Utiliser une webcam sous Linux : tour d'horizon

20 janvier 2009 à 18h17
0
0000009601516020-photo-webcam-microsoft-lifecam-vx-5500-bleue-clone.jpg
Comme nous l'avons vu dans notre récent comparatif de webcams, les rayons des grandes surfaces abondent de ces petites caméras fort pratiques. Néanmoins, si les utilisateurs de Windows n'auront aucun souci pour utiliser leur webcam à peine déballée avec l'offre logicielle fournie dans la boite, qu'en est-il de la compatibilité de ces périphériques avec Linux ? Même si ces systèmes sont minoritaires, la question se pose, ne serait-ce que pour l'utilisation de Skype, devenu quasi incontournable dans le domaine de la vidéo conférence. Ce dernier existe sous Linux et prend en charge la vidéo dans sa dernière version : il serait dommage de s'en priver !

Néanmoins, avant de pouvoir converser de visu avec ses proches, il convient de se poser la question de la compatibilité des webcams avec Linux. On le sait, les constructeurs ne se pressent généralement pas au portillon pour proposer des pilotes pour leurs périphériques sous Linux et le système libre traine une réputation, parfois usurpée, de système complexe où recompilation de noyau et installation en ligne de commande sont nécessaires pour le moindre périphérique un peu trop exotique. Au-delà de cette question se pose un autre problème : quels sont les logiciels disponibles pour exploiter sa webcam sous Linux ? Skype apparaît certes comme un incontournable, mais il existe d'autres solutions de vidéo-conférence, ainsi que d'autres applications proches de ce que proposent les constructeurs pour réaliser des captures et des vidéos. Autant de raisons qui nous poussent à faire le point sur l'utilisation d'une webcam sur ce système « alternatif », afin de compléter notre comparatif, lors duquel nous sommes amenés à examiner essentiellement l'offre logicielle et la compatibilité sous Windows.

Précisions sur les configurations utilisées



Avant de rentrer dans le vif du sujet, il nous semble utile de préciser le matériel et les systèmes utilisés pour la réalisation de ce dossier. Nous sommes conscients de la diversité des distributions de Linux disponibles sur le marché. Nous avons néanmoins concentré cet article sur la dernière version en date d'Ubuntu (8.10), installée sur un PC équipé d'un processeur Core 2 Duo.

Les webcams que nous avons testées sont quant à elles les 6 modèles de notre dernier comparatif, à savoir :

Compatibilité des webcams


La compatibilité d'une webcam dépend forcément de ses pilotes. Heureusement, si de nombreuses webcams nécessitent l'installation de pilotes spécifiques, la norme USB Video Device Class, également appelée UVC, est venue clarifier la situation. Cette norme, qui concerne également des caméscopes ou des appareils photo, définit des appareils capables de diffuser de la vidéo en streaming. Une webcam compatible avec la norme UVC fonctionne en plug and play, sans installation supplémentaire, sous Windows XP (SP2 minimum) ou sous Windows Vista.

La bonne nouvelle, c'est que c'est également le cas du côté de Linux, puisqu'un pilote UVC a été développé pour le système. Celui-ci est intégré au noyau Linux depuis la version 2.6.26. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site des développeurs du pilote. Vous y trouverez notamment une liste des webcams dont la compatibilité a été vérifiée.

EasyCam : une solution pour installer configurer facilement votre caméra



La compatibilité UVC est une chose, mais toutes les webcams ne le sont pas, loin de là. Néanmoins, il existe une manière assez simple de configurer un grand nombre de webcams sous Linux, si vous disposez d'une distribution basée sur Debian (c'est notamment le cas d'Ubuntu). La solution s'appelle EasyCam, et propose en un paquet installable un assistant graphique permettant de détecter automatiquement et de configurer votre caméra. La dernière version du logiciel prend en charge plus de 350 modèles. Pour installer le logiciel, il vous faudra néanmoins ajouter un dépôt à votre gestionnaire. Toutes les informations d'installation d'Easycam sont notamment disponibles sur le site de l'éditeur.


La compatibilité en pratique



En théorie, toute webcam compatible UVC est donc compatible Linux. Néanmoins, la théorie est une chose, et la pratique en est une autre. Pour tester la compatibilité des webcams avec Linux, nous avons utilisé les 6 webcams de notre dernier comparatif, et plusieurs applications sur lesquelles nous allons revenir dans les pages suivantes : Skype, EasyCam et aMSN.

  • Creative Live! Cam Video IM Ultra : aucun problème de compatibilité, que ce soit sur aMSN, où il est possible de régler les paramètres d'image, sur Skype ou sur EasyCam, qui permet de capturer des images comme des vidéos.

  • Hercules DualPix Exchange : la webcam fonctionne avec Skype et aMSN mais refuse étrangement d'afficher la moindre image avec EasyCam, bien qu'elle soit détectée dans les préférences.

  • Logitech QuickCam S5500 : Logitech réalise un sans faute sous Linux : les trois applications fonctionnent parfaitement.

  • Microsoft LifeCam VX-5000 et VX-5500 : tout comme la DualPix Exchange, les deux webcams fonctionnent sous Skype et aMSN mais n'affichent pas d'image sous EasyCam. La webcam est pourtant détectée et le voyant allumé.

  • Philips SPC1030NC : le modèle de Philips réalise un sans faute, tout comme ceux de Creative et Logitech : ça marche du premier coup, et les réglages d'image sont tout de suite corrects.

La compatibilité des webcams est quasi totale. Il est difficile d'expliquer pourquoi les webcams de Microsoft et la DualPix Exchange d'Hercules n'affichent aucune image avec l'outil de capture d'EasyCam. Toujours est-il que nous avons tout essayé, en vain.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top