Banque en ligne : proposent-elles des assurances vies ?

05 novembre 2020 à 10h06
0

Les banques en ligne se sont dotées de bon nombre de services dont l’assurance vie. Leurs contrats ne manquent pas d’intérêt tant au niveau de leur rendement que des frais. Pour trouver la meilleure offre en ligne et y souscrire, des conditions et des frais viennent s’appliquer.


L’intérêt d’une assurance vie en ligne

Le marché de l’assurance est particulièrement dense en France, avec des établissements bancaires qui proposent des contrats en agence ou encore sur Internet. Effectivement, vous n’êtes pas obligé de passer par votre banque ou assureur traditionnels, et pouvez a contrario y souscrire par vous-même. Un réflexe à avoir cependant : mettre en concurrence plusieurs contrats disponibles sur Internet.


De prime abord, le choix paraît vaste sur le marché, en termes de rendement, frais, ou gamme de contrats. Les conditions d’entrée de ces supports restent, qui plus est, souples et accessibles (seuil de versement, modalités de souscription, …). Il existe aussi une grande liberté quant au choix de sa banque en ligne, et sur la possession d’une ou plusieurs assurance(s) vie(s).

Quelques ombres au tableau néanmoins. Transférer le capital d’une assurance vie sur une autre ouverte auprès d’un concurrent n’est pas possible. Seule solution, procéder à un rachat total d’assurance, puis inscrire ce montant comme apport sur le nouveau contrat. Ce qui vous permet de réinvestir toute votre épargne sur votre nouvelle assurance vie, en perdant toutefois l’antériorité de votre première assurance.

Quoi qu’il en soit auprès de nombreuses banques, l’assurance vie bénéficie d’une fiscalité avantageuse. Celle-ci intervient lors de la vie du contrat, ou en cas de décès quand le capital est transféré à vos bénéficiaires.

Afin d’analyser les offres présentes sur le marché, vous pouvez utiliser un comparateur ou vous adresser à un courtier en ligne. A la clef, gain de temps et vision large sur les offres des banques en ligne.

Les critères d’évaluation

La meilleure assurance vie en ligne pour vous sera celle répondant pleinement à vos besoins. Ce ne sera donc pas forcément la même que celle de vos proches.

Les critères individuels principaux à prendre en compte sont :

  • Le rendement. Il varie suivant si vous voulez investir votre capital en fonds euro, sur des unités de compte, ou une combinaison des deux.
  • Les frais. Ils peuvent impacter la rémunération brute de votre contrat en la minorant, et sont variables d’une banque à l’autre. D’où l’importance d’éviter les contrats qui ont des frais dépassant ceux observés en moyenne sur le marché.
  • La performance des unités de compte (OPCVM, FCP, Sicav, …). Dans le cas d’un contrat multisupport, il s’agit de bien étudier le ratio risque/rendement, et les modes et options de gestion pour chaque contrat.
  • Les outils de gestion en ligne disponibles. Ils couvrent le rachat total ou partiel, les versements, et arbitrages, …
  • Les conditions d’adhésion pouvant varier d’un contrat à un autre. Elles regroupent le seuil de versement, ou même le montant à investir en unités de compte pour obtenir un accès à un fond euro boosté.
  • La somme à investir. Certains contrats exigent un apport minimal à considérer avant leur ouverture.

Les typologies de contrats

Les contrats sont soit monosupport, soit multisupport. De vos objectifs, horizon de placement et profil de risque dépend leur constitution.

1. Vous souscrivez à un contrat d’assurance vie monosupport

Tout votre capital est dédié aux fonds euro, qui représentent un support sécurisé et garanti avec des pertes en capital très limitées. En cas de rachat, sa valeur ne peut être inférieure à l’ensemble des sommes versées. Par contre, les fonds euros présentent une rémunération moindre avec des intérêts annuels nets de frais de gestion situés en moyenne entre 1,5% et 2%.

2. Vous optez pour un contrat multisupport

Vous pourrez répartir vos actifs entre fonds euros et unités de compte (UC). Ce sont des supports plus dynamiques du fait de leur variété, qui rapportent potentiellement davantage. Mais ils ont, en contrepartie, une dimension risque élevée avec une volatilité plus marquée d’une année à l’autre.

Les unités de compte sont d’ailleurs issues de marchés financiers ou immobiliers comme :

  • L’organisme de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM),
  • Le fonds commun de placement (FCP),
  • La société civile de placement immobilier (SCPI).

Un certain degré d’expertise étant requis pour le pilotage des contrats multisupports, vous pouvez choisir un mode de gestion spécifique ou des options automatiques. Grâce à ces options, vous composez votre portefeuille et répartissez votre capital suivant la rentabilité espérée en fonction du niveau de risque accepté. Pour un juste équilibre, optez pour environ 40% en unités de compte, et 60% en fonds euros.

Les frais
liés aux assurances vie

Une assurance vie souscrite en ligne a pour atout moins de frais que dans le cadre d’un contrat ouvert par une banque traditionnelle. Ce qui est un point capital tant les frais impactent la rentabilité annuelle du contrat.

Bonne nouvelle, de nombreuses assurances vie en ligne n’appliquent pas de frais de versement - généralement proportionnels au montant versé - ou encore de frais d’arbitrage prenant effet sur les contrats multisupport. Ces frais sont parfois facturés quand vous réalisez vous-mêmes en toute autonomie vos arbitrages via votre espace personnel, et modifiez la répartition de vos actifs (UC).

Sinon, ces frais supplémentaires sont à prendre en compte :

  • Les frais de gestion annuels : plus ou moins élevés, s’il s’agit d’un contrat monosupport ou multisupport. Dans l’hypothèse où vous choisissiez une gestion déléguée (mandat de gestion, …), la facture sera plus conséquente afin que la société gérante se rémunère pour ses services.
  • Les frais d’entrée : qui sont des frais d’adhésion lorsque le contrat est souscrit auprès d’une association d’épargnants, comme l’Afer.

Le processus de souscription

Mineur comme majeur ont accès à une assurance vie, sans aucune condition d’âge imposée. En revanche, les critères pour souscrire à un contrat d’assurance vie en ligne varient d’un établissement à un autre.

Car, un apport personnel est souvent imposé pour ouvrir le contrat : une centaine d’euros, contre une dizaine d’euros pour les banques traditionnelles. Pareillement, les mandats de gestion en assurance vie multisupport requièrent un certain montant de versement (environ 1 000e). Les fonds en euro boostés dynamiques eux ont un accès conditionné à l’investissement d’une partie du capital en unités de compte.

Par contre, auprès de toutes assurances vies confondues, aucun plafond de versement n’est imposé. Il est même possible d’avoir plusieurs contrats d’assurances vie auprès de banques concurrentes. Cette multibancarisation a un intérêt certain, si votre assurance vie actuelle arrive à maturité fiscale, et que son niveau de frais ou sa rémunération ne vous satisfait plus.

Il reste ainsi à sélectionner un contrat d’assurance vie répondant à vos attentes à tout niveau. Sachant que les contrats multisupports sont à favoriser, si vous recherchez un rendement plus élevé (fonds euros, OPCVM, FCP, SCPI, …), étant donné que les monosupports sont constitués à 100% de fonds en euros plus sécurisés.

Modifié le 05/11/2020 à 11h00
0
0
Partager l'article :

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page