DirectX 10 en milieu de gamme: GeForce 8600 GTS/GT

17 avril 2007 à 15h00
0

Conclusion

000000E100379403-photo-logo-nvidia.jpg
Arrivés au terme de cet article, il nous faut maintenant tenter de dresser un bilan de la nouvelle famille de puces graphiques milieu de gamme que nous propose NVIDIA. Incarnant la première déclinaison de l'architecture inaugurée avec le G80, le GeForce 8600 est aussi la toute première puce graphique milieu de gamme DirectX 10 à arriver sur le marché, ATI étant désespérément en retard. A ce propos, il faudra au mieux attendre la mi-mai pour voir ATI/AMD riposter à NVIDIA avec ses prochains RV610 et RV630.

Côté performances, le GeForce 8600 GTS affiche de bonnes prestations, même si elles ne sont pas exceptionnelles. Nettement plus rapide que les GeForce 7600 GT et devançant les 7900 GS, le GeForce 8600 GTS n'est en revanche pas en mesure de lutter avec le GeForce 7950 GT ou avec le Radeon X1950 XTX d'ATI, une carte qui ne joue pas dans la même catégorie. En revanche, face à un Radeon X1950 Pro, le petit dernier de NVIDIA a des arguments à faire valoir même si la carte d'ATI affiche un avantage certain dans quelques jeux (on pense à Supreme Commander ou Company Of Heroes). Techniquement, le GeForce 8600 s'affiche comme une déclinaison efficace de l'architecture introduite avec le GeForce 8800 même si l'on regrette le nombre d'unités trop réduit ou l'étroitesse de l'interface mémoire, un paramètre qui s'avère toutefois en partie compensé par la fréquence de fonctionnement de cette dernière.

A défaut de performances éblouissantes, le GeForce 8600 a pour lui sa prise en charge de DirectX 10, en attendant évidemment la disponibilité des premiers jeux exploitant cette API, mais aussi son nouveau moteur PureVideo, réputé plus efficace, bien qu'uniquement opérationnel sous Windows Vista pour le moment. Quant à comparer le GeForce 8600 GT au GeForce 8600 GTS, le delta de performances entre les deux cartes s'avère trop faible à notre sens pour justifier un surcoût de pratiquement 70 euros. Et c'est justement là que le bât blesse, puisque les tarifs annoncés par NVIDIA pour ces nouvelles cartes sont assez élevés ! Comptez dans les 220 euros pour le GeForce 8600 GTS et 150 euros pour le GeForce 8600 GT. Problème, à 220 euros, les GeForce 8600 GTS sont plus onéreuses que les GeForce 7950 GT que l'on trouve à partir de 190 euros et qui offrent pourtant des performances supérieures, un point qui prévaut encore sur la compatibilité DirectX 10 ou sur PureVideo mais peut être pas sur la qualité d'image, le cheval de bataille des GeForce 8. Bref, au vu des tarifs actuels nous ne vous conseillons rien d'autre qu'un peu de patience, l'arrivée prochaine des puces ATI DirectX 10 milieu de gamme étant de nature à faire rapidement chuter les tarifs de la firme au caméléon. Et si certains mettent en avant la compatibilité DirectX 10 du GeForce 8600, qui permet d'être prêt pour l'avenir, rien ne dit que les performances du GeForce 8600 seront suffisantes pour tirer toute la quintessence des premiers titres DirectX 10.

Des trois cartes testées ici, la GeForce 8600 GT de Gigabyte retient l'attention car c'est la plus silencieuse mais aussi la plus originale grâce à un design qui n'a rien à voir avec celui de référence proposé par NVIDIA. Le bundle est qui plus est au rendez-vous avec un vrai jeu récent et finalement il n'y a bien que l'absence de HDCP qui soit regrettable sur ce modèle. PNY et MSI proposent quant à eux deux GeForce 8600 GTS basés sur le même design de référence NVIDIA, un design qui sait heureusement rester silencieux avec un ventilateur discret. Tandis que PNY respecte à la lettre les recommandations de NVIDIA, MSI s'en éloigne quelque peu avec un modèle légèrement overclocké pour des performances un tantinet supérieures.

Nous refermons cet article par un carton rouge adressé à NVIDIA pour ses pilotes Windows Vista. Malgré les belles paroles et les promesses, qui semblent n'engager que ceux qui y croient, les pilotes NVIDIA pour Windows Vista sont assez médiocres - n'ayons pas peur des mots. Certes, la version 158 proposée à la toute dernière minute par NVIDIA corrige près de 400 bugs depuis les pilotes de la série 96, mais tout de même ! Qu'a fait NVIDIA pendant le développement de Windows Vista ? Rien, semble-t-il, vu le nombre de bugs et de fonctions qui manquent encore à l'appel, notamment au niveau de la gestion des doubles écrans. Après s'être gaussé pendant des années des pilotes ATI, NVIDIA s'est visiblement égaré en cours de route lors du développement de ses pilotes Vista... Et nous n'osons parler des pilotes Windows XP qui évoluent aussi rapidement que ceux des Volari...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top