Apple s'attaque à Pegasus : une plainte déposée pour que NSO ne cible plus les iPhone

24 novembre 2021 à 10h50
6
Apple logo © © Unsplash / Laurenz Heymann

Apple a déposé une plainte contre NSO Group pour dénoncer son utilisation du spyware Pegasus .

L'entreprise espère également pouvoir faire interdire l'utilisation de ses appareils, de ses services et de sa technologie par NSO.

Une deuxième plainte contre NSO

Les problèmes s'accumulent pour NSO Group, l'entreprise à l'origine du spyware Pegasus. Après une plainte de Microsoft, Facebook et Google , et après avoir plus récemment été mis sur liste noire par les États-Unis , c'est désormais Apple qui s'en prend au vendeur de spywares israélien. La firme de Cupertino a annoncé avoir déposé une plainte contre NSO Group et sa société mère.

Elle y dénonce l'installation de Pegasus sur les téléphones de ses utilisateurs, notamment les journalistes, activistes, dissidents, chercheurs et politiques. « Les acteurs sponsorisés par un État comme NSO Group dépensent des millions de dollars pour des technologies de surveillance sophistiquées sans avoir à rendre de comptes. Il faut que cela change » indique Craig Federighi, le vice-président de l'ingénierie logicielle chez Apple.

Avec cette plainte, Apple espère obtenir une interdiction d'utilisation de ses appareils, systèmes et technologies par NSO Group. Elle demande également réparation pour « les violations flagrantes de la loi américaine fédérale et des États par NSO Group ». L'entreprise dénonce notamment la création de plus d'une centaine d'Apple ID utilisés pour distribuer le spyware sans que les victimes soient alertées.

Apple réaffirme son soutien à Citizen Lab

En plus de cette action en justice, Apple a annoncé soutenir les organisations qui travaillent dans la recherche sur la cybersurveillance. Elle cite Citizen Lab et Amnesty Tech, qui sont à l'origine d'une partie des découvertes sur Pegasus et sur FORCEDENTRY, la faille utilisée. La Pomme promet de soutenir ce type d'organisations à hauteur de 10 millions de dollars et de leur verser les dommages et intérêts récupérés à la suite du procès. Elle annonce aussi qu'elle fournira gratuitement à Citizen Lab toutes les données et aides nécessaires à la poursuite de sa mission.

Le directeur de Citizen Lab, Ron Deibert, a d'ailleurs salué cette plainte, en félicitant Apple « de les [NSO Group] tenir responsables de leurs abus » et espérant « qu'Apple contribuera à rendre justice à tous ceux qui ont été victimes de la conduite irresponsable de NSO Group ».

Cette plainte ne va pas contribuer à améliorer la position de NSO Group, qui en plus d'avoir récemment perdu celui qui devait devenir son P.-D.G., est désormais considéré par l'agence de notation Moody's comme étant susceptible de faire défaut. En cause : ses 500 millions de dollars de dettes.

Sources : The Verge , Apple

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
HAL1
C’est sûr que c’est plus simple pour Apple et ces autres sociétés de détourner l’attention avec une plainte contre NSO que de reconnaître que leurs produits comportent des failles et que c’est leur responsabilité de les combler.
benben99
Bref, Apple n’aime pas qu’on siphonne les données des utilisateurs sauf quand c’est elle qui le fait
Altenna13
Oui, Apple siphonne certainement les donnés mais tu es prévenues (Lectures des CGu) alors que la c’est à notre insu.<br /> Cette nuance est quand même importante.
benben99
La réalité est que leur produit n’est pas plus sécuritaire qu’un morceau de gruyère…<br /> Ils pensent que c’est plus facile de poursuivre les hackers que de fixer les.failles
Kriz4liD
Imaginez s’ils ouvrent iOS à d’autres stores !!! ce serait une catastrophe !
LAE
Y’a pas de trous dans le Gruyère…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le meilleur antivirus Mac s'offre à -60%, optez pour une sécurité inviolable avec Intego
120 millions de dollars en crypto pour un braquage sans violence de la plateforme décentralisée BadgerDAO
VPN : CyberGhost, Surfshark ou NordVPN ? La sélection à lire pour faire votre choix !
La suite de cybersécurité Avast Ultimate à prix bas : l'idéal pour une protection complète et efficace
Peut-on interdire les mots de passe par défaut ? C'est ce que veut le gouvernement britannique
L'excellent antivirus optimisé Mac en promo : pourquoi Intego est un service indispensable ?
Surfshark VPN fait encore chuter ses tarifs, un service VPN performant à ne pas manquer !
Plusieurs montres connectées pour enfants présentent d’importants risques de sécurité
CyberGhost n'arrête plus de casser ses prix, faut-il craquer pour ce VPN au top ?
Plus de 150 000 cartes bancaires françaises trouvées en vente sur le dark web
Haut de page