. A considérer, et à surveiller de près !
Cabasse est le constructeur qui a le moins développé sa gamme sans fil, mais c'est celui qui jouit dans nos contrées de la meilleure réputation. Cabasse, quel nom ! Au programme, la Stream 1 (enceinte mono) ou la Stream 3 (kit 2.1 avec caisson de basses). Le tout pouvant être complété par le Stream Source, qui transformera une chaîne Hi-Fi en élément Cabasse sans fil. Là aussi, la marque se paye au prix fort (même si beaucoup plus accessible que Dynaudio).


Notez que tout appareil musical AirPlay est techniquement apte à se synchroniser avec un autre appareil AirPlay depuis le logiciel iTunes (ou un iPhone, iPad, iPod Touch). De nombreuses possibilités s'offrent alors, en combinant des enceintes AirPlay non listées ici (Sony, Philips, etc.) avec des amplificateurs AirPlay par exemple, ou des bornes AirPort Express reliées à des systèmes audio.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Coincés à la maison ? Voilà 10 films à (re)voir absolument en streaming
Qu'est-ce qu'un malware et comment s'en protéger ?
Test Roccat Elo Air 7.1 : un casque complet, qui oublie pourtant l'essentiel
Sonde Galileo : en route pour Jupiter
Boston Dynamics va vendre des bras pour Spot, son chien robot, dès l'an prochain
Test Apple Watch Series 6 : une évolution en douceur pour une montre toujours aussi réussie
La supercar hybride de McLaren se dévoile grâce à ses dépôts de brevets
Comparatif impression photo en ligne : à qui confier vos souvenirs ?
Essai du Range Rover Autobiography P400e : l’hybridation royale
scroll top