Sony NW-A800 : Sony s'attaque à l'iPod Nano

Vincent Ramarques
11 avril 2007 à 21h33
0
Pour se distinguer de la concurrence, Sony a intégré à son dernier baladeur Flash une multitude de technologies / fonctionnalités audio exclusives aux baladeurs de la marque que nous avions notamment pu observer pendant les tests des précédents NW-A. Nous allons volontairement revenir sur ces technologies afin de les détailler, mais commençons d'abord par les fonctionnalités plus ou moins classiques et communes à la plupart des Baladeurs MP3.

Comme de nombreux baladeurs disponibles sur le marché, le Sony NW-A800 permet de filtrer les titres disponibles selon le nom de l'album, l'intitulé du titre, le nom de l'artiste, l'année de sortie ou bien encore la note que vous avez éventuellement donné à certains morceaux. Comme sur un iPod, le NW-A800 permet effectivement de noter les morceaux (note allant de 1 à 5 étoiles). Le baladeur propose même un mode « notation auto » qui s'appuie sur le nombre de lectures effectuées du morceau dans son intégralité pour lui attribuer automatiquement une note. Comme la concurrence, le NW-A800 offre aussi la possibilité d'afficher une image de la pochette du disque joué, à condition que cette image soit chargé dans le fichier audio avant son transfert, chose qu'il est possible d'ajouter directement depuis SonicStage.

000000C800483321-photo-sony-nw-a800-lecture-audio.jpg
000000C800483322-photo-sony-nw-a800-affichage-pochette.jpg
Sony NW-A800


Il est également possible d'utiliser l'option « transfert récent » pour accéder directement aux morceaux transférés dernièrement. A ce sujet, sachez que le baladeur créé automatiquement plusieurs listes de lecture basées sur ce critère (les plus récents, transferts 2, transferts 3 ...). Enfin, l'option « toutes les chansons » permet simplement d'accéder à l'intégralité des morceaux présents dans la mémoire du baladeur.

00FA000000483316-photo-sony-nw-a800-dos.jpg
Sony NW-A800 vue de derrière


Lorsque vous naviguez au sein des morceaux, le baladeur vous propose également un filtrage alphabétique qu'il est possible d'utiliser en appuyant sur les boutons flèche gauche / flèche droite afin d'accéder directement à un intervalle (A-C , D-G, H-L, 0-9 ...) se basant sur la première lettre du morceau (ou de l'interprète / album). Sony propose également un menu spécial de filtrage par initiale, permettant de filtrer directement depuis la première lettre du morceau via l'utilisation d'un clavier virtuel qui s'affiche sur l'écran du baladeur.

000000C800483320-photo-sony-nw-a800-navigation-mp3.jpg
Sony NW-A800 classement alphabétique avec segments


Chose intéressante également à noter pendant la lecture, il est possible de se rendre sur le nom de l'artiste, le nom de l'album, le genre ou l'année de parution et d'appuyer sur le bouton « jouer » pour afficher tous les titres liés à l'album, à l'artiste ou au genre joué et disponibles sur le NW-A800.

Comme sur la plupart des baladeurs du marché, de nombreux modes de lecture sont disponibles (normal, répéter, lecture aléatoire, aléatoire & répétition, répéter une chanson). Dans le registre des modes un peu moins commun on peut citer l'option « Mes lectures aléatoires favorites » (lecture aléatoire des chansons les plus écoutées/mieux notées) et « Lecture année aléatoire » (lecture des titres d'une année tirée au sort).

00FA000000483326-photo-sony-nw-a800-time-shuffle.jpg
Sony NW-A800 : la fonction Time Machine


Pour finir, sachez que le NW-A800 propose aussi tout un assortiment de fonctions qui permettent d'enrichir l'écoute et la restitution, ce que nous allons évoquer dans la partie suivante consacrée à la qualité audio.

Qualité audio

Sony n'a visiblement pas cherché à faire les choses à moitié pour optimiser la qualité audio de son nouveau baladeur ! Le produit offre ainsi de nombreuses options permettant d'enrichir ou d'améliorer la qualité de l'écoute. On trouve tout d'abord pas moins de 4 égaliseurs (fort, pop, jazz, unique), accompagnés de deux autres égaliseurs pouvant être personnalisés sur cinq bandes et sauvegardés par l'utilisateur.

00FA000000483328-photo-sony-nw-a800-et-casque.jpg
Sony NW-A800 et son casque


En plus de cela, le NW-A800 offre l'option VPT (Virtual Phones Technology) qui permet de profiter d'un effet de Surround (spatialisation) supplémentaire. La VPT liée au NW-A800 offre 4 modes différents baptisés : Studio, Live, Discothèque et Arène.

En associant un égaliseur et la technologie VPT, on peut déjà obtenir un excellent rendu, adapté à ses goûts musicaux. Mais Sony ne s'est pas limité à ces deux seules options et propose également le DSEE (une technologie censée restaurer les hautes fréquences perdues lors de la phase de compression des morceaux) et le mode « Clear Stereo / Stéréo Claire ». Associées, elles offrent un petit plus dans le rendu, mais on ne peut pas vraiment parler de révolution.

Toujours est-il que Sony arrive à surprendre nos oreilles jusqu'au bout des tympans avec son NW-A800, puisque non content d'offrir une très bonne qualité en sortie, ce jukebox Flash miniature est livré avec un casque de très bonne qualité !

On retrouve ainsi un modèle intra-auriculaire et même si tout le monde n'est pas fan de ce type de casque, force est de constater que la référence ici fournie offre un rendu des basses excellent, bien au-dessus de ce qu'offre par exemple un classique casque iPod. Si vous n'êtes pas allergique à l'intra-auriculaire, le casque du NW-A800 devrait donc faire votre bonheur et vous ne serez certainement pas obligé d'investir dans un casque de meilleure qualité, à moins que vous ne soyez extrêmement tatillon.

00FA000000483329-photo-sony-nw-a800-casque.jpg
Le casque intra-auriculaire du NW-A800


Fonctions / qualité pour les photos et vidéo

Comme nous l'avons évoqué précédemment, le NW-A800 permet aussi de visualiser des photos au format JPEG (jusqu'à 4000x4000). Cette possibilité, bien que gadget, vous permettra éventuellement de montrer des clichés stockés sur le baladeur à vos amis, comme sur un téléphone mobile en quelque sorte.

La navigation dans les photos peut se faire via l'affichage d'une mosaïque composée de petites miniatures des photos chargées dans le baladeur. La visualisation de photo peut être lancée sans interrompre l'écoute de musique. Depuis le menu photo, il est possible de changer l'orientation de l'affichage (vertical, horizontal gauche et horizontal droite). Il est également possible de modifier la luminosité (niveaux allant de 1 à 5). Enfin, on soulignera la possibilité de lancer des diaporamas (avec mode de répétition et la possibilité de définir jusqu'à trois vitesses différentes de défilement).

000000C800483324-photo-sony-nw-a800-affichage-mosa-que-photo.jpg
000000C800483325-photo-sony-nw-a800-affichage-photo.jpg
Visionnage de photo sur un NW-A800


La qualité de rendu sur l'écran du NW-A800 est très bonne, à la hauteur de celle d'un téléphone mobile milieu/haut de gamme. On regrettera toutefois l'impossibilité d'effectuer un zoom ou encore les petits temps de latence qui peuvent survenir avec les clichés de grandes tailles.

Pendant la lecture vidéo, on retrouve plus ou moins les mêmes fonctions que dans le mode photo, à savoir : réglage de l'orientation (vertical, horizontal gauche, horizontal droite), modification de la luminosité... Citons aussi la possibilité de choisir le mode d'affichage (avec ou sans zoom pour obtenir une vidéo plein écran) ou encore la possibilité d'afficher ou non la barre indiquant le temps écoulé, le temps restant et le niveau de la batterie. La navigation dans le menu vidéo affiche les clips / films disponibles sous forme d'image miniature et un petit logo « New » vient se coller à ceux qui n'ont pas encore été lus depuis le baladeur.

00FA000000483319-photo-sony-nw-a800-lecture-vid-o.jpg
Visionnage d'une vidéo sur le Sony NW-A800


La qualité d'affichage des vidéos est bonne, mais il est important de préciser qu'il faudra bien souvent passer par une phase de transcodage pour transférer des vidéos sur le NW-A800 puisque celui-ci se limite au format MPEG4 320x240 (bitrate maximal de 2500 kbits/seconde). Le transcodage est effectué via le logiciel « Image Converter 3.0 » fourni. A titre d'information, sachez qu'il nous a fallu environ 42 minutes pour convertir une vidéo de 1 heure 34 minutes (de XviD 656x352 vers MPEG4 320x240) sur un Pentium 4 3,4 GHz. La taille encore assez restreinte du NW-A800 n'offre toutefois pas un confort suffisant pour pouvoir regarder un film dans son intégralité. Dès lors, la fonction vidéo du NW-A800 se destine plutôt à la visualisation de petits clips musicaux. C'est d'autant plus vrai que le stockage d'un film dans son intégralité est assez envahissant. Ainsi, notre vidéo convertie occupait 607,4 Mo (contre 701 Mo dans son format Xvid originel).

00FA000000488567-photo-sony-nw-a800-sonicstage.jpg
Le logiciel de transcodage photo/vidéo


Enfin, à titre d'information, sachez que le NW-A800 est capable d'afficher une pendule plein écran afin de vous donner l'heure quand vous le souhaitez. Cette pendule fait également office d'économiseur d'écran lorsqu'on ne touche plus aux commandes du baladeur.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top