Linux et Windows : la cohabitation facile

03 février 2006 à 14h12
0

Windows et Linux : partager les données

On l'a vu, grâce à des applications comme OpenOffice.org, il est possible de lire et d'écrire des formats utilisés sous Windows comme les documents Word ou Excel. Mais dans le cas d'une configuration « dual boot », l'idéal est de pouvoir les utiliser d'un système à l'autre.

Où est ma partition Windows ?

Nous avons créé une partition FAT32, car Linux sait lire et écrire sur ce système de fichiers. Il peut donc être judicieux d'y placer ses documents : des fichiers Microsoft Office, mais aussi des photos ou des bibliothèques audio peuvent alors être partagés, enregistrés sous un système et récupérés sur l'autre... à condition bien sûr qu'il soit possible d'afficher cette partition. Tout d'abord, quelques rudiments s'imposent.

Sous Linux, il n'existe pas de lecteur C ou D. Pour être visible, un disque dur doit être « monté » dans un répertoire du système (généralement le répertoire « mnt »). Avec Suse ou , aucun problème : vos disques ou partitions Windows sont automatiquement montées et placées dans le bon répertoire. Mandriva les place dans le dossier /mnt/windows. Suse les place dans un dossier Windows et les nomme C, D ou E, mais ces lettres ne correspondent pas forcément aux lettres des lecteurs sous Windows.

Avec Ubuntu, les partitions Windows n'apparaissent pas. Une petite manipulation s'impose pour les retrouver :

Ouvrez le terminal qui se trouve dans le menu « Applications » puis « accessoires ».

Commencez par afficher la liste des partitions en tapant la commande suivante :

sudo fdisk -l

Le terminal vous renvoie la liste. Notez bien le chemin et le nom de la partition Windows (ici "/dev/hda1")

015E000000151621-photo-ubuntu-terminal.jpg

La liste des partitions disponibles sur votre disque


Il faut ensuite créer un répertoire pour y afficher la partition (par exemple : /media/windows, en saisissant la commande :

sudo mkdir /media/windows

Enfin, montez la partition en saisissant les commandes suivantes :

Si votre partition est en NTFS :

sudo mount /dev/hda2 /media/windows/ -t ntfs -o nls=utf8,umask=0222

Ou si elle est au format FAT32 :

sudo mount /dev/hda1 /media/windows/ -t vfat -o iocharset=utf8,umask=000

Une icône de disque dur intitulée « Windows » doit s'afficher sur votre bureau.

Si vous avez créé une partition FAT32 comme décrit précédemment, elle doit être listée sous le nom hda2. Répétez la même opération pour accéder à cette partition.

Comment jouer mes MP3 et Mes DVD Video ?

Problème épineux que celui-ci. On atteint ici les limites du logiciel libre et des conflits avec les codecs ou mesures de protection propriétaires. La situation varie selon les distributions :

- sous Mandriva ou Suse, vous pouvez lire les MP3 par défaut. Tous vos morceaux sont donc accessibles. En revanche, vous ne pouvez encoder vos CD que dans des formats libres : Ogg Vorbis ou FLAC.

- sous Ubuntu, il n'est même pas possible de lire les fichiers MP3, mais un logiciel malin, Easy Ubuntu, peut être téléchargé ici.

015E000000223083-photo-easy-ubuntu.jpg

Easy Ubuntu vous facilite la tâche pour lire de nombreux fichiers illisibles par défaut

Une fois lancé, le logiciel vous propose différentes catégories à cocher, dont les codecs permettant de lire les MP3 mais aussi une foule de formats propriétaires. Easy Ubuntu ajoute également automatiquement plusieurs dépôts FTP « non officiels » qui enrichissent considérablement la liste des applications supplémentaires que vous pouvez télécharger ultérieurement avec le gestionnaire de paquets.

- sous Mandriva, la meilleure façon de récupérer des paquets « officieux » est de passer par le site Easy URPMI qui vous propose une démarche expliquée pas à pas sur l'ajout de sources FTP non officielles. Vous pouvez y accéder depuis cette page

- avec Suse, deux adresses indispensables sont les sites Packman et Guru's RPM.
Modifié le 18/09/2018 à 14h04
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top