Soupçon de blanchiment d'argent, conditions de travail toxique : Revolut dans la tourmente

Mathieu Grumiaux Contributeur
05 mars 2019 à 13h22
0
Revolut

La start-up Revolut est dans la tourmente après plusieurs révélations sur sa culture d'entreprise et ses systèmes mis en place, contraires aux règles bancaires internationales. L'entreprise conteste ces allégations.

Rien ne va plus pour la start-up britannique Revolut. L'entreprise se voulant comme une alternative aux banques traditionnelles fait l'objet de plusieurs enquêtes qui révèlent des informations troublantes sur son fonctionnement.

Une pression constante sur les employés de la start-up pour développer sa croissance


Le magazine Wired estime que les conditions de travail au sein de l'entreprise seraient « toxiques ». Les employés de Revolut seraient soumis à des objectifs trop ambitieux par leurs responsables et à des horaires trop difficiles provoquant des burnout à répétition. Une croissance au ralenti expliquerait ces méthodes managériales.

Parmi ces exigences impossibles à tenir selon les employés, le recrutement de 200 nouveaux clients en une journée pour réussir à décrocher un entretien d'embauche et espérer intégrer l'entreprise.

Le turn-over serait également monnaie courante, les cadres de l'entreprise n'hésitant pas à licencier immédiatement les salariés ne répondant pas à leurs objectifs. Les employés de Revolut ne tiendraient pas plus d'un an en moyenne dans la société avant de quitter leur poste.

Revolut explique simplement par la voix de l'un de ses portes-paroles que la « culture d'entreprise évolue aussi rapidement que la société », sans répondre directement à ces accusations.


Revolut aurait permis à ses clients de blanchir de l'argent



Droit de réponse de Revolut (05/03) :
« Revolut aspire à une collaboration ouverte et transparente avec tous les régulateurs . En vertu des exigences de la FCA à l'encontre de toutes les entreprises réglementées, nous ne ferons pas de commentaire sur l'enquête en cours. Nous souhaitons cependant clarifier qu'il n'y a jamais eu de défaillance dans nos contrôles des transactions financières suspectes. Il est important de noter que l'article du Telegraph a erronément confondu notre système anti-blanchiment d'argent et nos procédures de vérification ».


Un autre article signé cette fois du Telegraph explique que l'entreprise est soupçonnée d'avoir permis des manœuvres de blanchiment d'argent entre juillet et septembre 2018.

En effet, Revolut aurait désactivé un système international qui signale automatiquement les transactions financières suspectes aux autorités concernées. Cette pratique est bien évidemment contraire aux règles bancaires internationales et, même si l'entreprise aurait elle-même communiqué au préalable aux régulateurs, ses problèmes de management l'empêcheraient de surveiller correctement les flux financiers sur sa plateforme.

Le PDG de Revolut, Nikolay Storonsky, a rejeté en bloc ces dernières accusations dans un post publié sur le blog de l'entreprise. Il y affirme que la start-up a mis en place « système de filtrage plus avancé qui n'a pas fonctionné comme prévu » et que toutes les transactions passées durant ces trois mois ont été examinées, sans constater d'irrégularités.

Ces révélations et cette volonté de se développer très rapidement sur le marché bancaire international, quitte à faire pression sur les effectifs, auraient été les causes du récent départ du directeur financier de la start-up, Peter O'Higgins.

Droit de réponse de Revolut (05/03) :
« Peter O'Higgins est actuellement toujours employé chez Revolut. Il a démissionné en janvier et bénéficie d'un préavis rallongé, le temps de recruter un nouveau CFO. Sa démission n'a donc rien à voir avec les récentes rumeurs ».



Modifié le 05/03/2019 à 14h41
6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top