Une enquête choc montre comment l'antivirus Avast vend vos données de navigation

28 janvier 2020 à 11h00
36
AvastFreeAntivirus.jpg

Utilisé par 435 millions d'utilisateurs dans le monde, l'antivirus Avast collecte et revend les données de navigation Internet à de grandes entreprises, comme le montre une enquête menée par Motherboard et PCMag.

Découvrez notre dossier complet sur la protection des données personnelles



En quelques mots :

  • Installé sur un ordinateur, le logiciel antivirus d'Avast collecte les données de navigation web des utilisateurs qui cochent un opt-in de collecte de données.

  • Jumpshot, une filiale d'Avast, se charge de trier ces données et de les revendre à des entreprises comme Google, Microsoft, McKincsey, Pepsi ou... Sephora.

  • Les données de navigation revendues comprennent les positions GPS sur Google Maps, les recherches YouTube, mais aussi les visites anonymisées sur des sites pornographiques.


Avast adresse un droit de réponse :
En décembre 2019, nous avons rapidement pris les mesures nécessaires pour répondre aux normes des boutiques d'extensions des navigateurs et nous sommes maintenant conformes à leurs exigences en ce qui concerne nos extensions de sécurité en ligne. Dans le même temps, nous avons complètement cessé d'utiliser les données des extensions de navigateur à d'autres fins que le moteur de sécurité principal, y compris le partage avec notre filiale Jumpshot.

Nous veillons à ce que Jumpshot n'acquière pas d'information d'identification personnelles, notamment le nom, l'adresse email ou encore les coordonnées. Les utilisateurs ont toujours eu la possibilité de refuser de partager des données avec Jumpshot. En juillet 2019, nous avions déjà commencé à mettre en place un choix explicite d'acceptation ou de refus pour tous les nouveaux téléchargements de notre logiciel, et nous invitons maintenant nos utilisateurs gratuits actuels à faire un choix d'acceptation ou de refus, un processus qui sera achevé en février 2020.

Notre politique de confidentialité détaille les protections que nous mettons en place pour tous nos utilisateurs. Ces derniers peuvent également choisir d'ajuster leur niveau de confidentialité en utilisant le large éventail de paramètres disponibles dans nos produits, y compris le contrôle de tout partage de données à tout moment. Nous nous conformons volontairement aux exigences du RGPD et de la Loi sur la protection du consommateur de Californie (CCPA) en matière de protection de la vie privée pour l'ensemble de notre base d'utilisateurs mondiale.

Nous avons une longue expérience de la protection des appareils et des données des utilisateurs contre les logiciels malveillants. Nous comprenons et prenons au sérieux la responsabilité d'équilibrer la vie privée des utilisateurs avec l'utilisation nécessaire des données pour nos principaux produits de sécurité
Modifié le 31/03/2020 à 11h22
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
36
30
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Forfait 4G pas cher : tout savoir de l'offre RED 60 Go sans engagement
Ring : l’application Android envoie des données sensibles à des tierces parties
DOOM Eternal : aucune micro-transaction n'est prévue (et c'est tant mieux)
L'iMac d'Apple va-t-il enfin changer de forme ? C'est ce que montre un brevet
Bientôt une alternative au Raspberry Pi dotée de deux ports ethernet
Faire des déchets nucléaires des batteries diamants ultra autonomes, une promesse qui donne espoir
Ransomware REvil : en moyenne la rançon demandée par entreprise était de 260 000 $
La trottinette électrique Ninebot Segway ES2 au meilleur prix chez Fnac
L'iPhone 11 Pro Max se hisse dans le top 10 de DxOMark
Sélection Clubic des meilleurs aspirateurs robots en soldes à moins de 400€ chez Amazon
Haut de page