Microsoft : Vulnérabilité corrigée sur son outil anti-malware

19 juin 2014 à 09h59
0
Microsoft annonce avoir corrigé une vulnérabilité au sein de son outil anti-malware, lequel pouvait être mis à mal par un hacker.
006E000002384152-photo-logo-s-curit-microsoft.jpg

L'outil anti-malware développé par Microsoft est implémenté au sein de plusieurs dispositifs de sécurité, qu'il s'agisse de Windows Defender sur Windows 8 et 8.1, de Microsoft Security Essentials sur les anciennes versions du système ou encore de ForeFront et System Center 2012 Endpoint au sein des entreprises. Dans un communiqué, Microsoft explique que le mécanisme présentait une vulnérabilité. Celle-ci fut découverte sept mois plus tôt par un ingénieur de Google.

La faille en question permettait à un hacker malintentionné de déployer une attaque par DDoS, rendant alors le système de protection inopérant. La mise à jour de l'outil anti-malware est automatique et déployée de manière silencieuse en même temps que les nouvelles signatures. L'utilisateur, tout comme l'administrateur système n'ont donc aucune manipulation particulière à effectuer.

C'est Tavis Ormandy, un employé de Google, qui a premièrement rapporté cette vulnérabilité, laquelle trouve son origine au sein du moteur d'interprétation JavaScript. M. Ormandy se spécialise dans la sécurité et notamment dans la découverte de failles inconnues jusqu'alors (ou 0 Day). Il avait précédemment repéré des failles au sein de l'antivirus Sophos.

0226000007443939-photo-tweet-tavis.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
scroll top