Webcams autofocus : Creative vs Logitech, le match !

0
Outil de communication moderne par excellence, la webcam a subit au fil des temps moult évolutions, de la version monochrome à la version couleur en passant par les changements d'interface successifs (port parallèle, USB 1.1 puis USB 2.0). Généralement design, la webcam s'est peu à peu raffinée pour intégrer par exemple un microphone ou encore être déclinée en version motorisée ou sans fil. Mais plus de dix ans après l'apparition des toutes premières webcams, aucun constructeur ne s'est vraiment penché sur son principal problème : la qualité d'image.

Certes, les constructeurs ont bien tenté de faire évoluer la résolution des capteurs ou encore d'adopter des optiques (plus ou moins) en verre, mais jusque là ces timides efforts n'avaient pas franchement convaincu. L'an dernier encore nous concluions notre comparatif de webcams en soulignant la piètre qualité des rendus généralement obtenus, et ce même avec les tous premiers modèles deux mégapixels. Condamnée à la médiocrité, la webcam ? Pas si sûr, puisque Creative et Logitech semblent s'être donné le mot pour proposer les premières webcams autofocus. Creative fut d'ailleurs le premier à lancer dès le mois d'avril une webcam autofocus avec sa Live ! Cam Optia AF. Et Logitech vient tout juste de lui répondre, en dévoilant à son tour sa webcam autofocus, avec optique Carl Zeiss et capteur deux Mégapixels : la QuickCam Pro 9000. Simples arguments marketing ou vraie révolution technologique ?

000000F000550552-photo-face-face-webcams.jpg

Creative Live ! Cam Optia AF : du déjà vu, encore ?!

00054627-photo-logo-creative.jpg
Creative fut le premier fabricant d'envergure à annoncer une webcam autofocus. Présentée dès le CES de janvier 2007, la Live ! Cam Optia AF a été officialisée un peu plus tard, dans le courant du mois d'avril. Adoptant un design des plus élégants, cette nouvelle webcam reprend la forme de la Live ! Cam Optia en y ajoutant quelques petites nuances. Toujours accrochée à un clip de fixation en plastique translucide, cette webcam dispose d'une pince à ressort qui permet de fixer fermement l'ensemble aux écrans de toutes épaisseurs. Hélas, comme avec la première Optia, le ressort de cette Optia AF est si puissant qu'il fait littéralement gicler la webcam, après quelques secondes à peine passées en équilibre sur le rebord de notre écran LCD Dell...

Le revêtement blanc nacré retenu par Creative pour l'Optia première du nom cède ici sa place à une robe noire brillante, à notre sens bien plus moderne et agréable à l'œil. Le bloc optique est toujours monté sur une rotule qui s'oriente très légèrement sur le plan horizontal alors qu'elle peut effectuer une rotation de 270° sur l'axe vertical. A noter qu'une fois le bloc optique totalement retourné, l'image est automatiquement renversée par le logiciel. S'illuminant d'un anneau bleu au niveau de sa jonction avec la rotule (lorsque l'enregistrement vidéo est démarré), le bloc optique de la Live ! Cam Optia AF renferme par ailleurs deux microphones pour une prise de son avec élimination des bruits environnants. Enfin, et à l'inverse de Logitech, aucun bouton ne permet de déclencher la prise de vue depuis la caméra.

000000B400550386-photo-creative-live-cam-optia-af-1.jpg
000000B400550387-photo-creative-live-cam-optia-af-2.jpg

Creative Live ! Cam Optia AF


Creative Live ! Cam Optia AF : les caractéristiques

Tout comme sa grande sœur, la Live ! Cam Optia AF est totalement Plug & Play. Vous pouvez donc la brancher sous Windows XP ou Windows Vista, sans installer le moindre pilote, le système reconnaissant automatiquement la caméra. Nous avons d'ailleurs pu vérifier le bon fonctionnement de ce mode Plug & Play sous Windows Vista. Naturellement, pour accéder à l'ensemble des fonctionnalités de cette Live ! Cam, il faudra en passer par l'installation complète des pilotes Creative, mais nous aurons l'occasion d'évoquer à nouveau ce sujet un tout petit peu plus loin.

000000A000550528-photo-creative-live-cam-optia-af-logiciel-4.jpg

Creative Live ! Cam Optia AF : une webcam reconnue automatiquement par Windows, ici Windows Vista


Techniquement, la Live ! Cam Optia AF embarque un capteur de deux Mégapixels soit une résolution native de 1 600 x 1 200 pixels. Proposant un mode de photographie interpolé en 8 Mégapixels, pour une image dont les dimensions sont de 3 200 x 2 400, la Live ! Cam Optia AF dispose d'une optique de haute précision si l'on en croit la fiche technique de Creative. Toutefois, le fabricant ne précise pas s'il s'agit d'une optique en verre ou simplement d'une optique dont les matériaux seraient un peu moins nobles. A l'inverse de Logitech donc, Creative ne s'est pas offert les services d'un grand nom au passé glorieux de la photographie pour la réalisation de son optique... Est-ce un tort ?

Couplée à un système autofocus permettant comme son nom le suggère une mise au point automatique, la Live ! Cam Optia AF se distingue de ses consœurs par l'inclusion d'un double microphone censé annuler les bruits environnants lors des enregistrements, une technique qui se montre du reste relativement efficace. Face à la Live ! Cam Optia première du nom, Creative fait des progrès puisqu'à l'époque aucun microphone n'était intégré à la webcam !

000000E100550401-photo-creative-live-cam-optia-af-3.jpg

Creative Live ! Cam Optia AF : un logiciel toujours aussi long à installer !

Lors de notre test de la Live ! Cam Optia de première génération, il y a un peu moins d'un an, le logiciel livré par Creative nous avait quelque peu traumatisés. Le premier contact avec la suite logicielle accompagnant cette Live ! Cam Optia AF n'est pas forcément meilleur, l'installation prenant un temps infini sans parler de la succession de questions lors du démarrage de l'installation. Un minimum de patience sera donc nécessaire avant de pouvoir se servir pleinement de cette webcam, d'autant qu'il faudra nécessairement redémarrer son ordinateur à un moment ou à un autre. L'installation terminée, on retrouve sur son bureau un raccourci vers le calendrier photo ou vers l'enregistrement produit de Creative, mais toujours aucun raccourci vers le Live ! Cam Center, le cœur de la suite logicielle. Notez toutefois qu'à l'instar de Logitech, un raccourci se signale dans la zone de notification système, vous permettant d'accéder d'un double clic au Live ! Cam Manager, une application donnant accès aux divers modules logiciels de Creative, dont les diverses tâches proposées par le Live ! Cam Center. C'est principalement depuis cette dernière application que l'on accède aux différentes fonctions proposées par Creative avec le mode détection de mouvements, le mode surveillance à distance, le mode vidéo accélérée ou encore les traditionnelles fonctions de capture photo et vidéo.

000000E100550529-photo-creative-live-cam-optia-af-logiciel-5.jpg

Creative Live ! Cam Manager : votre porte d'entrée sur les fonctions offertes par Creative


On apprécie particulièrement l'interface soignée de ce logiciel qui, bien que plus sophistiqué et fouillé que ce que propose Logitech, reste accessible à tous. C'est un bon point pour Creative d'autant que la firme propose lors des enregistrements vidéos le libre choix du codec, avec par défaut la sélection de DivX. Il est bien sûr possible de changer la résolution vidéo qui, par défaut, est fixée à 640 x 480 pour l'étendre à 800 x 600, 1 280 x 960 ou même 1 600 x 1 200. En vidéo, cette résolution semble encore plus difficilement utilisable chez Creative que chez Logitech, l'enregistrement étant particulièrement saccadé. Il est vrai toutefois que Logitech propose au maximum du 920 x 720, Creative va donc plus loin en la matière mais à quoi bon si ces résolutions sont finalement inexploitables en vidéo ? Creative annonce pour le reste un débit de 30 images par seconde en vidéos, débit que nous avons pu vérifier en 640 x 480. La source audio accompagnant votre vidéo peut également être modifiée via le logiciel. Sachez enfin qu'en mode photographie, il est possible d'aller beaucoup plus haut au niveau de la résolution avec du 1 600 x 1 200 (natif) ou du 3 200 x 2 400 (interpollé). La console Live ! Cam permet quant à elle d'ajuster les paramètres d'exposition ou de mise au point de la caméra ainsi que les éventuelles inversions d'image. Bon point pour Creative : dès que la webcam est utilisée par un logiciel, la console Live ! Cam s'affiche. Ca n'a l'air de rien mais cela permet d'accéder aux réglages de la caméra avec des logiciels comme Skype qui ne proposent pas de raccourcis pour les paramétrages, chose impossible avec une caméra Logitech par exemple.

000000F000550527-photo-creative-live-cam-optia-af-logiciel-3.jpg
000000DC00550526-photo-creative-live-cam-optia-af-logiciel-2.jpg

Creative Live ! Cam Center et console de réglage de la webcam


La firme de Singapour offre également des effets vidéos allant de l'animation de la vidéo par l'incrustation d'objets animés (neige, bulles, etc.) à des avatars ou des encadrés qui contiennent votre flux vidéo. On retrouve une fonction de suivi du visage ainsi qu'un zoom numérique et Creative propose même une option de contrôle parental, un contrôle parental basé simplement sur un mot de passe. Sachez que Creative n'oublie pas non plus les fonctions d'organisation des médias, les dernières captures étant listées dans un volet à la droite de l'application Live ! Cam Center, alors qu'un lecteur multimédia est disponible depuis le logiciel. On retrouvera également des fonctions d'envoi par courrier électronique ou d'impression ainsi qu'un retardateur logiciel.

000000E600550525-photo-creative-live-cam-optia-af-logiciel-1.jpg

Les effets Creative Live ! Cam Center sous Windows Live Center


Creative Live ! Cam Optia AF : un autofocus rapide mais une vidéo vite saccadée

En utilisation, la Live ! Cam Optia AF surprend immédiatement par la vitesse de son autofocus. Alors que nous trouvons l'autofocus de Logitech assez lent, celui de Creative est nettement plus rapide. Qui plus est, les pilotes permettent de sélectionner une zone de mise au point dans l'image, chose impossible chez Logitech. Si l'autofocus est rapide, il a malheureusement tendance à perdre les pédales assez rapidement alors que la phase de mise au point, aussi brève soit-elle, entraîne logiquement un effet de flou de quelques secondes. Notez que la sensibilité de l'autofocus peut être ajustée de manière logicielle. Problème pour Creative, l'autofocus à tendance à faire la mise au point sur la zone centrale de l'image et non sur l'un de ses pourtours ce qui peut parfois être gênant.

Côté fluidité, il n'y a aucun souci en 640 x 480. En revanche, dès que l'on sélectionne une résolution un peu élevée, l'image devient nettement saccadée comme nous l'indiquions précédemment. Etrangement, le sous-échantillonnage en 640 x 480 pixels produit un résultat avec un effet d'échelle sur les contours des objets, un phénomène qui s'estompe dès lors que la résolution s'élève. Quant à la qualité en elle-même, si l'autofocus apporte un plus certain, le rendu des couleurs est inférieur à celui proposé par Logitech alors que l'image est généralement moins claire et moins vivante. Qui plus est, notre photo test montre une certaine propension aux aberrations chromatiques, phénomène que l'on ne retrouve pas avec la QuickCam Pro 9000, comme vous le verrez un peu plus loin.

000000F000550539-photo-creative-live-cam-optia-af-sample.jpg

Notre photo test, en 1 280 x 960 avec l'Optia AF


En condition de faible luminosité, la Live ! Cam Optia AF délivre une vidéo de bonne facture avec toutefois des saccades encore plus prononcés et des couleurs saturées du moins pour le sujet principal. Terminons par quelques mots sur l'utilisation processeur de la petite dernière de Creative. Si l'on applaudit Creative pour offrir à l'utilisateur le choix du codec, l'occupation lors des enregistrements vidéo n'est pas excellente avec un peu plus de 60% en DivX, soit un résultat pratiquement similaire à celui observé avec la webcam Logitech.

Logitech QuickCam Pro 9000 : comme un air de déjà vu...

00055962-photo-s-lection-clubic-80.jpg
Au premier coup d'œil, la QuickCam Pro 9000 surprend immédiatement par la sobriété de son allure générale, le fabricant ayant opté pour une robe de plastique noir par endroits brillante, l'optique, en forme de globe, prenant place sur le côté gauche de l'appareil et étant cerclée d'un pourtour argenté. Reprenant la forme et l'allure générale de la QuickCam Fusion, un modèle datant quelque peu, la QuickCam Pro 9000 dispose d'un petit déclencheur, situé sur sa gauche et utile pour lancer le logiciel QuickCam et réaliser des captures d'image. L'extrémité droite de cette QuickCam dissimule un microphone audio alors que le logo Logitech présent en façade de la webcam s'illumine d'un cercle rouge dès que celle-ci est utilisée par un programme. Cela vous permet de savoir quand vous êtes filmé.

La webcam étrenne un tout nouveau système de fixation, Logitech remplaçant ici l'espèce de tige métallique déformable qui équipait par exemple la QuickCam Fusion par un support en plastique avec ailette inclinable et adaptable à l'épaisseur de votre écran plat. Alors même que nous avons pour habitude de critiquer les systèmes de fixation des webcams, celui de la QuickCam Pro 9000 nous a agréablement surpris, et ce même si l'absence de ressort pour maintenir fermement le dispositif étonne au premier abord. Cela n'a toutefois pas empêché la QuickCam Pro 9000 de s'adapter à l'épaisseur de nos écrans plats de 19 et 24 pouces. Le support permet également de poser la webcam sur une surface plane comme un bureau, mais dans ce cas gare au contrepoids que peut engendrer le câble USB (ce dernier est au passage 10 centimètres plus long chez Logitech que chez Creative)

000000AA00550502-photo-logitech-quickcam-pro-9000-3.jpg


Logitech QuickCam Pro 9000 : les fonctionnalités

Bien qu'adoptant à peu de choses près le même habillage que l'ancien modèle Fusion, cette nouvelle webcam en USB 2.0 dispose de toutes nouvelles caractéristiques techniques, ce qui fait précisément tout son intérêt. Première nouveauté, la résolution native du capteur qui passe de 1,3 Mégapixels pour le précédent modèle Ultra Vision à 2 Mégapixels sur cette QuickCam Pro 9000. Cette résolution se traduit avant tout par la possibilité de capturer des images fixes dans une résolution brute de 1 600 x 1 200 pixels, alors que le fabricant propose des résolutions interpolées, jusqu'au 8 Mégapixels (3 264 x 2 448). La course aux mégapixels, si elle a un intérêt relatif en matière photographique, est en revanche beaucoup plus futile pour la vidéo, Logitech offrant au mieux une résolution HD de 960 x 720, quand Creative va jusqu'au 1 600 x 1 200, pour l'enregistrement des vidéos avec un débit de 30 images seconde. Ce mode n'est de toute façon pas des plus intéressants puisqu'il générera des fichiers assez gros alors que l'occupation processeur va exploser. Durant l'enregistrement on passe sur notre machine de test de 45% de moyenne d'occupation processeur pour une résolution VGA à plus de 75% en enregistrement pseudo HD avec notre Core 2 Duo E6400. Et ne perdez pas de vue que la résolution HD n'est pas disponible lors des conversations via les logiciels de messagerie instantanée comme Windows Live Messenger.

000000EB00550403-photo-logitech-quickcam-pro-9000-2.jpg
000000FF00550402-photo-logitech-quickcam-pro-9000.jpg

Optique Carl Zeiss et nouveau système de fixation


Mais le changement le plus important sur cette QuickCam Pro 9000 est bien sûr lié à son optique. Non seulement Logitech s'est associé à Carl Zeiss pour son développement, mais en plus le fabricant l'a dotée d'un système autofocus. Composée de cinq éléments, dont deux en verres, l'optique de la QuickCam Pro 9000 est munie d'un mécanisme motorisé qui assure son déplacement afin d'effectuer la mise au point sur le sujet et ce de manière automatique. Assez précis, le système met un terme aux dispositifs fixfocus de certaines webcams et renvoie à la préhistoire la bague de mise au point manuelle qui équipe l'optique de nombre de webcams et que personne n'ajuste jamais... Bien qu'il puisse être tentant de faire un rapprochement entre l'autofocus de notre QuickCam Pro 9000 et celui qui équipe le moindre appareil photo numérique, il faut bien réaliser que son autofocus logiciel n'est pas comparable à l'autofocus multizone que l'on retrouve sur des appareils réflex notamment.

Logitech QuickCam Pro 9000 : Pas grand-chose de neuf côté logiciel

Par rapport à notre dernier grand comparatif dans lequel nous testions une bonne dizaine de webcams, le logiciel accompagnant les QuickCam de Logitech n'a pas fondamentalement évolué. Nous sommes certes passés de la version 10 à la version 11, mais celle-ci a avant tout été conçue pour supporter Windows Vista, le dernier système d'exploitation de Microsoft. L'installation est du reste toujours aussi rapide et efficace, ce qui permet d'utiliser la webcam en quelques minutes seulement.

Compatible avec Skype mais également avec Windows Live Messenger, pour ne citer qu'eux, l'offre logicielle de Logitech est composée d'une barre de raccourcis permettant d'accéder aux fonctions principales de la webcam, alors que le module QuickCapture permet de réaliser des instantanées photographiques et vidéos. Là encore, l'interface a été épurée au maximum pour rendre les choses diablement simples avec un bouton de prise de photo et un bouton d'enregistrement vidéo. On sélectionnera au préalable la résolution en cliquant sur la petite flèche noire apparaissant en bas à droite de l'aperçu vidéo alors qu'une galerie regroupe sur le bas de la fenêtre les derniers éléments capturés avec la possibilité de les envoyer par mail, de les imprimer ou de les supprimer. Retenez qu'en matière d'enregistrement vidéo, le format choisi par Logitech est fixe, il s'agit du Windows Media Video 8.

000000DC00550427-photo-logitech-quickcam-pro-9000-logiciel-1.jpg
000000DC00550429-photo-logitech-quickcam-pro-9000-logiciel-3.jpg
000000D200550428-photo-logitech-quickcam-pro-9000-logiciel-2.jpg

Le logiciel QuickCam et sa barre de raccourcis


Pour garantir un minimum d'intimité, le logiciel QuickCam permet de choisir un fond fixe qui servira, en un simple clic, de volet de protection lorsque vous ne souhaitez plus être vu par votre correspondant. Naturellement, les avatars et autres effets vidéo sont toujours de la partie sur cette nouvelle webcam. Niveau fonctionnalités, la QuickCam Pro 9000 propose un réglage manuel de l'autofocus, une fonction zoom et une autre de suivi du visage. En prime, nous retrouvons naturellement les technologies RightLight, ici en version 2 et RightSound. Pour mémoire, RightLight 2 est censé ajuster automatiquement et intelligemment les paramètres de lumière quand RightSound va supprimer les bruits de fond et autres échos lors des enregistrements audios.

000000F000550430-photo-logitech-quickcam-pro-9000-logiciel-4.jpg

Les réglages avancés de la QuickCam Pro 9000


Logitech QuickCam Pro 9000 : une image claire et nette mais saccadée !

Maintenant que nous avons passé en revue les nouveautés de cette QuickCam Pro 9000, il nous faut vérifier si dans la pratique on constate des changements significatifs ne serait-ce que par rapport à une QuickCam Fusion. Bonne nouvelle, la QuickCam Pro 9000 a, en la matière, réussi à nous bluffer ! L'image est vive, relativement claire et nette alors que les couleurs sont beaucoup mieux respectées que sur les anciennes webcams de la marque. Mieux, il est possible de faire une mise au point en s'approchant à environ 10 centimètres de la lentille. Voilà pour les bons points... Du côté des mauvais points, l'autofocus s'avère un peu lent (Logitech parle d'une vitesse de trois secondes, mais trois secondes, c'est beaucoup trop long à notre goût !), il perd parfois les pédales alors qu'en cas de luminosité moyenne voire faible, le flux vidéo est très vite saccadé, y compris en 640 x 480. On note par ailleurs que la netteté est excellente au centre de l'image alors qu'elle est généralement moindre sur sa périphérie. Qui plus est et contrairement à Creative, il n'est pas possible d'indiquer manuellement au logiciel sur quelle zone de l'image il doit faire la mise au point, et ce bien que la mise au point automatique puisse être débrayée. Enfin, en utilisation de nuit, la webcam donne satisfaction sans toutefois vraiment convaincre. Certes le sujet est visible mais les couleurs sont largement brûlées alors que l'animation est particulièrement saccadée.

0000010400550461-photo-logitech-quickcam-pro-9000-sample.jpg

Photographie réalisée à main levée avec la QuickCam Pro 9000 en 1 280 x 960

Conclusion

000000A000550578-photo-logitech-quickcam-pro-9000.jpg
Surprenant ! Voilà le bilan que nous tirons de ces essais des deux premières webcams autofocus. En effet, Creative et Logitech prouvent tous deux qu'il est encore possible d'innover sur le marché de la webcam, en adoptant une technologie qui faisait cruellement défaut et qui du reste est monnaie courante en photographie. L'implémentation de l'autofocus procure un certain confort même si elle semble toutefois assez variable d'un fabricant à l'autre puisque Logitech propose un autofocus plutôt lent, alors que celui de Creative est on ne peut plus véloce. Qui plus est, ce dernier peut être réglé manuellement en sélectionnant la zone de mise au point, une fonction absente chez Logitech. Plus brouillon que celui de Logitech, l'autofocus de Creative semble également moins précis, un défaut qui peut éventuellement être lié à l'optique, Logitech ayant, partenariat avec Carl Zeiss oblige, une optique de meilleure qualité. En clair, la QuickCam Pro 9000 fera de meilleures photographies que la Live ! Cam Optia AF. Côté vidéo, les deux webcams souffrent à un niveau ou un autre de saccades, un problème parfois agaçant et visiblement plus prononcé chez Creative. On retiendra des vidéos tournées par la QuickCam Pro 9000 un rendu plus flatteur que celui de la Live ! Cam Optia AF.

Très soignées au niveau de leur design, les deux webcams auront fière allure sur votre bureau. Si Creative ne corrige pas le système de fixation inauguré avec la Live ! Cam Optia, un système qui n'est pas adapté à tous les écrans, Logitech a pour sa part revu sa copie pour proposer avec la QuickCam Pro 9000 une attache plus convaincante. Mais Creative ne fait pas totalement la sourde oreille et le gros défaut que nous avions formulé à l'encontre de sa dernière Live ! Cam est ici corrigé, l'Optia AF incluant un double microphone. On apprécie par ailleurs la richesse logicielle de l'offre Creative, puisqu'il est ici possible de choisir le format d'encodage vidéo, chose que ne propose pas Logitech et c'est fort regrettable.

A l'heure du choix, on optera donc pour l'Optia AF en raison de son offre logicielle et de son microphone à réduction de bruits, alors que la QuickCam Pro 9000 emportera tous les suffrages grâce à sa qualité d'image. Ce dernier point justifiant l'obtention par Logitech de la sélection Clubic.com. Côté tarification enfin, sachez que les deux webcams sont proposées aux alentours des 90 euros TTC.

Logitech QuickCam Pro 9000

8

Les plus

  • Autofocus et optique de qualité
  • Nouveau système de fixation
  • Bonne définition !

Les moins

  • Autofocus un peu lent
  • Vidéo parfois saccadée
  • Pas de sélection de la zone AF

0

Qualité Webcam8

Qualité Photos8

Logiciel8



Creative Live! Cam Optia AF

6

Les plus

  • Micro intégré
  • Autofocus rapide !
  • Richesse du logiciel (choix du codec)

Les moins

  • Système de fixation à revoir
  • Autofocus rapidement perdu
  • Vidéo saccadée

0

Qualité Webcam7

Qualité Photos7

Logiciel8



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Afrique : Microsoft relance la location de logiciels
Webcams autofocus : Creative vs Logitech sur Clubic
Google, l'employeur idéal des étudiants européens ?
Project Reality : le mod  Battlefield 2  en v0.6
  The Art Of Murder : Dossier Secret FBI  , l'héroïne
  L'Ile Noyée  n'est pas prête de sombrer
Pentium E2140 : un processeur complétement bradé ?
One : TomTom lance un pack Premium en France
  Unreal Tournament 3  et  Gears Of War  sur Mac
THQ : un renfort de poids pour Steam
Haut de page