Opera 11 s'enrichira d'extensions

Jusqu'à présent, pour enrichir les fonctionnalités de son navigateur, les développeurs d'Opera Software avaient mis en place un système de widgets superposés. A l'instar de Firefox, Google Chrome et plus récemment Safari, le prochaine mouture d'Opera disposera en plus d'un gestionnaire d'extensions.

Ces add-ons seront basés sur les spécifications du W3C autour des widgets. En ce sens, les développeurs manipuleront HTML, CSS et JavaScript. Cela signifie donc qu'une même extension pourra plus facilement être portée sur les autres navigateurs utilisant la même technologie à savoir Chrome et Safari. De son côté Mozilla planche toujours sur Jetpack qui devrait remplacer le système actuel.

03640882-photo-opera-11-teaser.jpg


Opera Software souligne que ces extensions présenteront des éléments graphiques et une interface utilisateur ou tourneront en tâche de fond. « Par exemple une extension peut rajouter un bouton à côté du moteur de recherche de Google et révéler un menu déroulant lorsque l'on clique dessus », est-il ainsi précisé. L'installation sera standard et similaire au processus pour Google Chrome.

Ces nouveautés feront leurs apparitions au sein d'Opera 11 dont la première alpha sera prochainement disponible à l'évaluation ici.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Avis Bybit (2021) : une jeune plateforme crypto qui va droit à l'essentiel
The Great Ace Attorney Chronicles aura bien droit à une sortie européenne
Vous pouvez désactiver la lecture automatique des trailers (ou des épisodes suivants) sur Netflix
Star Citizen : l'amarrage de vaisseau à vaisseau arrive dans la nouvelle alpha
The Witcher Monster Slayer : les préinscriptions ouvertes pour l'accès anticipé sur Android
ETR Awards : les meilleurs titres VR francophones vont être récompensés par les internautes
Twitch organise enfin son espace de discussion et permet de répondre par sujet
Mario Kart Tour dépasse la barre des 200 millions de dollars en 18 mois
Test Rocket Lake-S Core i7-11700K : il fait de l'ombre au Core i9, mais reste éclipsé par AMD
Outriders : People Can Fly détaille comment les inventaires disparus seront restaurés
Haut de page