Intel Atom : deux coeurs et variation NVIDIA Ion

20 mai 2009 à 14h15
0

Acer AspireRevo

Acer est le premier fabricant d'ordinateurs à retenir la solution NVIDIA ION pour proposer un nettop avec l'AspireRevo. Apparu en même temps que les netbooks, les nettops se veulent être l'équivalent fixe des netbooks. Il s'agit donc de PC tout-en-un, à bas coût, intégrant ou non, selon les fabricants un écran.

Pour son premier PC Intel Atom avec puce graphique NVIDIA, Acer propose une machine au design pour le moins intriguant. Assez peu encombrant, l'AspireRevo se résume à une coque en plastique blanc, aux bords arrondis, dont la surface est recouverte, comme la base, d'une robe de plastique bleu métallisé. Pouvant être utilisé à l'horizontal, le Revo est livré avec un socle en plastique translucide qui permet de le placer à la verticale, comme s'il reposait sur un piédestal. Mieux, grâce au fixation qu'il comporte, le boîtier du Revo peut être accroché au dos d'un moniteur LCD.

0000013B02079638-photo-acer-revo-nvidia-ion-1.jpg

Acer AspireRevo

De par son faible encombrement, le Revo ne dispose bien sûr pas d'alimentation électrique intégrée. Acer livre donc un bloc d'alimentation externe, au demeurant assez imposant. En matière de connectique, le PC est plutôt bien fourni puisqu'on retrouve, sur les différentes tranches de l'appareil : six ports USB 2.0, un connecteur RJ 45, un port VGA, une prise HDMI, un connecteur eSATA, deux prises mini-jack (enceintes et micro) ainsi qu'une fente Kensington et un lecteur de cartes mémoire. Ce dernier accepte les cartes au format Secure Digital, MMC, MemoryStick et xD Picture Card.

0000010402079640-photo-acer-revo-nvidia-ion-2.jpg

Techniquement, le Revo est presque... complet ! Dans ce petit espace, Acer loge en effet une carte mère avec processeur Intel Atom 230, simple-cœur donc, cadencé à 1,6 GHz alors que la partie graphique est entre les mains du chipset avec solution graphique intégrée de NVIDIA qui est, surprise, un GeForce 9300. Acer n'a pas retenu le GeForce 9400, mais sa variante inférieure qui se distingue par des fréquences de fonctionnement plus basses : 450 MHz pour la fréquence de la puce et 1100 MHz pour les unités de traitement.

Doté de 2 Go de mémoire DDR2, le Revo est équipé, dans la version que nous avons pu tester, d'un disque dur Hitachi de 160 Go à 5400 tours/minute. La carte mère comporte également un circuit Wi-Fi, pour la connexion sans fil au réseau de votre choix, alors que le système de refroidissement repose à la fois sur la puce Atom et sur le chipset NVIDIA et est doté d'un ventilateur chargé de souffler l'air chaud à l'extérieur de la machine.

0000011802079710-photo-carte-m-re-acer-aspire-revo-nvidia-ion-6.jpg

Carte mère du Revo

Dépourvu de lecteur de CD/DVD, ce qui compliquera quelque peu votre tâche pour installer de nouveaux programmes, le Revo est livré avec le système d'exploitation Windows Vista dans sa version Familiale Premium. On profite donc du Media Center Windows et des effets de transparence Aero, mais... à quel prix ?! Car de base la configuration logicielle d'Acer est pour le moins lourde : entre l'antivirus McAfee et les divers outils Google préchargés sur la machine, le temps semble long très long sur le Revo. Et même en désinstallant tout ce petit monde, on se heurte à l'un des principaux problèmes de l'Atom : bien qu'aidé par une puce 3D, le processeur à bas coût d'Intel n'est pour l'heure pas en mesure de faire tourner Windows Vista convenablement avec tous les raffinements de l'interface graphique... Le manque de réactivité est criant et franchement pénalisant à l'usage. À tel point qu'on désactivera rapidement les effets de transparence Aero.

000000CD02079642-photo-acer-revo-nvidia-ion-3.jpg
000000CD02079644-photo-acer-revo-nvidia-ion-4.jpg
000000CD02079646-photo-acer-revo-nvidia-ion-5.jpg

Détails de l'Acer AspireRevo

Un mot enfin sur l'évolutivité : elle est nulle, ou presque. Certes les ports USB permettront d'accroître les capacités du Revo, mais l'accès à la carte mère de la machine implique de briser le sceau de la garantie... Du reste celle-ci n'offrira guère de possibilité de mise à jour hormis le remplacement du disque dur 2,5 pouces ou l'ajout de mémoire DDR2, via l'utilisation des deux emplacements SO-DIMM prévus à cet effet. Et ce n'est pas le BIOS qui nous fera changer d'avis, celui-ci se limitant à sa plus simple expression : réglage date/heure et choix des périphériques d'amorçage.

Acer AspireRevo

Les plus
+ Puce graphique NVIDIA
+ Connectique HDMI, PureVideo HD
+ Prix attractif
Les moins
- Evolutivité réduite
- Pas de lecteur optique
- Processeur Intel Atom simple coeur
- Configuration logicielle trop gourmande
Performances
Fonctionnalités
Confort d'utilisation
3
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Un groupe d'associations et de collectivités va attaquer Total en justice pour
Une enquête choc montre comment l'antivirus Avast vend vos données de navigation
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
10 ans après, l'iPad peine toujours à tenir ses promesses
Un recours à Marseille déposé contre le dispositif de vidéosurveillance automatisée
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation
Audi : la production de l'e-tron au ralenti, l'approvisionnement de batteries en cause
Xavier Niel détient maintenant 70% d'Illiad, le cours de l'action remonte

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top