Vidéo et PC : guide pratique

Nerces Contributeur
26 avril 2001 à 16h37
0
0096000000048232-photo-camescope-num-rique.jpg

Choix de la source et branchements

Pour retravailler une vidéo avec son PC, la moindre des choses est bien évidemment d'avoir cette vidéo sur le disque dur dudit PC ! Cette étape est généralement appelée acquisition et différentes techniques d'acquisition peuvent être dénombrées. Mis à part le téléchargement d'un fichier en provenance d'Internet ou du disque dur d'un ami, il est possible de passer par d'autres moyens, en voici les principaux.

Le magnétoscope, le caméscope

Lorsqu'on parle de vidéo et d'enregistrement, le magnétoscope vient tout naturellement à l'esprit. Il ne s'agit pourtant pas de la solution la plus pratique. En effet, il faut pouvoir le brancher au PC, or ces deux appareils sont rarement dans la même pièce. En outre et comme tout branchement "hors-normes" les risques de se tromper sont nombreux pour un non-initié. Il faut d'ailleurs signaler les efforts faits par quelques constructeurs (ATI ou Asus) qui fournissent un petit boîtier très pratique qui permet de reporter toutes entrées vidéos vers l'avant du PC.

0096000000048233-photo-magn-toscope.jpg
Les magnétoscopes ont eux-aussi bien évolués et la plupart proposent aujourd'hui ces fameux "connecteurs a/v en façade". Cela revient en fait à dire que les sorties vidéo et audio sont directement accessibles sur l'avant de l'appareil. On se doute que dès lors, il suffit de posséder les câble adéquate pour relier les deux machines et commencer l'acquisition. Là encore certains constructeurs se démarquent puisqu'ATI et Asus fournissent la plupart des câbles nécessaires à ce genre d'opération.

Selon le type de connecteurs que vous possédez il peut y avoir besoin de prises Cinch ou Composite pour la vidéo, et de prises Cinch ou Jack pour l'audio. Pour savoir ce que votre système nécessite, le plus simple est de se reporter soit à la notice, soit de regarder les connecteurs. Il faut regarder ce qui est appelé "sorties" ou "video out" / "audio out" du côté de la source et sur le PC il faut chercher la dénomination "entrée" ou "video in" / "audio in". Le plus souvent les entrées de votre PC seront de type Cinch, de même que les sorties de votre magnétoscope.

0055000000048223-photo-cinch-video.jpg
0055000000048224-photo-cinch-audio-gauche.jpg
0055000000048225-photo-cinch-audio-droite.jpg

Ce genre de connecteurs ne nécessitent pas de câbles spéciaux, il faudra simplement vérifier que les extrémités soient bien sur genre adéquat (male/femelle) afin de ne pas avoir à passer par des adaptateurs. Il sera toutefois peut-être nécessaire d'utiliser au moins un adaptateur Péritel/Cinch si vous n'avez pas ces dernières sur votre anciens magnétoscope.

00C8000000048227-photo-adaptateur-peritel.jpg
00C8000000048226-photo-c-ble-cinch.jpg

Enfin, il est possible que votre PC lui-même ne dispose pas de sortie video Cinch (pour l'audio aucun problème, il n'y a que ce format) mais d'une sortie S-Video. Il faudra donc vous procurer un petit adaptateur tout simple, dans le genre de celui-ci:

0190000000048228-photo-adaptateur-s-video.jpg

Il n'est pas nécessaire de détailler le fonctionnement d'un caméscope qui est finalement très proche de celui d'un magnétoscope. Les câbles et les connecteurs à employés sont exactement les mêmes, il n'y a donc aucune difficulté supplémentaire. Si c'est d'un caméscope DV qu'il s'agit, les choses sont encore plus faciles puisqu'un simple connecteur FireWire sera nécessaire.

00A0000000048229-photo-t-l-vision.jpg

La carte Tuner-TV

La généralisation des cartes TV dans les PC a créée une nouvelle source vidéo. En effet et pourvu que votre réception soit de bonne qualité, il devient tout à fait concevable d'enregistrer vos programmes favoris afin d'en faire des compilations que vous conserverez sur CD par exemple. Contrairement à la solution précédente, la mise ne place du système est ici un jeu d'enfant puisque le seul câble à brancher l'a normalement déjà été au moment même de l'installation de la carte télé dans le PC puisqu'il s'agit du câble audio (souvent au format jack) permettant d'entendre le son de la télé via la carte son.

le DVD

0064000000048316-photo-disque-compact.jpg
Enfin pour finir il n'est pas possible de passer sous silence une technique très à la mode par les temps qui courent : le ripping des DVDs. Avec l'apparition du DivX de nombreuses personnes se sont mises en tête de récupérer les données des DVDs pour re-compresser les films afin qu'ils occupent moins de place et qu'ils tiennent sur un ou deux CDs. Pour ce faire, il est indispensable de transférer le contenu du DVD sur le disque dur. Il suffira d'ouvrir avec l'explorateur de Windows le DVD et de copier vers le disque dur l'ensemble des fichiers... Attention toutefois à la place nécessaire, n'oubliez pas qu'un DVD peut contenir plus de 8 Go par face !

Ce n'est pas à proprement parler de l'acquisition qui est alors effectuée mais après tout, la vidéo se trouve bien sur le disque dur ! A noter toutefois que certains DVDs refuseront de se laisser copier du fait d'une protection. La plupart des films vidéos disponibles sont protégés de la sorte et si comme toujours des petits malins ont trouvés des moyens pour contourner ces protections nous n'en parlerons pas car ces techniques sont tout à fait illégales.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16
Le MacBook Pro 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top