McAfee : malwares en hausse, spam en baisse

19 novembre 2010 à 09h39
0
Spam sur le déclin et malwares en pleine ascension, voilà qui résume le dernier rapport établi par McAfee concernant « le paysage des menaces » au troisième trimestre 2010 (PDF). L'éditeur va même plus loin en annonçant le chiffre faramineux de 60 000 nouveaux malwares identifiés chaque jour.

Le retour du ver Koobface qui sévi sur Facebook, le regain d'activité du réseau de robots Zeus ou encore l'arrivée de l'intrusif et offensif Stuxnet font partie des faits marquant de ce troisième trimestre.

Sur les 14 millions de malwares recensés en 2010, Zeus apparait comme l'un des plus présents. « En termes de sophistication, Zeus représente sans doute une classe de menaces à lui seul. Egalement appelé Zbot ou PWS-Zbot, Zeus se propage généralement via des téléchargement ou des attaques et sites de phishing. Bien qu'il s'agisse techniquement d'un cheval de Troie, Zeus présente de nombreuses fonctions propres aux robots » commente McAfee. Zeus aurait jusque-là coûté plus de 70 millions de dollars aux petites entreprises américaines, ajoute l'éditeur.

01F4000003758430-photo-propagation-de-stuxnet.jpg


Stuxnet semble se tenir ex-aequo avec Zeus sur la première marche du podium en terme de menace et d'invasion. Très médiatisé depuis sa découverte en juillet, ce ver destiné à saboter des installations industrielles spécifiques s'est étendu rapidement à travers le monde, contaminant des millions d'ordinateurs en peu de temps. Si son objectif est désormais connu, son origine reste, quant à elle, un mystère à l'heure actuelle, et sa propagation s'avère inquiétante : « Stuxnet est devenu incontrôlable et a infecté des milliers, voire des millions d'ordinateurs qui n'étaient pas initialement visés. Aujourd'hui, des particuliers ou des sociétés du monde entier signalent des infections et les dommages provoqués par Stuxnet vont dépasser de très loin ceux prévus par ses auteurs ».

L'éditeur conclut tout de même son rapport sur une note positive, en rapportant une baisse de diffusion du spam sur la période. « A l'exception de la Biélorussie, de la Grèce, de l'Indonésie et de laRussie, tous les pays actuellement surveillés par McAfee Labs affichent une baisse des volumes de spam » commente l'éditeur, qui présente un graphique offrant une vision globale de l'évolution du spam depuis septembre 2009. Une évolution positive néanmoins noyée dans une actualité foisonnante concernant les menaces qui circulent actuellement sur la toile.

01F4000003758432-photo-spam-mcafee.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top