Les éditeurs mettent en garde contre le ver Morto

01 juin 2018 à 15h36
0
Plusieurs éditeurs de sécurité viennent de publier des notes au sujet d'un nouveau ver. Baptisé Morto, sa spécialité serait d'utiliser le Remote Desktop Protocol (RDP), un protocole qui permet à un utilisateur de se connecter sur un serveur utilisant Microsoft Terminal Services.

Les éditeurs F-Secure et Symantec viennent d'avertir des risques de diffusion d'un malware de la classe des vers. Morto serait capable d'infecter les systèmes utilisant Windows 98 mais également Windows 95, XP, Me, Vista, NT, Windows Server 2003 et Windows 2000. Les postes mais également les serveurs Windows semblent donc concernés par les risques d'infections.

Concrètement, une fois installé sur un poste, le ver Morto va tenter plusieurs mots de passe basiques (admin, password, server, test...) afin de pouvoir se connecter en tant qu'administrateur. S'il y parvient, le malware peut ensuite avoir accès aux données. L'une des manières de savoir si un utilisateur est infecté est alors de regarder si un lecteur réseau appelé A avec un fichier unique (a.dll) a été crée.

De son côté, Microsoft précise sur le site du Malware Protection Center que Morto pourrait être également utilisé dans le cadre d'une attaque en déni de service lorsque celle-ci vise une cible en particulier. Chaque éditeur invite donc les utilisateurs à observer la plus grande vigilance.

0186000004537876-photo-morto-f-secure.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les internautes mobiles très exigeants quant à l'affichage d'une page web
Dell confirme l'arrivée de son cloud public cette année
Facebook : photos plus grandes et visionneuse améliorée
Bons plans beauté : Balinea lève 1,5 million d'euros
Insolite : une caméra à la place de l'oeil. Deus Ex (presque) en vrai !
CyanogenMod montre un début d'Android sur HP Touchpad
Une tablette sous Android très fine pour Toshiba ?
Dell S2230MX et S2330MX : moniteurs d'entrée de gamme de 9,9 mm d'épaisseur
Entente sur les prix : un ingénieur d'Intel renvoie Rambus dans les cordes
Affaire The Expendables : les poursuites sont levées contre plus de 20 000 internautes
Haut de page