Back Orifice 2000

Par Jerry
le 30 décembre 1999 à 06h05
0
Le DEFCON 8 (rendez-vous des hackers de tous poils) a été l'occasion du lancement de Back Orifice 2000. La version précédente de Back Orifice avait déjà fait couler pas mal d'encre au moment de son lancement.

00043605-photo-bo2k-logo.jpg
Petit rappel (pour ceux qui ne connaissent pas encore cet outil "d'aministration à distance").
Back Orifice permet de se connecter à une machine distante à la manière des logiciels comme PC Anywhere. La grosse différence qui'il existe en Back Orifice et les autres logiciels de ce type c'est que Back Orifice est généralement installé sur la machine distante à l'insu de son propriétaire.

Back Orifice est composé de 2 éléments :
  • Un logiciel serveur
  • Un logiciel client

Le logiciel serveur est à installer sur la machine sur laquelle vous désirez vous connecter et le logiciel client s'installe sur votre machine. Lorsque le serveur est lancé sur la machine distante, il vous suffit de connaître l'adresse IP de cette machine (ainsi que le port de communication utilisé) pour vous y connecter.

Les possibilités qui vous sont offertes sont multiples (Ex : lister les fichiers, faire une copie d'écran de la machine distante, modifier la base de registre, ...)

ATTENTION : On voit donc qu'il peut y à voir deux utilités pour Back Orifice :
- Dépanner un collègue ou un ami en utilisant sa machine comme si on était devant.
- Ou alors pirater purement et simplement une machine à l'insu de son propriétaire.

Le but de cet article est double :
  • Vous permettre d'utiliser Back Orifice dans le premier cas.
  • Vous permettre que personne ne l'utilise sur votre machine dans le deuxième.

Voici les principales caractéristiques de Back Orifice 2000 :
  • Connections sécurisée (protégée par mot de passe) sur une machine distante
  • Possibilité de lister, copier, déplacer, effacer des fichiers à distance.
  • Possibilité de modifier des éléments de la base de registre.
  • Possibilité de redémarrer la machine.
  • Possibilité de faire une copie de l'écran distant.
  • Possibilité d'envoyer ce qui s'affiche sur l'écran distant en vidéo temps réel sur l'écran client.
  • Cet outil a été programmé par des programmeurs d'exception (d'où un énorme gain de puissance)
Modifié le 19/09/2018 à 16h43
Mots-clés : Logiciel Hackers
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Test Kindle Paperwhite : la référence des liseuses, tout simplement
Android Pie débarque sur les OnePlus 3 et 3T
Qualcomm, condamné pour abus de position dominante, doit renégocier ses accords de licence
Le géant chinois ByteDance prévoit de lancer une application de streaming musical
L'Audi e-tron obtient 5 étoiles au test Euro NCAP
La dixième édition de la Paris Games Week ouvre sa billetterie avec une affiche inédite
Le Galaxy Home n'est pas encore sorti que Samsung prépare une version Mini
COMPUTEX 2019 : qu'attendre du plus grand salon mondial de l'informatique ?
HBO confirme que Game of Thrones n'aura pas de suite et fait le point sur les spin-offs
Malgré des résultats désastreux en la matière, Sony continue de croire aux smartphones
scroll top