Honda mis partiellement à l'arrêt par un ransomware

10 juin 2020 à 15h45
3
Honda logo © Chere / Shutterstock.com
© Chere / Shutterstock.com

Honda a confirmé avoir été victime d'une cyberattaque ayant entraîné l'arrêt d'une partie de ses activités.

Dans un bref communiqué relayé par la BBC, la firme nipponne a déclaré que l'attaque avait eu un impact sur ses systèmes de production au Japon comme dans le reste du monde.

« Problèmes techniques »

Honda a ainsi confirmé « qu'une cyberattaque a eu lieu sur son réseau », ajoutant que le problème affectait sa capacité à accéder à ses serveurs informatiques, à utiliser sa messagerie ainsi que d'autres services internes.

Le constructeur explique : « Des travaux sont entrepris pour minimiser l'impact et restaurer toutes les fonctionnalités des activités de production, de vente et de développement ». Une déclaration ensuite mise en avant par la société sur Twitter, où elle souligne rencontrer des « problèmes techniques ».

Honda fait partie des plus grands constructeurs automobiles mondiaux. La société emploie plus de 200 000 personnes et compte plus de 400 sociétés affiliées, avec des usines en Europe et en Amérique du Nord. Ses usines américaines, britanniques, turques et italiennes sont ainsi concernées par la suspension de ses opérations.

Une attaque de plus par ransomware

La société en dit peu sur la nature exacte de cette attaque. Divers experts en cyber-sécurité ont affirmé qu'il s'agissait d'un ransomware , ce qui signifie que les pirates ont potentiellement crypté les données de Honda. Pourtant, l'enseigne a affirmé qu'aucune donnée n'avait fuité jusque-là, ajoutant qu' « à ce stade, nous constatons un impact commercial minimal ».

Pour Morgan Wright, conseiller en chef de la sécurité chez Sentinel One, « Cela ressemble à un cas d'utilisation d'un ransomware Ekans. Ekans, ou Snake ransomware, est conçu pour attaquer les réseaux de systèmes de contrôle industriels. Le fait que Honda ait suspendu la production et renvoyé les ouvriers d'usine chez eux indique une perturbation de ses systèmes de fabrication ».

Il faut dire que les ransomwares ont le vent en poupe. Au début de l'année, BitDefender a averti que 2020 serait une nouvelle année propice à ce type d'attaque. À la fin de l'année, les rançongiciels avaient déjà frappé au moins 174 villes .

Sources : TechCrunch , BBC

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
cirdan
Tant que leurs véhicules connectés peuvent continuer à rouler…
CypElf
Alors attention, je vais faire le puriste, mais<br /> «&nbsp;les pirates ont potentiellement crypté les données&nbsp;»<br /> chiffré* (plus d’infos https://chiffrer.info/)
Nmut
Pour le coup, on pourrait parler de cryptage si ce mot existait, puisque l’on a pas de clé de déchiffrement, non?
CypElf
Nous oui, mais ceux qui ont chiffré les données, ils l’ont bien fait avec une clé ^^
Nmut
On ne peut pas en être sur… Certains malware n’avait pas de possibilité de déchiffrement. <br /> Jouer sur les mots, quel bonheur pour les chipoteurs, et quel plaie pour les autres.
CypElf
Je crois que tu n’as pas tout compris. Chiffrer, c’est utiliser une clé de chiffrement pour rendre les données inutilisables telles quelles. Déchiffrer, c’est utiliser la clé pour faire le processus inverse. Décrypter, c’est faire la même chose mais en se débrouillant sans la clé.<br /> Donc «&nbsp;certains malwares n’avait pas de possibilité de déchiffrement&nbsp;» et alors ? Il n’empêche que c’est les données sont chiffrées. Selon la logique de ces termes, crypter quelque chose serait le chiffrer… Sans clé… (?) On comprend vite le problème.<br /> J’ai prévenu que c’était du chipotage, dès le début. Je ne vois pas en quoi c’est une plaie pour les autres. Ça leur donne l’occasion de comprendre la nuance entre ces termes.
Nmut
Ce que je voulais dire, c’est que certains malwares ont juste écrasé les données aléatoirement (ok, ce n’est pas du chiffrage mais on peut considérer que c’est du cryptage car le but est de masquer les données initiales), donc on peut tenter de «&nbsp;décrypter&nbsp;» (sans chance de récupération bien sur). D’ou ma remarque sur le chipotage stérile…
CypElf
Dans ce cas là ce n’est ni du chiffrement ni du cryptage
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Avec sa RTX 3060, ce PC gamer Dell voit son prix chuter de plus de 200€ !
Un prototype de GeForce GTX 2080 avec ray tracing déterré sur Reddit
96 cœurs Zen 4 : l'imposant processeur EPYC 9654 d'AMD s'illustre
Le Google Pixel 6a a une dalle 90 Hz, et vous pouvez la débloquer vous-même (même si ce n'est pas recommandé)
Razer annonce sa DeathAdder V3 Pro : une souris gamer ultra légère
Craquez pour une de ces solutions VPN à prix vraiment mini !
L’incendie en cours en Gironde est visible depuis l’espace
Pour le monde du GPU, la fête est finie : vers une baisse spectaculaire des ventes
Des nouveautés pour vos montres sous Wear OS, dont la possibilité d'utiliser Google Maps en mode hors ligne
Prix incroyable pour cette TV de 65
Haut de page