ATI All-In-Wonder Radeon X1900

01 juin 2018 à 15h36
0
0000003C00221568-photo-logo-ati-all-in-wonder.jpg
Comme c'est le cas pour beaucoup de multinationales, l'histoire du fabricant de puces graphiques ATI est jalonnée d'étapes marquantes qui ont indiscutablement accompagné l'évolution de l'industrie informatique. Parmi la multitude de produits conçus par la firme canadienne au cours des vingt dernières années, une gamme a particulièrement marqué les esprits et il s'agit de la fameuse série All-In-Wonder. Avec les All-In-Wonder ATI a fait figure de pionnier en étant le premier à concevoir des Cartes Graphiques intégrant un tuner TV en plus de fonctions d'acquisitions vidéo. Souvent acclamées par la critique, les cartes All-In-Wonder ont pourtant connu des hauts et des bas. Il faut dire qu'ATI avait pour mauvaise habitude de mettre plusieurs mois avant de décliner son dernier processeur graphique à la mode en version All-In-Wonder. On aurait même pu croire avec les Radeon X800, qu'ATI laissait finalement tomber sa célèbre gamme All-In-Wonder, malgré une vaine tentative avec une All-In-Wonder X600...

Il n'en est finalement rien et ATI annonçait en fin d'année dernière qu'il reprenait la commercialisation et la distribution des cartes All-In-Wonder sous sa propre marque avec en prime le lancement des modèles X800 XL et X800 GT. Avec l'arrivée début octobre du R520, la firme annonçait même le lancement de l'All-In-Wonder Radeon X1800 XL. Celui-ci n'aura finalement eu qu'une courte durée de vie, puisqu'avec l'avènement du Radeon X1900, ATI lui donne un successeur avec l'All-In-Wonder Radeon X1900. L'occasion pour nous de faire le point sur cette nouvelle carte graphique tout terrain, munie du dernier cri de la technologie en matière de 3D.

0000011800221569-photo-carte-ati-all-in-wonder-x1900.jpg

All-In-Wonder Radeon X1900 : La 3D dit merci à Microtune !

Nous le suggérions à l'instant, la famille des cartes All-In-Wonder a toujours été handicapée par un retard certain en matière de commercialisation. Traditionnellement il fallait en effet plusieurs mois aux ingénieurs d'ATI pour concocter une carte All-In-Wonder en partant du dessin de référence d'une carte graphique dirons-nous normale. Et dans l'industrie de la 3D attendre en moyenne six mois, c'est long, beaucoup trop long ! En caricaturant les choses, ATI arrivait à proposer une All-In-Wonder 9800 Pro au même moment où le X800 sortait ! Plus ennuyeux, trop souvent All-In-Wonder rimait avec performances 3D modérées, les ingénieurs du Canadien devant consentir à certains sacrifices pour concilier les contraintes d'espace et la demande en performances. Le problème numéro un d'ATI étant d'intégrer l'habituel tuner TV qui dans sa forme courante occupe une certaine place sur le PCB d'une carte graphique...

000000DC00221586-photo-tuner-hybride-sur-aiw1900.jpg

Le tuner de l'All-In-Wonder Radeon X1900

Avec ses nouvelles All-In-Wonder, qui au passage sortent quasi simultanément avec leurs homologues non All-In-Wonder, (à peine une semaine de décalage !), ATI croit avoir trouvé la réponse à ses problèmes. Le Canadien utilise ici un nouveau tuner hybride entièrement numérique et recevant non seulement la télévision hertzienne conventionnelle, mais également la TNT. Il s'agit d'un tuner Microtune 2121 se matérialisant par une puce intégrant tout le nécessaire pour recevoir, amplifier et distribuer le signal hertzien. D'après ATI, le tuner offre un faible niveau de bruit, une très bonne linéarité et consomme moins de 1,5 Watt. Le passé a toutefois montré que ce genre de solutions se caractérisait généralement par une qualité de réception atténuée et une sensibilité moindre au signal TV analogique. Il nous faudra donc vérifier si le Microtune 2121 qui équipe l'All-In-Wonder X1900 est digne de figurer sur ce genre de carte. En ce qui concerne la réception pure des émissions de la TNT, le tuner est épaulé par un composant NxtWave 600 qui prend en charge la démodulation du signal et son décodage. Rappelons au passage que la firme NxtWave Communications a été rachetée par ATI il y a quelques mois. Reste que les cartes All-In-Wonder sous leur forme actuelle ne pourront pas recevoir les émissions de la TNT payante la faute à l'absence d'un lecteur de cartes.

000000F000221579-photo-puces-ati-theater-200-nxtwave-600-sur-aiw1900.jpg
000000C800221580-photo-encodeur-via-vt1623m-all-in-wonder-x1900.jpg

Le composant Theater 200, la puce NxtWave 600 et le composant VIA d'encodage vidéo

Pour accompagner le tuner TV, ATI propose une puce Theater 200, qui a prouvé par le passé son efficacité. C'est d'ailleurs un reproche que l'on pourra faire à ATI, la firme ayant totalement omis de doter ses composants plus récents, comme le Theater 550 d'un support du Secam. Cela force le Canadien à se rabattre sur le Theater 200 pour que ses cartes All-In-Wonder fonctionnent partout dans le monde. Interrogé à ce sujet, ATI a cependant une autre version à nous proposer. D'après le constructeur, le Theater 200 est bien plus flexible que le Theater 550 qui sort tout signal au format MPEG 2 du fait de son encodeur intégré. Avec le Theater 200, le signal généré peut être directement encodé, par voie logicielle, au format de son choix... Grosso modo, le Theater 200 a en charge la conversion analogique/numérique des signaux vidéo entrants. La puce, qui gère également l'acquisition audio, applique aux signaux vidéo un filtrage avant de mettre à l'échelle les flux vidéo pour qu'ils aient la résolution désirée. À noter également la présence d'une puce VIA sur l'All-In-Wonder Radeon X1900. Cette puce, référence VT1623M, est en fait un encodeur TV ayant en charge la sortie vidéo offerte par la carte.

000000F000221655-photo-all-in-wonder-x1900-vue-par-le-catalyst-control-center.jpg

La carte vue par les pilotes CATALYST Control Center

En combinant un tuner MicroTune aux composants NxtWave 600 et Theater 200, ATI est ainsi capable de proposer un X1900 qui n'a pas grand-chose à envier à ses homologues non All-In-Wonder. D'autant que le cœur de la carte, à savoir la puce graphique, est toujours muni de 48 unités de shaders pour 16 unités de texture, soit un ratio 3:1. Nous ne rentrerons pas dans les détails intrinsèques du Radeon X1900, préférant vous renvoyer à notre article de la semaine dernière que vous trouverez en suivant ce lien. Côté fréquences ATI fait tout de même quelques concessions et le VPU de cette All-In-Wonder n'opère « qu'à » 500 MHz tandis que la mémoire est cadencée à 480 MHz. Comparativement, le Radeon X1900 XT tourne à 625 MHz pour une mémoire à 725 MHz quand l'All-In-Wonder Radeon X1800 XL tournait à 500/500 MHz. Mémoire qui ici se limite à une quantité de 256 Mo, quand les Radeon X1900 sont habituellement accompagnées de 512 Mo.

NVIDIA GeForce 7800 GTXATI Radeon X1800 XLATI Radeon X1800 XTATI Radeon X1900 XTATI Radeon X1900 XT-XATI All-In-Wonder X1900
InterfacePCI-Express 16xPCI-Express 16xPCI-Express 16xPCI-Express 16xPCI-Express 16xPCI-Express 16x
Gravure0,11 µ0,09 µ0,09 µ0,09 µ0,09 µ0,09 µ
Transistors~302 Millions~320 Millions~320 Millions~380 Millions~380 Millions~380 Millions
Ramdac2 x 400 MHz2 x 400 MHz2 x 400 MHz2 x 400 MHz2 x 400 MHz2 x 400 MHz
T & LDirectX 9.0cDirectX 9.0cDirectX 9.0cDirectX 9.0cDirectX 9.0cDirectX 9.0c
Pixel Pipelines241616484848
Vertex Pipelines888888
Mémoire embarquée256 Mo256 Mo512 Mo512 Mo512 Mo256 Mo
Interface mémoire256 bits512 bits512 bits512 bits512 bits512 bits
Bande passante mémoire38,4 Go/s32 Go/s48 Go/s46,4 Go/s49,6 Go/s31,4 Go/s
Fréquence GPU430 MHz500 MHz625 MHz625 MHz650 MHz500 MHz
Fréquence mémoire600 MHz500 MHz750 MHz725 MHz775 MHz480 MHz

La carte All-In-Wonder Radeon X1900 et sa puce graphique

Physiquement l'All-In-Wonder Radeon X1900 se présente sous les traits d'une carte PCI-Express simple-slot avec tout de même deux originalités, à savoir un PCB de couleur violette et une équerre plaquée or. Attention, la carte mesure quand même dans les 24 cm de long, ce qui peut poser problème avec certains mini-PC. Son système de refroidissement, recouvrant à la fois le VPU et les puces mémoire, s'avère identique à celui d'un Radeon X1800 XL et constitué d'un large radiateur en cuivre à l'extrémité duquel souffle un ventilateur. Ce dernier est d'ailleurs toujours trop bruyant à notre goût. À l'instar des X1900, la carte requiert une alimentation électrique secondaire et une partie de son étage d'alimentation se voit surmonté d'un radiateur, couleur fuchsia. All-In-Wonder oblige, la carte héberge un tuner, servant à la réception de la TV, et prenant place sur le sommet de la carte, à proximité des connecteurs d'antenne. Les composants de ce tuner hybride silicium sont répartis sur les deux faces de la carte et recouverts d'une coque plaquée or.

000000B400221576-photo-carte-ati-all-in-wonder-x1900-1.jpg
000000B400221578-photo-carte-ati-all-in-wonder-x1900-2.jpg

La carte ATI All-In-Wonder Radeon X1900

Au verso de l'All-In-Wonder X1900 on retrouve une puce Theater 200 prenant en charge les fonctions d'acquisition vidéo alors que la connectique offerte par la carte consiste en une sortie DVI, deux connecteurs antenne (un pour la TV l'autre pour la radio) et un connecteur propriétaire servant à relier la mini breakout box (ou boîte de connecteurs) livrée par ATI. Précisons enfin que les 256 Mo de mémoire accompagnant notre All-In-Wonder Radeon X1900 sont répartis sur des puces de GDDR3 signées Samsung et certifiées à 1,6 ns.

000000DC00221587-photo-connecteurs-ati-aiw1900.jpg

Les connecteurs de l'All-In-Wonder Radeon X1900


Des accessoires en pagaille !

Pour accompagner sa nouvelle carte All-In-Wonder, ATI livre toute une floppée d'accessoires. On retrouve ainsi dans le bundle des connecteurs très spécifiques à commencer par un câble propriétaire regroupant quatre branchements et offrant pêle-mêle, une prise Péritel femelle, une prise VGA DB15 femelle (utile pour relier un second écran à la carte), un câble audio mini-jack à relier à la carte son et sur lequel connecter les haut-parleurs ainsi qu'une prise mini-DIN pour raccorder la breakout box livrée. Breackout box qui, au format domino, offre une entrée audio RCA et des entrées vidéos au format composite et S-Vidéo. ATI accompagne le tout d'un connecteur transformant la sortie DVI en sortie composante, ce dernier disposant d'interrupteurs pour régler la résolution (480, 540, 720, 1080, etc.). On note l'absence notable de sortie vidéo au format S-Vidéo ou composite, sauf à utiliser la prise péritel et donc un adaptateur non fourni. ATI livre par ailleurs une antenne FM pour la réception radio et un adaptateur pour la relier à la carte.

000000DC00221657-photo-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-aiw-connecteur-scart.jpg
000000DC00221658-photo-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-aiw-breakout-box.jpg

Connecteurs fournis avec l'All-In-Wonder X1900

Une All-In-Wonder ne serait pas complète sans sa télécommande et ATI livre ici la Remote Wonder Plus. Ce modèle incarne la troisième mouture de la Remote Wonder et si la télécommande continue d'utiliser les radiofréquences, ce qui permet de commander son PC à travers les murs, son design a été largement revu pour être massivement épuré. Plus fine, plus compacte et moins lourde, la Remote Wonder Plus profite d'une ergonomie largement supérieure aux précédents modèles. La clef de voûte de la Remote Wonder reste sa souris tactile qui consiste en un bouton circulaire de caoutchouc suivant les mouvements imprimés par votre pouce. Munie de nombreux boutons, la télécommande d'ATI offre notamment la possibilité d'éteindre le PC, de changer de chaîne, de régler le volume, d'accéder directement aux chaînes TV par leur numéro, de passer en mode plein écran ou bien d'accéder au guide ou encore au lecteur de DVD. L'alimentation de la télécommande est assurée par deux piles LR03 non fournies et pour fonctionner la télécommande exige le raccordement au PC du récepteur sur port USB qui l'accompagne.

000000DC00221656-photo-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-aiw-t-l-commande.jpg

Télécommande ATI Remote Wonder Plus

Une suite logicielle toujours aussi... perfectible !

Si l'All-In-Wonder X1900 fonctionne sous Windows XP Media Center Edition, ATI continue de développer sa propre suite logicielle connue sous le nom d'ATI Multimedia Center. Ici livrée en version 9.13, cette suite logicielle comprend divers modules permettant d'exploiter les fonctions de la carte et l'utilisateur pourra sélectionner un à un les composants à installer. Le processus d'installation prend tout de même une bonne dizaine de minutes et il faudra redémarrer l'ordinateur pour achever la procédure. Au redémarrage une barre d'outils latérale, semblant dater d'un autre âge, apparaît sur le côté droit de votre écran offrant divers raccourcis vers les différents modules du Multimedia Center (lecteur DVD, application TV, etc.). Les applications ATI permettant de regarder la télévision, d'écouter la radio ou bien de lire un DVD, et partagent toutes la même interface de contrôle qui là encore n'est plus très fraîche, esthétiquement parlant. ATI a quand même fait un effort en renouvelant les icônes de ses applications, icônes qui apparaissent dans le groupe de programmes ATI Multimedia Center. Parmi les logiciels toujours aussi peu convaincants, on retrouve la Media Library qui se propose de cataloguer le contenu multimédia de vos disques en recherchant automatiquement les fichiers compatibles. S'il est facile de créer des listes de lecture depuis la Media Library, on ne peut en revanche pas lancer de recherche dans les éléments indexés en tapant les premières lettres d'un morceau comme on peut le faire avec MSN Desktop Search ou Spotlight d'Apple. On se contentera donc d'un listing dont seul l'affichage est modifiable, listing qui offre tout de même un tri alphabétique. La Media Library s'enrichit automatiquement des fichiers générés par les applications du Multimedia Center et ATI propose une fonction de gravure sur CD/DVD des fichiers constituant votre bibliothèque. Précisons enfin qu'un clic droit sur un dossier dans l'explorateur Windows permet d'indexer le contenu d'un dossier dans la Media Library. Toujours au chapitre des logiciels franchement peu convaincants, on peut citer l'ATI Player, sorte de lecteur multimédia qu'objectivement personne ne voudra utiliser tant il n'a aucune valeur face aux Windows Media Player, iTunes, Winamp et autres Media Player Classic ou VLC. On retrouve également un lecteur de CD-Audio, là aussi sans intérêt.

0000014000221807-photo-aiw-1900-suite-logicielle-ati-tv.jpg

Application ATI TV

Le composant le plus intéressant, est donc sans conteste le module « TV » qui conserve le même comportement que celui des précédentes versions du Multimedia Center bien qu'il se soit enrichi. Le premier démarrage de l'application rime toujours avec l'apparition d'un assistant de syntonisation des chaînes disponibles. L'utilisateur sélectionne ici son pays, son signal (antenne ou câble) et le logiciel fait le reste. L'ajout du support de la TNT se matérialise par un pictogramme indiquant l'intensité du signal reçu et il est possible de régler les options de recherche des chaînes pour exclure les chaînes TNT ou analogiques. ATI propose également des options de recherche plus élaborées pour les chaînes analogiques, options qui allongent significativement la durée de la recherche. Une fois les chaînes trouvées, le module TV vous propose de configurer le disque dur à utiliser pour le time-shifting et de mettre en place un éventuel verrouillage parental.

0000008C00221661-photo-logiciel-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-1.jpg
0000008C00221663-photo-logiciel-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-3.jpg
0000008C00221664-photo-logiciel-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-4.jpg
0000008C00221684-photo-logiciel-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-5.jpg

Mise en place de l'application TV

L'application TV permet bien entendu de regarder la télévision, c'est son rôle premier, et offre diverses fonctions avancées à commencer par la possibilité d'envoyer la vidéo sur le bureau en guise de fond d'écran. On peut également profiter d'un affichage ThruView de la vidéo, c'est-à-dire en transparence, et ce, soit en mode bureau soit en mode fenêtré. ATI n'oublie pas de proposer une fonction d'aperçu de toutes les chaînes reçues, une fonction d'agrandissement ainsi qu'un guide des programmes pour la TNT. Il est à noter que si ATI propose un mini-guide des programmes pour les chaînes TNT, rien n'est prévu pour les chaînes analogiques. Dommage ! Enfin, ATI a implémenté la gestion des sous-titres et canaux audio à son application TV pour les émissions numériques utilisant ces fonctions.

Au-delà des fonctions purement télévisuelles, l'application dédiée à cet usage intègre un magnétoscope numérique, qui outre l'habituel time-shifting pourra être utilisé pour enregistrer les vidéos provenant des entrées de l'All-In-Wonder. Le magnétoscope offre diverses fonctions d'encodage en vous permettant soit de choisir un profil prédéfini soit de créer votre propre profil d'encodage. ATI propose notamment un encodage MPEG 2 logiciel ou matériel, en plus d'un encodage utilisant le codec de votre choix.

ATI propose également avec le Multimedia Center un lecteur DVD, tirant profit de l'aide au décodage MPEG2 et offrant des fonctions de signet ainsi qu'une application réservée à la réception radio. Réception qui s'avère très correcte même si l'on déplore vivement la fonctionnalité RDS ne serait-ce que pour profiter de l'affichage du nom des stations à l'écran ! On se consolera avec la fonction d'enregistrement et le time-shifting radio ici baptisée FM On-Demand. Les All-In-Wonder Radeon X1900 seront par ailleurs livrées avec les logiciels Premiere Elements 2.0 et Photoshop Elements 4.0 en versions complètes.

0000012200221733-photo-logiciel-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-lecteur-dvd.jpg
0000007800221723-photo-logiciel-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-radio.jpg

Le lecteur DVD et l'application pour la réception radio


EazyLook...

Depuis l'époque de l'All-In-Wonder Radeon 9800 Pro, ATI propose aux utilisateurs de sa suite multimédia une application baptisée EazyLook. Celle-ci consiste en une interface dix pieds, c'est-à-dire en une interface plein écran qui singe ce qu'offre Microsoft avec son Media Center. L'interface se lance depuis le bouton ATI de la télécommande et sa présentation graphique s'avère de très bonne facture. Sur un fond rouge, qui évoque naturellement les couleurs du Canadien, l'interface propose via diverses icônes de regarder la TV, de lire un DVD ou bien de consulter ses vidéos. Manquant sensiblement de fluidité, l'interface EazyLook n'égale clairement pas l'ergonomie d'un Media Center, d'autant que la navigation par la télécommande n'est pas toujours des plus agréables. On se rend par ailleurs vite compte qu'EazyLook n'est qu'un ersatz de Media Center aux possibilités franchement limitées. Ainsi s'il est possible de lire les fichiers vidéo stockés sur son PC avec EazyLook il faudra absolument documenter la Media Library, ATI ne permettant pas de naviguer sur vos disques directement depuis l'interface d'EazyLook. De même, il n'est pas possible d'écouter un CD-Audio depuis EazyLook... ni même d'ailleurs d'écouter la radio ! Reste qu'EazyLook permet de regarder la télévision confortablement installé à distance de son PC. Le logiciel propose par ailleurs une fonction pour redimensionner l'affichage de votre vidéo (mode 16:9, 4:3, etc.) et peut arrêter directement Windows.

0000011800221722-photo-logiciel-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-eazylook.jpg

Interface EazyLook : du bon et du (très) mauvais

Toujours (autant) de bugs !

Si nous étions mauvaises langues, nous dirions que les bugs sont malheureusement une constante chez ATI. Le Multimedia Center n'échappe hélas pas à la règle et de nombreux plantages ont jalonnés nos tests. La version 9.13 ne gagne pas franchement en stabilité par rapport aux précédentes moutures, des crashs se produisant toujours de temps à autre particulièrement avec le module TV.

000000A000221686-photo-logiciel-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-crash.jpg

Un triste exemple, parmi tant d'autres...


Et Windows XP Media Center ?

000000B400221788-photo-windows-xp-media-center-2005-configuration-tnt.jpg
Alors que les All-In-Wonder ont par le passé été passablement décriées du fait de leur non compatibilité avec Windows XP Media Center Edition, nous avons voulu savoir ce qu'il en était pour cette nouvelle All-In-Wonder Radeon X1900. ATI supporte dorénavant pleinement le système d'exploitation multimédia de Microsoft et aucun logiciel ou pilote spécifique n'est requis pour faire fonctionner l'All-In-Wonder X1900 avec MCE. Il suffit d'installer les pilotes ATI pour avoir un Media Center totalement opérationnel, le Canadien livrant son propre décodeur MPEG2, décodeur qui a le bon goût d'être compatible Media Center et de recourir aux fonctions de filtrage du Theater 200.

Le premier démarrage de Media Center se déroule comme avec n'importe quel tuner TV et l'on choisit le signal que l'on veut utiliser (câble, antenne, satellite). En sélectionnant Antenne, le logiciel vous demande alors de choisir entre signal analogique et signal numérique. Media Center se charge ensuite de télécharger la liste des programmes ou de rechercher manuellement les chaînes et il ne vous restera plus qu'à regarder la télévision. Bémol de taille cependant, la configuration de Media Center n'est pas inclusive : soit vous le programmez pour recevoir les chaînes hertziennes, soit vous le programmez pour les chaînes TNT, mais pas les deux en même temps.

Qualité en réception TV

En ce qui concerne la qualité de réception des programmes TNT, l'All-In-Wonder Radeon X1900 offre une qualité quasiment irréprochable comme on peut le voir sur les captures ci-dessous. Il n'y a rien à redire non plus en ce qui concerne l'aspect audio.

0000007800221734-photo-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-tnt-1.jpg
0000007800221735-photo-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-tnt-2.jpg
0000007800221736-photo-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-tnt-3.jpg
0000007800221737-photo-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-tnt-4.jpg
0000007800221738-photo-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-tnt-5.jpg

Quelques captures de programmes diffusés sur la TNT et reçus avec l'All-In-Wonder Radeon X1900

En revanche, on ne peut hélas pas en dire autant de la partie analogique. Nos craintes vis-à-vis du MicroTune sont en partie fondées et la qualité, en réception analogique, est en retrait face à la référence en la matière à savoir les WinTV PVR150/250 d'Hauppauge. Comme toutes les cartes TV utilisant un tuner entièrement numérique, l'All-In-Wonder Radeon X1900 délivre une image granuleuse qui plus est excessivement sensible aux variations d'intensité du signal avec à la clef des tremblements de l'image. C'est du moins ce que l'on peut constater avec l'application ATI TV qui, malgré le bon niveau de contraste, peine à dissimuler la qualité moyenne du tuner. Étrangement la même carte sous Windows XP Media Center Edition 2005 donne des résultats sensiblement meilleurs avec une netteté à la hausse et des tremblements moindres. Dans tous les cas, l'image obtenue tremble de manière plus ou moins intense, et ce, alors même que nous utilisons une antenne collective amplifiée, source qui donne au passage de bien meilleurs résultats avec une WinTV PVR 150. Autre problème flagrant que nous avons pu rencontrer de temps à autre, une désynchronisation de l'audio et de la vidéo que ce soit sous Media Center ou l'application ATI TV.

0000006E00221741-photo-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-tv-analogique-1.jpg
0000006E00221742-photo-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-tv-analogique-2.jpg
0000006E00221743-photo-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-tv-analogique-3.jpg
0000006E00221744-photo-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-tv-analogique-4.jpg
0000006E00221745-photo-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-tv-analogique-5.jpg

Captures de programmes analogiques sur la télévision hertzienne
00051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Pour tester les performances de l'All-In-Wonder Radeon X1900 nous n'avons pas fait dans l'originalité. Nous avons en effet repris la même configuration de référence que nous utilisions pour le test des Radeon X1900 et dont le détail figure ci-dessous :
  • Carte mère Asus A8N32-SLI Deluxe (Bios 1009),
  • Processeur AMD Athlon 64 FX-57,
  • 2x512 Mo Corsair PC3200 XL,
  • Disque dur Western Digital Raptor 36 Go Serial-ATA 150
Notre machine exploitait Windows XP Professionnel Service Pack 2 et était munie des derniers pilotes et BIOS disponibles à la date du test. Nous aurons à coeur de comparer les performances 3D de l'All-In-Wonder X1900 avec les Radeon X1900 XT et XT-X mais aussi avec la Radeon X1800 XL, la Radeon X1800 XT d'Asus et avec une GeForce 7800 GTX signée Leadtek.

3DMark 06

00221611-photo-aiw-1900-3dmark-06.jpg

Le tout beau, tout frais 3DMark 06 place notre All-In-Wonder en quatrième position. Il est intéressant de constater qu'ici la puce affiche globalement le même niveau de performances qu'un Radeon X1800 XT et qu'un GeForce 7800 GTX. Le Radeon X1900 XT demeure 30 % plus véloce que la dernière-née des All-In-Wonder.

Far Cry - v1.33

00221612-photo-aiw-1900-farcry.jpg

L'ami Jack Carver voit ses performances toujours aussi dépendantes du CPU, puisqu'il faut considérer les scores en 1600x1200 pour établir une véritable hiérarchie de nos divers protagonistes. Dans cette résolution les X1900 XT et XTX tiennent le haut du pavé alors que l'All-In-Wonder X1900 laisse le Radeon X1800 XT d'Asus reprendre ces droits. Bilan l'All-In-Wonder X1900 est ici 8 % plus performante que la Radeon X1800 XL, alors que la Radeon X1900 XT affiche un avantage de 6 % sur la petite dernière d'ATI.

F.E.A.R. - v1.02

00221614-photo-aiw-1900-fear.jpg

Révélation de la fin d'année 2005, F.E.A.R. est excessivement exigeant. L'architecture plus musclée du Radeon X1900 permet à l'All-In-Wonder de reprendre la tête sur la Radeon X1800 XT d'Asus, alors que les Radeon X1900 XT et XTX tiennent le haut du pavé grâce à leur bande passante mémoire plus importante, à leurs fréquences supérieures, mais aussi à leurs 512 Mo de mémoire. Le GeForce 7800 GTX est ici au coude à coude avec l'All-In-Wonder Radeon X1900.

Half-Life 2

00221616-photo-aiw-1900-hl2.jpg

À la manière de Far Cry, Half-Life 2 est particulièrement dépendant du processeur installé. Ici l'All-In-Wonder Radeon X1900 s'adjuge la troisième position en l'emportant d'un cheveu sur le Radeon X1800 XT. Pour les amateurs de chiffre le Radeon X1900 dans sa version All-In-Wonder est ici 8 % plus performant que le Radeon X1800 XL.

Quake 4

00221618-photo-aiw-1900-quake-4.jpg

Notre All-In-Wonder Radeon X1900 trébuche sous Quake 4, où ses performances sont à peine supérieures à celles du Radeon X1800 XL. Dès lors, le Radeon X1900 XT est 45 % plus performant en 1600x1200, alors que le X1800 XT se montre 22 % plus rapide.

Splinter Cell Chaos Theory

00221619-photo-aiw-1900-splinter-cell-chaos.jpg

Dans le dernier opus des aventures de Sam Fisher, l'All-In-Wonder X1900 termine très légèrement en retrait face au Radeon X1800 XT. Celui-ci s'affiche comme à peine 2 % plus rapide en 1600x1200. Les déclinaisons XT et XTX des Radeon X1900 sont dès lors largement en tête.

Far Cry - v1.33 - FSAA 4x & Aniso 8x

00221613-photo-aiw-1900-farcry-fsaa-aniso.jpg

L'exécution de Far Cry avec les options de filtrage activées positionne notre All-In-Wonder en quatrième position juste derrière les Radeon X1800 XT et Radeon X1900 XT/XTX. Dépourvue des 512 Mo des cartes précédemment citées et devant se contenter de fréquences de fonctionnement moindres, l'All-In-Wonder X1900 fait ici à peine mieux qu'un Radeon X1800 XL, avec des performances seulement 5 % supérieures.

F.E.A.R. - v1.02 - FSAA 4x & Aniso 8x

00221615-photo-aiw-1900-fear-fsaa-aniso.jpg

Même traitement pour F.E.A.R. et même résultat. L'All-In-Wonder X1900 termine quatrième sans parvenir à dépasser le Radeon X1800 XT d'Asus. Celui-ci demeure 16 % plus performant alors que les Radeon X1900 XT et XTX sont largement plus performants. Ainsi en 1600x1200, le Radeon X1900 XT est 61 % plus rapide que la carte qui nous préoccupe aujourd'hui.

Half-Life 2 - Lost Coast

00221617-photo-aiw-1900-lost-coast.jpg

On refermera cette page de test avec un aperçu des performances de l'All-In-Wonder Radeon X1900 sous Lost Coast, le niveau le plus intense graphiquement d'Half-Life 2. Notre All-In-Wonder se tire plutôt bien de l'exercice puisqu'elle coiffe au poteau les Radeon X1800 XL et XT. Ainsi en 1600x1200 l'All-In-Wonder Radeon X1900 est 5 % plus rapide que le Radeon X1800 XT. Reste que le GeForce 7800 GTX fait mieux et que les Radeon X1900 XT et XTX sont largement en tête.

Performances au décodage WMV9

000000B400221724-photo-performances-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-d-codage-wme9.jpg
000000B400221725-photo-performances-ati-radeon-x1900-all-in-wonder-d-codage-wme9-nvidia.jpg

À gauche All-In-Wonder Radeon X1900, à droite GeForce 7800 GTX

Nous avons souhaité comparer le taux d'occupation processeur de l'All-In-Wonder X1900 en lecture de fichiers WMV9 à celui d'une GeForce 7800 GTX sur la même machine. La vidéo utilisée est bien entendu identique, à savoir Step Into The Liquid, et le moins qu'on puisse dire est que le soulagement matériel offert par les deux cartes est semblable. Dans un cas comme dans l'autre, la lecture de cette vidéo 1080i monopolise en moyenne 60% des ressources processeur.

Conclusion

Que retenir de cette nouvelle All-In-Wonder ? Tout d'abord, ATI semble avoir tiré quelques enseignements du passé, le Canadien étant plus prompt à proposer la variante All-In-Wonder de son dernier processeur vedette ! C'est assurément un bon point d'autant plus appréciable que les performances de la dernière-née sont largement au rendez-vous, quoiqu'un peu en retrait par rapport aux solutions les plus puissantes qu'ATI nous proposait il y a tout juste une semaine. Reste que l'All-In-Wonder Radeon X1900 offre souvent des performances supérieures aux Radeon X1800 XL/XT ce qui en fait dès lors une carte graphique tout à fait convenable pour le joueur aguerri. À cela s'ajoute un tuner hybride qui non content d'offrir la réception des chaînes TNT se montre également compatible avec les chaînes hertziennes analogiques. C'est là encore un atout de cette nouvelle carte qui a en plus, le bon goût de demeurer au format simple slot. Tout-en-un l'All-In-Wonder dispose par ailleurs de nombreuses entrées/sorties vidéos et la Remote Wonder Plus l'accompagnant reçoit également nos éloges. La télécommande est en effet franchement plus compacte et légère que les précédents modèles.

Mais tout n'est pas rose au royaume de l'All-In-Wonder, loin s'en faut. Ainsi, on reprochera à la carte son bruyant ventilateur et certaines de ses limitations. Le Theater 200 commence sérieusement à dater, alors que le tuner TV, tout hybride qu'il soit, ne permet pas de recevoir simultanément une chaîne X et d'enregistrer la chaîne Y. C'est dommage d'autant que l'on commence à trouver des doubles tuners TNT en PCI-Express à des tarifs réellement imbattables... De plus, on pointera du doigt la qualité moyenne du tuner en réception analogique. L'autre regret concerne naturellement l'absence de fonction d'encodage matériel, car si ATI met en avant la souplesse de sa solution qui permet d'encoder un flux vidéo vers n'importe quel format, tout se fait encore de manière logicielle et les promesses d'AVIVO semblent toujours aussi lointaines. Que dire également d'une carte multimédia haut de gamme vendue près de 500 euros et incompatible avec la norme HDCP ? Mais notre plus gros reproche concerne sans conteste la suite logicielle Multimedia Center qui, si elle comporte de très bonnes idées, est largement perfectible surtout au niveau de la stabilité et de l'ergonomie. Autre carton rouge pour ATI : l'absence de guide des programmes avec sa suite logicielle !

Au final, l'All-In-Wonder X1900 demeure un bon choix pour qui cherche une carte graphique puissante en 3D et disposant de fonctions vidéo et TV avancées. Annoncée à 499 dollars outre-Atlantique, la carte est distribuée directement par ATI en Europe et son prix bien qu'élevé reste raisonnable pour un produit de ce genre. Non la vraie question est ailleurs, et on se demande qui peut avoir besoin d'une telle carte aujourd'hui ?

ATI All-In-Wonder Radeon X1900

6

Les plus

  • Bonnes performances
  • Richesse des fonctions et du bundle
  • Tuner hybride (TNT + TV analogique)

Les moins

  • Suite logicielle limitée et bugguée
  • Pas de HDCP ni d'encodage matériel
  • Qualité du tuner analogique moyenne

0

Performances8

Fonctionnalités9

Confort d'utilisation7

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page