Suite à un faux positif, Avast voit le mal partout

Par
Le 13 avril 2011
 0
03478118-photo-avast.jpg
A la suite d'une mise à jour réalisée en début de semaine, l'antivirus Avast a détecté de très nombreux sites Internet comme étant nuisibles, alertant l'utilisateur lors de la moindre visite. Il s'agissait en réalité d'un faux positif.

« La mise à jour de définition de virus 110411-1 contenait une erreur qui a entrainé la détection d'un grand nombre de sites innocents comme étant infectés. De façon générale, tous les sites avec un script dans un format spécifique ont été touché » explique le blog d'Avast, qui ne rentre pas dans les détails concernant le nombre de sites affecté - parmi lesquels Facebook et Wikipédia - mais indique que le problème a rapidement été résolu : les utilisateurs qui n'auraient pas reçus automatiquement le correctif peuvent le récupérer par l'intermédiaire du logiciel.

L'antivirus Avast, qui propose une version gratuite et une version pro payante, revendique plus de 130 millions d'utilisateurs. On imagine bien les problèmes qu'auraient pu engendrer ce faux positif s'il n'avait pas été rapidement détecté.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top