Banque en ligne : comment leur demander un prêt (personnel, immobilier, ...)

01 novembre 2020 à 16h01
0

Les banques en ligne continuent d’attirer une clientèle de plus en plus vaste. La raison ? Leurs tarifs attractifs et leurs niveaux de services rivalisant avec ceux des banques traditionnelles.
Or, la principale raison motivant un changement d’établissement bancaire est un prêt, le plus souvent immobilier. Et là aussi, les banques en ligne ont des atouts à faire valoir.

Concrètement, comment souscrire des prêts, quels qu’ils soient, auprès des banques en ligne, et quelles sont les différentes étapes à suivre ?

Le prêt personnel

De nombreux établissements en ligne proposent cette typologie de prêt, quasi immédiat. Avant de déposer votre demande, des paramètres sont toutefois à prendre en compte pour être certain d’avoir trouvé le prêt le plus avantageux en fonction de votre projet.

Effectivement, les conditions d’emprunt diffèrent beaucoup d’un établissement à l’autre. Les banques, mais aussi les organismes de crédit, ont chacun leurs propres objectifs, politiques et grilles tarifaires. En fonction de ces référentiels et des profils de souscripteurs, une grille de taux est élaborée. Ce système de notation - aussi appelé scoring – est progressif suivant le montant, la durée et le type de projet à financer. Chaque établissement a un scoring spécifique. Par exemple, il peut donner priorité aux primo-accédants, à certains revenus, ou au niveau de patrimoine, ... Votre dossier est donc susceptible d’être admis plus favorablement auprès de certaines banques plutôt que d’autres.

Votre profil d’emprunteur détermine, qui plus est, la réussite de votre demande de prêt. Les banques le regardent en détails pour déterminer vos conditions d’emprunt, niveau de risque et capacités de remboursement.

Votre profil emprunteur est établi selon :

  • votre profession,
  • votre niveau de ressources,
  • votre mode de consommation,
  • votre profil d’épargnant,
  • votre statut professionnel (fonctionnaire, CDI, entrepreneur, intérimaire, CDD,…).

Les différences entre les banques en ligne justifient l'intérêt des comparateurs, qui se basent à la fois sur vos informations personnelles et votre projet d’emprunt, pour vous offrir un panorama complet des offres qui vous correspondent.

Si une de ces offres vous convient, la mise à disposition des fonds peut être rapide. Par la suite, votre prêt personnel ne fera pas l’objet d’un accompagnement particulier de votre banque, puisque vous resterez seul décideur et responsable de l’utilisation de vos fonds.

Cela suppose que vous n’avez pas à justifier votre demande de prêt, et votre utilisation des fonds. C'est ce qui différencie le prêt personnel des prêts affectés (voiture, travaux, …) destinés à un projet en particulier. À noter toutefois que dans le cadre d’un prêt personnel sans justificatif d’utilisation des fonds, fournir un justificatif de salaire reste incontournable.

Si vous êtes déjà client d’une banque en ligne, sachez que,puisqu’elle héberge vos comptes, elle a connaissance de votre profil. En conséquence, elle pourra déterminer rapidement votre capacité d'emprunt :

  • Si vous êtes considéré comme un client « sûr » (revenus stables ou croissants, présence d’épargne, pas d’incident bancaire, ...), elle devrait vous l’accorder aisément.
  • Si, en revanche vos revenus sont fluctuants ou que votre historique bancaire mentionne de nombreux découverts, ou irrégularités de paiement, adressez-vous plutôt à une autre banque en ligne.

Le prêt immobilier

Les banques en ligne, qui par définition n’ont pas d’agence, affichent sans surprise des prix plus attractifs que les banques traditionnelles. La durée de remboursement observée en moyenne se situe entre 8 et 10 ans, après achat du bien.

Toutefois, les services des banques en ligne se révèlent plus réduits que ceux des banques traditionnelles, notamment parce qu'en fonction de votre demande et de votre situation personnelle votre dossier peut être plus complexe à traiter. Notamment, si vous projetez un investissement locatif, rachat de crédit, prêt employeur, prêt-relais ou prêt in fine.

Quelques rares établissements sont, par ailleurs, capables de vous proposer des offres de crédit plus élaborées, associées à des prêts aidés, comme le prêt à taux zéro (PTZ) ou le prêt conventionné (PC). Tous comme les financements pour l’achat de terrain en vue de faire construire sa maison ou d’acheter un bien immobilier neuf (neuf sur plan, c'est-à-dire la vente en l’état futur d’achèvement (VEFA)) qui restent difficilement accessibles.

Néanmoins, en cas de recherche d’un prêt classique, dit amortissable, avec un taux et une échéance constante, doublés d’un apport de minimum 10 % du montant du bien, la majorité des banques en ligne accueilleront favorablement votre demande.
Auquel cas, les planchers des durées d’emprunt sont en général de 7 à 25 ans, ou de 20 ans en cas d’investissement locatif. Ils sont relativement élevés, et risquent de vous exclure si vous êtes un petit emprunteur qui souhaite une aide financière pour un projet à faible coût.

La qualité du prêt immobilier proposé se mesure au regard des éléments suivants :

  • le taux proposé,
  • votre apport personnel nécessaire,
  • l’intervalle de durée d’emprunt,
  • le montant minimal du crédit,
  • le coût du crédit.

Comment choisir et demander un prêt immobilier ?

1. L'étude de marché

Commencez par étudier votre éligibilité, grâce à des comparateurs, ou avec l’aide d’un courtier qui se chargera par la suite de monter votre dossier.

Si vous choisissez de comparer vous-même les offres, gardez à l'esprit que, si celles affichées par votre banque paraissent intéressantes, ce ne sont pas forcément les meilleures offres que vous pourrez obtenir. En effet, l'avantage d'un courtier est qu'il pourra négocier en votre nom certaines offres, pour vous faire gagner du temps et de l’argent.

2. L’accord de principe

Après une première étude de votre dossier, la banque vous communique un accord de principe qui n’a aucune valeur contractuelle. Cet accord doit être formellement finalisé afin que le bien soit considéré comme votre propriété.

3. La constitution du dossier

Pour constituer le dossier il vous faudra fournir les pièces suivantes :

  • vos relevés de comptes,
  • la promesse de vente,
  • votre situation professionnelle,
  • vos fiches de paie.

À noter qu’un conseiller à distance reste à votre disposition pour vous aider à réunir toutes ces pièces nécessaires et à finaliser votre dossier.

4. L'offre de prêt officielle et le délai de rétractation

L’offre de prêt est envoyée par la banque et fait figure de document officiel. Elle reprend toutes les précisions relatives à votre offre de prêt. Après réception vous avez un délai d’à minima 10 jours pour vous rétracter. Pour enclencher le prêt, il suffit de renvoyer le document à la banque.

5. L’acte de vente

Cet acte est édité par votre notaire, et fait de vous le propriétaire officiel du bien. Une fois que vous l’aurez signé, vous recevrez le titre de propriété lié.

Le saviez-vous ? Souvent, la domiciliation du salaire au sein de la banque en ligne n’est pas obligatoire, contrairement à ce que demandent les banques traditionnelles.

Conclusion

Grâce aux banques en ligne, effectuer une demande de prêt se fait entièrement en ligne et en toute autonomie. Des téléconseillers spécialisés viennent vous orienter, et vous assister dans l’élaboration de votre dossier et le pilotage de votre prêt.

Par contre, si votre demande présente la moindre complexité ou spécificité, trouver un établissement en ligne qui vous ouvrira ses portes deviendra tout de suite moins aisé.

Modifié le 05/11/2020 à 10h59
0
0
Partager l'article :

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page