PowerColor Evil Xabre 400 64MB

0
008D000000054162-photo-logo-powercolor.jpg
Si les performances d'une carte graphique de type GeForce 4 Ti 4600 ou Radeon 9700 ont le don de faire rêver la plupart des hard core gamers, il faut bien reconnaître que peu d'entre eux ont les moyens de s'offrir une telle carte. A plus de 500€ les candidats au framerate ultime ne sont pas légion d'autant que la concurrence effrénée que se livre les constructeurs sur ce marché de niche aux marges limitées rend une carte graphique 3D haut de gamme obsolète au bout d'à peine six mois: de quoi faire sérieusement réfléchir les acheteurs potentiels. C'est pourquoi on assiste depuis quelques années à l'émergence de solutions graphiques d'entrée de gamme capables d'offrir des performances 3D somme toute modestes mais largement suffisantes pour obtenir d'excellents résultats avec la plupart des jeux récents et ce pour un prix raisonnable. Les fabricants ont donc investis massivement ce marché qui se révèle beaucoup plus juteux que le marché haut de gamme...

PowerColor, société taïwanaise créée en 1997, vient de lancer une toute nouvelle carte graphique d'entrée de gamme baptisée « Evil Xabre 400 ». Cette carte est, comme son nom l'indique, architecturée autour du GPU Xabre 400 ( aussi connu sous le nom de SiS330 ) fabriqué par le fondeur SiS ( Silicon Integrated Systems ). Certes certains d'entre vous tiqueront sur le nom du fabriquant du GPU qui ne rime ni avec NVidia ni avec ATI, cependant et comme nous le verrons dans ce test SiS n'a pas à rougir face aux solutions équivalentes proposées par les ténors du marché évoqués précédemment. A tel point d'ailleurs que SiS pourrait s'affirmer comme un challenger de taille, du moins en théorie... Sur le papier outre des fréquences de fonctionnement alléchantes, la PowerColor Evil Xabre 400 présente l'avantage indéniable d'être entièrement AGP 8X en plus d'être la seule à offrir, à ce niveau de prix, une unité de Pixel Shaders. Mais est-ce suffisant pour offrir des performances équivalentes aux cartes bas de gamme actuelles ? C'est que nous allons étudier ici...

0190000000054154-photo-powercolor-evil-xabre-400-64mb.jpg


Technologie

00B4000000054153-photo-logo-xabre.jpg
Le Xabre 400 tire bien entendu son nom du mot Sabre ce qui peut paraître légèrement présomptueux. Quoiqu'il en soit le chip bénéficie d'une finesse de gravure de 0,15µ et d'une architecture 256 bits. Il est à noter que SiS ne sous-traite pas la production du Xabre mais le fabrique lui-même dans ses usines. Cadencé à 250MHz, le chip est épaulé, selon la version de la carte par 64 ou 128Mo de mémoire DDR-SDRAM 128 bits cadencée à 500MHz (250MHz DDR) afin d'offrir une bande passante de 8.2 Go/s.

Les grands noms du chip graphique ont pour coutume de fournir, avec chacune de leur puce, des white Papers abondamment garnis expliquant avec moult détails chaque fonction du chip et son application. Curieusement SiS est très peu disert sur le sujet et ne fournit que des informations très (trop ?) générales sur l'architecture du Xabre. Cependant nous avons pu glaner quelques informations ci & là....

SiS a choisi de nommer l'architecture du Xabre 400 : « 8x8 ». Le premier 8 correspond au support de l'AGP 8X sur lequel nous reviendrons plus tard alors que le second 8 évoque la compatibilité quasi intégrale du chip avec DirectX 8.1. Sur le papier le GPU de SiS inclut donc 4 pixels pipeline capable de traiter 2 textures par passe, chacun. Le fillrate théorique du Xabre atteint 1000 Millions de pixels par seconde et 2000 Millions de texels seconde. Outre l'AGP 8X, le principal attrait de ce GPU est son 'Pixelliser Engine' qui offre un support natif en hardware des pixel shaders version 1.3 via un jeu de 29 instructions ; une véritable première dans le monde des Cartes Graphiques d'entrée de gamme spécialement quand on considère que même les dernières GeForce 4 MX ne supportent pas les Pixel Shaders... Le GPU gère également les effets de pixel lighting. Tout cela est fort intéressant sauf que les vertex shaders passent à l'as : ils seront émulés ( en version 1.1 ) non pas par les Drivers mais par DirectX 8.1 au niveau logiciel mettant ainsi davantage à contribution les ressources du CPU. Si la solution semble élégante et audacieuse sur le papier il est à craindre que de nombreux problèmes de compatibilité avec certains jeux apparaissent... En effet certains jeux pourraient interpréter que le GPU ne supporte ni les pixel shaders ni les vertex shaders ou bien encore que le GPU supporte les deux en hardware provoquant dans le premier cas une baisse du réalisme graphique et dans le deuxième cas des plantages irrémédiables. Il faudra donc écumer le net à la recherche de patchs pour des jeux potentiellement problématiques.

Le Xabre 400 intègre un moteur Transform & Lightning de troisième génération offrant un cache de 16 vertex. Les GPUs les plus récents étrennent tous une architecture optimisant la gestion de la mémoire. Le Xabre 400 n'échappe pas à la règle et la technologie FrictionLess Memory Control, ayant pour effet d'améliorer l'efficacité de la mémoire embarquée, est chargée d'optimiser l'utilisation de la bande passante grâce à l'emploi d'une méthode d'occlusion culling implantée en hardware et au recours à la classique optimisation des opérations Z-Buffer ( de type Fast Z-Clear, Z-Compression ). Malgré une débauche de fonctions il est étonnant de constater que le Xabre 400 ne supporte pas l'Anisotropic filtering, ce qui est plutôt regrettable surtout pour les jeux OpenGL.

De par sa compatibilité DirectX 8.1 le Xabre 400 supporte également entre autres technologies le DOT3 Bump mapping, le Cubic mapping, l'Environment Map et le Volume texturing. Afin d'améliorer la qualité d'affichage des jeux 3D, le Xabre 400 supporte l'anti-aliasing ce qui a pour résultat de 'gommer' les effets d'escaliers. La technologie d'anti-aliasing développée par SiS, dite 'Jitter-Free Anti-Aliasing' reste plus que basique et offre trois niveaux de lissage plein écran par super sampling (FSAA de type 2X, 3X, 4X).

0258000000054163-photo-diagramme-du-gpu-xabre-400.jpg

Architecture du Xabre 400


Design de la carte

0064000000054159-photo-xabre-400-gpu.jpg
La carte n'a rien d'extraordinaire en elle-même, si ce n'est une taille relativement compacte et un classique PCB de couleur dorée. En effet PowerColor s'est contenté d'utiliser le design de référence fourni par SiS pour sa Evil Xabre 400. Aussi on retrouve au centre de la carte le GPU Xabre 400 surmonté d'un radiateur, lui-même équipé d'un petit ventilateur. Raffinement ultime : les pales du ventilateur sont de couleur argentée. On notera la présence de pâte thermique entre le GPU et le radiateur pour assurer une bonne dispersion de la chaleur. A côté du GPU on retrouve huit chips mémoire de 8Mo chacun, portant la marque EtronTech et certifiés 3,5ns. La sortie TV est quant à elle gérée par un composant SiS 301.

Tout comme la majorité des Cartes Graphiques actuelles, la Evil Xabre 400 offre trois sorties : un connecteur DVI pratique pour les heureux possesseurs d'écrans plats, un connecteur S-Video out, ainsi qu'un connecteur VGA standard.

0190000000054148-photo-powercolor-evil-xabre-400-64mb.jpg

PowerColor Evil Xabre 400 64MB


AGP 8.0X or not 8.0X ?

0084000000054160-photo-logo-agp.jpg
L'une des spécificités du Xabre 400 est d'offrir nativement le support du bus AGP 8X (ce qui correspond à la norme AGP 3.0). La première mouture -utilisable- de l'AGP (Accelerated Graphics Port) offrait, en son temps, une bande passante de 533 Mo/s avant d'être remplacée par l'AGP 4X qui offre pour sa part une bande passante de 1066 Mo/s. Conçu à l'origine pour remplacer le vieillissant bus PCI et son débit maximal de 133Mo/s qui pénalisait de manière assez importante les performances des cartes graphiques 3D, il est vrai que l'AGP 4X arrive à devenir pour certains jeux ultra récents comme Unreal Tournament 2003 une sorte de goulet d'étranglement en particulier si la mémoire de la carte graphique n'abonde plus. Rappelons que la carte graphique utilise au maximum sa propre mémoire pour stocker les textures afin de garantir un temps de traitement optimal mais devra utiliser la mémoire système en cas d'engorgement d'où l'importance de la rapidité du bus. En toute logique l'AGP 8X double la bande passante de l'AGP 4X et délivre donc une bande passante mémoire de 2132Mo/s pour une fréquence de 533MHz, ce qui s'avèrera amplement suffisant pour les prochains quake like et autre Doom 3 d'autant que dans le même temps la quantité de mémoire intégrée sur les cartes graphiques augmentera encore, réduisant de ce fait le recours à l'échange de données entre la carte graphique et la mémoire système. Du coup l'AGP 8.0X pourrait bien s'avérer être une non révolution si l'on considère le fait qu'actuellement très peu de jeux utilisent plus de 64MO de mémoire vidéo. Seules les cartes d'entrée de gamme devraient tirer un léger profit de l'AGP 8.0X du fait de leur quantité de mémoire généralement limité, ce que nous vérifierons dans ce test.

Pour nous en convaincre nous avons comparé les résultats obtenus par la PowerColor Evil Xabre 400 sous 3D Mark 2001 SE en modes AGP 2X et AGP 8X. Pour le test en AGP 2X nous avons utilisé la plateforme suivante:

-Carte mère ABIT K7X-333 (Chipset Via 333)
-Athlon XP 2000+
-256Mo de DDR266 CAS 2.5
-Disque Dur Maxtor 40Go, UDMA133, 7200RPM
-Windows XP Professional

Pour l'AGP 8x nous avons utilisé la même plateforme à un détail près:

-Carte mère Gigabyte GA-7VAXP (Chipset Via 400)
-Athlon XP 2000+
-256Mo de DDR266 CAS 2.5
-Disque Dur Maxtor 40Go, UDMA133, 7200RPM
-Windows XP Professional

Bien sûr le test aurait été plus parlant avec une comparaison AGP 4X/8X cependant le bug du chipset VIA KT333 nous empêche d'établir cette comparaison en utilisant notre machine de référence. De plus le BIOS de la carte-mère gigabyte ne permet pas de ralentir l'AGP. 3D Mark 2001 SE révèle un gain de 6% en 800x600 en faveur de l'AGP 8X, et 4% en 1024x768 et 1600x1200. Comme prévu l'apport de l'AGP 8X est minime sur ce type de carte, et ne constitue rien d'autre qu'une carotte marketing.

01E0000000054167-photo-agp-2x-vs-agp-8x.jpg


D'autre part étant donné que pratiquement aucune carte mère ne supporte l'AGP 8.0X à l'heure actuelle et surtout pas les Cartes mères d'entrée de gamme destinées à accueillir la carte de PowerColor, cette caractéristique du Xabre 400 relève plus de l'argument marketing que d'une réelle innovation, même si il est clair que le support de l'AGP 8X deviendra monnaie courante dans un proche avenir. Cependant malgré la présence de l'AGP 8.0X il n'y a pas de souci à se faire puisque SiS à prévu la compatibilité descendante de sa carte : dès lors que la PowerColor Evil Xabre 400 est installée sur une machine ne disposant « que » d'un bus AGP 2 ou 4X, la carte passera automatiquement en mode AGP 2 ou 4X.

Fonctions 2D

Avec les dernières cartes 3D, Matrox mis à part, on a souvent tendance à oublier que l'affichage 2D est une caractéristique extrêmement importante voire primordiale. La PowerColor Evil Xabre 400 avec son Ramdac 24-bit embarqué, de seulement 375MHz, assure un affichage correct du bureau Windows et des applications du type Photoshop ou Corel Draw ! jusqu'à la résolution maximale de 2048*1536 en 16 millions de couleur et 85Hz. Afin d'assurer un rendu des couleurs optimum le Xabre intègre une fonction dite 'ColorDeemer' sur laquelle nous ne pouvons donner plus de détails faute d'informations fournies par SiS. Entièrement compatible DirectDraw & GDI 2000 le GPU inclut un moteur optimisant le rendu des vidéos. Le 'Motion-Fixing Video Processor', c'est son nom, a pour but de rendre les vidéos plus fluides et nettes grâce à l'utilisation de quatre niveaux de désentrelacement.

Du point de vue multimédia il n'y a rien à redire. La PowerColor Evil Xabre 400 inclus un décodeur matériel MPEG1/2 partiel prenant en charge la traditionnelle fonction de motion compensation qui permettra d'utiliser son PC lors de la lecture de DVD. Généreux, PowerColor fournit même avec sa carte le logiciel PowerDVD 3.0 de Cyberlink.

Sorties Vidéos

Avec ses cartes Millennium et leurs fonctions DualHead Matrox a réellement popularisé les doubles sorties vidéo. A tel point, qu'aujourd'hui l'absence de sortie TV ou moniteur secondaire sur une carte vidéo est inconcevable même pour des modèles d'entrée de gamme. Aussi la Evil Xabre 400 grâce à son chip SiS 301, qui inclut un encodeur PAL/NTSC équipé de Macrovision 7.1.L.1, gère simultanément deux écrans analogiques, un écran analogique plus un écran plat ou bien encore un écran analogique et une télévision. Cependant PowerColor, dans un excès de pingrerie, ne fournit pas l'adaptateur DVI->CRT pourtant nécessaire à la connexion de deux écrans analogiques... Le Ramdac de la carte dédié à l'affichage secondaire est une véritable plaie, puisque avec une fréquence de seulement 135MHz la résolution du deuxième moniteur analogique est limitée à 1280*1024 en 75Hz. Lors de l'utilisation d'un écran plat, et bien que la carte supporte les écrans TFT 12, 18 et 24bit, la résolution sera limitée à 1280*1024 avec un maximum de 60Hz. La myriade d'options offerte par les Drivers Matrox ou Nvidia pour l'affichage multi-écran n'est pas à l'ordre du jour chez SiS puisque seulement deux modes d'affichage sont disponibles : le mode miroir qui réplique sur le deuxième écran (TFT ou CRT uniquement) le bureau et le mode multi-écran qui étendra le bureau Windows sur le second moniteur. Les drivers vous permettront quand même de choisir lequel des deux ports de la carte doit être prioritaire (VGA ou DVI) et de définir la résolution et le taux de rafraîchissement pour chacun des deux écrans.

00FA000000054158-photo-options-des-sorties-vid-o.jpg

Les quelques options de réglage de la sortie vidéo


Si PowerColor est assez mesquin pour ne pas fournir l'adaptateur VGA/DVI, le fabricant taiwanais a tout de même inclus dans son package un adaptateur MiniDin/S-Vidéo et un cable S-Vidéo d'une bonne longueur pour connecter votre téléviseur favori à la carte. Cependant dans cette configuration la Evil Xabre 400 exige que l'écran principal et la télévision utilisent la même résolution à savoir 800x600 ou 1024x768. Les drivers SiS ne permettent pas pour l'heure d'étendre le bureau sur le téléviseur. Il faut donc se contenter d'un mode 'clone' lorsque la TV est reliée à la carte.

Drivers

A la lecture des lignes précédentes on se dit naturellement que le Xabre 400 a certes quelques petits défauts dus à son positionnement grand public mais qu'après tout on doit pouvoir s'en accommoder. Hélas, trois fois hélas, les déceptions commencent dès l'installation de la carte. En effet sous Windows XP Professional tant que les drivers SiS ne sont pas installés l'écran scintille dès que la résolution est portée à 1024x768. Fort heureusement l'installation des drivers SiS remédiera au problème mais ce point est important car jusqu'à ce jour nous n'avions jamais vu dans nos laboratoires une carte graphique qui pose de tels problèmes d'affichage en 2D sous Windows XP.

Mais les mauvaises surprises ne s'arrêtent pas là... Le plus gros problème que notre test a révélé est l'incompatibilité partielle de la carte avec les chipsets Via. En effet sur notre machine de test équipée d'une carte mère Abit KX7-333 et d'un Athlon XP 2000+, la Xabre 400 exploite le bus AGP en 2X au lieu des 4X pourtant supportés nativement par le chipset Via KT333, grevant d'autant plus les performances. A l'heure où nous écrivons ces lignes il est impossible de déterminer avec certitude l'origine du problème ni même si de nouveaux drivers parviendront à corriger le problème. Toutefois je soupçonne fortement que le problème relevé est dû à un bug (de plus) dans le chipset Via.

A l'heure où NVidia et ATi se livre une lutte sans merci sur le terrain des drivers, SiS a plusieurs trains de retard puisque le fabricant se contente de fournir des drivers extrêmement dépouillés. Ces drivers sont tellement basiques qu'il n'y a pas grand-chose à dire puisque les ingénieurs de SiS n'ont pas jugé bon d'intégrer le moindre réglage 3D. Aussi il vous faudra oublier les abondants réglages que la concurrence propose (exit les options D3D ou OpenGL du genre VSync, MIP, FSAA, etc.) tant que SiS n'aura pas publié de nouveaux drivers adaptés à une carte graphique 3D fusse t'elle d'entrée de gamme.

00FA000000054155-photo-sis-xabre-400-drivers.jpg
00FA000000054156-photo-sis-xabre-400-drivers.jpg
00FA000000054157-photo-sis-xabre-400-drivers.jpg

Des drivers en français mais fort succincts


Qualité Visuelle

La qualité du rendu 3D de la PowerColor Evil Xabre 400 est le véritable talon d'Achille de la carte et donc du GPU. Dès notre premier test sous Quake III la différence de qualité avec une modeste GeForce 2 Ultra est flagrante. Les couleurs ne sont pas respectées, l'ensemble des scènes est très foncé, les objets n'ont pas les bonnes formes (par exemple les boules de vie sont triangulaires au lieu d'être circulaires), les viseurs passent d'un état flou à net en permanence, etc. Sous 3D Mark 2001 Second Edition on retrouve les mêmes maux : j'en veux pour preuve le pitoyable niveau de détail de la scène « à la Matrix » qui est d'une pauvreté surprenante et probablement jamais atteinte auparavant. A la lumière de ces observations il paraît évident que le moteur de Transform & Lighting ne remplit pas du tout sa tâche puisque les jeux de lumières et autres effets de transparences sont d'une qualité exécrable.

00FA000000054149-photo-rendu-xabre-400-64mb.jpg
00FA000000054150-photo-rendu-geforce-4-mx-460.jpg

Comparaison N°1 du rendu de scène 3D Mark 2001 SE avec à gauche le Xabre 400, et à droite la GeForce 4 MX 460 : en agrandissant les shots vous noterez un manque évident de détail dans les textures rendues par le Xabre.


00FA000000054151-photo-rendu-xabre-400-64mb.jpg
00FA000000054152-photo-rendu-geforce-4-mx-460.jpg

Comparaison N°2 du rendu de scène 3D Mark 2001 SE avec à gauche le Xabre 400, et à droite la GeForce 4 MX 460 : l'effarante différence de couleur entre les deux shots démontrent que le Xabre ne gère pas tous les effets de lumières.


Outre-atlantique, certains de nos confrères ont découvert, en traficotant leur base des registres Windows, une string dénommée SiS.3d.TexTurboMode dont la valeur joue sur la qualité visuelle des rendus 3D. Après avoir essayé l'astuce il est vrai qu'en passant le TexTurboMode de 3 à 0 la qualité du rendu s'améliore sensiblement mais reste très nettement inférieure à ce que l'on est en droit d'exiger d'un chip 3D actuel, bon marché ou non. De plus ce réglage caché n'agit nullement sur les pixel shaders... Bien entendu les drivers de piètre qualité proposés par SiS ne permettent pas à l'utilisateur lambda de régler ce paramètre facilement.

Le plus grave dans l'histoire est sans nul doute la dramatique dégradation des performances que nous avons pu constater en changeant la valeur du TexTurboMode : une fois réglé sur 0 les résultats de la carte chutent de moitié sous Quake III Arena comme montré dans le graphique ci-dessous :

01DF000000054169-photo.jpg


Afin de voir ce que la carte de PowerColor a dans le ventre nous avons utilisé notre protocole de test habituel avec les benchmarks suivant : 3D Mark 2001 SE Pro, l'inévitable Quake III Arena, Serious sam 2 : Second Encounter & VillageMark (D3D). Nous avons choisi d'opposer le Xabre 400 à ses rivaux d'entrée de gamme à savoir : Gainward GeForce 4 MX 440,Gainward GeForce 4 MX460, ATI Radeon 7500 (BBA) & ATI Radeon 9000 Pro 64MB. Etant donné que SiS active par défaut le mode de rendu de faible qualité des textures, nous n'avons pas changé ce réglage... Pour réaliser ce test nous avons utilisé une machine conventionnelle représentant au mieux, à notre sens, la machine de monsieur tout le monde à savoir :

-Carte mère ABIT K7X-333
-Athlon XP 2000+
-256Mo de DDR266 CAS 2.5
-Disque Dur Maxtor 40Go, UDMA133, 7200RPM
-Windows XP Professional

Pour les Drivers nous avons utilisé les versions suivantes :

-Detonator 30.82
-ATI 7.74
-SiS 3.03.51
-Via 4.42

Comme à l'accoutumée, l'ensemble des tests a été réalisé avec les options high quality activées et une qualité de couleur de 32 bits.

0297000000054179-photo.jpg


Sous 3D Mark 2001 SE Pro, benchmark entièrement optimisé DirectX 8.1, les résultats de la PowerColor Evil Xabre 400 64MB sont globalement un cran en dessous de ceux d'une GeForce 4 MX 460 mais dominent largement les cartes ATI Radeon 7500 & GeForce 4 MX440 dans les résolutions courantes (800x600 & 1024x768). Pas de surprise le Radeon 9000 Pro 64MB tient la dragée haute aux autres cartes. Signalons que sous 3D Mark 2001 SE le test Advanced Pixel Shader ne passe pas. On note qu'en haute résolution (1600*1200) l'écart se creuse considérablement puisque la carte de PowerColor se retrouve dernière avec un score inférieur de 50% à celui de la GeForce 4 MX460. Toujours dans ce mode, l'ATI Radeon 9000 Pro 64Mo se révèle 69% plus rapide que le Xabre alors que les ATI Radeon 7500 & GeForce 4 MX 440 qui obtiennent à peu de choses près le même résultat devancent la Xabre 400 de 18%.

027A000000054176-photo.jpg


VillageMark permet de mesurer les performances d'une carte en Tile Rendering. La PowerColor Evil Xabre 400 64MB décroche ici les honneurs en arrivant première, qu'importe la résolution, et en laissant les concurrents loin, très loin derrière. En 800x600, le Xabre est 48% plus rapide que la GeForce 4 MX 460 et 70% plus rapide que la Radeon 9000 Pro.

0277000000054180-photo.jpg


Il nous est impossible de tester une carte graphique sans la passer au grill Quake III, référence absolue et ultime des joueurs. Sous Quake III les performances du Xabre 400 sont décevantes: la carte parvient péniblement à supplanter le Radeon 7500 tout en se laissant grandement distancer par les GeForce 4 MX 440, ATI Radeon 9000 Pro et autres GeForce 4 MX 460. En 1024x768, le Xabre 400 obtient un score 20% inférieur à celui de la GeForce 4 MX 460, 4% inférieur à celui de la Radeon 9000 Pro, 3% inférieur à celui d'une GeForce 4 MX 440 mais 21% supérieur au score d'une ATi Radeon 7500.

0275000000054175-photo.jpg


Serious Sam 2: Second Encounter, autre jeu OpenGL confirme les résultats obtenus sous Quake III: le Xabre 400 arrive systématiquement avant dernier avec une légère avance sur le Radeon 7500 alors que les GeForce 4 MX 460 & ATI Radeon 9000 Pro caracolent en tête. En 1024*768, le delta avec le Xabre 400 est de 50% au profit du Radeon 9000 Pro, 25% en faveur de la GeForce 4 MX 460, et de 5% en faveur de la GeForce 4 MX 440. Finalement la carte PowerColor Evil Xabre 400 64MB supplante l'ATI Radeon 7500 de 27%. Aussi surprenant que cela puisse paraître, Serious Sam 2 ne nous a pas laissé utiliser des textures 32 bits.

Le Xabre 400 & le FSAA 4x

01DB000000054168-photo.jpg


Pour clore les tests du Xabre 400, nous avons testé la carte de PowerColor sous 3D Mark 2001 SE en utilisant le mode FSAA 4x. La carte s'en tire plutôt bien, si ce n'est bien entendu que la qualité visuelle du rendu reste largement inférieure à celle délivrée par une banale ATI Radeon 7500. Notez que seule la PowerColor Evil Xabre 400 64MB s'est avérée en mesure de supporter les tests 3D Mark 2001 SE haute résolution en 1600*1200. En 800x600, la Radeon 7500 est 2.7% plus rapide que le Xabre 400 alors que ce dernier est distancé de près de 10% par la GeForce 4 MX 460. En 1024*768 la donne s'inverse puisque la carte de PowerColor s'avère 35% plus rapide que le Radeon 7500 ! Cependant la GeForce 4 MX 460 domine la mêlée en étant 2.8% plus rapide que le Xabre.

Bilan

Nos tests ont révélé les faibles performances de la PowerColor Evil Xabre 400 64MB qui ne parvient pas à égaler les GeForce 4 MX 440/460 malgré son unité de Pixel Shaders qui avantage la carte sous 3D Mark. Si le test VillageMark est extrêmement favorable au Xabre, il ne faut pas oublier que le Tile Rendering n'est plus franchement d'actualité... Le plus chagrinant dans tout ça est qu'en ayant fait le choix stratégique contestable de bâcler le rendu des textures, sacrifiant ainsi la qualité visuelle, les ingénieurs de SiS ne sont même pas parvenus à obtenir des performances supplantant les GeForce 4 MX 440/460 qui constituent la principale cible du Xabre. Il est également intéressant de signaler qu'à 150€ le Radeon 9000 Pro est un concurrent sérieux pour le Xabre car pour une poignée d'euros supplémentaires la carte offre de bien meilleures performances et une qualité visuelle sans commune mesure.

Au final et malgré des spécifications techniques aguicheuses la PowerColor Evil Xabre 400 est décevante à plusieurs niveaux et ne tient vraiment pas la route ni d'ailleurs la comparaison face à une GeForce 4 MX 460 ou une Radeon 9000, ses principales concurrentes. Le défaut majeur de la carte réside dans la pauvre qualité visuelle restituée qui est tout bonnement inacceptable à l'heure du réalisme cinéma prôné conjointement par ATI & NVIDIA. De ce fait la carte ne séduira même pas les joueurs occassionnels à la recherche d'une carte 3D abordable.

SiS a commis l'irréparable : sacrifier la qualité visuelle au profit de performances plus que moyennes. Il ne faut donc pas perdre de vue que si la PowerColor Evil Xabre 400 offre globalement des performances légèrement supérieures à une GeForce 4 MX 440 la qualité du rendu est très nettement inférieure alors que les cartes se situent dans la même fourchette de prix...

Ajoutés à la liste des griefs; les Drivers calamiteux et la cascade de problèmes de compatibilité avec les chipsets VIA font que nous ne pouvons que proscrire cette carte, du moins pour le moment. Une telle carte n'est pas digne, à notre avis, de porter les couleurs de la marque PowerColor tant que les graves problèmes mentionnés dans cet article ne sont pas réglés.

PowerColor Evil Xabre 400 64MB

0

Les plus

  • Unité de Pixel Shader
  • Sortie TV
  • PowerDVD 3.0 inclus

Les moins

  • Drivers médiocres
  • Mauvaise qualité visuelle
  • Performances décevantes
  • Pas de Vertex Shader

Note Globale3

Performances4

Fonctionnalités5

Qualité Visuelle3



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

PowerColor Evil Xabre 400 en test sur Clubic.Com
Du nouveau chez Belinea
Radeon 9700 Pro : OEM et Box
Roxio Easy CD Creator 5.3.1 disponible
Cyberdeck propose maintenant des extraits CD et bandes annonces DVD accessibles via des bornes inter
Exemplaires de test du chipset Springdale
Nouveaux prix Intel
Vodafone préparerait une offre de rachat sur SFR
Integra en cessation de paiements
Téléphonie fixe pour les professionnels : Cegetel baisse ses tarifs à l'international
Haut de page