Trend Micro modère les recommandations de Microsoft

00B4000001292804-photo-logo-virus.jpg
Sur son blog officiel, l'éditeur Trend Micro, spécialisé dans les solutions de sécurité informatique, met en garde contre de récentes recommandations formulées par Microsoft. En effet, dans un article publié sur sa base de connaissances, l'éditeur de Redmond explique que s'il souhaite accélérer le scan de son antivirus l'utilisateur peut exclure certains types de fichiers.

Plusieurs extensions telles que .edb, .sdb, .log ou .chk pourraient ainsi être ajoutées à la liste d'exclusions du logiciel ainsi que certains dossiers créés par le système de mise à jour Windows Update.

Cependant, Trend Micro regrette que ces conseils aient été rendus public et précise : « il n'est pas dangereux de suivre ces recommandations mais cela pourrait bientôt le devenir ». En effet, des hackers malintentionnés pourraient précisément placer leurs chevaux de Troie directement au sein des fichiers et dossiers de la liste d'exclusion. Par ailleurs, Trend Micro précise que la modification des paramètres de son logiciel n'est pas une pratique ciblant les utilisateurs novices. La prudence reste donc de mise même pour les utilisateurs les plus impatients.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Comparatif des meilleurs casques gamer sans fil (2021)
La justice US fait pression sur Facebook pour ne jamais voir Instagram Kids
Test du Legion 5 Pro : la machine démentielle qui prouve que Lenovo a tout compris
L'UFC-Que Choisir lance une action en justice contre SFR et ses forfaits RED
Sennheiser annonce les écouteurs très haut de gamme IE900 : le dernier grand produit de la marque ?
Comparatif des meilleures dashcam (2021)
Xiaomi sortirait cette semaine des écouteurs à réduction de bruit active
Le bitcoin consommerait plus d’électricité que la Norvège, plus qu'un tiers de la France
Avec Vite Ma Dose et sa fonction Chronodoses, trouvez un rendez-vous de vaccination contre la COVID-19 dans les 24 heures
Energica, constructeur européen, serait tout proche d'avoir une moto chargée à 85 % en 15 min
Haut de page