AVG récolte vos données personnelles, et ne s'en cache pas

18 septembre 2015 à 14h42
0
AVG a mis en ligne une nouvelle politique de confidentialité de son antivirus pour le moins explicite : vous ne pourrez plus ignorer que le logiciel collecte vos données, personnelles ou non, et les envoie à l'éditeur. Ce qu'il en fait ? Cela dépend des données.

La collecte et la monétisation de données, un domaine qui ne surprend plus vraiment personne de nos jours. Mais certains n'avaient pas envisagé qu'un antivirus gratuit, à l'air inoffensif, pouvait en fait se révéler être une machine à aspirer les informations.

AVG est désormais très clair sur la façon dont l'éditeur se finance : puisque son antivirus est gratuit, il faut trouver l'argent ailleurs. Et ailleurs, c'est chez les annonceurs ou les partenaires, friands de données utilisateurs.

Dans sa politique de confidentialité, AVG est on ne peut plus explicite : si vous surfez sur le site de l'éditeur ou utilisez leur produit, vous pouvez transmettre votre adresse IP, vos noms d'utilisateur et de compte et les données connexes, votre numéro de téléphone, votre numéro de carte SIM, les numéros d'ID d'appareil, les numéros d'identification et de licence des produits AVG, l'emplacement géographique.

08174612-photo-politique-de-confidentialit-avg.jpg

Côté « données non personnelles » (entendre qui ne peuvent pas vous identifier), AVG récupère l'historique de navigation et de recherche, le fournisseur Internet ou le réseau mobile que vous utilisez pour vous connecter à leurs produits et des informations concernant d'autres applications sur votre appareil et leur utilisation.

AVG se déclare « susceptible de partager des données non personnelles avec des tiers ». Quant aux données personnelles, elles ne sont pas vendues, mais seraient cédées dans le cadre d'une vente de la totalité ou d'une partie de l'activité de l'éditeur, notamment.

Devant l'ampleur prise par la polémique autour de ces nouvelles conditions, l'éditeur a tenté de réagir via un billet de blog, dans lequel il se justifie et met l'accent sur le fait que AVG ne vend pas les données qui permettent d'identifier les utilisateurs.

Une défense qui risque de ne pas suffire, même s'il faut reconnaître à l'éditeur une certaine transparence, à l'heure où les données personnelles sont largement récoltées, analysées et vendues sans que les utilisateurs n'en sachent rien.

Télécharger AVG AntiVirus Free Edition pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac

Sur le même sujet

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top