Quand Mozilla suggère de passer de Google à Bing !

11 décembre 2009 à 17h02
0
02335222-photo-eric-schmidt.jpg
Les récentes déclarations d'Eric Schmidt, patron de Google, au sujet de la vie privée n'ont pas été du goût d'Asa Dotzler, directeur des communautés autour du développement de Firefox chez Mozilla. Sur son blog, il se demande si Eric Schmidt n'est pas tout simplement passé à côté des véritables problèmes posés par la confidentialité des données personnelles sur Internet, et invite tout simplement les internautes à ne plus utiliser Google comme moteur de recherche par défaut au sein de Firefox. A la place, il les invite à opter pour Bing, le moteur de Microsoft, éditeur de Windows et d'Internet Explorer.

Raison de la grogne : une sortie d'Eric Schmidt (photo), interrogé cette semaine sur le plateau de la chaine CNBC. Alors qu'une journaliste lui demande si les internautes devraient envisager Google, et par extension les services en ligne, comme un ami de confiance, il répond la phrase suivante : « S'il y a des choses que vous ne voulez pas que les gens sachent, peut-être faudrait-il commencer par ne pas les faire ».

« Si vous avez à ce point besoin qu'on respecte votre privée, le fait est que les moteurs de recherche - y compris Google - conservent ces informations pendant un certain temps. Il faut bien comprendre qu'aux Etats-Unis, nous sommes tous soumis au Patriot Act, et qu'il est donc possible que ces informations soient mises à la disposition des autorités », ajoute Eric Schmidt. Une façon polie de suggérer que seuls les gens qui commettent des actes répréhensibles ont à se soucier des traces que conservent les moteurs de recherche ?

C'est bien ainsi que le comprend Asa Dotzler qui, sur son blog, se demande si le patron de Google est vraiment à sa place. « Qu'une société qui stocke tant de données personnelles sur ses serveurs soit dirigée par quelqu'un qui ne comprend tout simplement pas le concept de vie privée m'effraie vraiment, et cela devrait vous effrayer aussi », affirme-t-il, avant d'indiquer que Microsoft se montre plus respectueux des informations associées aux internautes, ce que l'on pourra étudier soi même en comparant les pages expliquant les procédures liées à la vie privée pour Bing et chez Google.

Tomber de Charybde en Scylla ? Qu'un des grands noms de Mozilla invite à se tourner vers l'éditeur du navigateur dont les errements justifient en partie le travail effectué sur Firefox ne manque pas de piquant, surtout lorsqu'on sait que Google contribue à hauteur de 89% aux revenus de l'entité commerciale Mozilla Corp (79 millions de dollars en 2008). Les propos d'Eric Schmidt étaient sans doute maladroits. Le conseil sous-jacent - soyez vigilants aux informations que vous êtes susceptibles de laisser à votre sujet sur Internet, n'en reste pas moins des plus pertinents.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top