JO de Sotchi : ordinateur sitôt connecté, sitôt piraté

06 février 2014 à 17h58
0
Un journaliste de la NBC envoyé à Sotchi pour couvrir les Jeux olympiques a fait la désagréable expérience de voir son ordinateur portable instantanément piraté après s'être connecté dans sa chambre d'hôtel.

00FA000007019586-photo-7-f-vrier-ouverture-des-jeux-olympiques-d-hiver-de-sotchi.jpg
« Il ne faut pas longtemps, ici, pour que quelqu'un vienne fouiller dans votre ordinateur portable, votre téléphone ou votre tablette » explique le journaliste Richard Engel dans une vidéo publiée mardi soir sur le site de NBC. Le journaliste a testé la sécurité d'une connexion Internet Wi-Fi au sein d'un hôtel dans lequel sont notamment logés des représentants de la presse internationale. A l'aide d'un expert en sécurité américain, il s'est ainsi créé une identité numérique dans laquelle seul son nom était vrai, et l'a enregistrée sur deux ordinateurs portables neufs qu'il a ensuite connecté à Internet.

Quelques instants plus tard, il a reçu un email lui souhaitant la bienvenue, avec un lien le menant vers des informations pratiques : il s'agissait, en réalité d'un courriel d'hameçonnage, destiné à piéger le journaliste en installant un logiciel malveillant sur sa machine. « En une minute, les pirates se sont mis à fouiner dans mes données » explique Engel.

Le journaliste ajoute que la situation s'est reproduite un peu plus tard sur son téléphone portable, alors qu'il n'était non plus à l'hôtel, mais au restaurant, connecté à un réseau public. « Presque immédiatement, nous avons été piratés » explique-t-il, par un malware capable d'enregistrer les communications téléphoniques.

Si les menaces sont bien une réalité à partir du moment où un périphérique est connecté sur un réseau public - notamment par une attaque de type « man in the middle » où le pirate récupère les informations qui transitent entre le terminal et le réseau - se faire pirater systématiquement en un temps record est un constat des plus inquiétants à Sotchi, où sont attendu des milliers de touristes, de sportifs et de journalistes étrangers. « Il ne faut pas s'attendre à avoir une vie privée, y compris dans les chambres d'hôtels » déclare Richard Nigel. Son conseil : éviter de se connecter en Wi-Fi dans le pays, et ne laisser aucune donnée sensible sur son ordinateur, sa tablette ou son téléphone.

Visit NBCNews.com for breaking news, world news, and news about the economy

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top