Malware W32.Duqu : un serveur stoppé en Inde

0
00C8000002371082-photo-worm-ver-malware-virus-cheval-troie-virus-logo-gb-sq.jpg
Récemment mis en lumière par Symantec, le ver W32.Duqu, une variante du tristement célèbre Stuxnet, a été identifié sur des serveurs d'un service d'hébergement indien. Les autorités locales ont saisi les disques durs dans le but de stopper la communication entre les différents ordinateurs infectés et étudier ce malware qui pourrait faire des ravages.

Deux semaines après sa découverte, Duqu refait parler de lui : le ver, dérivé du code source de Stuxnet, a en effet été trouvé sur les serveurs de l'hébergeur Web Werks, basé à Mumbai. L'entreprise de 200 employés a dû céder ses disques durs aux autorités indiennes du ministère de la technologie de l'information. Interrogés par Reuters, les employés de Web Werks ont nié connaitre la provenance et la présence du malware sur les serveurs.

Selon les premiers rapports, W32.Duqu serait capable de récupérer des données sur les ordinateurs infectés, et de les envoyer sur un serveur distant sous la forme de fichiers JPG chiffrés. Times of India souligne que les gouvernements et experts en sécurité du monde entier sont actuellement sur le pied de guerre pour en apprendre plus et démanteler le malware, qui pourrait causer autant de ravages que son grand frère présumé, Stuxnet.

Les serveurs récupérés à Mumbai devraient en apprendre plus sur W32.Duqu et accélérer l'enquête, même si, de l'aveu même des experts, il s'agit d'un « logiciel au code très complexe ». Les autorités indiennes ont refusé de commenter l'avancée de l'enquête.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Dell Latitude ST : une tablette professionnelle sous Windows 7
RIM brade le Playbook en Amérique du Nord : 2 achetés, 1 offert
Google : le Doodle du jour fête Halloween
Ventes de mobiles : le marché mondial progresse mollement
Siri sur iPhone 4 : parfaitement fonctionnel mais pas encore public
CNN : L’Élysée veut organiser des discussions entre professionnels du numérique
Facebook : 600.000 connexions compromises toutes les 24 heures
Live Japon : Du rififi chez Olympus
Revue de Web : Microsoft dévoile sa vision du futur
On Refait le Mac spéciale biographie de Jobs
Haut de page