ESET NOD32 Antivirus 7

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
24 février 2014 à 14h42
0
Fidèle à sa réputation, ESET présente une nouvelle version de NOD32 qui se limite à quelques améliorations des modules existants, tout en conservant les mêmes fonctionnalités et une interface inchangée.

Fonctionnalités[/anchor]

NOD32 7 n'apporte pas de vraie nouveauté, mais plutôt une consolidation de l'existant. Les principaux changements concernent le module de prévention des intrusion (HIPS), et la protection contre les sites frauduleux. Le premier se dote d'une analyse approfondie de la mémoire, censée améliorer la détection des codes malveillants les mieux cachés, et d'un outil de blocage des exploitations de failles, détectant la présence de logiciels aux vulnérabilités non corrigées sur le système.

01F4000007184414-photo-nod32-antivirus-7-accueil.jpg


ESET a également refondu une des fonctionnalités les plus intéressantes de l'antivirus : son module de blocage des périphériques amovibles. Celui-ci permet pour rappel de limiter voire de bloquer complètement l'usage de certains périphériques amovibles (clés USB, disques externes) selon leur fournisseur, modèle ou numéro de série, pour différents utilisateurs ou groupes. C'est très « power user » certes, mais peu d'antivirus intègrent un module aussi paramétrable.

La protection contre les sites malveillants et autres arnaques en ligne est également censée avoir bénéficié d'améliorations, mais lors de nos tests, nous n'avons pas constaté de différence flagrante, tant la version précédente nous avait déjà paru réactive sur ce point.

01F4000007184416-photo-nod32-antivirus-7-analyse.jpg


Interface[/anchor]

ESET ne s'est visiblement pas penché sur l'évolution de son interface graphique. Et il n'y a sans doute pas urgence à le faire : vu le public visé par NOD32, l'adoption d'un look à la Windows 8 apparaît vraiment superflue.

01F4000007184418-photo-nod32-antivirus-7-parametres.jpg


On ne peut pas affirmer que NOD32 est complexe à utiliser : sincèrement, les réglages par défaut n'ont pas spécialement besoin d'être touchés. Si vous vous aventurez dans les options, en revanche, le nombre de cases à cocher, de menus déroulants et de curseurs risque de vous donner le tournis. Pour les connaisseurs, c'est du bonheur : on peut configurer le comportement de l'antivirus dans les moindres détails.

01F4000007184420-photo-nod32-antivirus-7-parametres-avances.jpg


Performances[/anchor]

S'il semble détecter moins de menaces que GData ou BitDefender dans nos tests, l'écart n'est pas significatif et c'est un fait : NOD32 est un antivirus très efficace. Sur le Web, il se comporte également comme un filet de sécurité performant : rares sont les URL testées qui passent à travers.

Benchmark : 332-3742


L'autre bonne nouvelle, c'est son impact limité sur les ressources du système : en mémoire vive comme en processeur, il semble consommer peu lors d'une analyse, et son impact sur le démarrage de Windows nous a paru imperceptible.

Benchmark : 332-3744


Notre avis[/anchor]

NOD32 est sans doute un des meilleurs antivirus payants pour les « power users » : plutôt léger, et mettant l'accès sur des fonctionnalités avancées qui n'auront pas forcément d'intérêt pour le grand public. Entièrement configurable, bien qu'un peu complexe, il ne s'adresse pas à tout le monde. La version 7 continue sur la lancée des précédentes avec des nouveautés visiblement pertinentes. Un très bon choix pour le public visé.


ESET NOD32 Antivirus 7

8

Les plus

  • Détection très efficace (Web et fichiers)
  • Consomme peu de ressources
  • Interface entièrement personnalisable

Les moins

  • Peut rebuter les néophytes

0

Efficacité9

Fonctionnalités8

Performances8

Ergonomie8



Modifié le 17/09/2018 à 10h52
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
scroll top