Dix lecteurs MP3 à moins de 80 euros

27 avril 2009 à 11h23
0
Nous voilà maintenant arrivés à la deuxième catégorie de baladeurs, purement MP3 pour le coup puisque dépourvus d'écran. Une tendance inspirée du tout premier iPod Shuffle sorti en 2005 désormais largement reproduite par l'ensemble des constructeurs. Le concept étant de proposer le produit le plus simple possible, où l'utilisateur ne se soucie de rien, simplement d'appuyer sur lecture, de monter ou baisser le volume et éventuellement de changer de chanson. Le shuffle avait même poussé la notion jusqu'à suggérer la lecture aléatoire des chansons, en invoquant le slogan Life is random.

Memup Divine : le traquenard argenté

012C000002025426-photo-memup-divine.jpg


Sorti du bel emballage, une boîte métallique, on s'attend à ce que le Divine soit lui aussi en métal. Que nenni ! 13 g de plastique recouverts d'une peinture chromée. La finition, en apparence luxueuse, est en fait très légère. Pour manipuler le baladeur, un bouton lecture/pause, qui sert aussi à allumer et éteindre le Divine avec un appui long, et deux flèches pour contrôler le volume et la navigation. Pour actionner les flèches, on pince les bords supérieurs gauche ou droit. La pression des doigts engendre un clic, mais fait aussi réaliser la fragilité du produit. Sur le côté gauche, une minuscule trappe, très difficile à ouvrir sans les ongles longs ou un objet pointu, cache la connectique mini USB. On ne donne pas cher de sa peau...

00C8000002030242-photo-memup-divine-trappe.jpg
00FA000002030262-photo-memup-divine-emballage.jpg

La trappe à connectique et le Divine dans son emballage


L'ergonomie, tant qu'on reste dans le classique, est correcte. Mais dès qu'on veut changer d'égaliseur ou de mode de lecture, les choses se gâtent. Pour ce faire, il faut appuyer en même temps sur lecture et gauche ou droite. Résultat, on zappe la chanson ou appuie sur pause au lieu de parvenir au résultat souhaité. Une ergonomie exécrable qui donne franchement envie de jeter le baladeur par la fenêtre ! Note pour Memup : la prochaine fois, évitez les combinaisons de touches sur un produit aussi petit... Les qualités audio rattrapent-elles la prise en main déplorable ? Non, loin de là. Memup fournit pourtant des écouteurs intra-auriculaires, avec système de fixation autour du coup, mais le son est vraiment mal restitué. Un son de casseroles dirons-nous... Ni l'autonomie de 4h30, ni le débit de transfert de 1,50 Mo/s par copier/coller ne viendront améliorer le cas du Divine. Il ne lui reste finalement que le prix, à partir de 30 €, comme point positif, et encore, c'est cher payé !

00C8000002030306-photo-memup-divine-couteurs.jpg

Ecouteurs du Divine


Conclusion

A part son design étincelant, le Divine n'a vraiment rien pour lui. Ergonomie horriblement mal pensée, prestation audio insuffisante, autonomie trop légère... Bref, un produit à éviter.

Memup Divine

Les plus
+ Design étincelant
Les moins
- Ergonomie exécrable
- Qualité audio
- Autonomie courte
- Finition légère
Qualités audio
Ergonomie
Autonomie
Vitesse de transfert
0


Dane-Elec Music : trop fragile et imprévisible

012C000002025422-photo-dane-elec-music.jpg


Le Music est un baladeur tour de cou. C'est le câble USB qu'on attache derrière le cou qui sert de collier. La prise casque se trouve sur l'attache USB, donc derrière le cou, c'est pourquoi le fil des écouteurs est aussi court. Le baladeur lui, pend sur le torse. Une conception bien trouvée mais qui rend délicate l'utilisation d'écouteurs alternatifs, sous peine d'avoir un long fil qui traine dans le dos... Pour allumer le baladeur, il suffit de brancher le casque. On ne trouve ainsi que deux boutons sur le baladeur, avant et arrière, qui permettent aussi d'augmenter ou de baisser le volume si on maintient la pression. Notez que les touches sont tactiles... et très sensibles. L'ergonomie n'en souffre pas trop, même s'il arrive qu'on change de chanson alors qu'on voulait juste modifier le volume. Par contre il manque quelque part un petit témoin lumineux, histoire de savoir si le baladeur est bien allumé ou si la batterie devient faible par exemple.

00C8000002030328-photo-dane-elec-music-connectique.jpg
00C8000002030338-photo-dane-elec-music-couteurs.jpg
000000C802030342-photo-dane-elec-music-tour-de-cou.jpg

Le Music sous toutes les coutures


La qualité sonore est moyenne. Le son est clair, sans trop de coloration, mais manque vraiment de basses donc de punch. Côté autonomie, n'espérez pas les 8h annoncées par Dane-Elec mais plutôt 5h. Mais notre principal grief concerne la fiabilité du baladeur. La fiche USB, ultra fine puisqu'il n'y a que la partie avec les connecteurs sans le renfort métallique autour, est très fragile. L'ordinateur a d'ailleurs souvent eu des problèmes pour détecter le Music. Quant au taux de transfert, il dépasse péniblement 0,50 Mo/s... Il a fallu plus de 17 minutes pour copier/coller notre sélection de musique sur le baladeur, là où le Clip met 2 minutes 30 !

00FA000002030366-photo-dane-elec-music-fiche-usb.jpg

A gauche une prise USB normale, à droite la demi fiche en plastique du Music


Conclusion

Pour à peine plus de 25 € les 2 Go, le Music est le moins cher des baladeurs du comparatif. Clairement plus intéressant que le Divine de Memup sur le plan de l'audio ou de l'ergonomie, le Music ne s'avère cependant pas assez fiable pour que nous puissions le conseiller les yeux fermés. Mais son concept est sympathique.

Dane-Elec Music

Les plus
+ Design pratique
+ Simple à utiliser
+ Son assez puissant
+ Prix
Les moins
- Fragilité et fiabilité
- Lenteur des transferts
- Audio manque de punch
Qualités audio
Ergonomie
Autonomie
Vitesse de transfert
1


Samsung YP-S2 : le pendentif musical

012C000002025428-photo-samsung-yp-s2.jpg


A l'instar des Music et Divine, le YP-S2 de Samsung est aussi un baladeur pendentif. De dos, on dirait une pierre précieuse, noire et brillante. Une forme originale. De face, on découvre les commandes du lecteur MP3. Samsung semble s'être bien inspiré de l'iPod Shuffle de 2ème génération : bouton lecture/pause au centre d'un pavé multidirectionnel rond où sont dispatchées les touches avant/arrière et volume +/-. Un cinquième bouton, incrusté à la circonférence du pavé, permet de changer d'effet sonore DNSe : normal, studio ou salle de concert. Si vous maintenez ce bouton enfoncé, vous passez d'un mode de lecture à un autre : répétition, aléatoire ou liste de lecture. Et pour ne pas se perdre en route, Samsung a pensé à munir son baladeur d'une diode qui prend des couleurs différentes selon le mode choisi : bleu en répétition, alternance bleu, vert, violet en aléatoire, et violet en liste de lecture. Simple et efficace !

00C8000002030618-photo-samsung-yp-s2-diode-bleue.jpg
00C8000002030620-photo-samsung-yp-s2-diode-verte.jpg
00C8000002030622-photo-samsung-yp-s2-diode-violette.jpg

Le YP-S2 de dos avec les différentes couleurs de diode


Les écouteurs du YP-S2 sont attachés à une dragonne réglable qu'on passe autour du cou. Un système confortable. Samsung a ajouté une petite pince au bout du jack qui vient se clipser dans un minuscule orifice du baladeur afin de garantir une bonne fixation. Les écouteurs délivrent un son assez équilibré, légèrement chaud mais moins que les écouteurs Sandisk. Vous pourrez au besoin en changer car le YP-S2 est suffisamment puissant pour accompagner un bon casque. Mais dans ce cas, il faudra vous passez du système de dragonne et glisser le baladeur dans une poche.

00C8000002030666-photo-samsung-yp-s2-jack.jpg
000000C802030664-photo-samsung-yp-s2-dragonne.jpg
000000C802030668-photo-samsung-yp-s2-couteurs.jpg

Système de dragonne, d'un bout à l'autre


Enfin, le YP-S2 peut lire de la musique en continu pendant 11h15 (contre 13h annoncé par Samsung). Et lors de copier/coller de musique, le débit atteint 1,66 Mo/s. Ce n'est pas sensationnel mais mieux qu'avec les Music et Divine !

00FA000002030696-photo-samsung-yp-s2-usb.jpg

La connexion USB passe par la prise casque


Conclusion

Vendu à partir de 30 €, le YP-S2 écrase littéralement les Dane-Elec Music et Memup Divine, même si ce dernier propose 2 Go de plus pour le même prix. Ergonomie impeccable, construction sérieuse, qualité audio satisfaisante, autonomie décente... Bref, le meilleur rapport qualité/prix des baladeurs sans écran !

Samsung YP-S2

Les plus
+ Qualité et puissance audio
+ Ergonomie efficace
+ Autonomie suffisante
+ Prix
Les moins
- Vitesse de transfert moyenne
- Intérêt discutable du DNSe Salle de concert
Qualités audio
Ergonomie
Autonomie
Vitesse de transfert
4
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top