Le Wi-Fi des hôtels encore ciblé par les hackers

24 juillet 2017 à 09h39
0
Les grandes vacances battent désormais leur plein mais les clients des hôtels se doivent de redoubler de vigilance lorsqu'ils utilisent le Wifi proposé avec leur chambre. Le groupe de hackers DarkHotel, considéré comme une menace APT (Advanced Persistent Threat) et qui mène des attaques depuis une dizaine d'années, semble avoir lancé une nouvelle campagne contre les voyageurs.

DarkHotel n'est pas un groupe de hackers classique visant Monsieur Tout-le-monde. Le groupe cible les hôtels de luxe afin d'attaquer les hommes d'affaires, les PDG et, semble-t-il, les politiques.

DarkHotel : un groupe de hackers bien connu des spécialistes



Le groupe DarkHotel est à l'origine de nombreuses attaques ciblant les Wifis des hôtels, souvent des hôtels de luxe. Généralement, bien que les techniques aient évolué pendant la dizaine d'années durant laquelle le groupe a été actif, l'attaque cible des PDG et autres hommes d'affaires. Elle couple un cheval de Troie avec une technique dite d'ingénierie sociale permettant de faire tomber dans le panneau même les plus vigilants.

Les experts ne savent toutefois pas exactement comment les hackers s'y prennent pour infecter les réseaux Wifi des hôtels. Les deux hypothèses les plus probables sont l'exploitation de failles critiques dans les routeurs, exploitation réalisée à distance, mais également l'obtention d'un accès physique au système, peut-être en infiltrant l'hôtel.

01F4000008591066-photo-hacker-darknet-pirate.jpg


Inexsmar : une première attaque contre des politiciens ?



Le spécialiste de la cybersécurité BitDefender a publié, le 17 juillet 2017, sa dernière recherche sur les attaques du groupe DarkHotel après avoir découvert un nouveau niveau de menace. Le groupe aurait développé un nouveau type de malware appelé Inexsmar. L'attaque commence par une campagne de phishing très précise capable de leurrer la cible : chaque email est pensé pour une cible précise. Une campagne très complexe et longue à mettre en place qui fait penser à une opération d'État plus qu'à un simple groupe de cybercriminels.

L'e-mail est accompagné d'un malware de type cheval de Troie qui se télécharge en différents paquets afin de passer entre les mailles des filets des antivirus. Une technique récente qui permet aux hackers de mener des attaques réussies malgré la vigilance de plus en plus accrue des cibles.

Le plus étonnant, selon les chercheurs de BitDefender, est que cette nouvelle attaque semble cibler des hommes politiques. Or le groupe DarkHotel avait, jusqu'à présent, plutôt ciblé le monde des affaires.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top