Sommaire

Californie, jeux vidéo et pin-ups : Nerces à l'E3

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
03 juin 2005 à 18h00
0

Sommaire

00FA000000132305-photo-e3-2005-du-monde-au-balcon.jpg
À côté des problèmes posés par la suppression du lundi de Pentecôte, la seconde quinzaine de mai aura aussi été marquée par un autre événement : la tenue de la 11ème Electronic Entertainement Expo que tout le monde connaît sous le nom « d'itri », à prononcer avec un paquet de chewing-gum dans la bouche pour faire davantage couleur locale. L'E3 a effectivement lieu sous le chaud soleil californien, dans cette monstrueuse cité tentaculaire qu'est Los Angeles et, comme nous le faisons depuis déjà quelques années, Clubic était sur place afin de couvrir l'événement pour vous lecteurs... Et puis c'est vrai aussi un petit peu pour nous quand même !

« N'est que c'te gêne et ration » ?

Vous excuserez ma compréhension plus qu'approximative de l'anglais façon « Oncle Sam », mais cette année le salon de Los Angeles n'avait d'yeux que pour la nouvelle vague de consoles imaginées par Microsoft, Sony et Nintendo... Enfin imaginées par Microsoft et Sony, devrais-je dire, puisque Nintendo a plutôt brillé par son silence. Le géant japonais préférant détailler ses productions GameCube et Nintendo DS ou bien encore parler de son minuscule GameBoy Micro plutôt que de s'étendre sur le cas de la Revolution. En même temps et malgré ce que vous avez pu en lire un peu partout sur le web, les deux autres mastodontes du jeu vidéo n'avaient finalement pas tant de choses à montrer. Du côté de Sony, la Playstation 3 semble très puissante sur le papier, mais en dehors de quelques séquences cinématiques dont on ne peut être sûrs de la provenance, il n'y avait presque rien à voir.

À côté des deux sociétés japonaises, Microsoft était sans aucun doute le plus avancé sur le terrain de la nouvelle génération. Sa Xbox 360 était physiquement présente et quelques jeux pouvaient être aperçus sur différents stands du salon. Pour autant, je ne pense pas beaucoup me tromper en disant qu'au final, nous n'en avons pas vu tant que ça. Alan Wake, Call Of Duty 2, Elder Scrolls : Oblivion ou Quake 4 seront plus ou moins identiques dans leurs versions PC et la majorité des titres plus spécifiques restaient bien souvent très discrets... Heureusement que des jeux comme Gears Of War étaient là pour regonfler le coeur des amateurs, car un peu extérieur à cet univers console, je n'ai pas été particulièrement impressionné...

012C000000132331-photo-e3-2005.jpg
012C000000132332-photo-e3-2005.jpg

Ou plutôt si, je l'ai été, mais bien davantage par l'énorme déballage publicitaire plutôt que par de réelles prouesses fussent-elles seulement technologiques. Mais laissons de côté le monde de la console - et par la même occasion mon scepticisme chronique - pour voir ce que les éditeurs PC nous réservaient durant ces trois jours de « news », de « games » et de « babes » ininterrompus. Des jeux PC, il y en avait effectivement beaucoup et pas simplement des portages de titres consoles. Afin que vous puissiez vous y retrouver plus facilement, nous avons réalisé une sorte d'index regroupant les 49 titres PC plus ou moins visibles sur le salon et avec pour chacun d'entre eux, un renvoi vers une page détaillant plus précisément les choses... Vous êtes prêts ? C'est parti !

Modifié le 19/09/2018 à 16h45
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top