Banque en ligne : la loi Macron facilite le switch

17 février 2017 à 17h09
0
La loi Macron, entrée en vigueur début février 2017, facilite considérablement le changement de banque, alors que jusqu'à présent, les Français étaient moins de 5 % chaque année à en changer. Revue de détail des nouveautés.

Jusqu'à présent, tout un chacun appréhendait, à l'idée de changer de banque, que des virements, des prélèvements ou des chèques ne se perdent ou soient refusés, créant des incidents bancaires coûteux... Sans parler de la peur de ne pas recevoir une somme d'argent attendue et d'avoir un mal fou à la récupérer.

La loi Macron facilite le changement de banque



En changeant de banque, il fallait écrire à toutes les entités que vous aviez autorisées à prélever de l'argent sur votre compte en banque, pour leur communiquer les coordonnées de votre nouvelle banque, et donc de votre nouveau compte et nouveau RIB. Et de la même manière, il fallait informer tous ceux qui vous versaient de l'argent qu'il leur fallait l'envoyer ailleurs...

0226000008406718-photo-paiement-carte-bancaire.jpg

Désormais, avec la loi Macron, c'est votre nouvelle banque qui va se charger de tout cela. Concrètement, votre ancienne banque est tenue de lui communiquer, dans un délai maximal de trois semaines, toutes les opérations de virements ou prélèvements enregistrés sur votre compte au cours des 13 derniers mois. Pourquoi 13 ? Bien entendu pour ne pas rater un virement ou un prélèvement qui n'interviendrait qu'une fois par an.

Avec ces informations, votre nouvelle banque va écrire à tous ceux qui sont autorisés à prélever de l'argent, ou qui vous en versent, que vous avez changé de banque et de compte. Tous ces interlocuteurs sont tenus de procéder au changement des informations vous concernant dans les plus brefs délais.

Votre nouvelle banque fera les démarches à votre place



Et si, malgré tout, des virements ou prélèvements se présentent sur votre ancien compte, que se passe-t-il ? Votre ancienne banque doit en informer la nouvelle, pour régulariser la situation, plutôt que de créer un incident, comme parfois autrefois.

En revanche, pour les chèques, il vous incombe encore de faire le nécessaire pour qu'aucun chèque dans la nature ne se présente à votre ancienne banque.

Ces nouvelles règles s'appliquent bien entendu à toutes les banques, mais pourraient favoriser le saut vers une banque en ligne. Plusieurs études envisagent que le nombre de Français changeant de banque chaque année puisse doubler, pour atteindre 10 %, comme dans plusieurs pays européens voisins.


Est-ce vraiment si avantageux de quitter ma banque traditionnelle pour une solution 100% en ligne ?

Modifié le 21/12/2018 à 16h19
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top