PowerColor Evil Xabre 400 64MB

Julien
02 septembre 2002 à 14h43
0
008D000000054162-photo-logo-powercolor.jpg
Si les performances d'une carte graphique de type GeForce 4 Ti 4600 ou Radeon 9700 ont le don de faire rêver la plupart des hard core gamers, il faut bien reconnaître que peu d'entre eux ont les moyens de s'offrir une telle carte. A plus de 500€ les candidats au framerate ultime ne sont pas légion d'autant que la concurrence effrénée que se livre les constructeurs sur ce marché de niche aux marges limitées rend une carte graphique 3D haut de gamme obsolète au bout d'à peine six mois: de quoi faire sérieusement réfléchir les acheteurs potentiels. C'est pourquoi on assiste depuis quelques années à l'émergence de solutions graphiques d'entrée de gamme capables d'offrir des performances 3D somme toute modestes mais largement suffisantes pour obtenir d'excellents résultats avec la plupart des jeux récents et ce pour un prix raisonnable. Les fabricants ont donc investis massivement ce marché qui se révèle beaucoup plus juteux que le marché haut de gamme...

PowerColor, société taïwanaise créée en 1997, vient de lancer une toute nouvelle carte graphique d'entrée de gamme baptisée « Evil Xabre 400 ». Cette carte est, comme son nom l'indique, architecturée autour du GPU Xabre 400 ( aussi connu sous le nom de SiS330 ) fabriqué par le fondeur SiS ( Silicon Integrated Systems ). Certes certains d'entre vous tiqueront sur le nom du fabriquant du GPU qui ne rime ni avec NVidia ni avec ATI, cependant et comme nous le verrons dans ce test SiS n'a pas à rougir face aux solutions équivalentes proposées par les ténors du marché évoqués précédemment. A tel point d'ailleurs que SiS pourrait s'affirmer comme un challenger de taille, du moins en théorie... Sur le papier outre des fréquences de fonctionnement alléchantes, la PowerColor Evil Xabre 400 présente l'avantage indéniable d'être entièrement AGP 8X en plus d'être la seule à offrir, à ce niveau de prix, une unité de Pixel Shaders. Mais est-ce suffisant pour offrir des performances équivalentes aux cartes bas de gamme actuelles ? C'est que nous allons étudier ici...

0190000000054154-photo-powercolor-evil-xabre-400-64mb.jpg


Technologie

00B4000000054153-photo-logo-xabre.jpg
Le Xabre 400 tire bien entendu son nom du mot Sabre ce qui peut paraître légèrement présomptueux. Quoiqu'il en soit le chip bénéficie d'une finesse de gravure de 0,15µ et d'une architecture 256 bits. Il est à noter que SiS ne sous-traite pas la production du Xabre mais le fabrique lui-même dans ses usines. Cadencé à 250MHz, le chip est épaulé, selon la version de la carte par 64 ou 128Mo de mémoire DDR-SDRAM 128 bits cadencée à 500MHz (250MHz DDR) afin d'offrir une bande passante de 8.2 Go/s.

Les grands noms du chip graphique ont pour coutume de fournir, avec chacune de leur puce, des white Papers abondamment garnis expliquant avec moult détails chaque fonction du chip et son application. Curieusement SiS est très peu disert sur le sujet et ne fournit que des informations très (trop ?) générales sur l'architecture du Xabre. Cependant nous avons pu glaner quelques informations ci & là....

SiS a choisi de nommer l'architecture du Xabre 400 : « 8x8 ». Le premier 8 correspond au support de l'AGP 8X sur lequel nous reviendrons plus tard alors que le second 8 évoque la compatibilité quasi intégrale du chip avec DirectX 8.1. Sur le papier le GPU de SiS inclut donc 4 pixels pipeline capable de traiter 2 textures par passe, chacun. Le fillrate théorique du Xabre atteint 1000 Millions de pixels par seconde et 2000 Millions de texels seconde. Outre l'AGP 8X, le principal attrait de ce GPU est son 'Pixelliser Engine' qui offre un support natif en hardware des pixel shaders version 1.3 via un jeu de 29 instructions ; une véritable première dans le monde des Cartes Graphiques d'entrée de gamme spécialement quand on considère que même les dernières GeForce 4 MX ne supportent pas les Pixel Shaders... Le GPU gère également les effets de pixel lighting. Tout cela est fort intéressant sauf que les vertex shaders passent à l'as : ils seront émulés ( en version 1.1 ) non pas par les Drivers mais par DirectX 8.1 au niveau logiciel mettant ainsi davantage à contribution les ressources du CPU. Si la solution semble élégante et audacieuse sur le papier il est à craindre que de nombreux problèmes de compatibilité avec certains jeux apparaissent... En effet certains jeux pourraient interpréter que le GPU ne supporte ni les pixel shaders ni les vertex shaders ou bien encore que le GPU supporte les deux en hardware provoquant dans le premier cas une baisse du réalisme graphique et dans le deuxième cas des plantages irrémédiables. Il faudra donc écumer le net à la recherche de patchs pour des jeux potentiellement problématiques.

Le Xabre 400 intègre un moteur Transform & Lightning de troisième génération offrant un cache de 16 vertex. Les GPUs les plus récents étrennent tous une architecture optimisant la gestion de la mémoire. Le Xabre 400 n'échappe pas à la règle et la technologie FrictionLess Memory Control, ayant pour effet d'améliorer l'efficacité de la mémoire embarquée, est chargée d'optimiser l'utilisation de la bande passante grâce à l'emploi d'une méthode d'occlusion culling implantée en hardware et au recours à la classique optimisation des opérations Z-Buffer ( de type Fast Z-Clear, Z-Compression ). Malgré une débauche de fonctions il est étonnant de constater que le Xabre 400 ne supporte pas l'Anisotropic filtering, ce qui est plutôt regrettable surtout pour les jeux OpenGL.

De par sa compatibilité DirectX 8.1 le Xabre 400 supporte également entre autres technologies le DOT3 Bump mapping, le Cubic mapping, l'Environment Map et le Volume texturing. Afin d'améliorer la qualité d'affichage des jeux 3D, le Xabre 400 supporte l'anti-aliasing ce qui a pour résultat de 'gommer' les effets d'escaliers. La technologie d'anti-aliasing développée par SiS, dite 'Jitter-Free Anti-Aliasing' reste plus que basique et offre trois niveaux de lissage plein écran par super sampling (FSAA de type 2X, 3X, 4X).

0258000000054163-photo-diagramme-du-gpu-xabre-400.jpg

Architecture du Xabre 400

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'adoption de Firefox en chute de 85%
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top