Une firme sud-coréenne verse une rançon record à des hackers

Emilia CAPITAINE
21 juin 2017 à 15h03
0
En Corée du Sud, une firme spécialisée dans l'hébergement web a indiqué avoir versé 1 million de dollars à des hackers qui avaient lancé une attaque par ransomware.

Il s'agit d'un montant record pour une rançon, même si ce genre de tractation n'est en général jamais rendu public.

Une rançon record de 1 million de dollars

La société d'hébergement sur le web sud-coréenne Nayana a accepté de verser une rançon d'un million de dollars à des hackers qui avaient bloqué ses ordinateurs. Le directeur de la firme a indiqué que les hackers avaient initialement demandé 4,4 millions de dollars en bitcoins. Il s'agirait d'un montant record, bien que la plupart des paiements de rançon ne soient jamais rendus publics.

Interrogée par la BBC, Angela Sasse, une experte américaine en cybersécurité qui dirige l'Institute in the Science of Cyber-Security a indiqué qu'elle était à la fois surprise par le montant de la rançon et par le fait que Nayana ait choisi de communiquer sur le sujet. « Cette décision est peut-être liée à la loi sud-coréenne, qui obligerait à dévoiler le montant, ou cela peut relever d'un sens du devoir public » a-t-elle noté, ajoutant « du point de vue des hackers, il aurait probablement été préférable que la firme reste silencieuse. C'est un montant si important que cela pourrait inciter beaucoup d'entreprises à examiner plus attentivement leur système de sécurité ».

01F4000008591066-photo-hacker-darknet-pirate.jpg

Des données en cours de récupération

Le ransomware, intitulé Erebus, a ciblé des ordinateurs tournant sous Windows ainsi que sous Linux. Les hackers auraient crypté les données sur 153 serveurs Linux et 3 400 sites web des clients de la firme. Les ingénieurs ont indiqué ce samedi 17 juin 2017 qu'ils étaient en train de récupérer les données mais que l'opération prendrait du temps.

Le directeur exécutif de Nayana s'est excusé pour le « choc et les dégâts » provoqués par cet incident. Selon lui, les hackers sont devenus plus audacieux au cours des dernières années. « Il y a deux ans, ils avaient tendance à cibler des particuliers ou des petites entreprises, pensant que leurs mesures de sécurité contiendraient plus de failles, mais ils se sont aperçus qu'ils peuvent viser des structures plus grosses et toucher beaucoup plus d'argent. C'est un business lucratif » a-t-il détaillé.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Un démantèlement des GAFA ?
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top