NVIDIA GeForce 9600 GT: nouveau milieu de gamme

21 février 2008 à 15h02
0
000000AA00439192-photo-logo-nvidia-geforce.jpg
Alors qu'AMD démarrait les hostilités avec le lancement en début d'année de son Radeon HD 3870 X2, une carte graphique au positionnement haut de gamme puisqu'embarquant deux puces, NVIDIA lui donne aujourd'hui la réplique avec l'arrivée du GeForce 9600 GT, une carte qui vise cette fois-ci le milieu de gamme et donc plus particulièrement les Radeon HD 3850 et HD 3870. D'emblée, on note la nouvelle appellation de cette puce qui appartient donc à la série des GeForce... 9 !

Succédant au GeForce 8, le GeForce 9 nous arrive donc, et c'est inhabituel pour NVIDIA, avec une puce milieu de gamme. Que faut-il attendre de cette nouvelle puce ? NVIDIA propose-t-il une véritable nouvelle architecture ? Les performances sont-elles au rendez-vous et le GeForce 9600 GT est-il deux fois plus rapide que le GeForce 8600 GTS comme annoncé ? La réponse dans ce test !

0000010E00894874-photo-nvidia-geforce-9600-gt-la-carte.jpg

GeForce 9600 : tour d'horizon

0000005500894870-photo-logo-nvidia-geforce-9600-gt.jpg
Autant l'écrire tout de go, le GeForce 9600 n'a absolument rien de nouveau d'un point de vue architectural, malgré son nom commercial, puisque nous sommes en présence d'une puce G94, basée sur l'architecture GeForce 8 inaugurée avec le G80 il y a maintenant plus d'un an. A l'instar du G92 qui anime le GeForce 8800 GT, le G94 de notre GeForce 9600 profite de quelques petits raffinements. On retrouve une architecture compatible DirectX 10 (et non 10.1) composée de processeurs de flux, les processeurs de flux étant pour mémoire capables de travailler indifféremment sur tout type de données : pixel, vertex ou bien encore géométrie. Cet agencement de l'architecture, souvent qualifié d'architecture unifié, s'il était totalement novateur à la sortie du GeForce 8800, s'est depuis plusieurs mois généralisé puisque NVIDIA, tout comme AMD, l'utilise sur toutes ses puces DirectX 10, bien que Microsoft n'impose à aucun moment ce type d'architecture.

000000D700894872-photo-nvidia-geforce-9600-gt-chip-shot.jpg


Succédant au GeForce 8600 GTS, une puce graphique qui nous avait en son temps laissé une impression mitigée, le GeForce 9600 dispose d'un nombre deux fois plus élevé de processeurs de flux. Exit les 32 processeurs de flux des GeForce 8600, place dorénavant à 64 processeurs de flux ! Au-delà de l'augmentation du nombre de processeurs, NVIDIA procède à quelques optimisations ou réajustements du reste de son architecture. C'est ainsi que le nombre d'unités de texture reste fixé à 8 alors que le nombre de ROP, du nom de ces unités en charge des dernières opérations sur nos amis les pixels, est doublé puisque l'on passe de 8 ROPs à 16. NVIDIA indique du reste avoir optimisé les fonctions de compression des couleurs dans ses unités ROPs par rapport au GeForce 8600. Ces optimisations étaient déjà présentes dans le GeForce 8800 GT, alias G92.

000000F000894462-photo-nvidia-geforce-9600-gt-pilotes-forceware.jpg

Le GeForce 9600 vu par les pilotes ForceWare


Autre changement d'importance opéré par NVIDIA avec son GeForce 9600, l'inclusion d'un bus mémoire 256 bits là ou les GeForce 8600 devaient se contenter d'un bus mémoire 128 bits. Il en résulte une bande passante mémoire bien plus importante que sur la génération précédente alors que le GeForce 9600 profite à son tour d'une interface PCI-Express de seconde génération, là encore pour une bande passante accrue.

GeForce 9600 : du neuf en matière de vidéo

0000008C00396032-photo-logo-nvidia-purevideo.jpg
La firme au caméléon profite de l'avènement de son GeForce 9600 GT pour introduire quelques nouveautés fonctionnelles autour de la vidéo. Gérant deux sorties DVI Dual-Link, la puce offre une prise en charge HDCP complète sur ces connecteurs, y compris en Dual-Link. La nouveauté, par rapport à la génération 8600, vient de la prise en charge HDMI via un dongle DVI/HDMI à l'instar de ce que propose AMD depuis quelque mois déjà avec ses Radeon HD. Seule différence, là où AMD intègre un circuit audio dans le cœur même de ses dernières puces graphiques, NVIDIA fait le choix de proposer un simple connecteur double broche sur ses cartes graphiques. Via un câble livré avec les cartes de la série 9600, le signal audio est récupéré depuis la carte mère avant d'être transféré directement sur la sortie HDMI. Dans la même veine, le GeForce 9600 GT supporte nativement l'interface DisplayPort mais c'est à la seule discrétion des fabricants de cartes graphiques de retenir, ou non, cette interface pour l'implémenter sur leurs cartes.

000000F500894938-photo-nvidia-geforce-9600-gt-connecteur-audio-hdmi.jpg

Carte GeForce 9600 GT avec adaptateur HDMI et jonction audio


Dans un autre registre, NVIDIA profite de l'introduction des GeForce 9600 pour activer de nouvelles fonctionnalités du côté de PureVideo HD, via une mise à jour des pilotes. Rappelons que PureVideo HD est le nom commercial du moteur de décompression vidéo intégré aux dernières puces graphiques NVIDIA. Techniquement, le moteur PureVideo HD de la GeForce 9600 est identique à celui des GeForce 8800 GT avec une prise en charge de la décompression matérielle des flux MPEG2 HD ou H.264 alors que les flux codés en VC-1 sont eux partiellement accélérés. Si matériellement, le moteur PureVideo HD des GeForce 9600 est identique à celui des dernières GeForce 8800 GT et GTS 512 Mo, les pilotes de la série 174 activent deux nouvelles fonctions logicielles, y compris sur les cartes en G92. Il s'agit d'une amélioration dynamique du contraste et d'une amélioration dynamique des bleus, verts et des tons chair. Ces deux améliorations sont censées corriger l'image avec, pour la correction dynamique du contraste, un fonctionnement intelligent, seules les images mal exposées étant effectivement corrigées. Pour ce faire, la puce, en conjonction avec les pilotes, analyse l'histogramme de chaque image constituant votre vidéo, et ce jusqu'à 30 fois par secondes.

Autre changement notable, la possibilité d'effectuer un décodage de deux flux vidéo HD afin de profiter des incrustations comme les commentaires du réalisateur par exemple. Dans ce mode, les deux flux sont simplement accélérés et non décodés de manière 100% matérielle. Enfin, les pilotes 174 permettent de profiter d'une lecture vidéo HD sous Windows Vista en conservant l'interface graphique Aero : jusqu'à présent la lecture de vidéo HD poussait Windows Vista à désactiver l'interface Aero lors de la lecture. C'est certes un petit plus mais d'une cette fonctionnalité nécessite de nouvelles versions des logiciels de lecture, qu'il s'agisse de WinDVD ou de PowerDVD, de deux il est rare que la lecture des flux HD se fasse en mode fenêtré !

GeForce 9600 GT : la puce, les spécifications

Fabriquée selon le procédé en 65nm, alors que le GeForce 8600 GTS était gravé en 80nm, la puce GeForce 9600 GT compte 505 millions de transistors : c'est environ 200 millions de transistors de moins que le GeForce 8800 GT mais deux fois plus que le GeForce 8600 GTS ! Du reste le packaging de la puce diffère de celui du G92, confirmant s'il en était besoin que les deux puces sont bien différentes. La fréquence de fonctionnement du GeForce 9600 GT est fixée à 650 MHz pour le core clock, alors que les unités de shaders, c'est à dire les processeurs de flux, opèrent à 1625 MHz. Côté mémoire, la puce est, rappelons-le, pourvue d'une interface 256 bit alors que NVIDIA recommande une fréquence de 900 MHz pour le sous-système mémoire des cartes. Avec 512 Mo de mémoire vidéo, les GeForce 9600 GT sont bien sûr dotées de puces mémoires en GDDR3.

000000F500894892-photo-puce-nvidia-geforce-9600-gt.jpg

Puce NVIDIA GeForce 9600 GT


Afin d'y voir plus clair du côté des spécifications des diverses puces graphiques DirectX 10, nous avons dressé le tableau récapitulatif suivant:

 GeForce 8600 GTSGeForce 9600 GTGeForce 8800 GTRadeon HD 3850Radeon HD 3870
InterfacePCI-Ex. 16xPCI-Ex. 16x - Gen2PCI-Ex. 16x - Gen2PCI-Ex. 16x - Gen2PCI-Ex. 16x - Gen2
Gravure0,080 µ0,065 µ0,065 µ0,055 µ0,055 µ
Transistors289 Millions505 Millions754 Millions666 Millions666 Millions
RAMDAC2x 400 MHz2x 400 MHz2x 400 MHz2x 400 MHz2x 400 MHz
T&LDirectX 10DirectX 10DirectX 10DirectX 10.1DirectX 10.1
Stream Processors3264112320320
Unités ROP816161616
Mémoire embarquée256 Mo512 Mo512 Mo256 Mo512 Mo
Interface mémoire128 Bits256 bits256 bits256 bits256 bits
Bande passante32 Go/s57,6 Go/s57,6 Go/s54,4 Go/s73,4 Go/s
Fréquence GPU675 MHz650 MHz600 MHz775 MHz775 MHz
Fréquence Stream Processors1450 MHz1625 MHz1500 MHz775 MHz775 MHz
Fréquence mémoire1000 MHz900 MHz900 MHz830 MHz1,12 GHz


GeForce 9600 GT : la carte de référence

NVIDIA nous a fournit pour ce test une carte GeForce 9600 GT de référence. Première surprise, la carte est basée sur un PCB très proche, si ce n'est identique, à celui des GeForce 8800 GT. Avec une longueur de 23 centimètres, la GeForce 9600 GT est aussi encombrante qu'une GeForce 8800 GT. Du reste, elle est également simple slot et reprend le système de refroidissement qui équipe déjà les GeForce 8800 GT, encore elles. Ce dernier est constitué d'un bloc en cuivre duquel partent divers heat-pipe connectés au radiateur à ailettes en aluminium dont la base repose sur les puces mémoire ainsi que sur les composants de l'étage d'alimentation au moyen de pads thermiques. Le tout est bien évidemment accompagné d'un ventilateur et enchâssé dans une carrosserie métallique noir brillante avec le logo GeForce sur la tranche de la carte. Ventilateur qui reste bruyant au démarrage ou en pleine charge, ce que nous regrettons.

000000C300894900-photo-nvidia-geforce-9600-gt-1.jpg
000000C300894902-photo-nvidia-geforce-9600-gt-2.jpg

Carte de référence NVIDIA GeForce 9600 GT


Interfacée en PCI-Express 16x, la carte dispose d'un connecteur SLI alors que son alimentation électrique requiert le branchement d'un connecteur PCI-Express 6 broches. Cadencée logiquement aux fréquences recommandées par la firme au caméléon, cette GeForce 9600 GT embarque 512 Mo de mémoire GDDR3, NVIDIA utilisant des puces Samsung certifiées à 1ns. Avec deux connecteurs DVI, la carte est dotée d'un connecteur mini-DIN pour les sorties vidéos analogique alors qu'on retrouve un connecteur double broche pour relier la GeForce à la carte son afin de récupérer le flux audio pour l'injecter sur le HDMI, au cas où vous utiliseriez le connecteur DVI/HDMI.

Consommation électrique

0000006400645100-photo-amp-rem-tre.jpg
Comme le veut dorénavant la coutume, nous avons mesuré la consommation électrique de nos diverses cartes. Pour cela, nous recourons à une pince ampèremétrique qui mesure l'intensité du courant venant alimenter la carte par le connecteur électrique PCI-Express. A cette fin, nous encerclons le câble 12 Volts qui vient alimenter la carte. L'intensité relevée, et exprimée en ampères, est multipliée par la tension ce qui nous donne la consommation de la puce. Il ne faut pas oublier d'ajouter les 75 Watts délivrés d'office par le bus PCI-Express afin d'obtenir la consommation exacte de nos diverses cartes.

Consommation électrique de la carte
GeForce 8600 GTS111 Watts
GeForce 9600 GT106,2 Watts
GeForce 8800 GT108,6 Watts
SLI GeForce 9600 GT222 Watts
Radeon HD 3850109,8 Watts
Radeon HD 3870114,6 Watts


Bonne nouvelle, le GeForce 9600 GT consomme effectivement moins que le GeForce 8600 GTS ! Certes l'écart n'est pas énorme sur le papier, mais face au rendement on dispose d'une puce graphique deux à trois plus rapide que le GeForce 8600 GTS, pour une consommation finalement inférieure. Du reste le GeForce 9600 GT est très légèrement moins gourmand en énergie que le Radeon HD 3850.Pour ce comparatif, les partenaires de NVIDIA ont pu nous faire parvenir divers cartes graphiques équipées du GeForce 9600 GT. Rapide tour d'horizon :

Galaxy GeForce 9600 GT

Galaxy fut l'un des premiers fabricants à nous faire parvenir une carte à base de GeForce 9600 GT et contrairement à ses petits camarades, le constructeur est le seul à déjà disposer de son propre design ! Première surprise, le PCB de cette carte, hormis sa couleur bleue, est plus court que celui des cartes de référence. Avec 21,5 centimètres en longueur, la carte se distingue également par son système de refroidissement, un système maison composé d'un radiateur particulièrement épais avec en son extrémité un ventilateur. Revers de la médaille, la carte est double-slot même si son équerre reste simple.

000000C300896344-photo-galaxy-geforce-9600-gt-1.jpg
000000C300896346-photo-galaxy-geforce-9600-gt-2.jpg

Le GeForce 9600 GT de Galaxy


Avec 512 Mo de mémoire vidéo, réparties sous la forme de puces Samsung en GDDR3 certifiées pour 1ns, la carte de Galaxy se distingue avant tout par ses fréquences de fonctionnement, des fréquences supérieures aux fréquences de référence définies par NVIDIA. C'est ainsi que la puce opère à 675 MHz alors que la mémoire est cadencée à 999 MHz. Quant aux processeurs de flux, curieusement, ils tournent à 1600 MHz, une fréquence inférieure à la fréquence recommandée par NVIDIA. Dotée d'un connecteur d'alimentation PCI-Express, la carte est pourvue d'un connecteur SLI et son bracket, de couleur noir, comporte deux connecteurs DVI et un connecteur vidéo analogique. On retrouve également le connecteur audio pour le passthrough audio.

Leadtek WinFast PX9600 GT Extreme

Leadtek a lui aussi pu nous faire parvenir une carte à base de GeForce 9600 GT, sous la forme de la WinFast PX9600 GT Extreme. Simple slot, la carte reprend le design de référence de NVIDIA avec les mêmes dimensions et le même radiateur. Avec un connecteur SLI, une prise d'alimentation électrique PCI-Express et une broche audio, la carte offre comme connectique de sortie, deux prises DVI ainsi que l'habituel connecteur DIN.

000000C300896352-photo-leadtek-winfast-9600-gt-1.jpg
000000C300896354-photo-leadtek-winfast-9600-gt-2.jpg

Leadtek WinFast PX9600 GT Extreme


Faute de se différencier sur la forme, Leadtek propose une carte, dans sa version Extreme, overclockée. La puce est ainsi cadencée à 720 MHz alors que les processeurs de flux tournent à 1750 MHz. A noter, les 512 Mo de mémoire vidéo en GDDR3, sous forme de puces Samsung GDDR3 à 1ns, fonctionnent toujours à 900 MHz. Côté bundle, la carte est livrée, en plus du CD de pilotes et du manuel, avec le jeu Overlord en version complète ainsi qu'avec quelques accessoires comme un adaptateur HDMI, un adaptateur DVI/VGA, un câble double Molex vers PCI-Express, un câble YUV et l'accessoire SPDIF pour la connexion audio HDMI.

Point Of View GeForce 9600 GT

Chez Point Of View, le GeForce 9600 GT est également de sortie. Ici la carte est une fois de plus au format simple slot, puisque le fabricant adopte tout bonnement le design de référence de NVIDIA. Pas de grande surprise de ce côté là si ce n'est l'autocollant, un autocollant du reste assez... spécial. Avec un connecteur SLI, la carte, au format PCI-Express 16x comporte une prise d'alimentation PCI-Express 16x ainsi qu'un connecteur audio. On retrouve en sortie deux ports DVI et un connecteur vidéo analogique.

000000C300896348-photo-point-of-view-9600-gt-1.jpg
000000C300896350-photo-point-of-view-9600-gt-2.jpg

Le GeForce 9600 GT vu par Point Of View


Pas de surprise du côté des fréquences de fonctionnement, la carte opère selon les recommandations de NVIDIA avec une puce graphique à 650 MHz alors que les 512 Mo de mémoire GDDR3 tournent à 900 MHz. Si Point Of View s'était fait connaître passé un temps pour ses bundles jeux, la carte est livrée ici avec le strict minimum à savoir un adaptateur DVI/HDMI, un câble SPDIF, un adaptateur VGA/DVI et un câble double Molex vers PCI-Express. Exit les jeux, on se consolera avec l'indispensable CD de pilotes.

Zotac GeForce 9600 GT AMP Edition

Terminons par le GeForce 9600 GT signé Zotac ici proposé dans une version AMP, c'est à dire overclockée. Côté design, la carte est strictement identique aux autres modèles de ce test et se présente donc au format simple slot avec le ventirad standard NVIDIA, le connecteur SLI et le connecteur d'alimentation électrique. Sans surprise, la carte est munie de deux connecteurs DVI, un port vidéo analogique et le connecteur SPDIF pour la transmission de l'audio sur l'interface HDMI.

000000C300896340-photo-zotac-geforce-9600-gt-1.jpg
000000C300896342-photo-zotac-geforce-9600-gt-2.jpg

GeForce 9600 GT par Zotac, AMP Edition


Zotac marque la différence avec ses petits camarades sur les fréquences de fonctionnement de son GeForce 9600 GT, des fréquences bien supérieures à celles recommandées par NVIDIA. Le processeur est ainsi cadencé à 725 MHz, contre 1750 MHz pour les processeurs de flux quand la mémoire opère à 999 MHz. La mémoire est toujours de type Samsung avec des puces de GDDR3 certifiées à 1ns pour une quantité totale de 512 Mo. Côté bundle, Zotac fait le minimum syndical avec, outre le CD et la brochure d'installation, un adaptateur DVI/HDMI, un adaptateur DVI/VGA, un câble YUV et un connecteur électrique double Molex vers PCI-Express.

Quid des performances ?

Naturellement, nous avons cherché à vérifier le positionnement de ces diverses cartes, plus ou moins overclockées, les unes vis à vis des autres. Petit tour sous Far Cry pour ce faire :

Far Cry - v1.4

00896500-photo-test-9600-gt-cartes-oc-far-cry.jpg

Sans surprise la carte Point Of View, qui respecte les fréquences recommandées par NVIDIA, se montre aussi rapide que notre échantillon de référence. Du côté des autres cartes, le modèle Zotac est en tête, et c'est bien normal puisque c'est le plus massivement overclocké. La carte de Galaxy affiche du reste des performances proches du modèle Leadtek. Face à une GeForce 9600 GT standard, le gain procuré par une version overclockée, en 1920x1200 donc, atteint sous Far Cry... 5%. On a connu plus convaincant !
00310184-photo-ordinateur-de-bureau-dell-dimension-3100c.jpg
Pour tester les performances du GeForce 9600 GT, nous avons eu recours à la plate-forme suivante :
  • Carte mère MSI P7N SLI Platinum (nForce 750i SLI),
  • Processeur Intel Core 2 Duo E8500 (3.16 GHz),
  • 2x1 Go Corsair Twin2X 6400C4 DDR2-800,
  • Disque dur Western Digital Raptor 150 Go
Cette plate-forme était équipée de Windows Vista Edition Intégrale en version Service Pack 1 (RTM) et profitait des derniers pilotes et BIOS disponibles à la date du test. Côté NVIDIA nous avons utilisé les ForceWare 174.12 alors que côté AMD nous avons eu recours aux CATALYST 8.2. En ce qui concerne les forces en présence, nous avons retenu les GeForce 8600 GT et 8600 GTS mais aussi les GeForce 8800 GT 512 Mo et GeForce 8800 GTX sans oublier les Radeon HD 3850 256 Mo et Radeon HD 3870 512 Mo. Nous opposerons à tout ce petit monde le GeForce 9600 GT de référence de NVIDIA mais aussi un SLI de GeForce 9600 GT.

MSI P7N SLI Platinum

0000005000896396-photo-logo-nforce-750i.jpg
Histoire de voir ce que vaut un SLI de GeForce 9600 GT, nous adoptons pour ce test une plate-forme SLI de milieu de gamme avec une carte mère signée MSI. Toute récente, la P7N SLI Platinum est basée sur le chipset nForce 750i SLI de NVIDIA pour processeurs Intel. Au format ATX, la carte mère dispose fort naturellement d'un Socket LGA 775 et son refroidissement est assuré par le CircuPipe. Chaque composante du chipset, il y en a trois sur cette carte, est surplombée d'un radiateur cuivré, chacun des radiateurs étant relié par un heat-pipe, alors qu'un radiateur recouvre également l'étage d'alimentation.

Côté nForce 750i SLI, rappelons que le chipset est composé d'un northbridge, d'un southbridge nForce 430i et d'un contrôleur PCI-Express de seconde génération, le nForce 200. L'ensemble confère à la carte les fonctionnalités suivantes avec une prise en charge du FSB1333, un support de la mémoire DDR2-800 (et pas au delà), un contrôleur réseau Gigabit ou une prise en charge du Serial-ATA 3 Gb/s avec la gestion de quatre connecteurs au maximum. Gérant 26 lignes PCI-Express, le chipset est doté d'un contrôleur IDE, sur deux canaux, une rareté ces temps-ci, alors que la prise en charge PCI se fait sur un total de cinq ports. Côté SLI, le nForce 750i SLI propose une prise en charge limitée face à un nForce 780i puisque les deux connecteurs PCI-Express fonctionnent ici en 8x.

Pour en revenir à la carte mère, celle-ci se dote de quatre connecteurs DDR2, deux ports PCI et trois connecteurs PCI-Express plein format. Le premier est câblé sur 16x, le second sur 8x et le dernier sur 4x. MSI indique que cette configuration permet de supporter le 3-Way SLI : c'est vrai mais il faut en passer par un pilote modifié, non officiel donc. Prenant en charge le FireWire, la carte se dote de quatre connecteurs Serial-ATA et deux ports IDE. On trouve également deux connecteurs eSATA pilotés via un puce JMicron. Un mot enfin sur le circuit audio qui est géré par une puce Realtek ALC888.

3DMark 06

00896370-photo-test-9600-gt-3dmark-06.jpg

Comme de coutume, nous démarrons les tests avec 3DMark 06. En tête nous retrouvons le SLI de GeForce 9600 GT suivi des GeForce 8800 GTX et 8800 GT. Avec un GeForce 9600 GT plus performant de 72% face au GeForce 8600 GTS, le Radeon HD 3850 tient ici son rang puisqu'il affiche un niveau de performances presque identique au GeForce 9600 GT. Le Radeon HD 3870 se montre 8% plus rapide que notre GeForce 9600 GT alors que l'écart entre le GeForce 9600 GT et le GeForce 8800 GT atteint ici 16%.

Far Cry - v1.4

00896380-photo-test-9600-gt-farcry.jpg

Ancien, Far Cry montre, dans les résolutions les plus faibles, que nos cartes sont limitées par le processeur. Il faut atteindre les 1920x1200 pour véritablement voir une hiérarchie entre les modèles les plus puissants. En tête, GeForce 8800 GTX et GeForce 8800 GT parviennent à devancer le SLI de GeForce 9600 GT. La petite dernière de NVIDIA est 87% plus rapide que le modèle GeForce 8600 GTS qu'elle remplace et face au Radeon HD 3850 256 Mo, le gain atteint 20%. Car surprise, selon Far Cry, le GeForce 9600 GT est même plus rapide que le Radeon HD 3870 avec un écart de 4% !

Enemy Territory : Quake Wars - v1.4

00896390-photo-test-9600-gt-quake-wars-et.jpg

Quake Wars, ici testé dans sa dernière version avec une démo de notre cru, donne sa préférence au SLI de GeForce 9600 GT particulièrement en haute résolution. GeForce 8800 GTX et GeForce 8800 GT demeurent les cartes plus rapides alors que le Radeon HD 3870 est ici 9% plus rapide que le GeForce 9600 GT. GeForce 9600 GT qui confirme ses excellentes prestations puisque face au GeForce 8600 GT, les performances sont ici... trois fois supérieures ! Face au Radeon HD 3850, le GeForce 9600 GT s'affiche comme 12% plus véloce en 1680x1050.

F.E.A.R. - v1.08

00896382-photo-test-9600-gt-fear.jpg

Ce bon vieux F.E.A.R. donne, sans surprise, le SLI de GeForce 9600 GT gagnant alors que les GeForce 8800 GTX et 8800 GT semblent inamovibles occupant les deuxième et troisième place. Ici, le Radeon HD 3870 devance le GeForce 9600 GT de 12%, en 1920x1200, alors que le GeForce 9600 GT est à égalité parfaite avec le Radeon HD 3850, et ce malgré les 256 Mo de mémoire de ce dernier. Face au GeForce 8600 GTS, le GeForce 9600 GT se montre 89% plus performant.

Half-Life 2 - Episode Two

00896386-photo-test-9600-gt-hl2.jpg

Depuis peu nous avons abandonné ce cher Half-Life 2 - Lost Coast pour le dernier opus baptisé Episode Two. Nous utilisons ici une démo de notre cru. En 1280x1024, tout comme en 1680x1050, nos cartes sont globalement limitées par le processeur. En 1920x1200, en revanche les GeForce 8800 GT et 8800 GTX surprennent en devançant le SLI de GeForce 9600 GT ! On retrouve pour les cartes qui nous intéressent plus particulièrement l'équation habituelle avec un Radeon HD 3870 4% plus performant que le GeForce 9600 GT, ce dernier étant lui même 11% plus rapide que le Radeon HD 3850. Face au GeForce 8600 GTS, le petit dernier de NVIDIA est plus de deux fois plus performant.

Unreal Tournament 3 - v1.1

00896392-photo-test-9600-gt-ut3.jpg

Nouveau venu dans notre suite de test, le dernier opus d'Epic : Unreal Tournament 3. Le SLI fait ici des merveilles en devançant GeForce 8800 GTX et 8800 GT. Le Radeon HD 3870 reste plus rapide que le GeForce 9600 G qui est lui même 18% plus performant que le Radeon HD 3850 en 1920x1200. Dans les résolutions inférieures, il est intéressant de noter que le GeForce 9600 GT fait mieux que nos deux Radeon HD de la série 3000. Face au GeForce 8600 GTS, le GeForce 9600 GT est 80% plus rapide en 1680x1050. Comparé au GeForce 8600 GT, l'écart se creuse, le GeForce 9600 GT étant plus de deux fois plus rapide. Toujours en 1680x1050, le GeForce 8800 GT se montre 9% plus performant que le GeForce 9600 GT.

Call Of Juarez - DirectX 10

00896374-photo-test-9600-gt-call-of-juarez.jpg

Jeu, set et match pour le SLI, grand vainqueur sous Call Of Juarez, ici testé avec son patch DirectX 10. La surprise en revanche vient du Radeon HD 3870 qui est plus rapide que le GeForce 8800 GTX. Le nouveau venu, notre GeForce 9600 GT est 12% plus rapide que le Radeon HD 3850 alors qu'il échoue à devancer le Radeon HD 3870. Une fois encore, comparé au GeForce 8600 GTS, le GeForce 9600 affiche des performances plus que doublées.

Company Of Heroes - v2.201 - DirectX 10

00896376-photo-test-9600-gt-company-of-heroes.jpg

Jeu de stratégie ou RTS de référence pour beaucoup, Company of Heroes plaide lui aussi en faveur du SLI. GeForce 8800 GTX et GeForce 8800 GT occupent les premières marches du podium alors que le GeForce 8800 GT est 34% plus rapide que le GeForce 9600 GT. Ce dernier se situe juste derrière le Radeon HD 3870, alors qu'il devance le Radeon HD 3850 de quelques 24% en 1680x1050. GeForce 8600 GTS et GeForce 8600 GT sont ici laminées.

Crysis - DirectX 10 - v1.1, réglages élevés

00896378-photo-test-9600-gt-crysis.jpg

Dernier FPS à la mode, Crysis établit de nouvelles références en matière de 3D mais aussi en matière de configuration pouvant le faire tourner de manière fluide. Sans surprise donc, le SLI s'adjuge ici la pôle position alors que nos GeForce 8800 GTX et GT sont respectivement deuxième et troisième. Le GeForce 9600 GT est ici presque trois fois plus véloce que le GeForce 8600 GTS alors qu'il devance son concurrent le plus direct, le Radeon HD 3850 de 28%.

Bioshock - DirectX 10 - v1.1

00896372-photo-test-9600-gt-bioshock.jpg

Second jeu de cette série à être basé sur l'Unreal Engine 3, Bioshock, ici testé par le biais de FRAPS, est lui aussi un plébiscite pour le SLI de GeForce 9600 GT, le passage d'une carte à deux cartes augmentant les performances de 61%. Le Radeon HD 3850 réussi à devancer le GeForce 9600 GT, du moins uniquement en 1920x1200, alors que le Radeon HD 3870 est 16% plus véloce, toujours en 1920x1200. Dans les résolutions inférieures, le GeForce 9600 GT est bien souvent devant les deux cartes d'AMD. On ne reviendra pas sur les performances comparées face aux GeForce 8600 préférant signaler l'écart de 22% qu'il existe entre le GeForce 8800 GT et le GeForce 9600 GT en 1920x1200.

World In Conflict - DirectX 10 - v1.0006

00896394-photo-test-9600-gt-world-in-conflict.jpg

Ce RTS plutôt original profite lui aussi du SLI, nos deux GeForce 9600 GT étant les plus rapides dès lors que la résolution augmente. Comme avec les précédents tests, le GeForce 9600 GT s'intercalle entre le Radeon HD 3850 et le Radeon HD 3870 alors qu'il pulvérise les GeForce 8600 qu'il s'agisse des modèles GTS ou GT.

F.E.A.R. v1.08 - AA 4x AF 16x

00896384-photo-test-9600-gt-fear-aa.jpg

Retour sous F.E.A.R. avec les fonctions de lissage d'écran. Le jeu donne le SLI largement gagnant avec des performances 88% supérieures à une seule GeForce 9600 GT en 1680x1050. Victime d'un problème dans les unités ROP, les Radeon HD 3850 et 3870 son derrière le GeForce 9600 GT alors que ce dernier est, en 1920x1200, deux fois plus rapide que son prédécesseur le GeForce 8600 GTS.

Half-Life 2 : Episode Two - AA 4x AF 16x

00896388-photo-test-9600-gt-hl2-aa.jpg

Nouveau détour sous Half-Life 2 : Episode Two, cette fois-ci avec les fonctions de filtrage. La hiérarchie observée sous F.E.A.R. reste d'actualité alors que le GeForce 9600 GT se paye le culot d'être jusqu'à 24% plus véloce qu'un Radeon HD 3870. Comparé au GeForce 8600 GTS, le GeForce 9600 GT est 97% plus performant en 1680x1050.

Conclusion

00055962-photo-s-lection-clubic-80.jpg
Après la vague des GeForce 8800 GT et GeForce 8800 GTS 512 Mo, NVIDIA nous revient avec un GeForce 9600 GT presque inattendu. Le plus inattendu dans l'histoire étant bien sûr le nom de la carte, NVIDIA faisant le choix de débuter une nouvelle série de puces graphiques avec un modèle milieu de gamme, chose qui de mémoire de testeur n'a pas dû arriver bien souvent. Et alors que le nom commercial laisse espérer une transition majeure entre GeForce 8 et GeForce 9, il n'en est rien. Comme cela c'était déjà produit avec les GeForce 7, les GeForce 9 ont en effet une architecture semblable à celle de la génération précédente à savoir les GeForce 8. Faute de bouleversement architectural, on se retrouve donc avec une puce DirectX 10 qui se pare de la prise en charge du PCI-Express 2.0 et présente en définitive des caractéristiques très proches du GeForce 8800 GT.

Passées ces considérations sur les choix marketing de NVIDIA, il nous faut en revenir au produit en lui-même. Et si nous contestons le nom donné à la carte, nous n'avons en revanche qu'à tirer notre chapeau à NVIDIA pour les performances de son GeForce 9600 GT. Non seulement la puce est deux fois plus rapide qu'un GeForce 8600 GTS - ce qui n'était pas difficile, diront les mauvaises langues - mais en plus le GeForce 9600 GT se paye le luxe de taquiner son grand frère, le GeForce 8800 GT, qui reste tout de même, selon les cas de figure, 15 à 30% plus rapide. On s'étonnera d'ailleurs d'une si faible différence entre les deux cartes alors que le GeForce 8800 GT comporte 70% de processeurs de flux supplémentaires : certes leurs fréquences est moindre... mais leur plus grand nombre devrait assurer au G92 un plus grand avantage.

Annoncé pour un prix public conseillé de 170 euros TTC, le GeForce 9600 GT est une excellente affaire avec de très bonnes performances sous le capot, des performances supérieures au Radeon HD 3850 256 Mo son concurrent le plus direct. En SLI, deux GeForce 9600 GT font du reste merveille, à condition d'avoir une plate-forme SLI évidemment, et si on ne félicitera pas NVIDIA pour la longueur de la carte, une carte qui ne rentrera pas dans tous les boîtiers, on s'interroge sur la pérennité du GeForce 8800 GT 512 Mo à terme. Avec un écart moyen de 30 euros face au GeForce 9600 GT pour un écart de performances finalement assez réduit, le GeForce 8800 GT pourrait bien ne pas rester au catalogue très longtemps. Signalons également la prise en charge HDMI via un dongle sur ce modèle, un petit plus appréciable. Dernier point, AMD vient de procéder à une baisse de prix surprise sur ses Radeon HD 3850 et HD 3870, baisse de prix dont l'ampleur reste à déterminer.

NVIDIA GeForce 9600 GT

8

Les plus

  • Excellentes performances
  • Prise en charge HDMI
  • Simple slot

Les moins

  • Quel avenir pour le 8800 GT ?
  • Ventilateur parfois bruyant
  • Pas de DirectX 10.1 ?

0

Performances8

Fonctionnalités9

Confort8



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Red Hat et Alcatel-Lucent veulent séduire les PME
NVIDIA GeForce 9600 GT en test sur Clubic
Nouveaux tests de Google dans la publicité vidéo
Bouygues Telecom et Ten-Mobile répliquent aux illimythics de SFR
ITW Asic : 'il faut soutenir le Web, pas le taxer'
Loteries : Kingoloto rachète Bananalotto
Ten : après l'internet mobile, c'est la voix qui passe en offre quasi illimitée
Europe : 22 millions de $ dans une technologie P2P
Sony dévoile son nouveau baladeur Bluetooth
Logiciels : Coverity et Incipient lèvent des millions
Haut de page