AMD 780G et Radeon HD 3200: nouveau chipset graphique

01 juin 2018 à 15h36
0
0000007800667216-photo-logo-amd-s-rie-7-chipset.jpg
Le fondeur AMD profite du CeBIT pour lever le voile sur son tout nouveau couple chipset et processeur avec le lancement conjoint du 780G et de l'Athlon 4850, un processeur double-cœur héritier des Athlon 64 X2. Côté chipset, AMD complète son offre pour processeurs AM2 avec un tout nouveau jeu de composants qui intègre, et c'est la nouveauté phare, un circuit graphique de classe DirectX 10. On retrouvera par ailleurs la prise en charge du bus PCI-Express 2.0 et la gestion des flux vidéos haute définition, en provenance donc de vos Blu-ray alors qu'AMD inaugure sa technologie Hybrid Graphics qui permet pour la première fois de coupler la puissance 3D du chipset à une carte graphique Radeon.

Avec la sortie du 780G AMD vise à renouveler sa plateforme pour les PC de loisirs avec une solution tout-en -un offrant une certaine flexibilité. Qu'en est-il dans les faits ? Que vaut l'Athlon 4850 face à ses pairs ? La réponse dans les lignes qui suivent.

0000007D00457457-photo-logo-amd-smarter-choice.jpg

AMD 780G : Avant tout un contrôleur PCI-Express

Architecturé selon le schéma classique, northbridge et southbridge, le chipset que l'on connaissait sous le nom de code RS780G a pour première particularité de gérer le bus HyperTransport 3.0 à 2 GHz et donc d'être compatible avec le socket AM2+. Les processeurs de dernière génération, comme les Phenom, fonctionneront donc sans problème avec ce jeu de composants. Gravé pour la première fois selon le procédé de fabrication en 55 nm, le northbridge du RS780G comporte la bagatelle de 205 millions de transistors et à défaut d'embarquer un contrôleur mémoire, cette tâche étant dévolue directement au processeur chez AMD, la puce intègre un contrôleur PCI-Express de seconde génération. Celui-ci gère un total de 24 lignes ce qui permettra l'implémentation d'un connecteur PCI-Express 16x sur les cartes mères et jusqu'à six connecteurs PCI-Express 1x. Physiquement, le die du northbridge RS780G est tout simplement minuscule.

0000010400915066-photo-amd-rs780g-block-diagramme.jpg

Diagramme chipset pour l'AMD 780G


AMD 780G : Radeon HD 3200

0000008200443567-photo-logo-ati-graphics-2007.jpg
Le cœur graphique DirectX 10 de notre RS780G est dérivé du Radeon HD 2400 et il ne gère donc pas DirectX 10.1 au contraire des cartes graphiques Radeon HD de la série 3000. On ne félicitera donc pas les équipes marketing d'AMD qui utilisent une appellation pour le moins trompeuse. Il est vrai qu'elles ne font que s'inspirer du long travail des équipes d'ATI en la matière. Trêve de mauvais esprit, le cœur graphique de notre Radeon HD 3200 opère tout de même à 500 MHz alors qu'il est interfacé via un lien PCI-Express 16x de seconde génération. Il peut être couplé, pour plus de performances, à de la mémoire graphique directement soudée à la carte mère via la fonction Display Cache. Reste que cette possibilité risque d'être utilisée principalement dans les ordinateurs portables et non dans les ordinateurs de bureau.

000000F000914622-photo-amd-rs780g-chipset-northbridge.jpg

Northbridge RS780 avec Radeon HD 3200 intégré

Si le cœur graphique du chipset AMD 780G n'a rien de révolutionnaire, il est pourvu, et c'est nouveau, de l'UVD. Ce moteur matériel, qui faisait défaut au RS 690G avec Radeon X1250, permet la lecture des vidéos haute définition sous forme de flux H.264 ou VC-1. Contrairement à son prédécesseur, le 780G sera donc capable de lire les vidéos en 1080p, et ce, même avec un processeur double-cœur plutôt modeste. Attention, il faudra toutefois dédier au minimum 256 Mo de mémoire à la mémoire vidéo. La preuve en images, avec le relevé d'occupation processeur effectué ci-dessous lors de la lecture de la même scène de Casino Royale via PowerDVD 7.3 :

000000EB00911214-photo-amd-rs780g-test-lecture-blu-ray.jpg
000000EB00913468-photo-amd-rs780g-lecture-blu-ray-radeon-hd-3200.jpg

A gauche, l'occupation processeur de l'Athlon X2 4850E sur plate-forme RS690G, à droite la même mesure avec le même processeur sur AMD 780G

En ce qui concerne l'affichage, le Radeon HD 3200 dispose de deux contrôleurs distincts ; l'un au standard VGA, l'autre étant doté de l'électronique nécessaire pour gérer les interfaces de type DVI (non Dual-Link), HDMI voire DisplayPort. Naturellement, c'est le fabricant de carte mère qui devra au final décider du type de connectique qu'il souhaite proposer. Précisons que s'il est possible d'utiliser simultanément les interfaces DVI et VGA, il n'est pas possible d'utiliser en même temps les interfaces DVI et HDMI par exemple. Du reste sur le BIOS de notre carte de référence Gigabyte, il faut manuellement activer la sortie HDMI pour rendre celle-ci opérationnelle. Comme sur les Radeon HD, le 780G intègre les clefs HDCP ainsi qu'un circuit audio qui sera utilisé par l'interface HDMI : pas besoin ainsi de faire une jonction manuelle au sein de son PC. Revers de la médaille, la prise en charge HDMI se limite à la version 1.2, une version qui rappelons-le ne permet pas de transporter les flux DTS HD ou Dolby TrueHD. Il est par ailleurs possible, avec une carte graphique secondaire, d'activer la fonction SurroundView pour disposer d'un affichage sur un maximum de quatre écrans.

Technologie Hybrid Graphics

0000007800914586-photo-logo-amd-hybrid-graphics.jpg
Avec son chipset 780G, AMD propose la toute première implémentation de sa technologie Hybrid Graphics. Il s'agit ici de proposer une sorte de CrossFire pour combiner les performances 3D du Radeon HD 3200 à celles d'une carte graphique additionnelle, AMD naturellement. La carte utilisée doit être de classe identique au Radeon HD 3200 : les Radeon HD 3450 et 3470 sont prises en charge tout comme le Radeon HD 2400, mais pas le Radeon HD3650. Bien sûr, il n'est pas possible de profiter de l'Hybrid Graphics avec des cartes haut de gamme de type Radeon HD 3850 ou 3870, puisque le Radeon HD 3200 agira ici comme un décellerateur. Précision d'importance, la fonction Hybrid Graphics n'est disponible que sous Windows Vista. Les utilisateurs de Windows XP ne pourront pas en profiter.

000000F000913742-photo-amd-rs780g-hybrid-graphics-pilotes-ati.jpg

Activation du CrossFire en mode hybride

Contrairement à la technologie Hybrid SLI de NVIDIA, une technologie qui devrait prochainement voir le jour, l'Hybrid Graphics d'AMD n'incorpore aucune fonction visant à économiser l'énergie. Chez NVIDIA, les prochains chipset nForce 7 devraient en effet offrir un basculement entre la carte graphique et le chipset graphique intégré pour utiliser le circuit le plus économique lors des activités peu gourmandes (courrier électronique, navigation internet...) et basculer plein gaz sur la puce 3D additionnelle pour les jeux. Dommage donc que le 780G fasse l'impasse sur une telle fonction, fonction qui sur le papier semble prometteuse bien que sa mise en œuvre demande à être vérifiée.

000000F000913744-photo-amd-rs780g-gestionnaire-p-riph-rique.jpg

Radeon HD 3200 et Radeon HD 3450 vus par le gestionnaire de périphériques Windows

AMD 780G : Un nouveau southbridge, le SB700

Connecté au northbridge par le biais d'un lien A-Link Express II, le southbridge qui accompagne le chipset AMD 780G est tout nouveau. Il s'agit en effet d'un composant SB700 qui succède donc au SB600... Pour autant, et malgré une nouvelle numérotation, celui-ci n'a rien ou pas grand-chose de neuf. Gérant un total de 12 ports USB 2.0, le SB700 intègre un contrôleur Serial-ATA de seconde génération compatible AHCI et gérant un total de six ports : c'est deux de plus que le SB600. Quant au contrôleur USB 2.0 il serait plus performant, ce qui reste à démontrer.

000000EB00914656-photo-amd-sb700.jpg

AMD SB700 : un southbridge peu innovant

Compatible eSATA, le SB700 profite de fonctions RAID avec la gestion du RAID 0, RAID 1 et RAID 10 en plus du JBOD. En revanche, toujours pas de RAID 5 sur ce chipset. Compatible avec la technologie HyperFlash, pour la prise en charge des fonctions ReadyDrive et ReadyBoost de Windows Vista, le SB700 dispose d'un contrôleur IDE simple canal, d'une interface compatible High Definition Audio et de la gestion du bus PCI. Quant au réseau, AMD persiste et signe, aucun contrôleur n'est hélas intégré au SB700.

000000F500914418-photo-amd-rs780g-gestionnaire-de-p-riph-riques.jpg

Aperçu du chipset AMD 780G vu par Windows Vista


AMD 780G : Quid de l'énergie et de la consommation ?

Parmi les avantages de son chipset 780G, AMD met en avant la consommation énergétique. Selon le fondeur, le cœur graphique dispose de la technologie PowerPlay qui permet de moduler fréquence de fonctionnement et tension du circuit 3D intégré en fonction de la charge de travail. Selon les données communiquées par AMD, l'enveloppe thermique du 780G est fixée à 12 Watts alors qu'AMD annonce une consommation moyenne de 42 Watts en idle pour un système avec un processeur Athlon X2 4850E.

 AMD RS690GAMD 780GGeForce 7025Intel G35
Système au repos97 Watts70 Watts76 Watts80 Watts
Système en charge142 Watts119 Watts113 Watts120 Watts

On le voit, d'après nos mesures le système AMD 780G est effectivement moins gourmand que son prédécesseur. Il se place ainsi au niveau d'un système GeForce 7025 de NVIDIA, système dont le chipset est composé pour mémoire d'une seule puce. Face à notre configuration Intel G35 avec processeur Core 2 Duo E4600 en 65 nm, AMD dispose avec son 780G et son processeur Athlon X2 4850E d'un léger avantage même si globalement les deux plateformes consomment à peu près autant d'énergie.

AMD Athlon X2 4850

AMD profite du lancement de son chipset 780G pour compléter sa gamme de processeurs avec l'arrivée de l'Athlon X2 4850E. Malgré un nouveau nom, AMD nous ressert ici une énième déclinaison de son architecture K8 puisque nous sommes en présence d'un processeur double-cœur au format Socket AM2. Gravé en 65 nm, ce processeur dispose de 512 Ko de mémoire cache de second niveau par cœur et est cadencé à 2,5 GHz pour un coefficient multiplicateur de 12,5x.

000000F000915192-photo-amd-athlon-x2-4850e.jpg

Processeur AMD Athlon X2 4850E

Avec une enveloppe thermique de 45 Watts, l'Athlon X2 4850E s'inscrit dans la lignée des Athlon X2 de la série BE, pourtant AMD a une fois de plus changé la dénomination commerciale, histoire de faire du neuf avec du vieux... et nous vous épargnerons les justifications irrecevables d'AMD pour justifier cet énième revirement. Terminons en précisant que l'Athlon X2 4850E compte 221 millions de transistors et qu'AMD annonce un prix de 81 dollars par quantité de mille pour ce processeur.

000000D200914448-photo-amd-rs780g-amd-overdrive-4850e.jpg

AMD Athlon X2 4850E vu par le module OverDrive

Gigabyte GA-MA78GM-S2H

Pour ce test, AMD nous a fait parvenir une carte mère Gigabyte équipée de son dernier chipset. Baptisée du très poétique nom de GA-MA78GM-S2H, cette carte mère au format micro-ATX adopte le classique PCB bleu du fabricant et se dote du chipset AMD 780G avec Radeon HD 3200. Avec un socket AM2+, compatible donc Phenom, la carte abrite quatre bancs mémoire DDR2 et utilise un étage d'alimentation sur quatre phases. Totalement silencieuse, la GA-MA78GM-S2H voit sa puce RS780G surmontée d'un radiateur métallique doré, tout comme son southbridge, un composant SB700.

Munie de deux ports PCI, d'un connecteur PCI-Express 1x et d'un connecteur PCI-Express 16x, la carte mère offre cinq connecteurs Serial-ATA 3.0 Gb/s, un seul et unique connecteur IDE ainsi qu'un connecteur pour un éventuel lecteur de disquettes. Pour compléter les fonctions du chipset d'AMD, Gigabyte retient une puce Texas Instruments pour la gestion du FireWire 400, un composant Realtek ALC889A pour la gestion audio et une autre puce Realtek, modèle RTL8111C, pour le réseau avec la prise en charge Gigabit Ethernet.

000000FF00914624-photo-carte-m-re-gigabyte-ga-ma78gm-s2h.jpg

Carte mère Gigabyte GA-MA78GM-S2H

Niveau connectique externe, la carte mère offre deux ports PS/2, quatre ports USB 2.0 bizarrement agencés, un connecteur FireWire, un connecteur RJ45 pour le réseau, un port FireWire, un port e-SATA, une rampe de six connecteurs audio mini-jack et une sortie audio numérique optique. En ce qui concerne la connectique écran, Gigabyte propose un port VGA, une prise DVI-D ainsi qu'un connecteur HDMI.

000000D200915198-photo-gigabyte-ga-ma78gm-s2h-connectique-cran.jpg

Connectique écran de la GA-MA78GM-S2HN

Globalement stable, cette carte mère nous a posé deux soucis majeurs. Le premier vient de son contrôleur réseau qui bien que reconnu par Windows était sans cesse en conflit, donc inexploitable. Le second est inhérent au chipset puisque le connecteur DVI n'est pas Dual-Link : dès lors que la résolution est égale ou supérieure à 1280x1024, notre écran 30 pouces affichait des lignes multicolores... Bon point toutefois pour Gigabyte, le BIOS de cette carte permet de régler les temps de latence et autres paramètres avancés de la mémoire, ce que notre carte mère Asus équipée du RS690G, l'ancien chipset avec graphique intégré d'AMD, ne permettait pas.

000000DC00914674-photo-carte-m-re-gigabyte-ga-ma78gm-s2h-d-tail-1.jpg
000000DC00914676-photo-carte-m-re-gigabyte-ga-ma78gm-s2h-d-tail-2.jpg

Détails de la carte mère Gigabyte GA-MA78GM-S2H
00310184-photo-ordinateur-de-bureau-dell-dimension-3100c.jpg
Pour tester les performances du chipset AMD 780G, nous avons réuni divers types de plateformes dont la configuration détaillée figure ci-dessous. L'idée étant de comparer les performances globales du 780G à son prédécesseur, le RS690G, mais aussi au GeForce 7025 de NVIDIA ou encore à une plateforme G35 d'Intel.
  • Carte mère Gigabyte GA-MA78GM-S2H (AMD 780G),
  • Processeur Athlon X2 4850E (2.5 GHz),
  • 2x 1 Go Corsair DDR2 Twin2X-6400C4,
  • 2x Disques durs Western Digital Raptor 150
  • Carte graphique AMD Radeon HD 3450
  • Carte mère Asus M2A-VM (AMD 690G),
  • Processeur Athlon X2 4850E (2.5 GHz),
  • 2x 1 Go Corsair DDR2 Twin2X-6400C4,
  • 2x Disques durs Western Digital Raptor 150
  • Carte graphique AMD Radeon HD 3450
  • Carte mère Gigabyte GA-M68SM-S2 (GeForce 7025 avec nForce 630A),
  • Processeur Athlon X2 4850E (2.5 GHz),
  • 2x 1 Go Corsair DDR2 Twin2X-6400C4,
  • 2x Disques durs Western Digital Raptor 150
  • Carte graphique AMD Radeon HD 3450
  • Carte mère Asus P5E-VM HDMI (Intel G35),
  • Processeur Intel Core 2 Duo E4600 (2,4 GHz),
  • 2x 1 Go Corsair DDR2 Twin2X-6400C4,
  • 2x Disques durs Western Digital Raptor 150
  • Carte graphique AMD Radeon HD 3450
Tous nos systèmes fonctionnaient sous Windows Vista Edition Intégrale avec Service Pack 1 et étaient munis des dernières révisions de BIOS et des derniers cartes mères, la mémoire DDR2 a été configurée en DDR2-800.

3DMark 06 - Test processeur

00915604-photo-amd-rs780g-3dmark-06-cpu.jpg

On démarre notre série de tests avec le test processeur de 3DMark 06. On note que nos trois chipsets AMD affichent des performances identiques alors que le couple Intel G35 et Core 2 Duo E4600 dispose ici d'un certain avantage. Si le 780G semble très légèrement plus rapide que le chipset RS690G, le Core 2 Duo E4600 est ici 8 % plus rapide que l'Athlon X2 4850E.

PCMark 05 - v1.2.0 - CPU

00915612-photo-amd-rs780g-pcmark-05-cpu.jpg

Les observations effectuées avec 3DMark 06 restent d'actualité sous PCMark 05. Le test processeur donne un léger avantage à l'AMD 780G même si globalement nos trois plateformes AMD sont aussi rapides, ce qui est du reste logique. Le système Intel, avec son Core 2 Duo E4600, est en tête avec un avantage de 20 %.

PCMark 05 - v1.2.0 - Mémoire

00915610-photo-amd-rs780g-pcmark-05-mem.jpg

Passons aux performances mémoires, où la plate-forme Intel est là encore en tête. Côté AMD, nos trois configurations sont une fois de plus à égalité avec cette fois un très léger avantage pour la plateforme GeForce 7025. Face à l'Athlon X2 4850E, le Core 2 Duo E4600 affiche des performances mémoires 12 % supérieures.

Sandra Xii - Processeur

00915618-photo-amd-rs780g-sandra-cpu.jpg

Sans grande surprise, le test processeur de Sandra Xii met nos trois systèmes AMD à égalité, aucune différence n'étant observée entre les trois chipsets en présence. Quant à la plateforme Intel, elle prend la tête.

Sandra Xii - Mémoire

00915616-photo-amd-rs780g-sandra-m-moire.jpg

Restons sous Sandra avec cette fois-ci le test des performances mémoire. Il est intéressant de noter que les plateformes AMD affichent ici des performances supérieures à la machine Intel. Remarquons une certaine différence de performances entre chaque chipset AMD. Ici, le 780G offre des performances 8 % supérieures, ce qui s'explique probablement par une meilleure optimisation du BIOS.

Cinebench 10

00915606-photo-amd-rs780g-cinebench.jpg

Le test de rendu 3D donne le couple Intel G35 et Core 2 Duo E4600 gagnant avec des performances 16 % plus élevées face à l'Athlon X2 4850E. Quant à nos chipsets AMD, ils sont tous à égalité, le 780G ayant même un très léger avantage sur son prédécesseur le RS690G.

TMPGenc 4.4

00915622-photo-amd-rs780g-tmpgenc.jpg

Les résultats du test de compression vidéo, TMPGenc 4.4, sont affichés en secondes, la barre la plus courte représente donc le système le plus rapide. C'est naturellement la plateforme Intel qui est la plus rapide. Curieusement, notre système AMD basé sur le 780G est ici plus lent que ses deux concurrents directs à base de GeForce 7025 et de RS690G.

WinRAR 3.71

00915624-photo-amd-rs780g-winrar.jpg

Passons à WinRAR où cette fois-ci nous mesurons le temps nécessaire pour compresser plus de 500 Mo de données. Les résultats sont une fois encore exprimés en secondes et, une fois encore également, le couple Intel G35 et Core 2 Duo E4600 est en tête puisqu'il fait le même travail en cinquante secondes de moins que l'Athlon X2 4850E. On notera qu'à l'inverse de TMPGenc, le 780G est ici plus rapide que les plateformes équipées en RS690G et GeForce 7025. Face au RS690G, notre machine en 780G fait un travail identique en 8 secondes de moins.

ScienceMark 2.0

00915620-photo-amd-rs780g-sciencemark-2-0.jpg

Le très scientifique test ScienceMark 2.0 donne l'avantage aux configurations AMD face à notre machine Intel. Quant au 780G il affiche des performances très légèrement supérieures à celles des chipsets RS690G et GeForce 7025.

Quake 4 - v1.42 - 1024x768x32

00915614-photo-amd-rs780g-quake-4-cpu.jpg

Quake 4, que nous testons ici avec notre propre démo, donne le Core 2 Duo E4600 vainqueur face à l'Athlon X2 4850E. Quant à la plateforme 780G, elle est 4 % plus rapide que notre système en RS690G.

Far Cry - v1.4 - 1024x768x32

00915608-photo-amd-rs780g-farcry.jpg

Même constatation sous Far Cry où le Core 2 Duo E4600 est une fois encore en tête face à l'Athlon X2 4850E avec un avantage de l'ordre de 7 %. Les machines GeForce 7025 et 780G sont encore à égalité alors que la configuration RS690G traîne quelque peu la patte.

Performances Serial-ATA - PCMark 05

00915810-photo-amd-rs780g-test-sata.jpg

Avant de passer aux performances 3D, il nous faut jeter un œil aux performances des contrôleurs de stockage de nos divers chipsets. On commence par le Serial-ATA avec un test effectué sur le second disque dur Raptor sous PCMark 05. Parce que c'est fun, on en profite pour changer les couleurs du graphique. Le nouveau chipset d'AMD, le 780G, semble ici en progrès puisque son indice de performances est supérieur à celui du RS690G et à égalité avec le GeForce 7025 de NVIDIA. Face au RS690G, le 780G dispose d'un contrôleur Serial-ATA 3 % plus rapide. Reste que le G35 offre ici les meilleures performances.

Performances USB 2.0 - PCMark 05

00915812-photo-amd-rs780g-test-usb.jpg

Toujours sous PCMark 05, nous testons cette fois-ci les performances du contrôleur USB 2.0 de nos chipsets. Surprise le 780G se montre sensiblement plus lent que son prédécesseur, le RS690G. En la matière, le GeForce 7025 est premier avec des performances USB 16 % plus élevées ! Quant au G35 d'Intel, il se rapproche du GeForce 7025 et se montre 10 % plus rapide que le 780G. Décidément, SB700 ou pas, AMD n'arrive toujours pas à offrir des performances dignes de ce nom en matière de prise en charge USB 2.0.Avant de rentrer dans le vif du sujet en ce qui concerne les performances 3D, il nous faut apporter quelques précisions. Tout d'abord, les tests ont été effectués avec les mêmes configurations décrites précédemment. À noter, en ce qui concerne les cartes seules, comme les Radeon HD 2400 Pro, Radeon HD 3450 et Radeon HD 3650, que celles-ci ont été testées sur la plateforme AMD équipée du chipset 780G. Alors que notre Radeon HD 3450 était signé Sapphire, les cartes Radeon HD 2400 pro et Radeon HD 3650 étaient signées MSI. Nous avons retenu le Radeon HD 2400 Pro pour comparer ses performances au Radeon HD 3200, la puce graphique du 780G, le dernier étant basé sur le premier. Côté résolutions, nous avons opté pour le 800x600 et le 1280x1024, résolution native des écrans 19 pouces. Précisons enfin que pour tous les chipsets intégrés nous avons réglé le BIOS de façon à allouer 256 Mo de mémoire vidéo au circuit graphique.

3DMark 06

00915686-photo-amd-rs780g-radeon-hd3200-3dmark-06.jpg

En tête, le Radeon HD 3650 affiche des performances deux à trois fois supérieures face à ses concurrents. Du côté des IGP, ce n'est franchement pas la joie. GeForce 7025 et RS690G avec Radeon X1250 sont ici humiliés alors que le G35 les devance quelque peu. Le nouveau 780G est trois fois plus rapide que le RS690G. Toutefois, le Radeon HD 3200 est plus lent que le Radeon HD 2400 Pro. Quant au mode Hybrid Graphics il permet d'augmenter les performances 3D de 80 %. Face au Radeon HD 3450 seul, le gain atteint 25 %.

Far Cry v1.4

00915690-photo-amd-rs780g-radeon-hd3200-farcry.jpg

Bien que très vieillissant, Far Cry met à rude épreuve nos chipsets avec solution graphique intégrée. Quatre ans après sa sortie, le jeu n'est toujours pas jouable avec les solutions graphique intégrées. Précisons d'ailleurs que le G35 est tout simplement catastrophique, le rendu du jeu étant totalement corrompu. Comparé au Radeon X1250, le Radeon HD 3200 est certes 45 % plus rapide, mais toujours plus lent qu'une simple Radeon HD 2400 Pro. Le mode Hybrid Graphics se montre nul d'intérêt, le gain de performances face à une carte graphique seule basée sur le Radeon HD 3450 ne dépassant pas 7 % ! Et face au Radeon HD 3650... la comparaison n'est même pas possible.

F.E.A.R. v1.08

00915688-photo-amd-rs780g-radeon-hd3200-fear.jpg

FPS assez réussi à sa sortie, F.E.A.R. est lui aussi une humiliation pour les chipsets avec graphique intégré. Pourtant, le G35 parvient à afficher des résultats supérieurs au Radeon X1250 et au GeForce 7025 en 800x600. Quant au 780G, ses performances sont certes deux fois supérieures au RS690G mais cela ne permet absolument pas de jouer. Le mode Hybrid Graphics réussit la prouesse d'afficher des performances inférieures au Radeon HD 3450 seul alors que le Radeon HD 3650 affiche des performances trois fois supérieures au Radeon HD 3450 seul.

Half-Life 2 Episode Two

00915692-photo-amd-rs780g-radeon-hd3200-hl2.jpg

Détour sous Half-Life 2 Episode Two, où le G35 est simplement nul avec des performances dignes d'un diaporama. Quant au 780G avec Radeon HD 3200, il est deux fois plus rapide que son prédécesseur le Radeon X1250. Pourtant, ses performances sont une fois encore en retrait face au Radeon HD 2400 Pro alors que, surprise, le mode Hybrid Graphics est un peu plus performant que le Radeon HD 3450 seul. En hybride toujours, le couple 780G avec Radeon HD 3450 est 67 % plus rapide que le Radeon HD 3200 seul. Et face à une carte Radeon HD 3450 seule, le gain atteint 26 % en 1280x1024.

Quake 4 - v1.4.2

00915694-photo-amd-rs780g-radeon-hd3200-quake-4.jpg

On termine cette série de tests avec Quake 4. Ici, le G35 est à égalité avec le RS690G avec Radeon X1250 en 1280x1024. Bien que deux fois plus rapide que le Radeon X1250, le Radeon HD 3200 est bien en dessous des performances offertes par le Radeon HD 2400 Pro. En 1280x1024, ce dernier est à égalité avec le Radeon HD 3450. Quant au couple Hybrid Graphics, son gain de performances face à une Radeon HD 3450 seule est si faible, pas plus de 6 %, que son intérêt est une fois encore nul alors qu'un Radeon HD 3650 seul est pratiquement deux fois plus rapide.

Conclusion

0000007D00667200-photo-amd-ati-radeon-logo.jpg
Avec le 780G, AMD fait souffler un relatif vent de fraîcheur sur sa plateforme en donnant à ses processeurs Athlon et Phenom, un chipset somme toute honorable et du reste relativement convaincant sur le terrain du multimédia. Côté performances globales le chipset est dans la digne lignée de son prédécesseur alors que le nouveau southbridge SB700 est loin, très loin, de révolutionner le genre : il est vrai que deux ports USB de plus et deux connecteurs Serial-ATA additionnels ne changent pas la face du monde. Soulignons toutefois les efforts accomplis par AMD en matière de consommation électrique, le chipset 780G étant effectivement moins vorace que son prédécesseur.

Non, le cœur des nouveautés de ce chipset se situe dans sa partie graphique. Certes le Radeon HD 3200 n'a rien d'une bête de course graphique, certes il ne fera pas tourner Crysis ni d'ailleurs des jeux plus modestes dans des conditions acceptables malgré sa compatibilité DirectX 10, et pourtant... il séduit par ses nombreuses sorties (DVI, VGA et HDMI) ou par son moteur vidéo intégré qui permet une lecture effective des Blu-ray, et ce, sans monopoliser toutes les ressources processeur. Naturellement, nous regrettons la non-compatibilité du 780G avec les écrans DVI utilisant une connectique Dual-Link, ou encore le nom commercial retenu par AMD pour la partie graphique. Car à part le moteur vidéo UVD, le Radeon HD 3200 n'a rien de commun avec la génération Radeon 3000...

Plus lent qu'un Radeon HD 2400 Pro, alors même qu'AMD nous indique que le 780G utilise la même base, le Radeon HD3200 propose pour la première fois la fonction Hybrid Graphics. Celle-ci est censée permettre une augmentation des performances graphiques en combinant la puissance du chipset à celle de la carte additionnelle utilisée. Réservée aux puces de même classe (Radeon HD 2400 et Radeon HD 34xx), cette fonction est, disons-le clairement, peu attractive. Nos tests montrent parfois des baisses de performance en mode Hybrid Graphics, alors que les rares gains obtenus ne permettront toujours pas de jouer des conditions acceptables. Dans ces conditions, l'Hybrid Graphics n'a pas d'intérêt : mieux vaut en effet économiser pour s'acheter une vraie carte graphique plutôt que de dépenser une cinquantaine d'euros pour des performances qui ne seront toujours pas suffisantes ! Du reste, l'absence de fonction d'économie d'énergie nous semble regrettable : il aurait en effet été appréciable de pouvoir éteindre totalement la carte graphique additionnelle lors d'un usage peu intensif du système pour basculer sur l'IGP et de la rallumer lors des sessions de jeux par exemple.

En attendant... si AMD dispose avec le 780G d'un bon chipset, il lui manque une pièce centrale... Un processeur digne de ce nom ! Et l'Athlon X2 4850E a certes quelques atouts, on pense notamment à son enveloppe thermique réduite, mais il reste loin des performances d'un Core 2 Duo E4600 alors que son architecture K8 est plus que vétuste. Et alors que le X2 est vieillissant, le Phenom n'est hélas toujours pas prêt à prendre la relève...

AMD 780G / Radeon HD 3200

6

Les plus

  • Moteur UVD intégré avec HDCP
  • Gestion native HDMI/DVI/DisplayPort
  • Contrôleur SB700 avec 6 ports SATA

Les moins

  • Pas de prise en charge Dual-Link
  • Mode Hybrid Graphics peu convaincant
  • Performances 3D trop faibles pour vraiment jouer

0

Performances8

Fonctionnalités7

Fiabilité8



Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Christophe Bouilhol, Netviewer : “nos applications permettent de mieux préparer les réunions“
Windows Server 2008 est désormais 'PHP Ready'
Garmin Nüvi 900T : un GPS autonome qui fait poste de télévision mobile
AMD 780G et Radeon HD 3200 en test sur Clubic
Mio Moov : nouveaux GPS autonomes avec logiciel de navigation de Navman
IE 8 sera plus respectueux des standards ?
GPS : iGO Myway 8 sera commercialisé à la fin avril en Europe
SAP et Intel lancent leur offre mid-market
GPS : la Commission Européenne émet des réserves sur le rachat de Tele Atlas par TomTom
Yahoo! onePlace : outil pour gérer ses favoris en ligne sur mobile
Haut de page