Radeon X800 GT : nouvelle donne 3D milieu de gamme

01 juin 2018 à 15h36
0
0000008C00060297-photo-logo-ati-small.jpg
Faute de CrossFire, faute de R520, en d'autres termes faute de vraies nouveautés, ATI nous revient en cette fin d'été avec un produit plutôt inattendu, le Radeon X800 GT. De quoi s'agit-il ? Tout simplement d'un concurrent du GeForce 6600 GT... Il était temps ! Faute d'avoir pu inquiéter NVIDIA avec son Radeon X700, ATI remet donc le couvert un dérivé du X800 qui s'annonce taillé sur mesure pour défier la firme au caméléon !

Pour parvenir à détrôner le 6600 GT, ATI a décidé de mettre les petits plats dans les grands en ne faisant aucune concession. C'est ainsi que le Radeon X800 GT profite de quelques raffinements qui font défaut à son concurrent avec notamment une interface mémoire 256 bits et une alléchante quantité de mémoire vidéo de 256 Mo. De quoi chambouler l'ordre établit ?

0000014000140148-photo-powercolor-radeon-x800gt.jpg

Le GeForce 6600 GT n'a qu'à bien se tenir : voici le Radeon X800 GT !

ATI Radeon X800 GT : la puce

Lorsque l'on parle de Radeon X800 GT il ne faut pas parler de la puce, mais des puces. En effet les AIB, c'est-à-dire les fabricants de Cartes Graphiques, peuvent utiliser deux puces différentes sous la même appellation commerciale de Radeon X800 GT. Il s'agit soit du R423 (base des Radeon X800), soit du R480 (base des Radeon X850). Les deux puces graphiques ont toutefois et c'est encore heureux, des caractéristiques semblables puisqu'elles sont toutes les deux gravées en 0,13 µ et offrent huit pixel pipelines avec six unités de vertex et des fréquences de fonctionnement identiques. Mais alors pourquoi utiliser deux générations différentes de puces pour le même produit ? Il s'agit là vraisemblablement d'une question de rendement et de stocks existants : le R480 a été initialement conçu pour atteindre de plus hautes fréquences de fonctionnement que son prédécesseur le R423 tout en offrant 16 pixels pipelines. Malgré les diverses optimisations apportées au processus, un nombre significatif de puces ne pouvaient toujours pas être qualifiées en X850 à l'issue de la production. En recyclant les Rebus de R480 sous la forme de X800 GT, ATI écoule ainsi une part de sa production et au cas où les R480 viendraient à manquer il peut toujours épuiser ses stocks existants de R423.

Dans un tout autre domaine, on ne peut que déplorer la relative ambiguïté de la dénomination commerciale retenue par le canadien pour son nouveau produit. En effet alors que NVIDIA utilisait jusqu'à présent le suffixe GT, ATI s'en empare semant ainsi la confusion dans les esprits... Du coup le consommateur final devra se dépêtrer dans une jungle d'appellations toujours plus obscures (Pro, XT, XT PE, XL, GT, GTX, Ultra...).

 ATI Radeon
X700 Pro
ATI Radeon
X800 GT
ATI Radeon
X800 XL
NVIDIA GeForce
6600 GT
NVIDIA GeForce
6800 LE
InterfacePCI-Express 16xPCI-Express 16xPCI-Express 16xPCI-Express 16xPCI-Express 16x
Gravure0,11 µ0,13 µ0,11 µ0,11 µ0,13 µ low-k
Transistors~100 Millions~180 Millions~180 Millions143 Millions~200 Millions
Ramdac400 MHz400 MHz400 MHz400 MHz400 MHz
T & LDirectX 9.0DirectX 9.0DirectX 9.0DirectX 9.0cDirectX 9.0c
Pixel Pipelines881688
Vertex Pipelines66635
Mémoire embarquée128 ou 256 Mo128 ou 256 Mo256 Mo128 ou 256 Mo256 Mo
Interface mémoire128 bits256 bits256 bits128 bits256 bits
Débit mémoire13,9 Go/s32 Go/s32 Go/s16 Go/s19,2 Go/s
Fréquence GPU425 MHz475 MHz400 MHz500 MHz325 MHz
Fréquence mémoire435 MHz490 MHz (en 256 Mo)500 MHz500 MHz300 MHz

Pour le reste des caractéristiques les R423 et R480 ont comme gros avantage, face au GeForce 6600 GT, de disposer d'une interface mémoire sur 256 bits quand leur concurrent du moment est limité à 128 bits. Dès lors la bande passante mémoire disponible chez ATI est logiquement supérieure et atteint 32 Go/s contre la moitié chez NVIDIA avec 16 Go/s ! Ce seul avantage devrait énormément profiter aux résultats du X800 GT qui s'annonce d'emblée plus performant qu'un GeForce 6600 GT. À la manière des dernières puces ATI, le X800 GT intègre un contrôleur PCI-Express 16x natif et se présente comme un processeur graphique de classe DirectX 9.0. Il propose les mêmes fonctions que les X800 ou X850 (prise en charge du 3DC et du Shader Model 2.0) et fait donc l'impasse sur le Shader Model 3.0 : ATI ne supportera pas cette technologie avant la génération R520 qui, on l'espère, ne devrait plus trop tarder. Du côté des fréquences, les choses sont un peu plus compliquées puisque la fréquence mémoire dépend de la version de la carte. Alors que le processeur est à 475 MHz, nous disposons d'une mémoire à 490 MHz dans le cas d'une X800 GT 256 et à seulement 350 MHz lorsqu'il est question d'une X800 GT 128. Dans ce dernier cas, nous ne profitons d'ailleurs pas de mémoire GDDR3 mais de DDR standard.

0000010400140208-photo-puce-ati-r480-x800gt.jpg

Puce ATI R480 employée au sein du Radeon X800 GT

PowerColor Radeon X800 GT

Le taiwanais PowerColor est le premier à avoir pu nous faire parvenir une carte à base de Radeon X800 GT. Physiquement le X800 GT de PowerColor adopte un PCB rouge qui s'avère un tout petit peu plus court que celui d'un Radeon X800 XL. A l'instar des GeForce 6600 GT, la carte de PowerColor ne requiert aucune alimentation électrique supplémentaire. Le processeur graphique usité est un R480 qui est recouvert d'un système de refroidissement mono-bloc et simple slot. Ce dernier comporte un radiateur enchâssé dans une gaine métallique à l'extrémité de laquelle figure un ventilateur T&T frappé du logo ATI, d'ailleurs particulièrement bruyant. Seul le processeur graphique est recouvert de pâte thermique alors que les puces mémoires sont surplombées d'épais pads thermiques. Les 256 Mo de GDDR3 sont ici constitués de huit puces, réparties sur les deux faces de la carte. Il s'agit de puces Samsung certifiées à 2.0 ns. Dépourvue de fonction VIVO, la X800 GT de PowerColor est munie d'une double sortie DVI grâce à la présence d'un TMDS Silicon Image.

000000FA00140206-photo-powercolor-radeon-x800-gt-1.jpg
000000FA00140207-photo-powercolor-radeon-x800-gt-2.jpg

Carte graphique PowerColor Radeon X800GT

Pour ce qui est du bundle, PowerColor fait ici dans le sommaire. On retrouve tout au plus dans la boîte un adaptateur DVI/VGA, un câble S-Vidéo et un câble composite. Côté logiciels, PowerColor propose, outre l'inévitable CD de pilotes, le Cyberlink DVD Solution qui comprend notamment PowerDVD et le jeu Pacific Fighters en version complète. On notera pour la petite histoire que ce jeu tire avantage du Shader Model 3.0 que les cartes ATI ne gèrent pas.

0000011800140525-photo-ati-x800gt-vu-par-les-catalyst-5-8.jpg

Le Radeon X800 GT vu par les pilotes CATALYST 5.8


Overclocking

Basé sur une puce R480, la carte de PowerColor s'overclocke plutôt bien, voir même très bien. Il nous a en effet été possible de faire monter sans trop de difficulté la fréquence du VPU à 525 MHz en faisant suivre la mémoire à la même fréquence soit 525 MHz également.
00051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Pour tester les performances du Radeon X800 GT nous avons employé la configuration de référence dont le détail figure ci-dessous :
  • AMD Athlon 64 3800+ E,
  • Carte mère Asus A8N-SLI Deluxe (BIOS 1013),
  • 2x512 Mo Corsair TwinX PC3200XL,
  • Disque dur Western Digital Raptor 36 Go SATA 150
Le tout fonctionnait naturellement sous Windows XP Professionnel Service Pack 2 avec les derniers Drivers disponibles à la date du test à savoir les pilotes nForce 6.66 et les CATALYST 5.8. Pour les cartes NVIDIA que nous opposons au Radeon X800 GT nous avons utilisé les ForceWare 77.77. Nous aurons ici à coeur d'opposer le Radeon X800 GT au Radeon X700 Pro mais aussi au Radeon X800 XL et aux GeForce 6600 GT et GeForce 6800 GT histoire de bien cerner les performances du petit dernier d'ATI. Pour corser le tout nous avons décidé de ressortir notre brave Radeon 9800 Pro afin de voir les progrès accomplis. AGP oblige nous avons utilisé la configuration ci-dessous pour tester la mythique 9800 :
  • AMD Athlon 64 3800+ E,
  • Carte mère MSI K8N Neo3 (nForce 3 Ultra),
  • 2x512 Mo Corsair TwinX PC3200XL,
  • Disque dur Western Digital Raptor 36 Go SATA 150
Nous avons profité de ce système pour également vérifier les performances du Radeon X800 Pro, ici aussi en version AGP.

AquaMark 3

00140501-photo-ati-x800gt-aquamark3.jpg

On démarre avec AquaMark 3 pour constater que Radeon X800 Pro, GeForce 6800 GT et X800 XL affichent un niveau de performances similaire alors que le X800 GT fait mieux qu'un X700 Pro, mais un peu moins bien que le GeForce 6600 GT. Ici le nouveau X800 GT est 18 % plus rapide que le Radeon 9800 Pro.

3DMark 2005

00140500-photo-ati-x800gt-3dmark-05.jpg

Pour 3DMark 2005, le Radeon X800 GT est très nettement en retrait face au modèle Pro ce qui semble logique vu la différence d'architecture des deux puces. Le Radeon X800 GT se hisse juste devant le GeForce 6600 GT avec un score 5 % supérieur. Le Radeon 9800 Pro clôt ici le classement montrant ses limites.

Unreal Tournament 2003

00140510-photo-ati-x800gt-ut2003.jpg

Sous Unreal Tournament 2003 le Radeon X800 GT s'en tire avec les honneurs en terminant devant le GeForce 6600 GT. Ici le gain de performances est de 9 %. Face au Radeon 9800 Pro, le gain est encore plus sensible puisqu'il atteint 33 % tandis que le Radeon X700 Pro est largement dépassé par les événements.

Doom 3

00140503-photo-ati-x800gt-doom3.jpg

Pas de souci pour NVIDIA sous Doom 3 où sa domination n'est pas remise en cause par l'arrivée du Radeon X800 GT. Celui-ci termine un net cran derrière le Radeon X800 Pro en se montrant tout de même jusqu'à 37 % plus véloce que le Radeon 9800 Pro.

Splinter Cell : Chaos Theory

00140509-photo-ati-x800gt-splinter-cell.jpg

Splinter Cell : Chaos Theory est probablement l'un des jeux les plus gourmands du moment. Nous l'utilisons ici avec le patch 1.04 qui permet d'activer le rendu en Shader Model 2.0 sur les cartes ATI tandis que nos cartes NVIDIA ont été testée en Shader Model 3.0. Extrêmement exigeant, Splinter Cell met à genoux les Radeon 9800 Pro et X700 Pro et le X800 GT n'est pas forcément très à son aise puisqu'il fait moins bien que le GeForce 6600 GT. Ce dernier étant 7 % plus rapide alors que le Radeon X800 Pro coiffe les deux cartes.

Far Cry - v1.3

00140505-photo-ati-x800gt-farcry.jpg

Avec Far Cry, le Radeon X800 GT permet d'obtenir de bonnes performances en général 8 % supérieures au GeForce 6600 GT. Bien sûr les Radeon X800 Pro et X800 XL restent largement plus rapides, mais le niveau de performances offert par le Radeon X800 GT est tout à fait acceptable, d'autant qu'il est bien supérieur à celui du Radeon 9800 Pro.

Half-Life 2

00140507-photo-ati-x800gt-hl2.jpg

Gordon Freeman confirme l'avantage du Radeon X800 GT sur le GeForce 6600 GT avec un écart qui peut atteindre les 11 %. Le Radeon 9800 Pro ferme ici la marche puisqu'il fait moins bien qu'un Radeon X700 Pro.

Half-Life 2 - FSAA 4x & Aniso 8x

00140508-photo-ati-x800gt-hl2-fsaa-aniso.jpg

Sous Half-Life 2 l'activation des fonctions d'anticrénelage profitent au Radeon X800 GT qui fait toujours mieux que le GeForce 6600 GT. Vous noterez que nous n'affichons pas le score de ce dernier en 1600x1200 : effectivement, un bug des pilotes empêche d'obtenir un résultat cohérent. Mais revenons-en au X800GT qui se montre dans ce test 51 % plus rapide que le Radeon 9800 Pro.

Far Cry - v1.3 - FSAA 4x & Aniso 8x

00140506-photo-ati-x800gt-farcry-fsaa-aniso.jpg

Sous Far Cry, la mise en place du FSAA 4x et du filtrage anisotrope 8x donne une hiérarchie semblable à celle observée sous Half-Life 2. Ainsi le Radeon X800 GT devance toujours le GeForce 6600 GT de NVIDIA.

Doom 3 - FSAA 4x & Aniso 8x

00140504-photo-ati-x800gt-doom3-fsaa-aniso.jpg

Fort logiquement Doom 3 reste favorable au GeForce 6600 GT malgré l'activation des fonctions d'anticrénelage. Toutefois là où le GeForce 6600 GT avait un avantage de 48% sur le X800 GT, celui-ci ne s'élève plus qu'à 4,6 % une fois l'anticrénelage activé.

Conclusion

Acculé par une concurrence plus féroce que prévue, ATI amorce enfin une réaction avec le Radeon X800 GT. Volant au secours d'un Radeon X700 Pro qui a failli à sa mission initiale, le X800 GT redresse la barre et permet à ATI d'offrir une sérieuse alternative au GeForce 6600 GT de NVIDIA qui dominait sans partage le segment des cartes milieu de gamme depuis pratiquement une année complète. Plus performant que le GeForce 6600 GT, le X800 GT s'impose sans mal et redéfinit les attentes que l'on peut avoir en matière de carte graphique pour un budget de 160 euros.

Reste que tout n'est pas rose au pays d'ATI et si le Radeon X800 GT est effectivement un très bon produit au rapport qualité/prix imbattable, du moins pour le moment, il n'apporte techniquement rien de neuf puisqu'il s'agit simplement d'une énième déclinaison de l'architecture R300. Faute de Shader Model 3.0 ou de SLI, il faudra donc se consoler avec l'interface mémoire 256 bits qui contribue en grande partie aux bonnes prestations du Radeon X800 GT, sorte de Radeon 9800 Pro des temps nouveaux. Si aujourd'hui le Radeon X800 GT est un très bon choix, il ne devrait pas rester seul très longtemps NVIDIA ayant pour projet de lui proposer une alternative avec une remise au goût du jour du GeForce 6800 LE, sous la forme du GeForce 6800 XT que l'on annonce déjà à un tarif légèrement plus agressif. En attendant la disponibilité de la réplique de NVIDIA, le Radeon X800 GT s'impose comme la nouvelle référence du secteur.

PowerColor Radeon X800 GT

6

Les plus

  • Bonnes performances
  • Rapport qualité/prix
  • Bon overclocking

Les moins

  • Simple déclinaison du X800 (pas de SM3)
  • Bundle PowerColor léger
  • Ventilateur bruyant

0

Performances8

Fonctionnalités8

Confort d'utilisation7



Cet article vous intéresse ? Retrouvez une sélection de Radeon X800 GTdans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix des Radeon X800 GT
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

ATI Radeon X800 GT en test sur Clubic.com
TimeShift ne sortira pas avant le printemps 2006
Poster sur son Blog depuis Word : merci Google
Encore une mise à jour de sécurité pour Acrobat
Quoi de neuf en jeux vidéo ce samedi ?
Konica Minolta annonce le DiMAGE Z6
Un baladeur haricot chez Sony
ATI lance un Radeon 9600 Pro pour PC/Mac
Quoi de neuf en jeux vidéo ce vendredi ?
Une jolie vidéo de Dark Messiah Of Might & Magic
Haut de page