Californie, jeux vidéo et pin-ups : Nerces à l'E3

03 juin 2005 à 18h00
0
menu Sommaire

(c) Remedy / Take 2 Interactive



Laissant de côté Max Payne et ses tourments (le troisième volet est confié à d'autres développeurs), les Finlandais de Remedy sont depuis quelque temps déjà au travail sur et l'E3 2005 fut l'occasion de la première présentation publique du rejeton. Présentation le mot est d'ailleurs un peu fort, puisqu'il s'agissait surtout pour les concepteurs de faire une démonstration technologique tout en plantant un peu le décor de qu'ils appellent eux-mêmes un « psychological action thriller ». Écrivain à succès, puisait son génie dans les rêves que lui inspirait son épouse. Inspirait, car un jour celle-ci disparut sans laisser la moindre trace. Complètement perdu, Alan Wake erra un moment avant de se retrouver alcoolique à Bright Falls, un coin paumé au fin fond de l'Amérique.

Alors qu'il se remet doucement, fait la connaissance d'une femme, véritable sosie de son épouse à un détail près : elle ne lui inspire que des cauchemars qui amènent bien sûr notre écrivain à changer de registre. retrouve alors le succès en tant qu'auteur horrifique, mais les choses prennent une tournure toute particulière lorsque les horreurs qu'il conte commencent à se produire dans la petite bourgade. À côté de cette ébauche de scénario, nous avons pu découvrir quelques éléments techniques tous plus bluffant les uns que les autres. Tout d'abord, fera évidemment bon usage de tout ce qui concerne les lumières dynamiques, « thriller » oblige, avec une gestion particulièrement efficace des cycles jour/nuit et de toutes les nuances.

Autre point particulièrement mis en avant par les développeurs : la gestion de la météo. La géographie de Bright Falls semble avoir été choisie de manière à ce que les graphistes ne soient pas limités et il devrait ainsi être possible de découvrir de véritables tempêtes de neige / pluie faisant voler les feuilles mortes. De la même manière, devrait faire très bon usage des possibilités offertes par le moteur physique Havok pour lequel Remedy s'est offert une licence. Nous n'avons pour le moment pas pu en voir beaucoup d'exemples, mais le résultat était déjà très chouette. Globalement, l'aspect technique d' devrait permettre aux développeurs de nous préparer un titre encore plus riche que Max Payne au niveau de l'ambiance, espérons simplement que l'aventure suivra.

00D2000000127939-photo-alan-wake.jpg
00D2000000127940-photo-alan-wake.jpg
00D2000000129552-photo-alan-wake.jpg
00D2000000129553-photo-alan-wake.jpg
Modifié le 19/09/2018 à 16h45
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Pour ou contre : la Nintendo Switch Lite est-elle (vraiment) une bonne idée ?
scroll top