Google retire deux extensions malveillantes de Chrome

20 janvier 2014 à 13h11
0
Google nettoie régulièrement ses plateformes de téléchargements et face à une récente vague de spam, la société a retiré deux extensions de son Chrome Store.

L'internaute Amit Agarwal, explique sur son blog avoir conçu une extension pour le navigateur Chrome permettant de gérer le lecteur de flux RSS Feedly. Il affirme qu'un inconnu lui a proposé de racheter cette extension pour une somme assez importante avant de publier une mise à jour au sein du Chrome Store un mois plus tard. « Non, cette mise à jour n'intégrait pas davantage de fonctionnalités, ni ne corrigeait aucun bugs. Ils y avaient intégré de la publicité », ajoute M. Agarwal.

0190000007084042-photo-google-chrome-extension-spam.jpg


L'extension Add to Feedly rajoutait aux pages web des liens sponsorisés. Une autre, baptisée Tweet This page a également été rachetée puis modifiée afin d'inclure de la publicité. Celles-ci étaient en violation des conditions d'utilisation publiées par Google auprès des développeurs.

Ces versions modifiées ont été déployées via le mécanisme de mises à jour transparentes du navigateur. Elles n'ont donc pas été repérées immédiatement. Toutefois, leurs notations respectives s'en sont évidemment trouvées affecté et les plaintes des internautes ne sont pas passées inaperçues.

Selon le Wall Street Journal, d'autres développeurs ont été approchés par des éditeurs d'Adware, tentant de racheter leurs extensions ou de collecter des informations personnelles. C'est notamment le cas de l'éditeur de Honey ou de Hover Free pour Google Chrome.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

USA : Paramount passe au tout numérique pour ses films projetés dans les salles
Galaxy Tab 3 Lite : le nouveau premier prix de Samsung est en précommande
Microsoft met à jour la Surface Pro 2 et corrige le problème d'autonomie
NSA : Face aux promesses d’Obama, l’Europe demande de continuer le dialogue
Microsoft Research : un assistant virtuel et un ascenseur
Samsung Galaxy Tab et Note Pro : prix et dates de lancements révélés (màj)
Le projet de loi sur la géolocalisation arrive au Sénat
Un malware ciblerait certains objets connectés, dont un réfrigérateur
Xtreamer Multi Console : un boitier Android TV résolument multifonction
La défense américaine se tourne vers BlackBerry pour sa nouvelle flotte de smartphones
Haut de page