ATi All In Wonder VE

0
012C000000055657-photo-carte-ati-all-in-wonder-ve.jpg
Alors que nous venons tout juste de tester le modèle poids lourd de la gamme All In Wonder, ATi en présente aujourd'hui le petit poucet. Le modèle VE ne dispose en effet "que" de 64 Mo de mémoire, s'offre les services d'un processeur graphique un peu désuet, le Radeon 7500 et délaisse le port graphique AGP pour lui préférer ce bon vieux PCI... Une carte bien singulière au regard des standards actuels !

Si la All In Wonder VE se démarque autant de ce que nous avons l'habitude de voir, c'est que l'objectif est très particulier. ATi vise avec ce nouveau produit le marché dit de "l'upgrade". Dans la langue de Molière, il s'agit tout simplement de la mise à jour de machines un peu anciennes et pas toujours équipées pour recevoir les dernières solutions graphiques du moment. Plutôt que de nous obliger à changer tout le PC, ATi a donc conçu la VE.


Une All In Wonder "light" ?

Il y a quelques temps de cela, ATi a mis au point un modèle de la gamme All In Wonder basé sur le Radeon 7500. Version simplifiée du Radeon 8500, ce processeur relativement puissant compte tenu de son prix constituait, en fin d'année 2001, l'entrée de gamme du Canadien. Accompagnée par les modèles All In Wonder 8500 et All In Wonder 8500DV, cette All In Wonder 7500 permettait à ATi de disposer d'un produit multimédia complet pour toutes les bourses.

0228000000057787-photo-all-in-wonder-ve-tableau-des-caract-ristiques.jpg

La All In Wonder VE est fort logiquement la moins puissante de la gamme.

Aujourd'hui, ATi réemploie ce processeur graphique un peu ancien afin de compléter sa gamme de produits. La All In Wonder 9700 Pro s'occupe bien sûr du segment haut de gamme alors que la All In Wonder 9000 Pro est davantage destinée au milieu de gamme. Dépourvue de télécommande radio et faisant l'impasse sur le support de DirectX 9 mais aussi de DirectX 8, la All In Wonder VE et son processeur Radeon 7500 semble se destiner à l'entrée de gamme. Il n'en est rien, puisqu'il s'agit en fait pour ATi de proposer une solution de "mise à jour" comme nous allons maintenant le voir avec la description détaillée de la bête.

Pas besoin de ventilateur !

Au premier coup d'oeil, deux choses frappent l'acquéreur de la All In Wonder VE : la présence du tuner-TV bien sûr, il est suffisamment imposant pour ne pas passer inaperçu, mais c'est surtout l'absence d'un quelconque ventilateur qui étonne. Le Radeon 7500 présent au coeur de la carte n'est certes pas le processeur graphique le plus exigeant, mais malgré cela les précédentes cartes que nous avons pu tester nécessitaient un ventilateur. Cette différence s'explique en fait très simplement puisque le RV200 n'est ici cadencé "qu'à" 260 MHz alors qu'il atteignait les 290 MHz sur les Cartes Graphiques standards. En contre-partie et pour être à même d'offrir des performances correctes, la mémoire est passée de 166 / 183 MHz sur les cartes graphiques de la fin 2001 à 250 MHz sur la All In Wonder VE.

00FA000000057770-photo-all-in-wonder-ve-pas-besoin-de-ventilateur.jpg
00FA000000057771-photo-all-in-wonder-ve-m-moire-au-format-bga.jpg

Le Radeon 7500 se passe de ventilateur et la mémoire est au format BGA.

La cadence moins élevée du RV200 permet de se passer de ventilateur et donc dans un premier temps de réduire les coûts de fabrication. Mais, elle permet surtout de rendre la carte complètement silencieuse, ce qui sera évidemment du goût des amateurs de PC discrets. Signe des temps, ATi a également choisi d'intégrer une mémoire plus moderne, au moins dans son "habillage". Les quatre puces sont comme sur les modèles les plus haut de gamme au format BGA afin, très certainement, de mieux évacuer la chaleur. Elles totalisent 64 Mo de mémoire sur bus 128 bits ce qui est bien suffisant compte tenu des spécificités techniques du Radeon 7500. A ce propos, je vous conseille vivement de faire un petit détour par notre test de ce processeur graphique puisque pour éviter de surcharger inutilement l'article, nous n'en parlerons pas davantage ici.


Les composants audio / vidéo

A côté de ces éléments classiques pour une carte graphique, on retrouve donc les composants propres aux All In Wonder à savoir le tuner-TV et la petite puce spéciale mise au point par ATi, le Theater 200. Dans un cas comme dans l'autre, les composants sont tout simplement identiques à ceux que nous avions déjà pu observer au cours de notre test de la All In Wonder 9700 Pro. ATi ne se moque donc pas vraiment du client en proposant des composants de grande qualité. Le tuner-TV est une fois encore fabriqué par Philips et permet une réception des programmes aux normes PAL et SECAM. Il offre une qualité d'image supérieure à celle des cartes télé traditionnelle mais malgré tout inférieure à celle de téléviseurs haut de gamme.

00FA000000057772-photo-all-in-wonder-ve-tuner-tv-analogique.jpg
00FA000000057773-photo-all-in-wonder-ve-le-fameux-theater-200.jpg

Tuner-TV et Theater 200 : pour un peu, on croirait une AiW 9700 Pro !

L'ATi Theater 200 est l'un des composants les plus importants d'une carte comme la All In Wonder puisqu'il a la charge de tout ce qui concerne les entrées et sorties vidéo. Si le tuner-TV, n'est "qu'aux" normes PAL et SECAM, précisons de suite que le Theater 200 permet à l'utilisateur de travailler également avec des vidéos NTSC. Il s'agit donc du même composant que l'on peut trouver sur les All In Wonder 9700 Pro et il apporte donc les mêmes améliorations comme de meilleurs convertisseurs analogiques / numériques (12 bits en lieu et place des 9 bits précédement employés) ou des filtres plus efficaces.


Connectique et accessoires

Pour terminer ce rapide tour du propriétaire, il nous reste encore à parler des différentes possibilités offertes par les connecteurs et les accessoires que les partenaires d'ATi livreront avec la carte. Précisons d'ailleurs pour ceux qui ne seraient pas déjà au courant qu'ATi ne commercialise plus lui-même ses cartes graphique en Europe et fait confiance à quelques compagnies triées sur le volet. Hélas, parmi cette liste de compagnies, peu semblent pour le moment intéressées par la All In Wonder VE qu'il sera donc peut-être difficile de trouver en France. D'après ATi, ces partenaires devront par contre commercialiser leurs cartes avec les mêmes accessoires que le Canadien nous a livré pour ce test.

0190000000057774-photo-all-in-wonder-ve-les-connecteurs.jpg

0190000000057775-photo-all-in-wonder-ve-les-adaptateurs.jpg

Les acheteurs devraient donc retrouver le maintenant classique adaptateur violet (bleu sur ma photo de bien mauvaise qualité ;) ) qui regroupe les différentes entrées de la carte, ainsi que le câble multifonctions noir qui se charge lui des sorties. Le premier permet de bénéficier d'une entrée vidéo composite, d'une entrée S-Video et de deux entrées audio (gauche et droite) alors que le second offre pour sa part une sortie vidéo composite, une sortie S-Video, une sortie audio stéréo et une sortie S/PDIF. Ces deux adaptateurs / câbles se branchent, selon les besoins, sur les deux connecteurs prévus à cet effet sur la carte. Sur la carte, entre ces deux connecteurs, on remarquera évidemment la prise antenne et à côté le port VGA 15 broches (DB15). ATi a en effet choisi d'intégrer ce type de prise plutôt que d'opter pour le maintenant classique port DVI. Ce choix n'est pas une mauvaise chose puisque le marché auquel se destine cette carte est plus vraisemblablement coutumier des écrans CRT standards.

Précisons toutefois qu'ATi livre également un adaptateur DB15 / DVI pour que tout le monde soit content. Enfin, la télécommande radio mise au point par ATi pour ses autres cartes de la gamme All In Wonder n'est pas livrée avec la VE. C'est un peu dommage lorsque l'on regarde le prix de vente de la VE (199 €) mais assez logique contenu du nombre de cartes qui seront écoulées.

Performances "3D"

Proche, en termes de fonctionnalités, des anciennes All In Wonder 7500, la VE méritait tout de même une petite vérification des performances 3D du fait de son interface PCI. Il ne nous a hélas pas été possible de comparer les résultats obtenus avec d'autres solutions PCI et il faudra se contenter d'une comparaison un peu moins pertinente. Nous avons en outre choisi de limiter ces tests à deux logiciels maintenant très célèbres : 3D Mark 2001 SE et Quake 3. Il ne nous a pas semblé très intéressant de rallonger les mesures alors qu'un test plus poussé du Radeon 7500 était déjà disponible sur Clubic (suivez le lien).

Sachez enfin que la configuration utilisée était volontairement plus modeste que de coutume, le but étant de conserver l'esprit "upgrade" qu'ATi a voulu donner au produit, en voici maintenant le détail : Athlon XP2000+ épaulé par 512 Mo de mémoire en CAS2.5 sur une Abit KX7-333. Les deux Cartes Graphiques en présence étaient donc une All In Wonder VE évidemment et une petite Radeon 7500 en AGP. Enfin Windows XP Profesionnel SP1 était installé sur une disque dur 60GXP 40 Go 7200 tr/mn.

01DF000000057780-photo-all-in-wonder-ve-3d-mark-2001-se.jpg

Malgré l'augmentation de cadence opérée sur les composants mémoire, le résultat d'un test comme le sempiternel 3D Mark 2001 SE de FutureMark est sans appel. Une Radeon 7500 AGP reste un bon cran au-dessus de cette All In Wonder VE. Reste malgré tout que la petite dernière d'ATi est suffisante pour faire tourner un très grand nombre de jeux dans une résolution très correcte comme le 1024x768.

01DF000000057781-photo-all-in-wonder-ve-quake-3-arena.jpg

Quake 3 d'ID Software conduit aux même conclusions que 3D Mark 2001 SE. Evidemment à la traîne par rapport aux meilleures cartes du moment, la All In Wonder VE l'est aussi face aux cartes dites d'entrée de gamme comme la Radeon 9000 Pro. Même son ancêtre à base de Radeon 7500 à plus haute fréquence lui est supérieure. Pour autant le résultat observé en 1280x1024 laisse à pense que la All In Wonder VE est encore capable de bien belles choses si le joueur n'est pas trop exigeant.


00D2000000057783-photo-all-in-wonder-ve-exemple-de-capture-vid-o.jpg

Performances "vidéos"

Même si une carte graphique doit évidemment proposer des performances 3D correctes, il ne faut pas perdre de vue le but initial de la gamme All In Wonder : offrir une solution tout en un aux utilisateurs. Il est de ce fait très important de voir le potentiel de la All In Wonder VE dans le domaine de la vidéo et plus particulièrement dans le domaine de l'acquisition. Les logiciels livrés par ATi avec sa carte n'ont rien de bien exaltant dans la mesure où il s'agit exactement des mêmes que nous retrouvons depuis les premières cartes All In Wonder : différents modules rassemblés au sein du Multimedia Center maintenant en version 8.1. Il ne me semble pas très opportun de décrire à nouveau l'ensemble des outils que comporte ce Multimedia Center et je vous redirigerais donc sur notre tout récent test de la All In Wonder 9700 Pro (à consulter ici) pour avoir de plus amples précisions à propos des différentes fonctions offertes par ces modules et par les pilotes Catalyst. Sachez simplement qu'il est possible de lire à peu près n'importe quel type de fichier multimédia avec les différents lecteurs fournis par ATi (DVD, VCD, CD Audio...), que la gestion du multiécrans est au programme (limitée toutefois à un écran + la télévision) et que quelques autres fonctions plus cosmétiques comme le ThruView sont disponibles.

Les possibilités offertes dans le domaine de l'acquisition sont là aussi strictement identiques à ce que proposait la All In Wonder 9700 Pro. En plus de l'ATi VCD et des traditionnels MPEG 1/2, l'utilisateur a donc là encore accès à tous les codecs installés sur sa machine. Les réglages sont extrêmement complets et on ne peut que se féliciter d'avoir autant de possibilités sur un produit à ce niveau de prix. En revanche et bien sûr du fait de la puissance limitée du Radeon 7500, certaines fonctions sont moins évoluées que sur la All In Wonder 9700 Pro. Le cas du VideoSoap est évidemment le plus éloquent puisque si le réglage est toujours présent, il est tout simplement inutile : la carte ne gèrant pas les Video Shaders indispensables à cette fonction. Plus important encore, c'est le Cobra Engine qui ne paraissait pas aussi performant. Il ne sera, de ce fait, pas possible de faire de l'acquisition haute résolution aussi sereinement qu'avec une All In Wonder 9700 Pro ou même une All In Wonder 9000 Pro.

00D2000000057784-photo-all-in-wonder-ve-exemple-de-capture-t-l.jpg
00D2000000057785-photo-all-in-wonder-ve-exemple-de-capture-t-l.jpg
00D2000000057786-photo-all-in-wonder-ve-exemple-de-capture-t-l.jpg

Une qualité de réception moyenne influence directement les performances du tuner-TV.

Lors de nos tests, la carte s'est révélée beaucoup plus à l'aise avec du 512x384 ou du 640x480 qu'avec le format DVD (720x576 en MPEG 2). A 8 Mb/s, ce dernier nous faisait perdre près de 15% d'images sur un Athlon XP2000+ et 512 Mo de mémoire alors que les deux autres résolutions passaient sans le moindre problème. Ce genre de pertes gâche évidemment une vidéo et nous laisse à pense que le bus PCI peut s'avérer un peu juste. Ce défaut aussi rédhibitoire soit-il pour certains utilisateurs, ne doit toutefois pas masquer la qualité d'image que la VE est capable de fournir. Nous sommes au même niveau qu'avec la All In Wonder 9700 Pro, c'est à dire un net cran au-dessus de ce que permettait la All In Wonder 8500DV. La qualité de capture est sensiblement meilleure avec une image plus nette et un grain généralement moins important. On regrettera toutefois que la réception télé ait légèrement tendance à la saturation des teintes rouges.
012C000000055655-photo-ati-all-in-wonder-ve.jpg

Conclusion

Après notre test de l'impressionnante All In Wonder 9700 Pro, il était à peu près certain que la All In Wonder VE semblerait bien légère. Pourtant, force est de constater que cette petite carte PCI dispose de nombreux atouts. Bien sûr elle reste très loin derrière sa grande soeur question performances 3D, mais dans le domaine de l'acquisition elle a d'intéressants arguments à faire valoir. ATi ne s'est en effet pas contenté de reprendre le design de la All In Wonder 7500 et a intégré la plupart des innovations de la 9700 Pro.

Le Theater 200 illustre très bien cette volonté de la compagnie canadienne d'offrir un produit vraiment complet. Présentée comme une solution de mise à jour destinée à tous les possesseurs de machines trop anciennes pour exploiter les dernières cartes AGP, la All In Wonder VE remplie parfaitement son rôle. En termes d'acquisition vidéo elle ne craint personne, en tout cas pas sur ce segment du marché et elle offre des performances 3D tout à fait convenables pour les joueurs occasionnels. Enfin, elle n'a même pas besoin de ventilateur : une aubaine pour tous les utilisateurs de mini-PC !

En définitive et malgré la démonstration de puissance d'une All In Wonder 9700 Pro, on ne peut qu'être "techniquement" satisfait de ce produit imaginé par ATi. Il intègre suffisament de nouveautés pour se démarquer de l'ancienne All In Wonder 7500 et permettra aux configurations dépourvues de port AGP de s'ouvrir des horizons jusque là inespérés. Le support du seul DirectX 7 fera bien sûr fuir les amateurs de jeux mais reste suffisant pour ne nombreux utilisateurs et notre seul regret concernera finalement le prix de vente. Il s'agit évidemment d'un produit à moindre potentiel qu'une All In Wonder 9000 Pro, mais 199 € reste un peu élevé pour une "simple" solution de mise à jour... En espérant qu'elle baisse rapidement !


ATi All In Wonder VE

4

Les plus

  • Solution de mise à jour intéressante
  • Potentiel multimédia important
  • Absence de ventilateur

Les moins

  • Décalage Amérique / Europe regrettable
  • Prix élevé au regard des performances 3D
  • Pas de télécommande

Note globale6

Performances5

Fonctionnalités8

Confort d'utilisation9

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Une nouvelle carte pour Raven Shield
Le graveur DVD universel de LiteOn débarque
La Radeon 9800 Pro franchit le cap des 256Mo
Le Mega PC de MSI dès le mois de Mai
Nouvelles imprimantes signées Lexmark
Chariots Of War est terminé
Pas de révolution pour le nouvel iPod
Flux live de la radio le mouv sur le SPV
iTunes Music Store, le téléchargement musical signé Apple
Critical Path fournit un bureau virtuel aux Tiscaliens
Haut de page