Creative Zen Vision W : la vidéo prend le large

15 octobre 2006 à 16h58
0
00054627-photo-logo-creative.jpg
Après s'être intéressé au monde des baladeurs audio/vidéo avec le Zen Vision : M (qui s'affiche plus comme un baladeur hybride que comme un modèle vidéo à part entière) et le Zen Vision, Creative persiste et signe. Aujourd'hui, la firme de Singapour revient sur le devant de la scène avec un produit censé être encore plus abouti : le Zen Vision : W. Nous nous sommes procuré ce modèle afin d'analyser ce qu'il avait vraiment dans le ventre.

NB : les photos de l'écran du baladeur publiées dans cet articles laissent apparaitre des « stries » qui ne sont bien entendu, pas présentes dans la réalité sur l'écran du produit. Ce problème est indépendant de notre volonté et se produit souvent lorsqu'on essaie de filmer et/ou de photographier des écrans de ce type.

Présentation

Comme son prédécesseur, le Creative Zen Vision : W se présente sous la forme d'un bloc unique de forme rectangulaire qui arbore trois principaux coloris : noir (pour la façade), gris métallique (pour la tranche) et gris anthracite (pour toute la partie arrière). Très sobre, le produit de Creative n'a rien à envier à ceux de la concurrence en matière de design. La façade du baladeur est ainsi composée d'un large écran qui constitue à lui seul la principale nouveauté de ce modèle. Le W du « Zen Vision : W » signifiant « Wide », ce modèle affiche effectivement un écran de type 16/9e d'une taille de 4,3 pouces soit environ 10,9 cm. À titre de comparaison, le précédent Zen Vision se limitait à un écran 4/3 de 3,7 pouces (9,3 cm). À vrai dire, le Zen Vision : W offre un écran de même taille que le très récent Archos 604 (testé dans nos colonnes ici) et qui rentre d'ailleurs très clairement en compétition avec le dernier né de chez Creative.

0190000000376932-photo-creative-zen-vision-w.jpg
Creative Zen Vision W


Outre cela, la façade de notre « cobaye du jour » accueille aussi l'ensemble de la partie contrôle composée d'un petit pad multidirectionnel et d'un bouton OK en son centre. On distingue aussi deux autres blocs de boutons associés aux fonctions « retour », « menu », « lecture/pause », « piste précédente » et « piste suivante ». En dessous de cet ensemble, on note la présence d'une petite grille qui masque l'unique haut-parleur de l'appareil. La partie inférieure du produit se charge d'héberger la connectique composée d'un port mini-USB et d'un connecteur propriétaire. Le reste se trouve sur le côté droit où on remarque une sortie audio, une sortie vidéo et un connecteur pour brancher le transformateur électrique.

Le côté gauche, quant à lui, est entièrement dédié au lecteur de Cartes Mémoire Compact Flash (Type I et II) intégré au baladeur. Enfin, la partie supérieure du Zen Vision : W vient compléter la partie « contrôle » avec la présence d'un bouton à glissière permettant de mettre l'appareil sous tension ou de bloquer ses touches (bouton Hold). À droite de ce bouton se trouvent deux interrupteurs (+ et -) qui influencent le niveau du volume sonore alors qu'à centimètres, on notera un petit trou qui dissimule un microphone intégré. Le Zen Vision : W est pourvu d'un disque dur 1,8 pouce de 30 Go. Il possède par ailleurs une batterie amovible placée à l'arrière et qui mesure 134 x 75 x 22 mm pour un poids de 276 grammes. Le baladeur de Creative est donc 16 grammes plus lourd que son concurrent, l'Archos 604 (130 x 78 x 16 mm pour un poids de 260 grammes).

0190000000376934-photo-creative-zen-vision-w-vue-de-haut.jpg
La partie supérieure du Creative Zen Vision W


Dans sa boîte, la bête est plutôt bien accompagnée puisqu'on trouve une pochette de protection, un casque stéréo, un câble audio/vidéo, un transformateur, une notice en français et un CD d'installation.
Installation et transfert de fichiers

Installation et transferts de fichiers

00FA000000376944-photo-creative-zen-vision-w-interface.jpg
L'installation du Creative Zen Vision : W s'effectue de la même manière qu'avec ses prédécesseurs (Zen Vision et Zen Vision : M). À savoir qu'il faudra soit disposer / installer de Windows Media Player 10 ou 11 sous Windows XP / 2000 / Vista, soit installer directement le Creative Media Source (livré sur le CD) pour pouvoir effectuer des transferts de fichiers vers le baladeur.

Le mode UMS est également proposé comme sur les autres baladeurs de la marque, mais il s'agit une fois encore d'un mode UMS un peu bâtard. Ainsi, pour exploiter le mode UMS, il faudra impérativement définir une taille (de 512 Mo à 16 Go) qui sera attribuée à la « partition » UMS sur laquelle on pourra stocker les fichiers de son choix (audio/vidéo/photo ou non), mais qui ne pourront pas être lus directement par le baladeur. Cette partition ne servira donc qu'au stockage. Sur ce point, il serait tout de même temps que Creative s'aligne sur la concurrence qui propose désormais des modes MTP (via Windows Media Player) et UMS complets permettant le transfert de fichiers multimédias pouvant ensuite être lus sur le baladeur.

Cela étant dit, sachez que nous avons également mesuré la vitesse de transfert du baladeur en mode MTP (via Windows Media Center) et en mode UMS, afin de pouvoir comparer les performances du Zen Vision : W par rapport aux autres baladeurs à base de disque dur du marché. Voici les résultats obtenus :

00376753-photo-creative-zen-vision-w-vitesse-de-transfert.jpg

Pas de surprise au niveau des vitesses de transfert, le Creative Zen Vision : W affiche un score similaire au Zen Vision : M. On regrettera toutefois que les baladeurs de la marque soient en queue de peloton derrière l'Archos 604 ou l'iPod 5G.

Compatibilité

00FA000000376945-photo-creative-zen-vision-w-vid-o-1.jpg
Le dernier-né de la gamme Zen prend en charge de nombreux formats de fichiers multimédias. Parmi les plus classiques, on peut citer le MP3, le WMA (avec ou sans DRM) ou le JPEG pour les photos. Dans le domaine vidéo, le baladeur prend en charge les fichiers vidéo XviD, DivX (seulement en version 4, 5 et 6), WMV (avec ou sans DRM) et MPEG4-SP à condition que ces fichiers n'utilisent pas de fonctions avancées de type « Quarter Pixel » ou « GMC ». L'ensemble de ces fichiers vidéo peuvent être lus dans une résolution maximale de 720 x 480.

Pendant nos tests, les fichiers audio ont été lus sans problème. On notera d'ailleurs que les fichiers avec accents sont pris en charge, contrairement aux playlists « .m3u » qui ne sont malheureusement toujours pas gérées.

Pour la partie compatibilité vidéo, nous avons tenté de lire une trentaine de fichiers Xvid et DivX. Sur l'ensemble de ces fichiers, trois ont refusé d'être lus du fait de leur format audio et un autre pour une raison inconnue. Le Creative Zen Vision W offre donc un niveau de compatibilité plutôt satisfaisant, même si on reste en dessous de l'Archos 604 qui n'avait échoué que sur deux fichiers. Par ailleurs, il est regrettable que le lancement d'un fichier avec une piste audio non gérée bloque complètement, à tel point qu'il est nécessaire de retirer la batterie de l'appareil pour redémarrer l'appareil ! Enfin, on notera que les fichiers avec sous-titres ne sont pas gérés.

Ergonomie

00FA000000371801-photo-creative-zen-vision-w.jpg
Il n'y a pas de soucis en ce qui concerne l'ergonomie du baladeur. L'interface est jolie, claire, espacée et personnalisable (le fond d'écran peut par exemple être modifié). On s'y retrouve facilement et on prend rapidement en main le baladeur. On regrettera juste le fait que les boutons en façade soient un peu petits, même si cela s'inscrit dans le design et dans la sobriété du produit. L'utilisation d'un pad classique facilite la prise en main, surtout par rapport à l'utilisation du système de double bouton sur l'Archos 604 qui demande un petit temps d'adaptation.

Un autre bon point concerne la présence d'un véritable bouton à glissière dédié au verrouillage des touches du baladeur, chose qui n'est par exemple pas présente sur l'Archos 604. Bien que le baladeur ne propose pas de molette de contrôle de volume sur son casque, la modification du volume « en aveugle » ne pose pas trop de problème étant donné que les boutons destinés à cet effet sont placés sur la partie supérieure et bien détachés des autres interrupteurs.

Qualité et fonctions sonores

00FA000000376933-photo-creative-zen-vision-w.jpg
Puisque la totalité des fichiers audio sont transférés via MTP et Windows Media Player, l'ensemble des musiques qui se retrouvent sur le Creative Zen Vision : W peuvent être filtrées en fonction du nom de l'album, de l'artiste, du genre ou du nom de la piste. Afin de faciliter la navigation et la recherche de morceaux précis, le Zen Vision : W affiche, comme ses prédécesseurs une barre latérale composée des lettres de l'alphabet. Elle permet notamment d'accéder directement aux morceaux commençant par telle ou telle lettre.

Par ailleurs, le Creative Zen Vision : W propose aussi une fonction de recherche par mot-clef. Via cette fonction, un clavier virtuel est affiché à l'écran et l'utilisateur peut entrer le mot-clef qu'il souhaite rechercher dans son audiothèque. Il est juste dommage que la pochette des albums ne puissent être affiché durant la lecture. Par rapport à la concurrence, le Zen Vision : W a toutefois l'avantage d'intégrer, en plus de la fonction dictaphone, un véritable Tuner FM pour capter la radio, avec possibilité d'enregistrer jusqu'à 32 présélections. Il n'est cependant pas possible d'enregistrer ou de programmer des enregistrements FM.

0190000000376943-photo-creative-zen-vision-w-casque.jpg


Outre cela, le dernier-né de la famille Zen propose différents modes de lecture (aléatoire, répéter...) et différents modes d'égalisation (acoustique, classique, disco, jazz, new age, pop, rock, vocal ou personnalisé) permettent également d'enrichir la qualité de l'écoute. À propos de qualité audio, sachez que le Zen Vision : W offre un rendu très satisfaisant, légèrement supérieur à celui de l'Archos 604. On déplorera juste le fait que le casque livré en standard ne soit pas plus convaincant. Certes, il offre de meilleures prestations que celui de l'Archos 604, mais reste toujours un cran en-dessous des casques iPod par exemple, avec des médiums négligés, voire absents.

Qualité et fonctions vidéo

00FA000000376946-photo-creative-zen-vision-w-vid-o-2.jpg
La lecture et l'affichage des fichiers se font simplement puisque le baladeur se contente d'indiquer les noms des fichiers présents sur son disque. À droite de ce listing, on retrouve la barre de classement alphabétique présente aussi dans la partie audio. Après avoir choisi le fichier de son choix, une pression sur OK suffit pour lancer la lecture. Pendant le visionnage, il est possible d'effectuer une avance / un retour rapide ou de marquer une pause. La plus intéressante des options concerne la possibilité d'adapter l'affichage de la vidéo à la taille de l'écran à l'aide de trois modes : « étirer plein écran » (étire la vidéo pour l'adapter à l'écran), « zoom plein écran » (zoom sur la vidéo pour l'adapter à l'écran, dans ce cas il se peut que la vidéo soit rognée) ou « adapté à l'écran » (adapte au mieux la vidéo, sans la déformer). Dans les paramètres, on notera également la possibilité de modifier la luminosité de la dalle.

Question qualité, l'affichage est bon et agréable à l'œil. Mais force est de constater qu'on est ici un petit cran en-dessous de la qualité d'affichage de l'Archos 604. La faute à une dalle qui se limite à l'affichage de 262 144 couleurs pour le Zen contre 16 millions pour l'Archos 604. Connecté à une télévision, le Zen Vision : W offre une qualité d'affichage similaire à celle de l'Archos 604, qui se situe entre celle d'une VHS et d'un DVD. Pour finir avec cette partie, on retiendra le fait que le Zen Vision : W se limite à la lecture vidéo et que contrairement à ce que propose Archos avec son 604, aucun accessoire ne permette d'activer une fonction enregistrement.

0190000000376947-photo-creative-zen-vision-w-vid-o-3.jpg

Les autres fonctions

Comme vous pouvez vous en douter, le Zen Vision : W autorise également l'affichage de photos. Dans le menu « photos », les clichés sont listés sous forme de vignettes. Il est également possible de démarrer des diaporamas. Malheureusement, un seul et unique effet de transition (un fondu) est proposé dans ce mode, ils sont donc bien plus nombreux sur l'Archos 604. De même, il est possible de zoomer sur les photos, mais le Zen Vision : W ne propose qu'un seul niveau de zoom, alors que celui-ci est ajustable avec l'Archos 604. On notera également la possibilité d'effectuer des rotations sur les photos ou encore d'importer des photos directement depuis une carte mémoire via l'utilisation du port Compact Flash (et éventuellement d'un adaptateur au format de son choix, adaptateur 4 en 1 vendu en option aux alentours de 15 - 20 euros) directement intégré au baladeur.

L'affichage des photos est de très bonne qualité, même si une fois encore, la différence entre la palette 262 144 couleurs du Zen et celle de 16 millions de l'Archos 604, ainsi que la différence de qualité entre les deux dalles se fait ressentir. Comme l'Archos 604, le Zen Vision : W est « multitâches » et offre la possibilité de visionner des photos, sans interrompre la lecture audio qui aura été préalablement lancée. Le Creative Zen Vision : W peut également faire office de disque de stockage (via l'utilisation de la partition UMS) et il est possible d'effacer des fichiers présents sur le disque, directement depuis le produit. On notera aussi la présence d'un calendrier, d'une liste de tâches et d'une base de contacts. L'ensemble peut se synchroniser avec Outlook via l'utilisation du logiciel « Creative Synch Manager ».

0190000000376939-photo-creative-zen-vision-w-photo-2.jpg


L'autonomie en question

Impossible d'y échapper, le test de l'autonomie est une étape incontournable lors de l'évaluation d'un baladeur. Comme à notre habitude, nous nous sommes penchés sur l'autonomie audio et vidéo du baladeur testé. Pour cela, nous avons lancé en boucle la lecture de fichiers MP3 128 Kbits/sec (avec égaliseur Jazz activé) pour la partie audio et de plusieurs fichiers XviD / DivX pour la partie vidéo. Voici les résultats, comparés à ceux obtenus avec d'autres baladeurs audio/vidéo :

00376985-photo-creative-zen-vision-w-autonomie-audio.jpg

Comme on peut le voir, le Creative Zen Vision : W offre une autonomie audio très bonne, surtout pour un baladeur orienté vidéo ! Il affiche clairement de meilleures performances que la concurrence et devance même le Creative Zen Vision : M qui est davantage orienté audio que vidéo. Voyons ce que cela donne maintenant en mode vidéo :

00376752-photo-creative-zen-vision-w-autonomie-vid-o.jpg

Pas de mauvaise surprise, le Creative Zen Vision : W confirme en vidéo sa bonne performance dans le domaine de l'autonomie. Il se paie même le luxe d'être l'un des baladeurs actuels offrant la meilleure autonomie vidéo. Globalement, l'autonomie du Creative Zen Vision : W devrait donc ravir les grands voyageur et les allergiques de la recharge systématique.

Utilisation courante

00FA000000376940-photo-creative-zen-vision-w-photo-3.jpg
Comme les autres baladeurs audio/vidéo, le Creative Zen Vision : W n'est clairement pas le produit idéal pour faire son jogging en musique. Il se destine à un autre type d'utilisation et conviendra plutôt à un public de voyageurs davantage orientés multimédia. Cependant, le baladeur résiste très bien aux secousses et même remué dans tous les sens, il n'interrompt jamais sa lecture. Bien que ses mensurations restent raisonnables, il faudra placer le Creative Zen Vision : W dans une poche assez large ou dans une sacoche.

Comme l'Archos 604, le Creative Zen Vision : W offre une très bonne réactivité et répond au doigt et à l'œil. Malheureusement, comme son concurrent, son écran est assez salissant du fait de son aspect « brillant » (glossy), qui est toutefois moins prononcé que sur l'Archos 604. Lors des déplacements chez des amis, on appréciera l'utilisation d'un port « classique mini-USB » bien démocratisé. Il ne sera par conséquent pas toujours nécessaire de transporter le câble de connexion avec soi, on ne peut pas en dire autant pour l'Archos 604 qui emploie un port (et donc un câble) propriétaire. Dommage cependant que le mode USB Mass Storage ne soit pas assuré de la meilleure façon, comme nous avons pu le voir dans la partie transfert de fichiers.

Voici pour finir voici une petite vidéo de présentation des différentes fonctions du baladeur :




Conclusion

Après avoir passé en revue les différents aspects du Creative Zen Vision : W, il est venu le temps de conclure. Comme nous l'avons vu, le dernier bébé de la firme de Singapour est un produit plutôt équilibré, bien conçu, qui se situe parmi les meilleurs du genre, même s'il faut reconnaître qu'il n'apporte rien de vraiment nouveau et que l'ensemble est entâché de petits defauts. Reste maintenant la question « cruciale » : faut-il choisir le Creative Zen Vision : W ou l'Archos 604 ? La réponse dépendra tout simplement de vos exigences et de votre budget. Si vous n'êtes par tenté par l'enregistrement vidéo (fonction magnétoscope), que votre budget est plutôt limité et que vous êtes principalement intéressé par un baladeur pour regarder des vidéos, il faudra se tourner vers le Creative Zen Vision : W. Annoncé au prix public de 399 euros, le Creative Zen Vision : W a effectivement l'avantage d'être livré avec un casque, un câble vidéo, un transformateur, un lecteur de Cartes Mémoire + Tuner FM intégrés et il propose d'excellents résultats en autonomie.

0190000000376942-photo-creative-zen-vision-w-photo-5.jpg


Au contraire, l'Archos 604 vendu 360 euros est livré simplement avec un casque audio et un câble USB. Reste que pour les utilisateurs exigeants et disposant du budget nécessaire, l'Archos 604 est certainement un modèle plus intéressant. Le produit du fabricant français propose effectivement une meilleure qualité d'image, une compatibilité légèrement supérieure et surtout des possibilités d'évolution multiples. Il faudra toutefois y mettre le prix. Ainsi pour profiter de la fonction enregistrement vidéo, il faudra acheter une station d'accueil vendue 100 euros. De même, pour afficher les vidéos du baladeur sur sa télévision, il faudra s'acquitter de l'achat d'un câble vendu 15 euros, alors que le kit de voyage (avec transformateur et adaptateur USB Host pour transférer les photos d'un appareil photo numérique vers le baladeur sans utiliser le moindre ordinateur) est facturé 60 euros. Par conséquent, si vous souhaitez profiter de la solution mobile la plus complète qui soit en matière de périphérique audio/vidéo, il faudra débourser au total pas moins de 535 euros TTC (prix du baladeur et des tous les accessoires cités ci-dessus).

Creative Zen Vision : W

6

Les plus

  • Accessoires fournis
  • Emplacement carte mémoire
  • Autonomie
  • Tuner FM
  • Port mini-USB

Les moins

  • Mode UMS hybride
  • Pas de fonction enregistrement vidéo
  • Pas beaucoup de nouveautés

0

Note audio8

Note Vidéo7

Accessoires8


Ce produit vous intéresse ? Retrouvez-les dans le :

00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du baladeur Creative Zen Vision W 30 Go
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Acer annonce les c510 et c530, deux nouveaux Pocket PC GPS sous Windows Mobile
La suite Quickoffice devient compatible avec les Smartphone Symbian S60 3ème édition
Spb Diary, plugin Today à onglets pour Pocket PC et PDAPhone, mis à jour en version béta
Sécurité : Le télétravailleur adopte des comportements à risque
Jean-Noël TRONC, Orange :
Quoi de neuf en jeux vidéo ce samedi ?
Actu : dessins de la semaine et petit bonus
Windows Vista : des modifications pour l'Europe
Insolite : YouTube énerve le créateur de Utube
Haut de page