Radeon 9600 Pro : Hercules vs Sapphire

0

008C000000056920-photo-logo-ati-small.jpg
Dans le monde de la micro-informatique, et plus particulièrement celui de la 3D, une génération de puce graphique chasse la précédente en l'espace de quelques semaines sans pour autant l'égaler. Prenons le cas du récent Radeon 9600 Pro... Si dans l'inconscient collectif son appellation suggère une puissance supérieure à son ancêtre le vénérable et respectable Radeon 9500 Pro, en pratique il n'en est rien comme nous avions pu le voir dans un précédent test. Pour des raisons de rentabilité ATI a en effet été contraint d'arrêter la production du Radeon 9500 Pro qui lui coûtait vraisemblablement plus qu'il ne lui rapportait... Le géant canadien de la 3D a donc du trouver une alternative pour maintenir sa présence sur le segment du milieu de gamme. Pour cela, et moyennant quelques sacrifices, ATI a développé une version bridée du Radeon 9500 Pro dont le principal mérite est d'être financièrement plus rentable mais aussi nettement moins performante... Cette puce qui devrait permettre à ATI de se renflouer est autrement connue sous le nom de code RV350.

Le Radeon 9500 Pro n'étant plus produit, Hercules et Sapphire, tous deux partenaires de référence d'ATI, n'ont d'autre choix que de renouveler leurs offres bon an, mal an. Hercules propose donc la 3D Prophet Radeon 9600 Pro et Sapphire dévoile de son côté la Radeon 9600 Pro Atlantis Fireblade. Avant de nous pencher sur ces deux cartes il nous faut faire un point sur les caractéristiques techniques du VPU qui les anime.

017B000000057586-photo-phrase-ati-radeon-9600-pro.jpg

Spécifications du Radeon 9600 Pro

00FA000000057585-photo-logo-ati-radeon-9600-pro.jpg
Le RV350 est le tout premier processeur graphique d'ATI à être fabriqué en 0.13µ. ATI a bien sûr fait appel aux services de la fonderie taiwanaise TSMC pour la fabrication de ce VPU. Après avoir connu quelques déconvenues retentissantes, dont NVIDIA a fait les frais, TSMC commence à maîtriser le processus de fabrication en 0.13µ. Le passage à cette finesse de gravure permet de réduire les coûts de production, de réduire la dissipation thermique mais aussi et peut être surtout d'augmenter les fréquences de fonctionnement. Ainsi, le VPU Radeon 9600 Pro, qui compte tout de même quelques 76 millions de transistors, est cadencé à 400 MHz contre 380 MHz pour le Radeon 9800 Pro toujours fabriqué pour sa part en 0.15µ ! Pour mémoire, son prédécesseur, le Radeon 9500 Pro, fonctionnait à seulement 275 MHz... Avec une telle différence de fréquences, on pourrait se dire que le Radeon 9600 Pro va atomiser le Radeon 9500 Pro. Et bien non, que nenni... En effet, là où le Radeon 9500 Pro disposait de huit pixel pipelines, le Radeon 9600 Pro n'en compte plus que quatre ! Cette division par deux du nombre de pipe a pour effet de rendre le Radeon 9600 Pro beaucoup moins puissant que le Radeon 9500 Pro, mais aussi moins cher, j'en conviens. En outre le Radeon 9600 Pro dispose de seulement deux unités de vertex shader contre quatre sur le Radeon 9500 Pro. Pour compenser cette sévère castration, les ingénieurs d'ATI ont donc poussé vers le haut les fréquences de fonctionnement du Radeon 9600 Pro, ce qui permet de mieux faire avaler la pilule puisque celui-ci devrait s'approcher, sans toutefois l'atteindre, d'un Radeon 9500 Pro. La puce dispose donc d'un fill rate théorique de 1.6 Gpixels par seconde et peut traiter 12 opérations par cycle et appliquer 16 textures par passe. A l'instar de ses grands frères, le RV350 fonctionne avec une précision de couleur de 128 bits.

Entièrement conçu pour DirectX 9.0, le Radeon 9600 Pro reprend à son compte certaines des nouvelles fonctionnalités introduites avec le Radeon 9800 Pro. Si le moteur SmartShader reste en version 2.0 et est donc équivalent à celui des Radeon 9700 Pro, le moteur SmoothVision passe quant à lui en version 2.1. Les principales améliorations du SmoothVision 2.1 tiennent à son contrôleur mémoire amélioré qui vise à accélérer les opérations liées à l'antialiasing. Le Radeon 9600 Pro bénéficie également de l'Hyper Z III+ : les ingénieurs d'ATI ont ici amélioré la mémoire cache Z afin d'augmenter la bande passante mémoire et donc les performances graphiques globales du processeur. Malheureusement l'HyperZ III n'est pas complètement implémenté : il manque la fonction Hierarchical Z capable de ne pas calculer les pixels cachés. Utilisant une interface mémoire de 128 bits, la Radeon 9600 Pro est épaulée par 128 Mo de mémoire vidéo DDR fonctionnant à 600 MHz. La bande passante mémoire s'élève donc à 9.6 Go par seconde ce qui est nettement inférieur à la bande passante mémoire d'un GeForce FX 5600 Ultra...

Physiquement la puce Radeon 9600 Pro diffère quelque peu des autres puces Radeon 9500, 9700 et 9800 : en effet aucun placer n'entoure le die du VPU. En outre on note que la puce est physiquement très petite comparativement à un Radeon 9500 ou un GeForce FX 5600. Du côté de la 2D, la dernière puce d'ATI embarque deux RAMDAC de 400 MHz chacun. La résolution maximale ainsi gérée est de 2048x1536 en 85 Hz. La sortie TV est pour sa part limitée à une résolution maximale de 1024x768 ce qui est la norme aujourd'hui.

Hercules 3D Prophet 9600 Pro

00FA000000058310-photo-bo-te-hercules-radeon-9600-pro.jpg
Par rapport à la 3D Prophet 9500 Pro, la 3D Prophet 9600 Pro adopte un nouveau look inspiré par sa grande soeur la 3D Prophet 9800 Pro. La carte, au format AGP 8x, est relativement courte et arbore un PCB de couleur bleue. Le VPU est recouvert d'un radiateur à ailettes cuivrées avec en son centre un ventilateur translucide. Raffinement ultime, le ventilateur est pourvu d'une diode bleue qui l'illumine pour un effet très tuning. Disposant de 128Mo de mémoire vidéo la carte utilise des puces de marque Samsung affichant un temps d'accès de 2,8ns, alors que les cartes de référence ATI employait de la mémoire 3,3ns. Ce temps d'accès agressif devrait permettre aux bidouilleurs de tout poil d'overclocker la carte afin de gagner quelques précieux FPS. La procédure est d'autant plus simple que le BIOS n'est dorénavant plus bridé : dès lors un petit coup de RadClock suffit pour booster les fréquences de fonctionnement. Les huit puces mémoire au format BGA sont recouvertes par des radiateurs en cuivre dont le but est d'assurer une meilleure dissipation thermique. Contrairement à la Radeon 9500 Pro, la carte ne recours à aucune alimentation externe, le bus AGP délivrant assez de courant. Les fréquences de fonctionnement de la carte Hercules sont de 398,25MHz pour le VPU et 303,75MHz pour la mémoire.

La connectique de la carte est on ne peut plus classique avec un connecteur VGA DB15 et un connecteur DVI. Hercules a également inclus une prise mini-DIN pour la sortie TV. Le bundle d'Hercules contient PowerDVD 4.0, un CD de Drivers, le classique manuel ainsi qu'un adaptateur VGA/DVI et un câble S-Vidéo. Pour couronner le tout Hercules livre le très récent jeu Vietcong en version complète mais anglais.

015E000000058311-photo-carte-hercules-radeon-9600-pro-1.jpg
015E000000058312-photo-carte-hercules-radeon-9600-pro-2.jpg


Sapphire Radeon 9600 Pro Atlantis Fireblade

00C8000000057475-photo-logo-sapphire.jpg
Pour sa Radeon 9600 Pro Atlantis, Sapphire a opté pour un PCB noir au charme particulier. Mis à part la couleur, la carte Sapphire est assez proche du design d'Hercules. Les deux cartes sont donc de la même longueur. Le VPU Radeon 9600 Pro est ici recouvert d'un minuscule dissipateur thermique surmonté d'un ventilateur au demeurant peu bruyant. Disposant de 128Mo de mémoire, la carte, dans son édition FireBlade, est vendue comme overclockable jusqu'à 330MHz, la fréquence d'origine de la mémoire étant fixé à 300MHz. Pour cela Sapphire a sélectionné des puces mémoire affichant un temps d'accès relativement agressif de 2,8ns, mais il s'agit hélas de puces de très faible qualité fabriquées par EtronTech. Face à la Radeon 9600 Pro Atlantis de Sapphire, la 3D Prophet d'Hercules semble assez singulière : en effet là où Hercules a choisi d'agrémenter sa carte avec moult radiateurs cuivrés ce qui devrait plaire aux overclockers de tout poil, Sapphire fait dans la sobriété et aucun radiateur ne surplombe les puces mémoire. La Radeon 9600 Pro Atlantis de Sapphire ne nécessite aucune alimentation supplémentaire et se contente du port AGP. Les fréquences de fonctionnement de la carte Sapphire sont de 398,25MHz pour le VPU et de 297MHz pour la mémoire. La vitesse mémoire est donc quelque peu inférieure à ce que propose Hercules ce qui devrait pénaliser la Radeon 9600 Pro Atlantis dans les tests.

La carte Sapphire offre une connectique tout à fait conventionnelle avec un port VGA DB15, un port DVI et une sortie vidéo. Côté bundle, Sapphire est plutôt généreux et livre sa carte avec un adaptateur VGA/DVI, un câble composite, un câble S-Vidéo et un adaptateur sortie vidéo/composite. Côté logiciel Sapphire fait bien les choses en fournissant un CD de drivers, le logiciel PowerDVD XP 4.0 et le jeu Soldier Of Fortune II en version complète. On trouve également dans la boîte le logiciel RedLine qui permet d'overclocker facilement sa carte en quelques clics de souris.

015E000000058554-photo-carte-sapphire-radeon-9600-pro-fireblade.jpg


00C8000000051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Pour tester les performances des cartes Hercules et Sapphire nous avons employé la configuration suivante :

  • Carte mère Abit NF7S
  • AMD Athlon XP 2700+
  • 2x256Mo DDR333 Corsair CAS 2.0
  • Disque dur Seagate 120Go UMDA100 7200RPM
Notre machine fonctionnait sous Windows XP Professionnel Service Pack 1 et utilisait les derniers Drivers et BIOS disponibles à la date du test. En l'occurence les drivers ATI Catalyst 7.88.


3DMark 2001SE

0242000000058333-photo-radeon-9600-pro-3dmark-2001-se.jpg


Pour commencer cette série de tests rien de mieux qu'un petit 3DMark 2001 SE pour nous metttre dans le bain. Ici on constate tout d'abord que la carte Hercules est sensiblement plus performante que le modèle Sapphire, ce qui est un bon point pour le constructeur français. Cette différence s'explique par les fréquences mémoire qui varient d'une carte à l'autre (303MHz chez Hercules pour 297MHz chez Sapphire). Toutefois et quelque soit la carte les Radeon 9600 Pro se font quoiqu'il arrive distancés par le GeForce 4 Ti 4200 et le Radeon 9500 Pro. Le GeForce FX 5600 Ultra est largement en tête face aux solutions ATI quand au Radeon 9800 Pro DDR-II il domine naturellement les débats. En 1600x1200 la carte Radeon 9600 Pro s'avère 10% plus véloce que la carte Sapphire. Face au Radeon 9600 Pro, le Radeon 9500 Pro est ici 17% plus performant !


Quake III Arena

0247000000058334-photo-radeon-9600-pro-quake-iii-arena.jpg


Avec Quake III les écarts de performance entre la carte Hercules et la carte Sapphire sont bien plus limités puisqu'ils ne dépassent pas les 2%. Ce test confirme ce que nous savions déjà : le Radeon 9600 Pro ne fait pas le poids face à son prédecesseur le Radeon 9500 Pro ni même face au nouveau GeForce FX 5600 Ultra et au vieillissant GeForce 4 Ti4200. En 1280x1024 le Radeon 9500 Pro est 20% plus rapide que le Radeon 9600 Pro, alors que le tout nouveau GeForce FX 5600 Ultra de NVIDIA est 27% plus véloce.


Serious Sam II : The Second Encounter

0246000000058550-photo-radeon-9600-pro-serious-sam-ii.jpg


Les résultats obtenus sous Serious Sam II sont quelque peu différents de ceux observés précedemment, et le classement se trouve donc chamboulé. Certes l'ATI Radeon 9800 Pro DDR-II se balade toujours en tête, suivie du GeForce FX 5600 Ultra (400/400) et de la GeForce 4 Ti4200 mais la carte Hercules 3D Prophet 9600 Pro se montre un poil plus performante que le Radeon 9500 Pro. Serious Sam II met ici aussi en avant une différence de performance entre la carte Hercules et la carte Sapphire qui est de l'ordre de 4%. En 1280x1024 le GeForce FX 5600 Ultra (400/400) est 8% plus véloce que le Radeon 9600 Pro d'Hercules.


Aquamark 2.3

0241000000058336-photo-radeon-9600-pro-aquamark-2-3.jpg


Avec AquaMark 2.3 les Radeon 9600 Pro ne sont guère à la fête. En effet elles se font devancer non seulement par le GeForce 4 Ti4200 mais également par le GeForce FX 5600 Ultra nouvelle génération et le Radeon 9500 Pro qui affiche ici une suprématie éclatante. Comme nous l'avions vu dans les précédents benchs on note un certain écart entre la carte Hercules et la carte Sapphire. Carte Sapphire qui serait environ 4% plus lente que la carte Hercules. L'écart entre le GeForce FX 5600 Ultra et le Radeon 9600 Pro est tout de même relativement important puisqu'il atteint 16% en 1600x1200. Enfin le Radeon 9500 Pro reste la référence grâce à des résultats 30% supérieurs à ceux du Radeon 9600 Pro en 1280x1024.


CodeCreatures

0243000000058547-photo-radeon-9600-pro-codecreatures.jpg


A l'instar d'AquaMark, CodeCreatures permet de tester les performances PixelShader d'une carte. Ici le Radeon 9800 Pro DDR-II est outrageusement en tête, suivi du Radeon 9500 Pro qui montre une fois de plus sa puissance. Si le GeForce 4 Ti4200 a de beaux restes et parvient à dominer les Radeon 9600 Pro, force est de constater que ce n'est pas le cas du GeForce FX 5600 Ultra qui se montre ici équivalent. La carte Hercules est une fois de plus devant la carte Sapphire avec un score en moyenne 5% supérieur. Face au Radeon 9500 Pro le Radeon 9600 Pro est ici 21% plus lent, en 1280x1024...


Comanche 4

0246000000058548-photo-radeon-9600-pro-comanche-4.jpg


Avec Comanche 4 le Radeon 9500 Pro tient une fois plus tête aux nouveaux venus d'Hercules et de Sapphire. Si en 1024x768 l'écart de performance est pour le moins insignifiant il faut monter en résolution pour mettre en avant les différences de puissance entre nos diverses puces. Le premier constat n'est pas favorable à NVIDIA qui voit son GeForce FX 5600 Ultra 400/400 relégué aux tréfonds du classement. Une fois encore la carte Hercules se montre un poil plus rapide que son homologue signée Sapphire, mais cette fois-ci l'écart se resserre puisqu'il n'est que de 2% en 1280x1024. Face au Radeon 9500 Pro, le Radeon 9600 Pro est ici aussi lourdement pénalisé du fait de son architecture volontairement bridé : en 1600x1200 l'auguste Radeon 9500 Pro est 4% plus véloce.


Unreal Tournament 2003

0245000000058549-photo-radeon-9600-pro-unreal-tournament-2003.jpg


Unreal Tournament, jeu pour le moins récent, permet de retrouver un classement assez intéressant de nos diverses Cartes Graphiques. Ici le Radeon 9800 Pro DDR-II est sans surprise aucune en tête. Si le Radeon 9500 Pro le suit de près, l'ancien VPU phare d'ATI est talonné de très près par un GeForce FX 5600 Ultra 400/400 revanchard. Le Radeon 9600 Pro de Sapphire est ici moins performant que le GeForce 4 Ti4200... Alors que le Radeon 9600 Pro d'Hercules montre une fois de plus sa supériorité face à la carte Sapphire. Ainsi en 1280x1024 la carte Hercules est 13% plus rapide que la carte Sapphire, alors que le Radeon 9500 Pro se montre 20% plus performant !


3DMark 2003

0244000000058551-photo-radeon-9600-pro-3dmark-2003.jpg


Le récent 3DMark 2003 permet d'évaluer les performances DirectX 9.0 des dernières cartes graphiques. Les résultats du GeForce 4 Ti4200 sont présents sur ce graphique mais ne sont pas représentatifs il ne faut donc pas en tenir compte. D'après ce test la carte la moins performante est sans surprise la GeForce FX 5600 Ultra 400/400, alors que le haut du podium est trusté par le Radeon 9800 Pro DDR-II. Le Radeon 9500 Pro est naturellement plus véloce que les Radeon 9600 Pro de nos deux protagonistes.

3DMark 2001 SE - FSAA 4x

0245000000058553-photo-radeon-9600-pro-3dmark-2001-se-fsaa-4x.jpg


En activant l'anticrénelage 4x, on constate une fois de plus le leadership presque incontesté du Radeon 9500 Pro. Il est ici suivi du GeForce FX 5600 Ultra 400/400 et des Radeon 9600 Pro. Le GeForce 4 Ti4200 montre ici ces limites et termine en fin de course. Une fois de plus la carte Hercules se montre un peu plus véloce que son homologue Sapphire. Face au Radeon 9600 Pro, le Radeon 9500 Pro est jusqu'à 78% plus rapide, du moins en 1600x1200.


AquaMark 2.3 - FSAA 4x

0245000000058556-photo-radeon-9600-pro-aquamark-2-3-fsaa-4x.jpg


Dans ce test, le hiérarchie que nous observons depuis le début est quasiment inchangée avec le Radeon 9800 Pro DDR-II en tête suivi du Radeon 9500 Pro. Le GeForce FX 5600 Ultra 400/400 se classe pour sa part entre le Radeon 9600 Pro de Sapphire et celui d'Hercules. Comme toujours la carte Hercules est un peu plus rapide que sa consoeur grâce à ses fréquences mémoire un brin plus élevées. Le GeForce 4 Ti4200 montre là encore ses limites et arrive bon dernier.


Unreal Tournament 2003 - FSAA 4x

0243000000058557-photo-radeon-9600-pro-unreal-tournament-2003-fsaa-4x.jpg


Pas de grands changements avec Unreal Tournament 2003... Le GeForce 4 Ti4200 est toujours dernier alors que le Radeon 9800 Pro DDR-II caracolle en tête... Le Radeon 9500 Pro devance logiquement ses petits frères, tout comme le GeForce FX 5600 Ultra qui s'avère plus performant que les Radeon 9600 Pro. En 1280x1024 la carte Hercules est 15% plus rapide que la carte Sapphire, alors que le GeForce FX 5600 Ultra 400/400 est 3% plus véloce. Le Radeon 9500 Pro est pour sa part 14% plus performant que le Radeon 9600 Pro d'Hercules, sans commentaire.


Quake III Arena - FSAA 4x

0243000000058558-photo-radeon-9600-pro-quake-iii-arena-fsaa-4x.jpg


Avec Quake III l'écart séparant un Radeon 9800 Pro DDR-II d'un Radeon 9500 Pro est plus impressionnant que jamais... Le GeForce FX 5600 Ultra 400/400 tient ici tête au Radeon 9500 Pro mais également aux Radeon 9600 Pro. Comme de bien entendu la 3D Prophet 9600 Pro est 7,5% plus rapide que la Radeon 9600 Pro Atlantis. Le GeForce 4 Ti4200 obtient une fois de plus le bonnet d'âne avec des performances 38% inférieures à celles du Radeon 9500 Pro en 1600x1200. Notons que d'après ce test le Radeon 9500 Pro demeure 7% plus rapide que son successeur le Radeon 9600 Pro.


Quake III Arena - Anisotropic Filtering 8x

0242000000058559-photo-radeon-9600-pro-quake-iii-arena-aniso-8x.jpg


Le test Quake III en mode Anisotropic Filtering 8x ne prête guère à commentaires puisque les observations déjà formulées précédemment sont tout à fait valables, ici aussi. Le GeForce FX 5600 Ultra est ici dominateur et devance sensiblement le Radeon 9500 Pro. Radeon 9500 Pro qui parvient tout de même à surpasser les Radeon 9600 Pro de nos deux constructeurs, alors que le GeForce 4 Ti4200 se traîne dans les profondeurs du classement.


Unreal Tournament 2003 - Anisotropic Filtering 8x

0243000000058560-photo-radeon-9600-pro-unreal-tournament-2003-aniso-8x.jpg


Mêmes causes, mêmes effets, le mode Anisotropic Filtering 8x ne fait que confirmer les observations déjà effectuées précédemment. Outre le Radeon 9800 Pro DDR-II qui est naturellement en tête, le Radeon 9500 Pro reprend ici un peu du poil de la bête en parvenant à se hisser devance le GeForce FX 5600 Ultra 400/400. Les Radeon 9600 Pro font naturellement grise mine et délivrent des framerates assez peu enviables. Seul le GeForce 4 Ti4200 fait pire, du fait de son grand âge. La 3D Prophet 9600 Pro est d'après ce test 10% plus performante que le Radeon 9600 Pro Atlantis de Sapphire.


Quake III Arena - FSSA 4x + Anisotropic Filtering 8x

0245000000058561-photo-radeon-9600-pro-quake-iii-arena-fsaa-4x-aniso-8x.jpg


La combinaison du FSAA 4x et de l'Anisotropic filtering 8x permettent une fois de plus au Radeon 9500 Pro de se classer devant les Radeon 9600 Pro. Le GeForce FX 5600 Ultra 400/400 est significativement plus rapide que les Radeon 9600 Pro et il fait jeu égal avec le Radeon 9500 Pro. La carte Hercules est sans surprise plus rapide que sa concurrente Sapphire grâce à un avantage d'environ 8%.


Unreal Tournament 2003 - FSAA 4x + Anisotropic Filtering 8x

0242000000058562-photo-radeon-9600-pro-unreal-tournament-2003-aniso-8x-fsaa-4x.jpg


En mélangeant FSAA 4x et Aniso 8x sous Unreal Tournament 2003, on retient que le Radeon 9500 Pro est plus performant que le GeForce FX 5600 Ultra alors qu'il écrase allégrement les Radeon 9600 Pro d'Hercules ou Sapphire. En 1280x1024 le Radeon 9500 Pro est 25% plus rapide que la 3D Prophet 9600 Pro. Cette dernière est tout de même 125% plus performante que le GeForce 4 Ti4200. Nous ne reviendrons pas sur le Radeon 9800 Pro DDR-II qui laisse sur place toutes les cartes de ce test.

Overclocking

Il est un fait que le Radeon 9600 Pro s'overclocke relativement bien. Lors de nos tests, en utilisant l'utilitaire RadClock nous avons pu, sans problème notable, augmenter les vitesses de fonctionnement de la mémoire et du VPU de manière à booster les performances. Si sur les deux cartes la mémoire est certifiée pour tourner correctement à la vitesse maximale de 330MHz nous avons pu la monter à 350MHz ce qui représente un joli overclocking de quelques 15% par rapport à la vitesse initiale de 300MHz. Pour ce qui est du VPU celui-ci est monté sans rechigner à 438MHz et nous aurions vraisemblablement pu aller plus loin. Après cet overclocking, aucun artefact n'était présent et au bout de quelques heures de fonctionnement nous n'avons rencontré aucun problème de stabilité. Mieux encore, les cartes Hercules et Sapphire étaient à peine tiède à l'issu des tests grâce notamment au procédé de gravure en 0,13µ. Bref... Si les performances brutes du Radeon 9600 Pro ne sont franchement par renversantes, ses aptitudes à l'overclocking le sont bel et bien.

Conclusion

Hercules et Sapphire signent avec leurs cartes respectives deux très bons produits. La carte Hercules nous semble plus aboutie que celle de son concurrent, elle devrait donc séduire particulièrement les utilisateurs avides de performances et qui plus est amateurs d'overclocking et/ou de tuning. Ce sentiment est bien entendu renforcé par le fait qu'à fréquence égale la carte Hercules est légèrement au dessus de sa rivale... Reste que les radiateurs cuivrés et autres fioritures à l'utilité parfois discutable ont un coût qui rend la 3D Prophet bien trop chère face au modèle Sapphire ou à une GeForce FX 5600 Ultra 400/400 pourtant plus performante. Si le Radeon 9600 Pro Atlantis de Sapphire offre un meilleur rapport qualité/prix avec un prix public conseillé de 239€ TTC? il n'est pas pour autant plus attractif. En effet les deux cartes ont du mal à dissimuler les faiblesses voire les graves lacunes du Radeon 9600 Pro...

Tout auréolé de son récent statut de leader de la 3D, ATI semble avoir bien vite oublié l'intérêt du client final en concevant le Radeon 9600 Pro, une sorte d'ersatz du Radeon 9500 Pro... Si il est parfaitement normal et compréhensible qu'ATI souhaite gagner de l'argent le procédé choisit nous semble contestable. En mettant au point une puce graphique volontairement moins performante que le Radeon 9500 Pro, ATI nivelle par le bas le marché de la 3D. Pire le constructeur canadien tente d'induire le consommateur en erreur en affublant son nouveau chip d'un nom pour le moins ambigu. Au final le Radeon 9600 Pro est tout simplement trop cher au vu de ses prestations et ne tient qui plus est pas la route face au GeForce FX 5600 Ultra de NVIDIA. De là à dire que la carte ultime reste le Radeon 9500 Pro il n'y a qu'un pas que nous n'hésitons pas à franchir !

Hercules 3D Prophet 9600 Pro

4

Les plus

  • Design original
  • Bonnes capacités d'overclocking
  • Bon système de refroidissement
  • Puces mémoires rapides et de qualité

Les moins

  • Performances inférieures au Radeon 9500 Pro
  • Prix trop élevé à la vue des prestations
  • Led bleue du ventilateur (?)

Note globale5

Performances5

Fonctionnalités7

Confort d'utilisation8



Sapphire Radeon 9600 Pro Atlantis

2

Les plus

  • Prix attractif
  • Bundle correct
  • Bonnes capacités d'overclocking

Les moins

  • Design brut de décoffrage
  • Pas de système de refroidissement
  • Performances médiocres face au Radeon 9500 Pro

Note globale4

Performances4

Fonctionnalités6

Confort d'utilisation7


Modifié le 19/09/2018 à 16h43
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Radeon 9600 Pro Hercules & Sapphire en test
Mémoire DDR3 livrée à ATI et NVIDIA
SiS adopte le Serial-ATA ...
... Western Digital également !
3.06 GHz sur vos genoux grâce à Intel
Lenovo ET180 : un Pocket PC Phone de la taille d'un Smartphone
Bouygues Telecom passe le cap des 200.000 abonnés i-mode
Bouygues Telecom passe le cap des 200.000 abonnés i-mode
Espotting publie un livre blanc sur le
DO Labs lève 7 millions d'euros pour sa technologie d'imagerie
Haut de page