VIA C3 'Nehemiah' 1 GHz

Nerces Nerces sur Twitter Nerces sur Linkedin
Spécialiste Hardware et Gaming
01 avril 2003 à 11h00
0
00C8000000057364-photo-via-c3-nehemiah-le-processeur-de-dessus.jpg
Cyrix fut pendant un moment perçu comme le troisième grand nom du processeur pour PC. Alors qu'AMD commençait timidement à se démarquer Intel, Cyrix avait en effet sorti des produits plutôt performants et bon marché. Hélas, l'unité de calcul en virgule flottante de ses "6x86" était désastreuse alors même que les jeux 3D prenaient leur essor. La sanction fut immédiate et Cyrix ne dû son salut qu'au rachat par VIA, bien décidé à faire quelque chose de cette compagnie mal engagée.

Depuis ce rachat, on ne peut pas dire que Cyrix ait tellement fait parler de lui. VIA a tout d'abord renommé la compagnie en C3 et s'est finalement mis en tête de produire des Processeurs à petit prix et surtout très peu gourmands. L'objectif poursuivit était double : mettre sur le marché des solutions tout en un accessibles à tous et ne nécessitant qu'un refroidissement minimum pour faire le moins de bruit possible.


Le Mini-ITX

C'est dans cette optique que le "presque-standard" Mini-ITX et la plate-forme multi-usage Eden sont nés. Si la seconde ne nous préoccupe pas particulièrement aujourd'hui, c'est pour donner un peu plus de peps au Mini-ITX que VIA distribue aujourd'hui un nouveau processeur de la gamme C3 et que l'on connaît sous le nom de 'Nehemiah'. Lors de nos précédents dossiers, nous avions eu par deux fois l'occasion de tester une plate-forme basée autour d'un C3. Ce fut le cas avec le test du Bleu Jour B1 équipé d'une EPIA 800 ('Ezra' 800 MHz) et, plus récemment, ce fut encore le cas avec notre article traitant de la carte mère EPIA-M9000 et de son processeur 'Ezra' 933 MHz.

0150000000057377-photo-via-c3m266.jpg
00E3000000057378-photo-via-epia-m10000.jpg

Notre carte mère de test au format Micro-ATX (à gauche) et son homologue Mini-ITX (à droite)

Nous vous invitons à relire les deux articles en question (en cliquant ici et ) afin de pouvoir juger correctement des progrès réalisés par VIA. Il ne faut en effet pas considérer le 'Nehemiah' 1 GHz que nous allons disséquer aujourd'hui comme un concurrent des Pentium 4 et autres Athlon XP. Il s'agit pour VIA de distribuer une solution relativement puissante certes, mais surtout économique et peu gourmande. Il est donc d'ores et déjà évident qu'un tel processeur ne sera pas à même de faire tourner le futur Doom 3 ou même un bon petit Medal Of Honor. Il devrait en revanche être tout à fait à son aise face à des tâches de bureautique simple, face à la lecture d'un DVD ou d'un DivX.


00C8000000057365-photo-via-c3-nehemiah-le-processeur-de-dessous.jpg

'Nehemiah' : un nouveau core pour les C3

Ce processeur que nous appelons pour le moment 'Nehemiah' n'est pas vraiment une révolution pour VIA. La modification ressemble en fait très fort à ce que font régulièrement AMD et Intel avec leurs processeurs vedettes. Le 'Nehemiah' n'est qu'une déclinaison des C3 de la marque au même titre que le 'Barton' n'était qu'une sorte de mise à jour des vieillissants Athlon XP. Même si pour VIA il ne s'agissait donc pas de faire table rase du passé, il ne faut pour autant pas négliger cette nouvelle version. Nous avons déjà vu que ce genre de "petits" changements pouvaient avoir une grande influence sur les performances : cela a tout de même permis à AMD de conserver la même architecture pendant six ans !

Le 'Nehemiah' innove tout de même sur quelques points et permet d'offrir aux vieillissants 'Ezra' plusieurs technologies depuis longtemps courantes chez AMD ou Intel. En premier lieu, il faut signaler que la fréquence du FSB (Front Side Bus) est définitivement passée à 133 MHz en lieu et place du 100 MHz. Alors que le core 'Ezra' alternait encore avec les deux fréquences, cela permet une communication plus rapide entre le processeur et son chipset, puis ensuite entre le chipset et les autres composants. Notons également que le jeu d'instructions SSE est maintenant intégré au processeur. Ces instructions supplémentaires plutôt anciennes (Intel est déjà passé au SSE2) permettent au processeur de traiter certaines opérations beaucoup plus rapidement et nous noterons que le 3DNow! n'est, chose surprenante, plus au programme : VIA aurait-il considéré ces instructions inutiles ? Le passage à une technique de gravure en 0.13 micron n'est pas une nouveauté mais le core a encore été optimisé pour profiter des avantages bien connus d'une gravure plus fine : elle permet de produire avec la même quantité de matières premières davantage de processeurs puisque ces derniers sont plus petits, elle permet également de diminuer la consommation électrique et ce faisant réduit la production de chaleur.

01B0000000057363-photo-via-c3-nehemiah-consommation.jpg

VIA met bien évidence la faible consommation de son processeur C3

Le 0.13 micron est particulièrement important dans la mesure où l'un des principaux arguments de VIA pour imposer son processeur est sa faible, très faible consommation. La compagnie taiwanaise prend ici l'exemple du Celeron d'Intel qui, à fréquence égale, consomme nettement plus que les 'Ezra' de VIA (50% de plus). Le 'Nehemiah' 1 GHz va donc encore plus loin et alors qu'un Celeron 1 GHz a besoin de 27.5 watts pour fonctionner, il n'en faut pas plus de 15 watts au 'Nehemiah' 1 GHz ! Enfin et bien que nous n'ayons pas été en mesure de voir précisément ses effets, VIA a intégré une technologie de cryptage des données baptisée 'Padlock'. Technologie qui permet de ce fait de se passer d'un système logiciel et devrait donc simplifier la tâche des développeurs. Ces améliorations, certes connues des possesseurs de produits AMD ou Intel, sont inédites dans le monde du Mini-ITX et devraient théoriquement permettre une nouvelle génération de machines minuscules, si tant est bien sûr que les performances soient au rendez-vous...
00C8000000051152-photo-configuration-compl-te.jpg
La théorie énoncée par les constructeurs c'est bien joli, mais il faut tout de même vérifier ces belles paroles par des tests "personnels". Toutefois et pour que ces tests soient parfaits, il aurait fallu que nous disposions d'un 'Ezra' (le C3 ancienne génération donc) cadencé à la même fréquence que notre 'Nehemiah' du jour. Vous vous en doutez certainement, ce ne fût pas la cas et nous avons donc été contraint d'utiliser un Ezra à 933 MHz. Il est de la même manière regrettable que nous n'ayons pu disposer d'une véritable solution Mini-ITX pour ce test, mais le C3 'Nehemiah' que nous avons reçu était en Socket 370 et accompagnait une carte mère Micro-ATX.

Cela ne nous permettra donc pas de tester la dissipation thermique du 'Nehemiah' mais , heureusement, cette carte mère est basée sur le même chipset (le VIA CLE266) que l'EPIA-M9000 : nous pourrons donc comparer les performances sans trop de problèmes. Afin de compléter ce "duel", nous avons également fait figurer les résultats obtenus avec une EPIA 800 et ceux d'un Shuttle SS51G équipé d'un Pentium 4 1.6 GHz. Enfin, les tests réalisés avec SiSoft Sandra 2003 ont été complétés par des résultats obtenus à l'aide de différentes configurations "de référence". Voici donc le détail des machines mises en oeuvre pour ces quelques tests :
- VIA C3 'Ezra' 800 MHz sur EPIA 800
- VIA C3 'Ezra' 933 MHz sur EPIA-M9000
- VIA C3 'Nehemiah' 1 GHz sur VIA C3M266
- Pentium 4A 1.6 GHz sur Shuttle SS51G
- 2x256 Mo SDRAM, 2x256 Mo DDR-SDRAM ou 1x512 Mo DDR-SDRAM selon la configuration
- Disque dur 40Go 60GXP 7200 tr/mn.
- Windows XP Professionnal SP1


Sandra 2003, PC Mark 2002 et 3D Mark 2001 SE

022F000000057366-photo-via-c3-nehemiah-sisoft-sandra-2003-tests-processeur.jpg

Le traditionnel logiciel développé par SiSoft, Sandra 2003, nous offre une première surprise. Pour ce test nous avons choisi de ne pas faire apparaître de Processeurs très récents (mis à part les VIA) au contraire des tests qui vont suivre. Ceci nous permet de situer un peu mieux les produits VIA qui, je le répète, ne sont pas destinés à concurrencer les derniers modèles d'Intel ou d'AMD. Malgré ce choix le 'Nehemiah' et plus généralement le C3 fait pale figure. Un simple Celeron 600 MHz se joue le plus souvent des puces VIA.

Il faut toutefois remarquer les énormes progrès réalisés par VIA, progrès qui ne peuvent être imputés à la seule augmentation de fréquence de processeur. C'est ainsi que dans le test du 'Multi Integer' on peut observer une progression de l'ordre de 132% entre le C3 933 MHz 'Ezra' et le C3 1 GHz 'Nehemiah' ! Les autres résultats confirment cette tendance même s'ils ne sont pas aussi impressionnants. Enfin, notons qu'un test bien précis, le CPU ALU, lui permet de faire jeu égal avec le Celeron 600 MHz.

022F000000057367-photo-via-c3-nehemiah-sisoft-sandra-2003-tests-m-moire.jpg

Si le test mémoire de Sandra 2003 est à l'écart des autres c'est tout simplement pour bien mettre en évidence le changement de "concurrents". Nous sommes ici revenu à des comparaisons dont nous avons plus l'habitude et retrouvons donc les trois machines "VIA", un Shuttle SS51G et son Pentium 4 1.6 GHz et une machine dite "de référence", elle aussi basée sur un Pentium 4 1.6 GHz. Devant de tels concurrents, le C3 'Nehemiah' ne s'en sort pas mal du tout. Bien sûr il reste assez loin des Pentium 4 mais devance très nettement les autres C3 et se trouve en quelque sorte à mi-chemin entre ces deux extrêmes.

022F000000057368-photo-via-c3-nehemiah-futuremark-pc-mark-2002.jpg

PC Mark 2002 est un autre logiciel de tests "générique" et permet ce faisant de confirmer (ou d'infirmer) les résultats obtenus avec Sandra 2003. En l'occurrence, on ne peut pas dire qu'il confirme complètement ce que nous avions préalablement observé. En effet, si le 'Nehemiah' 1 GHz l'emporte assez nettement sur l''Ezra' 933 MHz, il se fait simplement tailler en pièces par les deux Pentium 4 1.6 GHz ! VIA n'a tout de même pas fait du mauvais travail et alors que l'augmentation de fréquence entre l'Ezra 933 MHz et le Nehemiah 1 GHz est de 7%, l'augmentation de performances relevée lors du test CPU atteint 24%.

022F000000057369-photo-via-c3-nehemiah-futuremark-3d-mark-2001-se.jpg

Enfin, notre petite série de tests s'achève avec le traditionnel 3D Mark 2001 SE qui nous permet de voir "en situation" ce que valent les progrès observés précédemment. Le résultat est pour le moins impressionnant et si encore une fois les deux Pentium 4 sont loin devant, le 'Nehemiah' pulvérise tout simplement l''Ezra' avec des performances supérieures de 84% à celles du modèle 933 MHz et même de 208% supérieures à celles du modèle 800 MHz ! Il n'est toujours pas question de jouer aux titres récents avec un tel processeur, mais les performances sont simplement incomparables.


00AA000000056063-photo-windows-media-player-9.jpg

Lecture multimédia

Le test de la carte mère EPIA-M9000 nous avait déjà pleinement rassuré sur les capacités multimédia des solutions C3 de VIA. Si ces plate-formes ne peuvent être envisagées pour des joueurs intensifs, elles seront par contre nettement plus à leur aise dès lors qu'ils s'agit de lecture vidéo. Les très bons résultats du core 'Ezra' ne doivent toutefois pas nous empêcher de vérifier les performances du 'Nehemiah' dans ce domaine.

Sans surprise, le petit dernier de VIA s'en tire avec les honneurs et même avec un lecteur vidéo aussi gourmand que Windows Media Player, la lecture d'un DivX est parfaitement fluide. Il est bien entendu que le passage d'un DVD se fera sans plus d'accroc ce que nous avons vérifié avec PowerDVD 4. Dans ce domaine les progrès réalisés par VIA restent tout de même très faibles et l'occupation du processeur n'a pas beaucoup baissée depuis le test de l'EPIA-M9000. Alors que nous relevions 75% - 80% d'occupation avec notre processeur à 933 MHz, le 'Nehemiah' 1 GHz a permis de ramener cette valeur à 65% - 70% environ. En ce qui concerne la lecture DVD c'est un peu plus net et nous n'avons pour ainsi dire jamais dépassé les 50% d'occupation processeur alors que sur l'EPIA-M9000 nous étions autour de 60% - 70%.
00C8000000057370-photo-via-c3-nehemiah-les-deux-formats-du-nehemiah.jpg

Conclusion

Nous l'avions dit en préambule, ce 'Nehemiah' n'était en aucune façon à voir comme une révolution. VIA dispose d'une architecture dont la puissance ne peut évidemment se comparer aux concurrents AMD ou Intel, mais qui dispose d'autres atouts. Les C3 sont nettement moins gourmands et permettent de ce fait de concevoir des machines relativement puissantes mais surtout très discrètes. En ce sens le 'Nehemiah' est une évolution tout à fait convaincante qui devrait trouver une place de choix dans le paysage informatique.

Les améliorations bien que discrètes sont réelles et nous regretterons simplement de ne pas avoir pu juger "sur pièces" du système de refroidissement que VIA envisage d'utiliser en particulier sur les prochaines carte mère Mini-ITX. Mais tout les espoirs sont permis puisque la compagnie taiwanaise précise que les EPIA-M10000 sont moins bruyantes que les EPIA-M9000 ! Le core 'Nehemiah' est donc un plus puissant, chauffe moins et permet d'avoir des cartes mère un peu moins bruyantes que l'ancien core 'Ezra'... Que demander de plus ? Peut-être que le produit soit tout simplement disponible en France, proposé à très bas prix et accompagné d'un choix plus large de boîtiers à la norme Mini-ITX. Ce dernier élément est sans doute le plus incertain, car la disponibilité ne devrait plus tarder à un prix de vente qui devrait tourner autour des 200 € pour la carte mère EPIA-M10000 complète, ce qui reste relativement raisonnable.


VIA C3 'Nehemiah' 1 GHz

4

Les plus

  • Faible consommation électrique
  • Faible dégagement de chaleur
  • Performances nettement améliorées

Les moins

  • Performances encore un peu faibles
  • Prix encore un peu élevé

Note globale6

Performances4

Innovation5

Qualité / Prix7

Modifié le 19/09/2018 à 16h43
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le VIA 'Nehemiah' 1 GHz en test sur Clubic
Les jeux Xbox sur votre PC
Hitachi/LG préparent un nouveau graveur DVD
Nouveaux graveurs combo en préparation chez Liteon
Intel lance deux nouveaux Celeron
Le VIA 'Nehemiah' 1 GHz en test sur Clubic
Postal 2 disponible le 14 avril
Sony annonce un nouveau Clié Bluetooth
Preview exclusive d'Hexacto Links
Cegetel baisse à nouveau ses tarifs vers les mobiles
Haut de page