ATI Radeon 7500

Par Vincent RAMARQUES & Nerces
le 26 septembre 2001 à 16h45
0
0098000000049631-photo-chip-radeon-7500.jpg
Alors que NVIDIA a décliné depuis déjà plusieurs mois sa gamme GeForce2 en quatre modèles différents : MX, GTS, Pro et Ultra. Son principal concurrent, le concepteur canadien ATI, lui, ne proposait que trois variations de son chip graphique Radeon : Radeon VE (version entrée de gamme tournée vers la bureautique), Radeon SDRAM (carte moyenne gamme), Radeon DDR (haut de gamme).

Aujourd'hui ces modèles commencent peu à peu à s'essouffler, ATI a donc décidé de donner une seconde jeunesse à cette architecture Radeon en nous proposant une toute nouvelle carte baptisée « Radeon 7500 ». Drôle de nom pour une carte ATI n'est ce pas ? Pourtant ce nom de baptême est plus simple à comprendre qu'il n'y paraît : le 7 signifie complète optimisation Direct X7, quant au 500, il est là pour insister sur le côté haut de gamme du produit. Ainsi les modèles Radeon VE et Radeon classique sont respectivement nommés Radeon 7000 et Radeon 7200, tandis que la toute nouvelle concurrente du GeForce3 de NVIDIA est baptisée Radeon 8500 (Direct X8 oblige).

Alors, quoi de neuf ?



00C8000000050247-photo-radeon-7500-carte.jpg
Et bien pour ce qui est du support des technologies 3D, pas grand chose. La Radeon 7500 étant toujours basée sur l'architecture qui équipait les premières Radeon, elle supporte strictement les mêmes technologies 3D : HyperZ, Charisma Engine, Architecture Tapestry, Pixel Shaders.

Les véritables changements apportés par la Radeon 7500 sont peu nombreux mais ont leur importance. Ainsi, évolution technologique oblige, la Radeon 7500 est gravée en 0.15 micron alors que les premières Radeon sont gravées en 0.18 micron. Et comme vous le savez certainement, qui dit meilleure finesse de gravure, dit possibilité de fréquences plus élevées.

C'est dans cette logique que le chip qui équipe la Radeon 7500 a pu être cadencé à la fréquence surprenante de 290 MHz, alors que le Radeon premier du nom se contentait d'une fréquence de 166 ou 183 MHz (version OEM ou version boîte).

Bien sur cela n'aurait pas servi à grand chose d'augmenter la fréquence du chip graphique, si la bande passante n'était pas capable d'exploiter ce nouvel apport de puissance. ATI en a donc profité pour équiper sa carte de 64 Mo de mémoire DDR cadencée à 230 MHz (460 MHz en mode DDR) possédant un temps d'accès de 4 ns. Comme pour le chip graphique, les modèles classiques de Radeon ne possédaient quant à eux, qu'une mémoire DDR cadencée à 166 (6 ns) ou 183 MHz (5.5 ns) selon les modèles.

00C8000000050248-photo-radeon-7500-m-moire.jpg


Vous l'aurez compris, tout cela paraît bien alléchant et promet de jolies performances 3D. Mais ATI n'est pas du genre à tout miser sur ce type de critère, en effet la firme à toujours brillée dans le domaine de la vidéo, et le fabricant canadien a également mis à profit ce savoir faire pour doter sa nouvelle carte de fonctions auparavant réservées à sa carte bureautique : la Radeon VE.

Ces nouvelles fonctions sont regroupées sous le terme « Hydravision », c'est en quelque sorte la réponse d'ATI aux technologies de double affichage DualHead et TwinView, de Matrox et de NVIDIA.

00FA000000050245-photo-radeon-7500-boite-ouverte.jpg


Grâce à ses connecteurs VGA, DVI et TV, la Radeon 7500 propose désormais de nombreuses possibilités dans le domaine de l'affichage sur deux écrans mais nous y reviendrons en temps voulu.

Passons sans plus tarder à notre petit rappel concernant les technologies 3D supportées par le Radeon 7500.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Une version mobile de League of Legends en développement chez Tencent
S'il était banni de Chine, Apple pourrait perdre 30% de ses revenus
Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
scroll top