Adblock : la tension monte, le procès en ligne de mire

03 décembre 2014 à 09h36
0
Les bloqueurs de publicités provoquent la colère des éditeurs en ligne. L'IAB France et le Geste, deux organismes représentant sites et annonceurs réfléchissent à l'idée d'attaquer en justice ces « adblockers », en particulier la société Adblock Plus.

Les représentants des annonceurs et des éditeurs français montrent les dents. Ils pourraient prochainement agir en justice à l'encontre des systèmes permettant de bloquer certaines publicités en ligne (adblockers). Le comportement de certains bloqueurs, comme la société Eyeo, éditrice d'Adblock Plus, aurait conduit les professionnels du secteur à franchir le pas.

0190000006121100-photo-logo-adblock-plus.jpg


Selon Les Échos, l'IAB France, l'organisme chargé de représenter les professionnels de la publicité en ligne ainsi que le Geste, regroupant plusieurs éditeurs (dont M6Web, éditeur de Clubic), devraient prochainement saisir les tribunaux. Ils reprochent à ces adblockers leur comportement.

Pour rappel, les bloqueurs ont pour fonction de cacher certaines publicités aux yeux des internautes qui en font le choix. AdBlock Plus, par exemple, se présente comme un outil de filtrage publicitaire et permet à un internaute de se constituer des listes blanches ou noires de sites, sur lesquels il souhaite, ou non, que les contenus publicitaires s'affichent.

Si un utilisateur peut donc choisir de n'afficher aucune publicité sur les sites qu'il consultera régulièrement, Adblock Plus « tolère » et affiche donc certains formats. La société se rémunère en autorisant certaines publicités qu'elle juge acceptables ou non intrusives. Elle définit donc des critères permettant de laisser la publication de publicités statiques par exemple.

Une plainte déjà lancée en Allemagne

Ce type d'attaque à l'encontre des bloqueurs de publicité n'est pas nouvelle. En Allemagne, les éditeurs se sont déjà confrontés à ces dispositifs et ont fait le choix d'interpeller la justice à ce sujet. En juillet dernier, plusieurs groupements de médias comme Pro Sieben Sat ou RTL Interactive ont agi devant les tribunaux.

Ils reprochent également à la société son fonctionnement et contestent directement le modèle économique du service. De son côté, Eyeo, l'éditeur d'Adblock Plus reste serein quant à la direction que prendra cette affaire et s'attend à « recevoir d'autres plaintes ».

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Projet FxE : Mozilla pourrait de nouveau se tourner vers iOS
ThyssenKrupp invente un ascenseur qui bouge à la verticale et à l'horizontale
Gravure CD/DVD : Roxio Creator NXT passe en version 3.0
Freebox Player 1.2.18 : améliorations du lecteur de Blu-ray
Opera 26 se transforme en Pinterest et devient stable sur Linux
Moins de 0,1% des smartphones Android disposent de Lollipop
Huawei :
Infos US de la nuit : Firefox se verrait bien sur iOS, Twitter facilite les plaintes
TeamViewer 10 : visio et chat en plus du contrôle à distance
Pub comparative pour Surface Pro 3 : une fausse bonne idée ?
Haut de page