Huawei et ZTE : nous ne sommes pas des espions chinois

14 septembre 2012 à 17h28
0
Les constructeurs chinois Huawei et ZTE rejettent les propos les accusant de déployer des équipements réseaux dotés de spyware pour le compte du gouvernement chinois.

006E000005406467-photo-zte-logo.jpg
Les spécialistes des infrastructures de télécommunication Huawei et ZTE doivent faire face à plusieurs accusations sur le territoire américain. En effet, les deux sociétés chinoises sont accusées d'avoir embarqué des logiciels espions retournant certaines informations sensibles vers des serveurs chinois. Les deux parties ont dû se justifier devant un groupe de sénateurs américains.

0078000004171160-photo-huawei-logo.jpg
Selon la BBC, ces accusations surviennent alors que les deux sociétés tentent d'ouvrir leurs marchés et vendre leurs équipements au sein des États-Unis et de l'Australie. « Huawei n'a jamais compromis et ne mettra jamais à mal notre succès commercial global ni l'intégrité du réseau de nos consommateurs pour une partie tierce ou pour le gouvernement chinois », explique ainsi Charles Ding, vice-président de Huawei. Zhu Jinyun, vice-président de ZTE pour l'Amérique du Nord et l'Europe, déclare de son côté : « nous avons entendu des histoires à propos de backdoors (...) ce sont en fait des bugs logiciels ».

Face à cette situation, les deux sociétés ont cédé en acceptant de publier la liste de leurs employés inscrits au parti communiste chinois. Un peu plus tôt ce mois-ci, Huawei avait lancé un appel afin de coordonner les efforts internationaux en terme de cyber sécurité, des propos également repris par ZTE.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top